Test Astérix aux Jeux Olympiques

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Test Ast

Nos chers gaulois reprennent du service dans cette nouvelle adaptation. Loin de la Gaule, l'aventure cette fois les entraîne du côté de la Grèce où se déroulent les fameux Jeux Olympiques. Le contexte est propice aux mini-jeux et les Romains n'échapperont pas à quelques bonnes baffes. Entre épreuves sportives, énigmes, grosse claque et force surhumaine, Astérix aux Jeux Olympiques vous entraîne dans un jeu sympathique et prenant. Humour, dérision et clins d'oeil bien placés seront aussi de la partie. De quoi muscler nos zygomatiques.

Ils sont fous ces romains !

Etranges Libellules, studio qui a réalisé les précédents volets d'Astérix en jeu vidéo, signe de nouveau un très bon titre. Rien à voir avec une simple adaptation de film, pas de copié collé en perspective. Les développeurs aiment l'univers de Goscinny et d'Uderzo et cela se voit. La preuve, Astérix aux Jeux Olympiques, même s'il colle au scénario original de la BD, dispose de ses propres clins d'oeil, de ses répliques déroutantes et d'un mélange de genre, oscillant aussi bien visuellement entre la vidéo et la BD, qu'en terme de gameplay avec le party game, plateforme et bien plus encore. Et c'est toute cette richesse que l'on retrouve dans un jeu très bien mené qu'on prendra plaisir à découvrir. Le titre n'est pas non plus parfait et souffre de quelques défauts, mais la qualité du reste réussit à vous minimiser les failles.

Ast Ast

Pour vous rafraîchir un peu la mémoire, Astérix aux Jeux Olympiques emmène nos héros à Olympie disputer les Jeux Olympiques. Ils doivent aider leur ami Alafolix, qui, pour épouser l'élue de son coeur, la princesse Irina, doit absolument remporter l'épreuve. Mais c'est sans compter un Brutus lui aussi déterminer à épouser la belle et qui, pour arriver à ses fins, n'existera pas à utiliser artefact et autres pouvoirs maléfiques. (Il essaiera aussi au passage de tuer son père César pour une histoire d'ego et de rivalité). Nos deux héros ne pouvaient laisser cette âme en peine voir son rêve se briser et pour la bonne cause, les voilà devenus Romains.

Ast Ast

Si le film n'est prévu que pour le 30 janvier 2008, la BD elle, existe depuis 2005. Vous retrouverez dans le jeu aussi bien des scènes du film que des planches de la BD, plus ou moins redessinées pour, par exemple, donner les traits de Benoît Poelvorde à Brutus. Le jeu vidéo mêle les genres et le fait avec beaucoup de réussite. Ainsi, vous verrez les acteurs en chair et en os intervenir dans le jeu vidéo et ce dès le début. Les acteurs auront donc tournés quelques scènes spécialement dédiées au jeu.

Le titre annonce la couleur d'emblée, c'est un régal pour les yeux tellement tout s'intègre et se mélange à la perfection. C'est fluide, bien mené, extrêmement cohérent et le jeu n'en devient que plus intéressant. Ne vous étonnez donc pas si vous devrez donner des baffes à de vrais acteurs, Brutus faisant des siennes avec son artefact qui lui permet d'ouvrir les portes entre les différentes dimensions du titre. Notez aussi que dans la partie bonus, vous pourrez accéder aux vidéos du making off du film ainsi que quelques scènes. L'occasion pour vous de le découvrir en avant-première.


Mode Histoire

Deux modes de jeux vous attendent. Le premier n'est autre que l'aventure, le second un accès direct au mini-jeux. Mais les épreuves de ce dernier doivent être au préalable débloquées, vous donnant de ce fait l'obligation d'avancer dans l'histoire du jeu. Commençons donc par là. Astérix, Obélix et Idéfix partent donc du côté d'Olympie pour remporter des épreuves, mettre fin aux nuisances orchestrées par Docteurmabus et calmer un peu les ardeurs du trop dérangeant Brutus. Etape par étape, niveaux après nivaux, vous avancerez tranquillement dans l'aventure en tapant à la fois du Romain, en réduisant quelques énigmes et en vous musclant sur les épreuves sportives.

Ast Ast

Pour ces dernières, vous n'aurez pas vraiment de mal à terminer premier, surtout si vous avez jouer avant à Mario et Sonic aux jeux Olympiques. Beaucoup plus accessible que ce dernier, les épreuves sont sérieuses, mais, par exemple, vous pourrez toujours donner une baffe à votre adversaire si vous voyez que vous n'arrivez pas à prendre le dessus. La prise en main, elle, est du même acabit, mais elle sera plus schématisée, donc plus compréhensible. Pour remporter les lauriers de la victoire, vous devrez simplement réaliser les objectifs donnés avant l'épreuve. C'est simple, accessible au plus grand nombre et réellement divertissant.

Ast Ast

L'histoire en elle-même ne vous demandera pas que de faire jouer vos muscles, même si à de nombreuses reprises vous devrez distribuer ici et là quelques baffes aux Romains un peu trop hargneux. Mais dans certains cas, vous devrez faire preuve de réflexion avant d'appréhender un niveau, comprendre la marche à suivre, les subtilités des environnements. Pour vous guider, vous pourrez compter sur Idéfix, toujours fidèle parfois plus apte à comprendre une situation.

Seul, vous pourrez jongler comme vous le souhaiter entre Astérix et Obélix. Mais le mieux reste encore de jouer à deux, deux cerveaux valent mieux qu'un, et vous pourrez passer un vrai bon moment à deux. Pas question ici de dédoubler l'écran, vous jouerez sous le joug d'une seule et même caméra. Enfants parents, amis, couple, Astérix se donne à tous les publics. Pour vous faciliter la vie, vous pourrez toujours mettre de côté l'un des deux joueurs pour vous permettre d'avancer. Par exemple, Astérix est seul capable de grimper aux corniches, Obélix étant trop lourd. Aussi pour débloquer un passage, il devra abandonner le temps d'un instant son compagnon de toujours. C'est à deux que nous avons pris le plus de plaisir à jouer, et recommencer l'aventure en solo n'a pas du tout le même goût. A deux, il faudra simplement accorder vos violons et vous entendre sur les différentes directions à prendre et accepter de vivre des temps morts pendant que l'autre s'escrime sur un passage difficile.

Ast Ast

Un des points forts du jeu tient dans le fait que nos gaulois disposent d'une vraie gamme de coups. Aussi, vous ne vous contenterez pas de donner simplement des baffes et de faire voler les Romains dans les airs. Les développeurs ont su intégrer au jeux des coups que l'on avait pu apercevoir dans les BD et dessins animés. Une vraie palette est donc disponible, palette que vous n'hésiterez pas à utiliser pendant les phases où les Romains arrivent par vagues successives. Pas intelligents pour deux sous, vos ennemis ne tiennent leur force que dans leur nombre et il sera plus simple de temps en temps, entre deux mini-jeux insérés dans l'aventure même, de baffer à tout va.


Les mini-jeux

Et puis, ici et là au cours de votre aventure, vous rencontrez tout ce qui fait le charme des aventures d'Astérix. L'humour est omniprésent, les clins d'oeil, les références, rien n'est laissé au hasard. Entre un Sam Fishaure aux lunettes vertes, un Obélix toujours efficace dans ses répliques, des clins d'oeil comme ce magnifique coup de tête d'Astérix à ce Romain qui a eu la mauvaise idée d'insulter sa soeur, le jeu nous fait rire, sourire, et apprécier d'autant plus le titre. On ne s'en lasse pas et c'est une fois de plus extrêmement bien intégré dans le scénario général. Tout l'esprit d'Astérix est là et les développeurs ont fait réellement un chouette travail en incorporant toutes ces dimensions propres à l'univers de la BD et de ses auteurs.

Ast Ast

Rire c'est bien, apprécier des moments de jeux aussi, mais donner de soi-même est une autre histoire. Et pourtant si vous souhaitez faire une pause du mode Histoire vous pourrez vous contenter des mini-jeux disponible dans le mode Olympiques. Dix épreuves vous attendent, mais toutes ne sont pas accessibles au premier lancement du jeu. Pour les débloquer, vous devrez donc au préalable avoir bien avancé dans le titre. Ces dix épreuves sont jouables jusqu'à deux joueurs, une occasion pour vous de laisser de côté la coopération de l'aventure pour vous affronter dans des combats loyaux.

Ces épreuves olympiques mélangent les genres mais sont toutes divertissantes. Imaginez un Obélix battre Astérix sur une épreuve de rapidité... Au programme, le 100 mètres, le saut en longueur, le tir à la corde et, on n'est pas chez les gaulois pour rien, la taille de menhir et le "baffage de Romains". Des activités originales et typiques qu'il ne vous sera pas donné de voir tous les jours !

Ast Ast

Ces mini-jeux exploiteront les capacités de la télécommande et du Nunchuck réunis, vous demandant d'être à la fois rapide, précis et surtout endurant. Et oui, certaines épreuves vous mettront très certainement en nage, ceci-dit, moins que Mario et Sonic. Très divertissants, les mini-jeux sont un plus et complètent l'aventure du titre qui a malheureusement une fâcheuse tendance à se terminer très vite.




Galerie d'images

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast

Ast Ast


Conclusion

AstAstérix aux Jeux Olympiques dispose de toutes les qualités d'un jeu divertissant. Drôle, bien mené scénaristiquement, d'une difficulté bien équilibrée, il regroupe également tout ce qu'on aime dans l'univers d'Astérix. Etranges Libellules a su avec brio reporter l'esprit originel qu'ont voulu donner les auteurs à leur héros gaulois, et on saluera leur travail de très grande qualité.

Le jeu séduit par sa variété et ravira sans doute petits et grands qui ont envie de se faire une récréation. Pas exempt de défauts pour autant, vous rallerez sur des mouvements de caméra parfois un peu trop imprécis et regretterez très certainement la durée de vie un peu courte. Néanmoins, le plaisir est là, le titre est plus que sympathique. Les fans d'Astérix et Obélix ne pourront faire l'impasse sur cet épisode, d'autant plus que ce titre s'affiche comme étant l'un des meilleurs de la série.







+ Les plus
  • L'humour et les nombreux clins d'oeil
  • Un mode coopération très bien construits
  • Les vidéos bonus du film
  • La prise en main très simple
  • La difficulté équilibrée des niveaux
- Les moins
  • La durée de vie
  • Pas assez d'épreuves dans le mode Olympique

Notes

  • Graphisme Olympie est une charmante citée mise en avant par des décors bien détaillés et où la couleur ne fait pas défaut. La modélisation des personnages et tous les mouvements sont eux aussi bien rendus. Le jeu alterne en plus des phases de gameplay de nombreuses vidéos très fluides et des dessins aux traits de crayons parfaits. Le mélange des genres est efficace.
    8/10
  • Bande son Le gros point fort de ce titre est sans doute le doublage des personnages par des voix familières. C'est simple, le jeu nous ramène des années en arrière quand les dessins animés d'Astérix étaient diffusés les jours fériés. Côté musique, aucune ombre au tableau non plus, c'est du péplum et certains exercices musicaux ne seront pas sans rappeler des thèmes déjà entendus dans d'autres Astérix.
    10/10
  • Jouabilité Le titre sur Wii exploite assez bien le duo Wiimote-Nunchuck et les mini-jeux vous demanderont de les agiter furieusement. De même en cours d'aventure vous devrez agir de même et dans les deux cas, le jeu vous enseignera au préalable comment manipuler l'ensemble au bon moment. Notez que le jeu peut se jouer en solo ou à deux et que l'histoire est nettement plus sympathique à vivre avec un compagnon de route que seul.
    8/10
  • Durée de vie Tout dépend en fait si vous jouez en solo ou à deux. Avec un bon camarade de jeu, la durée de vie du titre est jugée trop courte. Même seul il se peut que vous ne perdiez pas trop de temps à enchaîner les chapitres. Une fois fini, le jeu pourra tout de même continuer de vivre grâce à la présence des mini-jeux.
    7/10
  • Scénario L'histoire suit la même que le film et la BD. Astérix et Obélix partent à Olympie dans le seul but de gagner les Jeux Olympiques. Ce n'est que de cette façon que leur ami Alafolix pourra épouser la princesse Irina. Il ne s'agit pas ici d'un bête copié-collé, les développeurs ne s'étant pas contentés d'une vulgaire adaptation. Le jeu vidéo vit par lui-même, dispose de ses propres particularités. Le travail a été fait avec soin et cela se ressent.
    8/10
  • Note générale Astérix aux jeux Olympiques est une aventure captivante. On ne vous conseillera que trop de la vivre à deux plutôt que seul pour apprécier le titre dans toute son ampleur et profiter de tous les clins d'oeil distillés ici et là. Ce jeu est une vraie dose de bonne humeur, un régal pour les fans. On se casse les dents parfois sur des énigmes et certains passages, mais trop simple le jeu aurait moins plu. Le mélange des genres est une réussite, vous n'aurez pas entre les mains un simple beat'em all. Au contraire, Obélix même devra utiliser sa matière grise ! Un jeu à partager en famille ou entre amis.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Mario & Sonic aux Jeux Olympiques d'hiver
    Mario et Sonic sont désormais des grands sportifs, le fait est avéré avec ce deuxième volet mettant en scène les héros de Sega et ceux de Nintendo. Après les Jeux Olympiques d'été à Pékin, toute la joyeuse bande vient poser ses ...
  • Test Mario & Sonic aux Jeux Olympiques DS
    Mario & Sonic nous ont fait suer sur Wii, ils reviennent nous donner mal aux mains sur la DS. Rien ne change ici comparé à la version précédente, si ce n'est la prise en main qui facilite parfois les épreuves. Le niveau sportif reste ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire