Test Assassin's Creed II

Le par Nathalie M.  |  1 commentaire(s)
Test Assassin\'s Creed 2

La guerre contre les Templiers est loin d'être terminée. Elle bat même son plein, alors que ce nouveau volet d'Assassin's Creed vous propose cette fois d'incarner Ezio Auditore. Cette nouvelle aventure prend lieu et place dans l'Italie de la Renaissance. A Florence, les complots sont légion, Ezio en fera d'ailleurs les frais. Cet Assassin's Creed II s'inspire largement de son prédécesseur tout en apportant les améliorations et nouveautés attendues.

Ezio, grand charmeur

Assassin's Creed a marqué les esprits lors de sa sortie. Pour autant, si le jeu a séduit, les défauts étaient pourtant aussi de la partie. Répétitif, très linéaire, manquant terriblement de contenu pour diversifier l'aventure principale, le premier volet a connu quelques ratés. Aussi, attendons-nous mieux de ce deuxième volet, qui devrait, si tout va bien, avoir appris de ces erreurs passées. Changement de héros, changement d'époque, changement de lieu, nous voilà en 1476, au cours de la Renaissance italienne, et incarnant un certain Ezio Auditore. Si Altaïr a pu se montrer froid et mystérieux, Ezio lui, a du sang latin qui lui coule dans les veines. Il a la verve de tous les Italiens, se trouve séduisant, est amateur de jolie filles, parle avec les mains et n'hésite pas à se battre pour régler des comptes personnels. Le début de l'aventure est haute en couleur et encore loin des complots qui désarment les grandes familles italiennes.

Assassin Creed 2 Assassin Creed 2 (5)

Le début du jeu prend le temps de poser les bases de ce nouveau personnage, que l'on découvre dans son quotidien, un quotidien a priori fait de désinvolture. Quelques pas donc pour prendre en main ce nouveau héros, qui lui aussi, aime grimper aux murs avec souplesse et sauter de toits en toits pour remporter des courses, notamment contre son frère. L'occasion de remplir quelques missions, d'apprendre à quoi servent les touches, de rencontrer toute la famille d'Ezio, de découvrir la magnifique ville de Florence. En bref, quelques pas pour découvrir tranquillement les premières possibilités du jeu. Ceci ne sera qu'un avant-goût, une petite mise en bouche. Le vif du sujet prendra le temps de s'installer, Ezio laissera tomber son rôle de séducteur pour s'habiller d'un nouveau costume, venger sa famille et déjouer d'autres plans machiavéliques.



Du contenu divers et varié

Le pari des développeurs pour ce deuxième volet était d'apporter les modifications au gameplay sur des points qui n'avaient pas du tout séduit dans le premier Assassin's Creed. Aussi, ceux qui auront pris en main Altaïr ne pourront manquer de remarquer de vrais changements. On commence par un des aspects important, la linéarité. Ici, Ezio est guidé par une quête principale. Les missions s'enchaînent permettant au scénario de se dérouler à son rythme. A vous donc, encore une fois, les allers et retours, les remises de courrier, les recherches d'informations, les assassinats, la libération de prisonnier, etc... Vous vous laissez donc guider par le titre. A ceci viennent s'ajouter les quêtes secondaires, celles qui permettent au scénario de faire une pause, et vous de gagner quelques florins ici et là. Aider les citoyens, les membres de votre famille, vos prochains complices seront donc votre lot. En parallèle à toutes ces missions, le titre vous proposera de retrouver quelques éléments bonus, tels que des coffres remplis de monnaie, la découverte des Tombeaux, ces lieux secrets et bien mystérieux, la récupération des glyphes, etc... Si vous avez reproché à Assassin's Creed premier du nom d'aller droit au but, ce deuxième volet lui ne manque pas de contenu pour diversifier votre aventure.

Assassin Creed 2 (2) Assassin Creed 2 (1)

A tel point que les développeurs auraient pu en faire trop ? La question se pose en effet quand on évoque la présence de Tombeaux. Il s'agit en fait de "donjons" dans lesquels vous attendent des défis. Acrobaties et réflexion en sont les maîtres mots. Ces Tombeaux n'interviennent pas dans l'aventure principale et sont surtout à considérer comme des à-côtés, des niveaux bonus. Ceux qui aiment que leur aventure soit diversifiée apprécieront, les autres qui n'aiment pas être interrompus grogneront de mal-aise. A chacun sa façon d'appréhender sa partie, mais cette fois, il sera impossible de reprocher aux développeurs un manque d'imagination et de contenu.

Assassin Creed 2 (3) Assassin Creed 2 (4)

Dans tous les cas, on ne s'ennuie pas sur ce nouveau volet. Les missions principales se montrent à ce point diversifiées que vous n'aurez jamais l'impression de répéter les mêmes gestes. On apprécie donc, même si bien sûr l'ensemble se montre très dirigiste. Mais libre à vous, si vous n'êtes pas satisfaits, de varier encore et de passer sur les quêtes annexes. Mais immergé dans l'aventure, il se peut que ces dernières soient mises de côté dans l'optique d'avancer sur une aventure tout simplement captivante. Vous êtes donc libre de vos mouvements, le choix est présent et il ne vous reste donc plus qu'à en disposer ou non.



Ezio gagne en aptitudes

Ezio gagne en aptitudes et en nouvelles armes. Sa palette de coups s'enrichit, ses qualités de voltigeur aussi. Très fougueux, le héros est capable de grimper n'importe quelle façade, de sauter de toit en toit, et ainsi de s'échapper aux gardes à ses trousses. Ezio se montre aussi plus familier des armes, plus expert en la matière aussi. Aussi vous amuserez-vous à tuer vos ennemis perché dans le vide. Et puis les armes, Ezio dispose d'un bel arsenal, grâce notamment à l'ami de la famille, Leonard de Vinci. Celui-ci lui confectionnera en premier lieu un gant comportant deux lames cachées, une arme très efficace pour les assassinats propres et discrets. Viendront par la suite des armes à feu, et un fumigène très utile lui aussi. Le célèbre inventeur fera même bénéficier son jeune ami d'une de ses inventions qu'on vous laissera découvrir. Là encore, les développeurs ont cherché à varier vos possibilités surtout en matière d'assassinat.

Assassin Creed 2 (10) Assassin Creed 2 (9)

Les assassinats d'ailleurs se voient quelque peu modifiés. Terminés les énigmes et la réflexion, un assassinat est désormais vu comme l'aboutissement d'une série de missions. La liberté vous est offerte d'appréhender vos victimes comme vous le souhaitez : en fonçant droit au but ou en faisant preuve d'un peu plus de subtilités. Les puristes seront déçus de voir perdu "l'enrobage" autour de l'assassinat comme le proposait le premier volet. Mais là encore, libre à vous d'opter pour la voie qui vous conviendra le mieux sur le moment, puis d'assumer les conséquences de vos actes. Fuir dans la majorité des cas et attendre que l'alerte s'éteigne.

Assassin Creed 2 (8) Assassin Creed 2 (7)

Ezio ne sera pas seul dans cette aventure puisqu'il gagne en complices. Trois factions peuvent interagir avec vous pour peu que la bourse de Ezio le permette. D'où l'importance de trouver des coffres. Les services se monnaient donc, mais se révèlent très utiles pour dissiper la vigilance des gardes. Les Mercenaires pourront tuer à votre place, les voleurs assureront vos arrières en attirant les soldats ailleurs et les courtisanes elles, useront de leurs charmes. Vous n'aurez alors plus qu'à vous fondre dans des groupes et avancer à la vue de tous mais dissimulé. En cas de poursuite, vous pourrez également lancer des florins à la foule qui ne manquera pas de se jeter sur la monnaie, au grand désarroi des soldats qui du coup, seront ralentis. Le système des factions est assez plaisant, facultatif mais ô combien efficace quand on en maîtrise toutes les ficelles.



Galerie d'images

Assassin Creed 2 (6) Assassin Creed 2 (14)

Assassin Creed 2 (13) Assassin Creed 2 (12)

Assassin Creed 2 (11) Assassin Creed 2 (18)

Assassin Creed 2 (17) Assassin Creed 2 (16)

Assassin Creed 2 (15) Assassin Creed 2 (23)

Assassin Creed 2 (22) Assassin Creed 2 (21)

Assassin Creed 2 (20) Assassin Creed 2 (19)

Assassin Creed 2 (28) Assassin Creed 2 (27)

Assassin Creed 2 (26) Assassin Creed 2 (25)

Assassin Creed 2 (24) Assassin Creed 2 (33)

Assassin Creed 2 (32) Assassin Creed 2 (31)

Assassin Creed 2 (30) Assassin Creed 2 (29)

Assassin Creed 2 (37) Assassin Creed 2 (36)

Assassin Creed 2 (35) Assassin Creed 2 (34)



Conclusion

Assassin's Creed 2Assassin's Creed 2 fait donc nettement mieux que son prédécesseur un proposant un contenu largement plus étoffé. L'action se montre plus présente, plus dynamique aussi. La liberté de mouvement aussi  vous permettra d'appréhender l'aventure comme bon vous semble : c'est à dire de diversifier votre aventure en mêlant quête principale et à-côtés ou au contraire de ne se consacrer qu'à la seule histoire principale, déjà elle-même diversifiée dans ses missions.

En plus du contenu, Assassin's Creed 2 livre quelques charmes de l'Italie : les villes, Florence ou Venise, sont sublimes, fourmillent de détails, leurs rues sont toujours animées... Ezio séduira les joueurs du premier volet, mais attention, il se peut aussi que tous les changements vous interpellent. Cet Assassin's Creed 2 suit une évolution naturelle, propre à toute suite, mais ne gomme pas tous les défauts du premier. Mais dans tous les cas, ce titre est une des meilleures références de cette année. Ubisoft assure encore un jeu de haut niveau et l'on apprécie de s'y perdre.

 

 



+ Les plus
  • Contenu plus étoffé
  • Nouvelles aptitudes de Ezio
  • Présence des factions
  • Modélisation parfaite des villes
  • Un scénario captivant
- Les moins
  • Quelques bugs graphiques gênants
  • La refonte des assassinats

Notes

  • Graphisme Les villes italiennes sont tout simplement sublimes. Venise, Florence,... elles possèdent toute un charme quasi inné. Les développeurs n'ont pas lésiné sur les détails, allant de l'architecture aux costumes de tous les personnages et autres figurants. On se complait à visiter, à flâner dans les rues et admirer les environnements des différents points de vue, pour peu que les missions nous le permettent.
    9/10
  • Bande son A l'Italie s'apparente, les expressions typiques et surtout les gestes. Vous ne serez donc pas surpris de voir les différents personnages employer des mimiques et des expressions en version originale. Un bon point pour l'immersion. On apprécie l'ambiance rendue par le peuple des villes, tous occupés à leur besogne quotidienne. Quant aux musiques, elles savent également vous emporter et vous plonger complètement dans l'aventure. Un voyage en Italie vous attend, il ne manque que les odeurs des étals, des parfums des courtisanes..., et cela aurait été parfait.
    9/10
  • Jouabilité Facile à prendre en main, Ezio fait parfois preuve d'un peu de fougue quand il s'agit de faire l'acrobate sur les toits. Pour le reste, le jeu se montre encore une fois très confortable. On apprécie d'autant plus de courir ici et là et de maîtriser complètement notre sujet. Même les nouveaux venus qui ont raté le un pourront s'y joindre.
    8/10
  • Durée de vie Assassin's Creed 2 est non seulement un jeu de qualité, mais il l'est sur le long terme. Vous pouvez compter sur une trentaine d'heure de jeu pour boucler l'aventure complète, les quêtes annexes, la recherche de nombreux éléments clés.
    9/10
  • Scénario Le scénario de ce second volet se montre assez complexe au point parfois de nous perdre en chemin. Le titre d'Ubisoft s'apprécie sur le long terme, aussi ne soyez pas surpris, voire déçu, si le scénario se dévoile petit à petit.
    8/10
  • Note générale Assassin'S Creed 2 se montre plus approfondi que son prédécesseur. Plus riche en quêtes, en contenu, avec un scénario captivant et des environnements sublimes, le titre gagne en qualité. Il perd aussi de ce côté linéaire trop présent dans le premier volet, au profit d'une sensation de liberté grâce à la diversité des missions. La série garde les bases qui ont fait son succès et ce deuxième volet lui apporte l'évolution naturelle dont il avait besoin.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Assassin's Creed Brotherhood
    Un an seulement après avoir commercialisé Assassin’s Creed II, Ubisoft a réussi à mettre sur pieds un troisième volet des Assassin’s Creed. La firme française entend profiter pleinement de la notoriété de la saga afin de ...
  • Test Assassin's Creed
    Pratiquement six mois après la bombe Assassin's Creed dans sa version console next-gen et quelques semaines après le semi-pendant sur DS, Altaïr et ses potes nous reviennent dans une version PC. Transposition, adaptation ou ...
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Samsam75 offline Hors ligne Héroïque avatar 909 points
Le #553231
La perfection n'existe pas, mais l'excellence oui.

Je m'étonne de ne jamais voir de 10. ça ne sert à rien de noter sur 10 si la note ne sort jamais.

Quelques prétendants cette année:

Batman AA
Uncharted 2
Liberty City
etc.

Et pourquoi pas AC2 ?

Certes, il y a du subjectif dans tout ça, on ne peut pas vous le reprocher, mais un excellent jeu c'est 10/10 les amis.

En contrepartie certains jeux méritent bien moins que 5... 0 étant également une jolie note !!
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire