Test Apache Air Assault

Le par Gael B.  |  1 commentaire(s)
Apache Air Assault - image

Recalés du concours d'entrée à l'Armée ou tout simplement amateurs d'engins volants destructeurs, Apache : Air Assault devrait vous apporter la dose de sensations fortes dont vous avez besoin. Soyez toutefois prévenus, seuls les plus courageux et tenaces survivront.

Salut, Hughes.

Les admirateurs de Philippe de Dieuleveut et Daniel Balavoine ne cesseront de vous le soutenir (profitons-en pour avoir une pensée pour ces braves hommes), les vols en hélicoptère ne sont guère conseillés pour garder la santé. Dans le monde réel cela s'entend. Mais les risques de se blesser soi-même dans ces appareils étant inexistants dans l'univers du virtuel, vous n'avez donc pas à craindre de monter dans le cockpit de l'Apache AH-64, alias "l'hélicoptère le plus dévastateur au monde". Sauf si les échecs répétés ont tendance à faire dangereusement grimper votre tension artérielle. En effet, l'Apache AH-64 n'est pas un joujou facile à contrôler, même si le titre de Gaijin Entertainment vous propose trois configurations différentes pour vous en sortir.

Apache Air Assault (1) Apache Air Assault (2)

Voici les stars de cette simulation vraiment pas facile à dompter.

Le niveau de difficulté Entraînement sera probablement celui que vous privilégierez dès que vous en aurez la possibilité car les deux autres, Réaliste et Vétéran, ne semblent pas indiquer une meilleure facilité de maîtrise de cet imposant engin sous licence. Mais ne faites surtout pas comme moi en sélectionnant "Vol libre" pour vous familiariser avec l'Apache, car ce mode n'a clairement pas été conçu pour faire office de tutorial. On ne vous donne simplement pas d'objectif à remplir ici, voilà tout (mais tout un tas de paramètres à modifier à votre convenance).

Il faudra entamer une campagne pour avoir droit à un court didacticiel, qui prendra en compte la configuration manette choisie. Celle de base se veut être la plus agréable, du moins dans un premier temps. Parce qu'une fois la seconde mission débutée, les difficultés ne tarderont pas à pointer le bout de leur nez... pointu. C'est surtout au niveau des joysticks que vous devrez assurer : le gauche sert au tangage avant/arrière (le balancement si vous préférez), tandis que le droit permet le roulis gauche-droite. Mémoriser ces commandes ne vous rendra service qu'à moitié, car il est très probable (pour les novices en la matière) que vous vous écrasiez de nombreuses fois à vos débuts pour n'avoir pas su redresser correctement et à temps votre hélicoptère.

Apache Air Assault (3) Apache Air Assault (4)

Ca, c'est dans mes cordes.

Vous vous demandez peut-être maintenant à quoi vont servir ces manipulations. A casser du terroriste pardi ! Apache : Air Assault vous emmènera visiter trois dangereuses contrées qu'il sera nécessaire de vider de ses voyous. Voici une brève description de ces environnements (à lire avec la voix de Gérard Vivès en tête) : tout d'abord, vous partirez dans les montagnes situées au sud-ouest du Tazirstan où la population locale se fera une joie de se calfeutrer chez elle afin de vous laisser discuter en paix avec le soulèvement armé. Puis, direction la république démocratique de Lualia où vous séjournerez le temps de faire connaissance avec les pirates du coin. Enfin, la fête ne serait pas complète sans une dernière escale dans les jungles de Salcedo, connue pour abriter de nombreux kilos de drogue. Belle vitrine n'est-ce pas ?



Réservé aux pros

Vos voyages n'auront malheureusement rien d'idyllique, et consisteront à effectuer "des missions d'attaque, de reconnaissance, d'escorte et de sauvetage". Pour vous défendre contre les offensives ennemies, vous aurez à disposition un canon (auto/manuel) ainsi qu'un lance-missiles à munition limitées. Si ces deux types d'armes peuvent être enclenchées à la troisième personne, vos tirs seront plus précis en passant par le système optique à visée directe (DVO, touche Rond), une vue monochrome et rapprochée. A partir de là, vous pourrez activer la caméra thermique d'une nouvelle pression sur Rond. Les petits points blancs représenteront alors des sources de chaleur, et souvent, les cibles à renverser.

Apache Air Assault (5) Apache Air Assault (6)

Les paysages sont plutôt chouettes à traverser et à admirer. Dommage qu'ils soient si mal habités.

Toutefois, en raison d'une visée n'étant jamais vraiment fixe (ce qui n'est pas illogique), on peine à descendre les véhicules incriminés. Le zoom est certes pratique au même titre que le vol stationnaire automatique, mais ces aides ne sont pas suffisantes pour le joueur lambda qui en aura vite marre de se prendre des missiles sans se sentir prêt à riposter efficacement. En plus de cette maniabilité qui donne l'impression d'être élitiste, cette sensation que le jeu est destiné à des surdoués du pad transparaîtra à plusieurs reprises en cours de partie ; en particulier dans une des premières missions où, à un moment donné, on nous demande de protéger un Apache abattu. Alors on vole au-dessus de lui en attendant les attaques, qui finissent par arriver. Elles sont signalées à l'écran par des arcs de cercle rouge placés de sorte que l'on sache de quelle direction les offensives proviennent. Pour autant, on a beau chercher, on ne trouve pas de cible cerclée de rouge à abattre. Il faut soi-même se faire abattre pour en voir apparaître quelques unes à l'essai suivant, et la lourdeur de l'Apache ne contribuera pas à nous faire réagir promptement. Et nous sommes pourtant toujours dans la configuration "Entraînement".

Apache Air Assault - Image 10 Apache Air Assault (8)

En vue cockpit, il est encore moins facile d'évaluer l'altitude. Mais vous faites ce que vous voulez de votre vie après tout.

On peut néanmoins reconnaître à Apache sa générosité dans le contenu à débloquer (mais il faut vraiment être fan pour apprécier). Chaque mission réussie déverrouillera de nouveaux appareils, skins et décalcomanies, ces derniers étant applicables sur les différents modèles d'Apache que vous aurez remportés. Le multijoueur est lui aussi très copieux car vous pourrez partir à l'aventure avec un ami en local ou bien en ligne (quatre participants maximum en réseau). Dans le mode Coopératif local, les deux joueurs se retrouvent dans le même hélicoptère. Le premier s'occupe des systèmes de vol de l'Apache tandis que le second est responsable des systèmes d'armement. Une parfaite coordination des actions sera demandée ici, et on vous souhaite bien du courage pour la trouver.

 



Conclusion

Apache Air Assault - jaquette PS3Il suffit de quelques parties et de trois, quatre appareils involontairement abîmés pour se rendre compte qu'Apache : Air Assault s'adresse à un public relativement restreint. Limité dans son assistance au joueur, il s'avèrera souvent frustrant pour ce dernier, et ce même dans le mode de difficulté le plus faible. Si son concept vous attire, attendez-vous à passer de longues heures à batailler pour atteindre un niveau de pilotage honorable. Cet obstacle franchi, vous pourrez commencer à véritablement apprécier le travail des développeurs de Gaijin Entertainment, difficilement accessible pour les non-initiés mais pas raté pour autant.

Apache : Air Assault est disponible sur PS3 (mais aussi sur Xbox 360 et PC) à partir de 36,49€.



+ Les plus
  • Bon titre d'un genre peu représenté sur consoles
  • De bonnes sensations si on s'en donne la peine
- Les moins
  • Difficile à maîtriser
  • Une aide pas assez présente
  • Bande son pompeuse

Notes

  • Graphisme Tant que vous ne faites pas du rase-mottes, les graphismes d'Apache : Air Assault vous apparaîtront corrects et immersifs. Les différents modèles d'Apache semblent assez bien modélisés, mais seul un œil d'expert pourra le confirmer.
    6/10
  • Bande son La bande son héroïque couvre beaucoup trop les différentes voix du jeu, dont celle de votre copilote. Dommage car ces dernières sont assez bonnes et dans le ton, ce qui n'est pas le cas des musiques (pas mauvaises dans le fond) aux relents de patriotisme exacerbé.
    5/10
  • Jouabilité Même si Apache : Air Assault propose trois différents modes de vol, le plus accessible en théorie vous demandera un certain temps d'adaptation (ainsi que de la patience) avant que vous ne preniez plaisir à vous balader en hélico. Les fous furieux de simulation opteront pour le mode Vétéran offrant un réalisme absolu et un droit à l'erreur proscrit.
    7/10
  • Durée de vie Seize missions prenant place dans trois environnements fictifs et différents (Tazirstan, Lualia et Salcedo), plus treize autres individuelles pouvant être jouées à plusieurs en local et en réseau. Un beau programme uniquement si vous ne lâchez pas prise dès vos premières heures de jeu.
    6/10
  • Scénario Insurrections armées, cartels de drogue à démanteler, bienvenue dans un monde virtuel teinté de réel. Un jeu de ce type ne requiert pas une histoire palpitante pour être apprécié, mais les missions d'Apache : Air Assault ne vous éblouiront pas l'ombre d'un instant par leur portée scénaristique.
    3/10
  • Note générale Joueurs occasionnels, passez votre chemin car Apache : Air Assault s'adresse principalement aux connaisseurs ainsi qu'aux amoureux d'hélicoptère. Seuls eux sauront faire preuve de suffisamment d'abnégation pour parvenir à s'amuser dans ce jeu, qui est de surcroît plutôt bien réalisé. Les développeurs auraient toutefois pu songer à rendre leur titre un peu plus accessible pour les néophytes que beaucoup d'entre nous sommes.
    6/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Spyhard offline Hors ligne Vétéran avatar 1719 points
Le #726111
Hugues, salut!
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire