Test du logiciel AVS Video Converter

Le par Manuel D. C.  |  1 commentaire(s)
AVS Video Converter VC_125x125

Nous sommes aujourd’hui nombreux à profiter des appareils nomades portables : Apple iPod G5, Creative Zen, Sony PSP, PDA, etc. Et si ces appareils présentent l’avantage d’intégrer la lecture vidéo, il faut auparavant convertir ses vidéos pour espérer pouvoir en profiter durant un, voire plusieurs déplacements. Si de nombreuses solutions existent, c’est le logiciel AVS Video Converter que nous vous proposons de découvrir aujourd’hui dans cet article.

Introduction

apple iPod Apple iPod G5, iPhone, Creative Zen vision, Sony PSP, Archos 405, 605 WiFi, PDA, Neonumeric NPMP-F1, Microsoft Zune, Samsung G600
Avec des atouts tels que taille réduite, légèreté, convivialité de l’interface de navigation, capacité de stockage à la hausse, fonctionnalités, ou encore des prix attractifs, les périphériques nomades portables sont séduisants, et de plus en plus accessibles. Notamment en ce qui concerne les téléphones mobiles qui intègrent de plus en plus de fonctionnalités multimédias, ce qui caractérise l’importance des lecteurs multimédias de nos jours. Et si Nintendo a toujours régné en maître en ce qui concerne le marché des consoles portables, la PSP de Sony va bien au-delà en intégrant des fonctionnalités « PMP » (Portable Media Player). Car la PSP permet de lire des vidéos, des images et bien entendu l’audio.

Bref, quel que soit l’appareil nomade, la plupart d’entre eux n’embarquent qu’un écran offrant une résolution réduite (480 x 272 pixels pour la PSP, 320 x 240 pixels pour l’iPod 5G et 640 x 480 pixels pour le Creative Zen Vision). Si bien que l’étape de ré-encodage est inévitable pour adapter ses vidéos au type de lecteur multimédia mobile en votre possession. Et ce, même pour les DivX.

Et si certains constructeurs fournissent leur propre solution logicielle, cette étape reste relativement longue et fastidieuse. Certains outils gratuits, comme VirtualDub, regorgent de fonctionnalités, mais aussi de nombreuses options obscures pour l’utilisateur lambda. Ils sont en revanche bien plus aboutis et performants que bon nombre de logiciels commerciaux, une fois les bases acquises.

Heureusement, d’autres logiciels offrant une bien meilleure simplicité d’utilisation existent, comme AVS Video Converter.



psp_ga13  
  Creative Zen Vision



Présentation

Comme son nom l'indique, AVS Video Converter permet de convertir vos vidéos dans une grande variété de formats vidéo. Développé par Online Media Technologies Ltd, une société Londonienne spécialisée dans le développement de programmes de traitement audio / vidéo, AVS Video Converter est également inclus dans la suite AVS Video Tools, qui offre la possibilité de capturer des vidéos depuis une source externe (caméscope, magnétoscope, etc.).

Une fois AVS Video Converter installé (celui-ci installe par défaut le moteur Windows Media Encoder 9), on peut découvrir une interface très simple et intuitive, ne demandant aucune connaissance particulière. Dans la fenêtre principale du logiciel, vous pouvez sélectionner les fichiers à convertir, choisir le nom et le format du fichier de sortie, ainsi que le chemin d'accès.


AVS Video Converter Interface 2

L'interface d'AVS Video Converter fait preuve d'une grande simplicité.


Pour simplifier la tâche de l’utilisateur, AVS Video Converter intègre une barre de profils permettant de sélectionner le format à utiliser pour la conversion. Une fois le format sélectionné, vous aurez accès à plusieurs profils préenregistrés tenant compte de la qualité de compression souhaitée (codec, résolution, bitrate, etc.), et du type d’appareil mobile auquel se destine la vidéo.

Le bouton Avancé de la fenêtre principale permet d’afficher les informations liées au fichier à convertir, mais également au fichier que vous obtiendrez après conversion. Vous aurez, de cette façon, la possibilité de vérifier chaque paramètre d’un rapide coup d’œil pour, si besoin, affiner vos réglages en éditant (ou en créant) le profil pour appliquer les valeurs de votre choix : bitrate, format vidéo, résolution de l’image, format audio, fréquence d’échantillonnage audio, framerate, aspect ratio de l’image. Bien sûr, la fonction première du logiciel étant de convertir vos vidéos vers un format adapté à votre appareil mobile, vous ne pourrez bénéficier que de la stéréo pour la partie audio.


AVS Video Converter Interface

AVS

Très utile, l'onglet Avancé permet de découvrir tous les paramètres liés

au fichier source et au fichier de sortie.
A partir de ces informations, il est possible de modifier les paramètres d'encodage en éditant le profil.



Il est toutefois regrettable de ne pas pouvoir éditer le profil lors de la conversion d’un fichier vidéo en DVD, SVCD et VCD. Par contre, vous pourrez, comme bon nombre de logiciels d’encodage vidéo, paramétrer le nombre de passes pour l’encodage afin d'améliorer la qualité, au détriment d'un temps de traitement plus long. En une passe, nous avons cependant observé une légère perte de qualité lors de la correction d’aspect ratio (rapport entre la largeur et la hauteur d’une image), puisqu’il est  en effet possible de redimensionner une vidéo pour l’adapter à un écran 16/9. Mais rien de rédhibitoire.
Nous n’avons, au contraire, rencontré aucune perte de qualité notable en conservant l’aspect ratio d’origine.


AVS Video Converter Ratio

Le système de prévisualisation par vignette permet de voir le résultat lors du paramétrage du ratio.



Un outil d’édition intégré

Outre ses fonctions de conversion, AVS Video Converter est également capable de fusionner plusieurs fichiers vidéos pour un seul film en sortie, via ses outils d’édition vidéo intégrés. Assez rudimentaires dans l’ensemble, mais suffisants pour la plupart des utilisateurs, les outils d’édition du logiciel sont simples à utiliser (grâce au mode de prévisualisation par vignettes du fichier source et du fichier de sortie) et permettent de couper certaines parties indésirables (publicité, bande-annonce, commentaires, etc.). 


AVS Video Encoder effets

Le système d'édition / montage vidéo intègre deux vignettes de prévisualisation.


Mais il est également possible d’ajuster les paramètres de l’image (luminosité, contraste, gamma, niveaux des couleurs, température, etc.), ou encore d’ajouter divers effets (titres, rotation de l’image, mosaïque, flou gaussien, désentrelacement, etc.). Bien sûr, les résultats obtenus dépendent essentiellement de la qualité de la vidéo source. Et s’il reste possible d’améliorer sensiblement la qualité, n’attendez pas de grands miracles. Mais dans l’ensemble, AVS Video Converter offre déjà pas mal de possibilités pour personnaliser et partager vos vidéos. Sans oublier la possibilité d’extraire des images et/ou le flux audio de vos vidéos.


AVS Edition tool     AVS DVD Menu Editor

Bien que rudimentaires, les outils d'édition / montage et de création de menus DVD
suffisent amplement pour un usage de base.


Si AVS Video Converter propose également de créer des DVD, VCD et SVCD à partir du format vidéo supporté de votre choix via un moteur de gravure intégré, nous regrettons touefois qu’il ne soit pas possible de sélectionner et d’intégrer des sous-titrages. Une fonction très appréciée des adeptes de la VO, mais aussi des malentendants. Des utilisateurs qui restent malheureusement oubliés.

TIl convient également de préciser que le logiciel est incapable de contourner les dispositifs de protection présents sur les DVD. Si bien qu’il est impossible de convertir vos DVD vidéos, acquis légalement, vers votre appareil mobile. A moins d'utiliser un logiciel comme AnyDVD. Là encore, la législation française est pour le moins inadaptée et déroutante, puisque certaines licences autorisent encore la copie de sauvegarde limité à un seul exemplaire alors que la loi condamne très clairement toute tentative de contournement de protection numérique contre la copie ?!?

Pour en revenir à la fonction de création de DVD, AVS Video Converter permet en prime de créer un menu DVD. Certes, très basique, vous pourrez néanmoins choisir vos fonds d’écran, ajoutez du texte, et créer des chapitres de vos vidéos. On reste toutefois bien loin des possibilités offertes par DivX author.



Les caractéristiques techniques

AVS Video Converter est un logiciel peu exigeant en termes de configuration PC, comme vous pouvez le découvrir ci-dessous.

AVS Video Converter VC_125x125

Configuration Minimum :
  • Processeur Intel / AMD cadencé à 1,5 GHz (3 Ghz recommandé pour un simple core et 1,8 Ghz minimum pour un dualcore)
  • 512 Mo de mémoire vive (1 Go conseillé)
  • Carte son compatible Windows (HD Audio pour Vista)
  • DirectX 9.0c
  • OS Supportés:  Windows 2000, XP, 2003, Vista 32 bits

De plus, le grand intérêt d’AVS Video Converter réside dans le large support des formats vidéo. Car contrairement au logiciel DVD Clone Mobile, un utilitaire au prix attractif, très simple et performant édité par SlySoft, AVS Video Converter est capable de convertir vos vidéos quel que soit le format de départ. À l’exception toutefois des formats HD tels que le VC-1.


Formats supportés :
  • AVI (DivX, XviD, etc.),
  • DV AVI,
  • MP4 (pour Sony PSP et Apple iPod),
  • WMV,
  • Matroska
  • 3GP,
  • 3G2,
  • QuickTime (MOV, QT),
  • SWF,
  • DVD IFO/VOB,
  • MPEG 1,2,4,
  • DAT,
  • VCD,
  • SVCD,
  • ASF,
  • ASX,
  • MJPEG,
  • H.263,
  • H.264,
  • Real Video (RM, RMVB),
  • DVR-MS.



L'avis de la rédaction

Dans l’ensemble, AVS Video Converter nous laisse sur une très bonne impression. Plus besoin d’utiliser plusieurs logiciels d’encodage aux fonctions compliquées et peu intuitives pour convertir vos vidéos, quels que soient les formats. AVS Video Converter est intuitif, peu coûteux (moins de trente euros), simple à utiliser, rapide et ne nécessite aucune connaissance particulière. L’outil d’édition vidéo et ses fonctions sont également de petits avantages sympathiques, mêmes s’ils demeurent basiques.


AVS Video Converter 2


Bien entendu, cette simplicité d’utilisation extrême entraîne quelques inconvénients qui pourront décevoir ou gêner certains d’entre vous comme l'impossibilité de créer son propre preset de DVD ou le fait qu'il ne vaut mieux pas modifier l’aspect ratio de l’image sous peine de subir une perte de qualité de l’image (en mode une passe).


AVS Video Converter 3     AVS Video Converter 4


Pour finir, il ne faut pas perdre de vue les utilisateurs visés par AVS Video Converter. De par sa simplicité d’utilisation, le logiciel s’adresse essentiellement à ceux qui possèdent des appareils de lecture audio / vidéo nomades. Les fonctions et profils proposés suffisent amplement pour ce type d’utilisation.
En revanche, pour ce qui est de créer des DVD, SVCD, VCD de qualité, de bénéficier d’outils d’encodage, d’authoring et d’édition complets et performants, avec un plus large support de formats audio/vidéo, passez votre chemin. AVS Video Converter ne répondra d’aucune manière à ce type de besoins.

Vous pouvez télécharger une version de démonstration de AVS Vidéo Converter à partir de notre section téléchargement.

+ Les plus
  • Prix
  • Interface intuitive
  • Simplicité d’utilisation
  • Très large support de formats vidéo
  • Fonctions d’édition / montage
  • Extraction de pistes audio et d’images
  • Moteur de gravure intégré
  • Nombreux profils d’encodage préenregistrés
  • Possibilité d’éditer et de créer des profils d’encodage
- Les moins
  • Edition de profils DVD, SVCD et VCD impossible (conséquence de la facilité d'accès du logiciel)
  • Qualité d’encodage perfectible en cas de modification du ratio de l’image (en mode une passe)
  • Uniquement compatible avec Windows

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Pokernaute offline Hors ligne Héroïque avatar 702 points
Le #184076
Sans conteste un produit très efficace, mais cher. Je l'utilise depuis près de deux ans. Un souci : j'ai dû rebooté mon laptop qui contenait mes identifiants, mails contractuels, etc... Du coup, lorsque j'ai voulu récupérer ma clé client, on me l'a renvoyé mais pour le pack AVStools qui n'incluait plus l'outil de burn. Dommage c'était ma principale utilisation, avec le converter bien sûr...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire