Test Battlefield 2 Modern Combat

Le par Gildas  |  0 commentaire(s)
Article n° 202 - Test Battlefield 2 Modern Combat (120*120)

Déjà sorti depuis quelque temps sur XBox, voici que Battlefield 2 débarque sur XBOX 360. Allez soldats, préparez votre paquetage, votre compagnie vous attend déjà sur le champ de bataille. Allons voir si ce portage sur console next-gen est réussi.

Introduction

Pour les deux trois lecteurs du fond qui ne connaîtraient pas le principe de Battlefield, on va commencer par un bref résumé. Comme son nom le laisse deviner, c’est un jeu de guerre qui nous propulse dans la peau d’un soldat au milieu d’un champ de bataille. Vous vous retrouverez donc au sein d’une escouade lourdement armée avec la possibilité de piloter divers véhicules comme des jeeps, des tanks et des hélicoptères. 

L’action de cet opus se déroule de nos jours, et à cause d’une sombre histoire de slips sales, les Etats-Unis et la Chine on décidé d'en découdre. Vous vous retrouvez donc au milieu de tout ce bordel et avez pour objectif de mener à bien différentes missions-suicides pendant que votre général en chef fume des cigares à 100 euros et joue au golf toute la journée. Et oui, la vie est injuste !

Pour ce qui est du Gameplay, comme tout FPS sur console, il faut s’y faire au début mais les contrôles ne sont pas trop mal pensés et l’on s’y habitue rapidement malgré certaines actions qui ne sont pas très intuitives comme, par exemple, le fait qu’il n’y ait qu’un bouton pour les différentes positions et que l’on doive donc alterner entre les positions debout, accroupi et couché.

../..


Version XBox 360

Voyons maintenant ce que cette version a de plus que les autres versions console. Les graphismes ont été revus à la hausse, ce qui est normal vu les performances de la 360, mais n’atteignent pas la qualité de jeux tels que Ghost Recon ou Fight Night sur cette console.

Les personnages et véhicules sont bien détaillés, les décors jolis et certains effets tels que la neige assez bien rendus.

En bref, les graphismes sont beaux mais pas exceptionnels et l’ont est un peu déçu comparé à ce qu’on peut attendre de la XBOX 360. On pouvait cependant s’y attendre de la part du portage d’un jeu déjà sorti sur d’autres supports.

Pour ce qui est du contenu, cette version reprend les mêmes éléments que les autres versions console, c'est-à-dire un vrai mode solo avec une campagne bien ficelée et un mode multi-joueurs jouable jusqu'à 24 sur le XBOX live.

Malheureusement on aurait aimé avoir quelques nouveautés par rapport à la version XBOX et une version multi-joueur plus proche de la version PC.

../..



Le mode solo

Parlons un peu du mode solo, on suit le scénario au fil des missions de la campagne bien scriptée et on subit les différents rebondissements prévus pour nous en faire baver. L’ambiance est sympa et on se sent bien dans l’action. On commence le premier niveau par une arrivée en parachute sous le feu de l’ennemi, rien de tel pour se sentir impliqué.

A chaque moment du jeu, des indications sur le radar indiquent l’objectif à remplir ce qui est pratique pour éviter de tourner en rond. Parmi les différents soldats de notre unité, on a la possibilité de prendre le contrôle d’un autre personnage simplement en le visant et en appuyant sur Y. Outre l’effet graphique fort joli, cela permet de se sortir de situations délicates et d’avoir accès a d’autres armes. En effet, il existe plusieurs classes de soldat ayant chacune un type d’arme différente. Il faudra donc parfois prendre le contrôle de l’heureux possesseur du lance-roquette pour se débarrasser d’une jeep ou d’un tank venu vous taquiner.

Il y a toutefois deux choses qui m’ont ennuyé dans ce mode un joueur. La première est la fâcheuse manie des ennemis à se téléporter à leur position. Par exemple, l’objectif de la mission est de défendre un point stratégique et les ennemis apparaissent sur les toits ou au coin d’une rue alors qu’il n’y avait personne une seconde avant. Cela empêche toute anticipation ou toute stratégie pour prendre des adversaires à revers.

La deuxième chose assez lassante est le comportement assez aléatoire des coéquipiers, dans certains cas ils seront aussi efficaces que Rambo dans un camp de nudiste vietnamien et dans une autre situation identique, ils se feront plomber comme une molaire chez un dentiste. On finit donc par ne plus avoir aucune confiance en ses compatriotes et à regarder partout dans le décor pour voir si un vilain n’est pas apparu par magie pour nous mettre une prune dans le dos.

En résume, même si le mode solo est correct, je pense qu’il ne vaut pas à lui seul l’achat du jeu, et si vous n’avez pas internet, préférez Ghost Recon qui a beaucoup plus d’intérêt en mode solo.

../..



Le multijoueur

Voici le principal intérêt du jeu. Jouable jusqu'à 24, ce qui est correct mais loin des 64 possibles sur PC, Battlefield 2 en multi-joueurs propose deux modes de jeu. Le mode « conquête » et le mode « capture du drapeau ». Le premier est le mode qui a fait la renommé du premier Battlefield 1942. Les deux camps commencent chacun à une extrémité de la carte et doivent prendre possession de plusieurs lieux importants du terrain. Plus une équipe possède de points stratégiques et plus l’équipe adverse perd de points. Quand le nombre de points d’une équipe arrive à 0, la partie est finie.

Le deuxième mode de jeu est plus classique dans les FPS du style Quake ou Unreal. Chaque équipe possède un drapeau et doit capturer le drapeau adverse pour le ramener dans sa base et ainsi gagner des points. Ces deux modes de jeu rendent Battlefield 2 assez sympathique en multi joueur mais on ne peut s’empêcher d’être un peu déçu, on aurait espéré plus de variété.

On finit donc par jouer majoritairement au mode conquête qui assure quand même de nombreuses parties de franche rigolade. L’utilisation des véhicules et la possibilité de choisir sa classe de soldat rendant les parties toutes différentes les une des autres. Même si le nombre de véhicules a été diminué par rapport à la version PC, on prend beaucoup de plaisir à attaquer à plusieurs sur un tank, pour finir en miette à cause d’une mine posée par un ingénieur complexé par la taille de son arme principale.

../..


Les succès

Voici les succès de Battlefield 2 Modern Combat :



Conclusion

Fidèle à la série des Battlefield, cette version Xbox 360 de Battlefield 2 plaira aux débutants comme aux fans des précédents épisodes.


Avec une prise en main assez aisée et des graphismes améliorés pour exploiter la puissance de la nouvelle console de Microsoft,  BF 2 plaira surtout par son mode multi-joueur qui promet de longues nuits de guerre totale à tous les abonnés du Xbox Live. Le mode solo, quant à lui, occupera les autres joueurs le temps qu’ils prennent une connection Internet.

Au final, on prendra quand même bien du plaisir sur ce jeu en attendant, on espère, une version développée spécialement pour la Xbox 360 qui montrera un peu plus ce que la première console nouvelle génération a dans le ventre. Rompez !



+ Les plus
  • Le mode multi-joueur
  • Prise en main avec la manette de la 360
- Les moins
  • Mode solo un peu décevant
  • Cette version est seulement un portage sur 360, on aurait aimé avoir de vraies nouveautés

Notes

  • Graphisme Des graphismes bons mais un peu décevants comparés à ce dont est capable la 360.
    8/10
  • Bande son Correct, on se sent bien au coeur de l'action.
    7/10
  • Jouabilité Après quelques heures de jeu, la manette XBOX 360 se révèle assez douée pour les FPS et on ne se sent pas frustré en jouant à Battlefield 2.
    8/10
  • Durée de vie Le mode multi joueur promettra de bonnes heures d'amusement. Le mode solo, quant à lui, permettra à ceux qui n'ont pas forcément Internet de s'occuper quand même.
    7/10
  • Scénario Pas folichon, on aura tendance à le zapper pour ne pas arriver en retard pour la baston !
    4/10
  • Note générale Ce portage sur XBOX 360 se révèle correct. Amusant en mode multi joueur, il l'est par contre moins en mode un joueur. Vivement une suite développée spécialement pour la 360 !
    7/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Battlefield Bad Company 2
    En 2008, EA Digital Illusions CE a surpris son monde et suscité de nombreuses réactions positives. Il a entre autres permis aux joueurs de concilier beauté et destructibilité, chose autrefois impossible dans les traditionnels FPS. En ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire