Test Bitdefender Total Security 2013 : la protection totale de votre PC

Le par Rénald B.  |  10 commentaire(s)
BD TS 2013

Comme chaque année, l'éditeur de solutions antivirus Bitdefender met à jour ses suites logicielles afin de protéger vos PC de toutes les menaces extérieures. Disponible depuis le 16 août, Bitdefender Total Security 2013 gagne encore en simplicité, est compatible avec Windows 8 et apporte des nouveautés bien ancrées dans l'ère du temps avec notamment l'explosion des achats en ligne, le boom des terminaux mobiles et l'utilisation de mémoire de stockage via USB. Il devient possible de géolocaliser un smartphone ou une tablette (ou même son PC) et d'en prendre le contrôle à distance. Enfin, Safepay offre automatiquement un environnement sécurisé pour les transactions bancaires et les achats en ligne.

Bitdefender Total Security 2013

Présentation

Parce que les menaces sont de plus en plus nombreuses et sophistiquées, Bitdefender a étoffé la version 2013 de Total Security. Parce que les usages internet changent, Bitdefender a suivi les tendances fortes en apportant des solutions pertinentes. Mais parce que les utilisateurs de solutions antivirus ne sont pas forcément des experts en informatique, l'éditeur de logiciel persiste dans la simplicité d'utilisation.

Il fallait aussi conjuguer la puissance d'une solution avec une quasi transparence pour l'utilisateur. Une équation difficile à résoudre que Bitdefender prend à bras le corps avec la mouture 2013 de Bitdefender Total Security.

Concrètement, après un test étalé sur trois semaines de la suite 2013, force est de constater qu'elle offre une solide protection et qu'elle apporte des nouveautés qui rendent les choses encore plus simples.

 

Conditions du test et installation

Dans le cadre de ce test étalé sur trois semaines, Bitdedender Total Security 2013 a été installé sur un PC portable tournant sous la version de test de Windows 8 Enterprise. A cet effet, une version d'essai gratuite d'une durée de 30 jours vous permettra de vous forger votre propre opinion sur l'éventail des possibilités offertes par l'édition 2013. Quelques clics suffisent pour l'installer et la rapidité est véritablement le maître-mot puisque moins de 15 minutes sont nécessaires pour déployer la suite de sécurité sur un PC. De surcroît, dans ce laps de temps la suite effectue un scan complet de votre ordinateur. L'utilisateur pourra choisir une installation automatique ou bien personnalisée. Bitdefender prône une "utilisation en un clic" mais il faudra tout de même cliquer sur plusieurs boîtes de dialogue.

Avec Bitdefender 2013, il est par ailleurs nécessaire de créer un compte qui vous donnera accès à l'interface Web MyBitdefender. Pour cela, vous pouvez spécifier un identifiant et un mot de passe associé dédié à la suite ou bien vous identifier via votre compte Facebook ou Google.

Dans le cas où une version antérieure est déjà installée sur PC, vous devez obligatoirement la désinstaller avant de procéder à l'installation de Bitdefender 2013.

A noter également que .NET Framework 3.5 de Microsoft sera automatiquement installé avec Bitdefender si celui-ci ne l'est pas déjà sur votre PC.

 

Les différentes solutions de Bitdefender

Total Security 2013 est la suite intégrant toutes les fonctionnalités de sécurité développées par Bitdefender. Elle se démarque de la suite Internet Security 2013 avec une fonction d'antivol qui apparaît avec la suite 2013, l'espace de stockage en ligne Safebox et la fonctionnalité d'optimisation. Cette dernière consiste en une série d'outils tels que le module de nettoyage de votre PC (cache des navigateurs, des fichiers temporaires et de la base de registre) et le détecteur de doublons. Elle contribue ainsi à améliorer les performances du PC.

Enfin, la suite Internet Security 2013 se distingue de la suite Antivirus Plus 2013 grâce aux fonctions suivantes : Contrôle parental, pare-feu bidirectionnel et antispam.

Bitdefender_Suite_2013



Une solution omnipotente

À qui s'adresse-t-il précisément ?

Bitdefender Total Security 2013 est compatible avec les OS Windows de Microsoft (Windows XP, Vista, 7 et 8). La nouvelle itération du célèbre logiciel de sécurité s'inscrit bien dans la continuité de la version précédente. Bitdefender met ainsi en avant la simplicité d'installation, de mise en oeuvre et d'utilisation, avec également bon nombre de nouvelles fonctionnalités. La suite de sécurité s'adresse de ce fait à tous les types d'utilisateurs puisque le novice en informatique sera épaulé dans le processus d'installation et lors de son utilisation tandis que l'utilisateur averti pourra également entrer plus en profondeur dans les entrailles de la suite afin de paramétrer à sa guise les différentes options qui s'offrent à lui.

Qui dit suite étoffée ne dit pas nécessité d'une machine plus puissante afin d'en disposer. L'éditeur de logiciels antivirus prend grand soin de rendre les tâches actives en fond moins gourmandes en mémoire vive. L'objectif est de rendre la suite transparente pour l'utilisateur. Protégé, il le sera plus que jamais mais handicapé il ne doit pas être. La puissance de son PC ne doit pas être amoindrie par le logiciel. Pour l'installer, il convient toutefois de disposer d'au moins 1,8 Go d'espace libre (même si le fichier téléchargé pèse à peine plus de 242 Mo) sur votre disque dur ou votre SSD avec au moins 800 Mo sur le lecteur système. Une machine avec au minimum 1 Go de RAM et un processeur cadencé à 800 MHz au moins sont conseillés. Mais Bitdefender recommande plutôt de disposer au minimum d'un processeur Intel Core Duo cadencé à 1,66 GHz (ou processeur équivalent) et 1 Go de RAM avec Windows XP mais 1,5 Go pour Windows Vista et Windows 7 (pas d'indication pour Windows 8). Concernant l'espace de stockage, l'éditeur conseille 2,8 Go d'espace disque avec au moins 800 Mo sur le lecteur système.

L'interface est proche de celle de la version 2012. Claire, elle permet à l'utilisateur d'aller droit au but. Le mode Auto-Pilot apparu l'an passé consiste en quelque sorte à "mettre le pilote automatique" en marche. Confiez la sécurité de votre PC à la suite de sécurité et ne vous souciez plus de rien, pourrait-on dire. Le mode apparaît en haut à droite de l'interface principale sous la forme d'un bouton. L'alternative est le "Mode Manuel" qui vous permet d'adapter la protection offerte à votre usage en jouant sur les différents paramètres.

En substance, en mode Auto-Pilot la suite prend les décisions optimales de sécurité, sans intervention de votre part (pas d'alerte, de pop-up, ni de configuration).

Description, le tout à portée de clic

La version 2012 avait été l'occasion pour Bitdefender d'effectuer une quasi refonte de l'interface utilisateur. Un pari réussi avec une interface à la fois épurée, voire stylée, et très ergonomique et simple. On se réjouira donc de constater que Bitdefender a très peu modifié cette interface à l'occasion des versions 2013.

L'interface principale s'articule autour d'un menu composé de 9 modules (7 d'entre eux étant activés par défaut, Safebox et Antispam ne le sont pas). Quatre d'entre eux apparaissent simultanément sur l'interface et il suffira de scroller horizontalement pour faire défiler les autres. Il s'agit par défaut des sections Antivirus, Antispam, Vie privée, pare-feu auxquelles s'ajoutent les sections optimisation, Safebox, Mise à jour et cryptage. Chacun d'entre eux a donc un rôle bien précis et d'emblée, il est possible d'activer tout ou partie depuis l'interface principale et de lancer une opération attenante également directement depuis l'interface principale. A noter qu'il est très simple de réorganiser ces modules qui apparaissent comme des widgets dans l'interface principale, simplement en les faisant glisser et en les déposant à l'endroit désiré.

Bitdefender_2013_UI

Il conviendra ensuite de préciser les paramètres de chacun de ces éléments de la suite même si, encore une fois, l'utilisateur peut décider de ne rien changer. Par défaut, les paramètres sont définis pour un usage qu'on pourrait qualifier de "standard". Mais si le terme "standard" sonne comme suffisant et rassurant pour certains, d'aucuns préféreront entrer dans chaque section afin de les personnaliser.

L'accès aux différentes sections est rapide mais un code couleur vous informe également en un coup d'oeil du niveau de menace en cours. Le vert signifie que tout va bien, le jaune vous avertit que des problèmes nécessitent votre attention tandis que le rouge indique une menace majeure avec nécessité d'une intervention immédiate. Un message vient préciser le statut en rapport avec la couleur affichée.

L'utilisateur peut également consulter l'historique des événements via un bouton dédié ("événements") et une indication en rouge vous informe du nombre d'événements. Paramètres permet d'ajuster les différents outils.

On notera la présence d'un nouveau menu déroulant dénommé MyBitdefender qui donne accès aux paramètres du compte, au tableau de bord, au contrôle parental et à l'antivol.

L'autre nouveauté consiste en un widget Windows qui est une forme de mini tableau de bord. Positionné sur votre bureau, il vous alertera des menaces qui pourraient peser sur votre PC. On notera qu'avec Windows 8, de tels widgets deviennent moins pertinents puisque l'environnement principal de l'OS devient l'interface modern style et non plus le bureau. Depuis ce widget, il est possible de vérifier les activités du pare-feu, d'analyse en temps réel, de voir les événements et les notifications, de lancer l'interface principale, d'analyser des dossiers ou des fichiers simplement en les glissant déposant sur le widget, d'accéder à votre compte MBitdefender . Il aurait peut-être mérité d'être un peu plus petit.

Enfin, les prérogatives de la suite dépassant le cadre du PC sur laquelle elle est installée, il est logique qu'un accès Web sécurisé permette de prendre le contrôle de certaines sections de la suite.

Bitdefender_2013_interface_Web

Identifiez-vous sur le site my.bitdefender.com et vous aurez ainsi accès à Safebox, Antivol, Contrôle parental, protection Facebook et protection Twitter. C'est également depuis cette interface qu'il sera par exemple possible d'ajouter un appareil (PC, smartphone ou tablette sous Android) au contingent régi par les sections citées ci-dessus. A titre d'exemple, on pourra ajouter le PC utilisé par un enfant afin de bloquer certains contenus inappropriés ou bien de limiter dans le temps l'accès à internet en définissant des plages horaires.



Les grandes nouveautés 2013

Bitdefender Anti-theft : garder le contrôle à distance (des PC et terminaux Android)

L'autre nouveauté suit la tendance initiée par Kaspersky, Symantec et McAfee : intégrer à ses solutions une protection pour terminaux mobiles Android et PC. La protection est gratuite pour toutes les versions du produit, Antivirus Plus compris. En revanche, les fonctionnalités d'antivol, permettant de localiser les appareils (PC et terminaux Android), de les verrouiller et de supprimer leurs données à distance, sont réservées à la version Total Security. La fonctionnalité est évidemment très intéressante. On regrettera toutefois qu'elle ne concerne que la plate-forme Android et non iOS, Windows Phone et BlackBerry.

Outre la perte du matériel, la perte des données est dommageable pour le particulier ou l'entreprise. Elle peut se traduire par des conséquences aussi bien financières qu'émotionnelles. Toutefois, rares sont ceux qui prennent pour autant les mesures nécessaires afin de parer à de tels désagréments. La fonction Anti-Theft (Antivol) s'inscrit dans cette démarche proactive en vous permettant de localiser via Google Maps ou de verrouiller à distance votre ordinateur ou terminal Android.

Safepay : les transactions bancaires en toute sécurité

Parmi les nouveautés de Bitdefender Total Security 2013, on note un module de protection des transactions. Intitulé SafePay, celui-ci propose en fait un navigateur sécurisé utilisant un VPN pour accéder à vos sites bancaires et aux sites sur lesquels vous effectuerez une transaction bancaire.

Concrètement, le logiciel détecte automatiquement les URL de sites bancaires que vous saisissez et vous propose de basculer vers l'environnement sécurisé, d'ailleurs présenté dans un mode plein écran complètement isolé du bureau Windows. Une option permet également de mémoriser ce choix pour tous les sites bancaires. La connexion VPN assure une liaison inviolable tandis qu'un clavier virtuel continue de sécuriser les données que vous taperez et qui ne pourront ainsi pas être interceptées par un malware.

Il en existe de nombreux qui enregistrent tout ce que vous tapez au clavier. Certaines banques ont d'ailleurs pris le problème à bras le corps en proposant déjà des claviers virtuels sur leur site.

On notera que si la fonctionnalité est très intéressante puisque les données en question sont des plus sensibles, il n'est, par définition, pas possible d'accéder à d'autres programmes du bureau durant une session Safepay. Oubliez donc votre password manager, ce qui est regrettable pour ceux qui ont pris l'habitude d'utiliser ce genre d'outils.

Précisons par ailleurs que le navigateur est comparable à ceux que vous utilisez habituellement et est complètement indépendant de ceux-ci. Enfin, Safepay accentue la sécurité de la connexion avec la fonctionnalité Protection Hotspot lorsque vous êtes connecté via un réseau WiFi public.

Un module vraiment rassurant qui, de surcroît, ne se limite pas qu'aux sites d'achat en ligne et aux sites bancaires. Vous pouvez en effet ouvrir n'importe quel site Web dans le navigateur Safepay.

Immunisez vos mémoires USB en un clic

Enfin, on notera l'intégration d'un outil d'immunisation des clés USB, disponible également séparément et gratuitement. Il vous prémunira des malwares s'auto-exécutant sous Windows depuis une unité connectée en USB. Ces derniers sont rapidement devenus un vecteur d'infection de choix pour les cybercriminels. La fonctionnalité USB immunizer répond à cette problématique en apportant une réponse concrète. Elle rend inopérantes de telles menaces avant qu'elles n'accèdent à l'ordinateur. A cet effet, il faut faire un clic droit sur l'unité USB dans l'explorateur de fichiers, sélectionner Bitdefender->Immuniser ce lecteur. Il fait apparaître un fichier "autorun.inf" sur le lecteur de sorte qu'un malware ne pourra pas créer le sien et désactive le registre d'entrée relatif à l'autorun. Cela ne fonctionne pas sur toutes les unités USB. Ainsi, sur une clef usb, elle fonctionnait correctement, mais sur un disque dur USB formaté pourtant en NTFS, elle n'était pas accessible. Précisons également qu'il convient que votre unité soit formatée en NTFS, FAT32 ou FAT pour qu'elle fonctionne.

Bitdefender_2013_USB_Immunizer



Les maillons forts

Auto-Pilot, la sécurité silencieuse

Si vous avez déjà utilisé Bitdefender Total Security 2012, le mode Auto-Pilot vous est familier. Il s'agit d'un des points forts de la suite. Il s'adresse aux novices mais aussi à ceux qui ne désirent pas ou n'ont pas régulièrement l'occasion d'effectuer les mises à jour manuellement mais aussi à ceux qui ne veulent pas être alertés par les événements tels que l'interception de virus.

Le mode auto-Pilot prend ici les décisions optimales de sécurité sans même qu'il soit nécessaire d'intervenir et sans être informé (pas de pop-up ou d'alerte) des actions menées.

Dans ce mode, la suite ne se soustrait toutefois pas à ses prérogatives et il ne s'agit pas non plus d'effectuer un contrôle au rabais. Pour s'en rendre compte, il est possible de se rendre sur le site de l'organisation eicar (European Institute of Computer Anti-virus Research). Au préalable, activez le mode auto-pilot puis téléchargez alors un fichier de test eicar. Le malware est mis en quarantaine sans même qu'un popup ne soit affiché.

Il ne s'agit pas d'un virus réel mais il sera tout de même détecté par l'antivirus. Vous pouvez également le créer avec un simple éditeur de texte. Le fichier avec extension .com (eicar.com par exemple) doit contenir la seule ligne suivante :
X5O!P%@AP[4\PZX54(P^)7CC)7}$EICAR-STANDARD-ANTIVIRUS-TEST-FILE!$H+H*

Pour activer l'auto-pilot, c'est extrêmement simple puisqu'il apparaît sous forme d'un bouton en haut à droite de l'interface principale. La suite 2013 permet de savoir s'il est activé ou non sans même que Bitdefender Total Security 2013 ne soit ouvert sur le bureau. A cet effet, il suffit de passer le pointeur de la souris sur l'icône de Bitdefender dans le system tray ou de regarder s'i un 'A' apparaît sur le logo.

Si ce mode conviendra à de nombreux utilisateurs qui désirent consacrer un minimum de temps à la sécurité de leur PC sans pour autant faire une croix dessus, d'autres modes sont également proposés.

Le mode jeu n'oublie pas certains utilisateurs qui utilisent leur PC pour effectuer des opérations (jeux, présentations…) qui nécessitent performance et réactivité du système mais surtout aucune interruption. Enfin, le mode portable pourra être activé lorsque votre laptop fonctionnera sur batterie. Les opérations de sécurité non urgentes seront alors reportées au moment où l'ordinateur portable sera à nouveau alimenté par le secteur. Ces deux modes sont à mettre au registre des nouveautés de la suite 2013.

Le module antivirus

Si de nombreuses fonctionnalités ont étoffé la suite Bitdefender au fil des années, il n'en reste pas moins que le module antivirus reste au coeur de la suite de sécurité. Il s'agit d'ailleurs de la première section sur l'interface principale qui est activée par défaut.

Il englobe plusieurs modes d'analyse : analyse rapide, analyse du système, analyse personnalisée, vulnérabilité et mode de secours.

Bitdefender_2013_Antivirus

L'antivirus s'articule autour de deux pratiques complémentaires : l'analyse à l'accès et celle à la demande. Cette dernière permet d'ausculter votre PC afin de détecter et de supprimer les malwares déjà présents. Dans cette optique, l'utilisateur choisit le lecteur, le dossier ou le fichier à analyser. Une analyse manuelle qui devient inutile lorsque vous activez Auto Scan. Cette dernière s'avère incontournable d'autant plus que le scan automatique ne s'effectuera que lorsque les ressources seront suffisantes. Les supports amovibles sont analysés automatiquement lorsqu'ils sont connectés au PC. Vraiment très pratique car cette possibilité permet de "nettoyer" à la volée une clef USB ou un disque dur USB. C'est aussi complémentaire de la fonction USB immunizer qui prévient les malwares de s'auto-exécuter depuis un lecteur USB. A titre d'exemple, un disque dur USB (2.0) de 1 To a été analysé en 8 minutes. Mais, cela pourra, bien entendu, varier en fonction des performances de votre PC, du nombre de fichiers présents sur le disque dur…

Comme toujours, l'utilisateur averti pourra ajouter des exceptions d'analyse pour que des fichiers en particulier ou des types de fichiers ne soient pas analysés.

Si l'analyse à la demande manuelle ou via l'auto scan s'avère indispensable, celle à l'accès qui est pro active vient en complément de l'action du pare-feu. La suite protège ainsi en temps réel votre PC en analysant tous les fichiers à l'accès, les e-mails mais aussi ce qui provient des messageries instantanées les plus répandues (MSN Messenger, Yahoo Messenger, NetMeeting et ICQ). Un réglage par défaut de l'analyse à l'accès offre le meilleur compromis protection/impact sur les performances système. Mais, il reste modifiable et l'utilisateur pourra personnaliser les paramètres d'analyse à sa guise en créant un niveau de protection adapté à ses besoins et son usage.

L'antivirus de la version 2012 est au coeur de la nouvelle version. Or, rappelons qu'AV-TEST avait consacrée la suite 2012 comme la meilleure solution de sécurité pour ses technologies antivirus.

Le pare-feu

Le pare-feu reste une des clefs de voûte de la sécurité de votre machine sur un réseau informatique, qu'il s'agisse d'un réseau local ou d'internet. Il gère les accès aux serveurs et vous prémunit contre des attaques grâce à un savant filtrage. Bitdefender 2013 assure parfaitement sa tâche dans ce domaine même lorsque vous avez laissé les paramètres par défaut. Toutefois, il reste pertinent d'entrer dans les arcanes du filtrage de votre pare-feu même si cela n'est pas forcément intuitif et que la tâche peut s'avérer complexe.

Un petit tour d'horizon dans l'onglet "Avancé" du firewall révèle que le "système de détection d'intrusion" (IDS) n'est pas activé par défaut. C'est plutôt regrettable puisque ce système vous prémunit notamment contre l'installation de pilotes malveillants et protège les fichiers Bitdefender contre la modification par des applications tierces non autorisées. D'aucuns estimeront que cela est dommage pour l'utilisateur lambda qui ne prendra pas la peine de paramétrer manuellement le pare-feu et qui en sera donc privé. Toutefois, Bitdefender l'a fait sciemment tout comme elle a placé le module IDS dans le second onglet nommé "Avancé" et non dans le premier onglet nommé "Paramètres" comme c'était le cas dans le suite 2012 (l'onglet s'appelait alors "Configuration"). IDS n'est pas le pare-feu mais n'est qu'une fonction du pare-feu que l'utilisateur pourra activer à sa discrétion, le pare-feu étant lui activé par défaut (l'utilisateur n'a d'ailleurs pas la possibilité de le désactiver ; il pourra simplement modifier les règles qui le régissent).

Une fois activé, l'IDS se règle très simplement suivant trois modes (Tolérant, Normal et Agressif). Par ailleurs, le filtrage du firewall s'effectue via un filtrage des ports, le partage de connexions internet, la surveillance des connexions WiFi avec l'option de journaux détaillés. Autant de fonctionnalités qu'on activera ou non le plus simplement du monde par un bouton de type interrupteur (ON/OFF).

Dans l'onglet "Paramètres", l'utilisateur pourra aisément régler en détails les règles régissant l'activité du pare-feu (générales, applications et adaptateurs).

"Générales" concernent les règles qui déterminent les protocoles avec lesquels la communication est autorisée, tandis que "applications" régit la manière dont chaque application peut accéder aux ressources réseau et à internet. Enfin, "adapteurs" détermine dans quelle mesure votre ordinateur peut communiquer avec d'autres ordinateurs connectés au même réseau (vous devrez créer des règles spécifiques pour autoriser ou refuser le trafic entre votre PC et d'autres PC).

Bitdefender_2013_Pare-feu_configuration

Un rapport d'activité détaillé du firewall permettra de prendre connaissance en temps réel des processus (nom, PID, débits entrant et sortant, âge du processus…) en cours sur votre machine et pour lesquels un marquage est effectué. Il prend donc la forme d'un gestionnaire de tâches depuis lequel on peut exporter un fichier .txt rendant compte de son activité. Enfin, un mode "paranoïaque" peut être activé et s'adressera par exemple à ceux qui utilisent leur PC pour des tâches très sensibles. Il faut avoir à l'esprit qu'en l'activant, on désactive automatiquement l'Auto-Pilot. Dès qu'une application essaiera de se connecter à internet ou de procéder à une action jugée suspecte par le système de détection d'intrusion par le module Active Virus Control de l'antivirus, une fenêtre s'affichera et vous invitera à vous prononcer sur l'action à appliquer.

Voilà pour le réglage des règles relatives au firewall. Mais tout simplement, depuis le widget pare-feu, il est possible d'accéder en un clic à l'"Activité du réseau". La fenêtre qui s'ouvre permet de visualiser en temps réel l'activité du réseau, un bon moyen de voir en un coup d'oeil s'il y a une activité anormale. Mais c'est aussi depuis cette fenêtre que l'utilisateur pourra changer le type de réseau auquel il est connecté (Domicile/Bureau, Confiance, Public, non fiable). "Public" aura pour effet de filtrer tout trafic, "Non fiable" bloquera complètement le trafic réseau et internet, "Domicile/Bureau" autorise le trafic entre votre PC et ceux du même réseau local tandis que "Confiance" désactive le pare-feu.

Le "Mode furtif" peut également être activé ou configuré comme "distant" tandis que le "Générique", suivant qu'il activé ou non, aura aussi un impact sur les réglages du firewall. Ces deux derniers onglets sont plutôt confus. On retiendra que le "Mode furtif", lorsqu'il est activé, permet de ne pas être détecté depuis internet ou le réseau local tandis qu'indiqué comme "distant", si votre PC ne peut être détecté depuis internet, les utilisateurs du réseau local peuvent toujours le voir via la commande ping. "Générique" est relatif à l'adresse IP qui vous sera donnée par le routeur. 

Bitdefender_2013_Pare-feu



Les améliorations

Safebox : le partage sécurisé en mode cloud

Déjà présent dans la version 2012, Safebox, le casier numérique dans le cloud, prend le rôle d'un coffre-fort où vous pourrez placer vos fichiers les plus sensibles. Vous pouvez synchroniser des dossiers ou des fichiers de votre ordinateur de sorte qu'ils sont sauvegardés dès qu'une modification est apportée. Le service fonctionne de pair avec une appli mobile gratuite pour les plates-formes iOS et Android et 2 Go d'espace viennent gratuitement avec la suite de sécurité. La fonction permet de partager les fichiers stockés et de les protéger par cryptage. Vous pourrez également les partager de façon sécurisée avec des amis via l'envoi d'un lien.

Dommage qu'il n'y ait pas d'appli pour Windows Phone et on regrettera également que Bitdefender n'ait pas consenti à proposer 5 Go gratuitement à l'instar de certaines offres de casiers numériques concurrentes (5 Go pour Gdrive de Google, jusqu'à 5 Go pour Dropbox, 7 Go pour SkyDrive de Microsoft, 25 Go pour les nouveaux inscrits à Box…).

Contrôle parental amélioré

Enfin, avec l'outil de contrôle parental amélioré (disponible sur Internet Security et Total Security), il est possible de contrôler l'accès à Internet des enfants et de bloquer l'accès aux contenus inappropriés. Il permet de surveiller, pour plusieurs enfants, leurs activités Facebook, la navigation internet, la messagerie instantanée, les applications exécutées, leur localisation, les SMS et appels téléphoniques (s'ils disposent d'un smartphone Android avec l'appli dédiée installée). Les parents peuvent ainsi garder un oeil attentif sur l'activité en ligne de leur progéniture mais ils peuvent être proactifs et en prendre le contrôle.

Il suffit simplement d'une connexion internet depuis un ordinateur ou un terminal mobile pour connaître en temps réel les activités de vos enfants sur un ordinateur. Dès lors, il devient possible de bloquer l'accès à internet selon des plages horaires définies, certaines applications (programmes de partages de fichiers P2P ou jeux par exemple), l'accès à certaines pages Web, les messages instantanés envoyés par des personnes qui ne figurent pas parmi une liste définie.

Pour vous faciliter la tâche, le contrôle parental se présente sous la forme de modules distincts. A noter qu'il faudra créer un compte utilisateur Windows pour chaque enfant que vous désirerez surveiller. Un filtrage par tranches d'âge ("Catégories") offre une configuration automatique même s'il reste possible de personnaliser les règles pour chaque enfant. Enfin, si la surveillance peut se faire en temps réel, toutes les activités de vos enfants sont enregistrées par défaut et l'utilisateur pourra recevoir des notifications par e-mails.

Les modules accessibles depuis l'interface de la suite de sécurité Bitdefender Total Security 2013 sont classés en deux groupes. Ceux concernant l'accès à internet qui réglementent les applications (permet de bloquer ou de limiter l'accès à certaines applications), Facebook (permet de protéger le compte Facebook de votre enfant), la messagerie instantanée (permet d'autoriser ou de bloquer les conversations avec certains contacts de messagerie instantanée), et ceux concernant l'usage d'un terminal mobile sous Android qui offrent la géolocalisation (permet de situer l'appareil de votre enfant sur Google Maps), le contrôle des SMS (permet de bloquer les messages de texte provenant d'un numéro de téléphone spécifique) et celui des appels (permet de bloquer les appels provenant d'un numéro de téléphone spécifique).

Interface bitdefender 2013 

Safego

Il s'agit d'un module destiné à vous protéger contre les menaces qui pèsent sur votre sécurité lorsque vous utilisez des réseaux sociaux. Précisément, les ordinateurs de vos amis sur les sites communautaires peuvent ne pas être protégés correctement. L'application Safego assure la sécurité de vos comptes Twitter et Facebook. Elle procède par analyse des liens que vous recevez via ces sites communautaires en provenance de vos amis. Safego surveille également les paramètres de confidentialité de vos comptes. Très utile, l'application mériterait justement d'assurer la même protection pour d'autres sites communautaires (Google+, Pinterest…).

Pour Facebook, on notera la présence de la fonctionnalité Find'O'Meter qui vous "oriente" dans le choix d'amis "sûrs" d'un point de vue sécurité informatique. Safego analyse continuellement et automatiquement les mises à jour de votre fil d'actualité en quête de liens "risqués" et avertit même vos amis du réseau en cas de lien suspect publié sur leur propre fil d'actualité. Pour Twitter, Safego vous envoie un message direct lorsqu'une menace est détectée et en envoie également un à vos followers en cas de problèmes les concernant. Vos messages privés sont aussi analysés vous évitant ainsi de tomber dans le piège du phishing ou autres malwares et vous prémunit des spams.

Le module Antispam

Ce module sert à protéger vos boites de messagerie contre tout e-mail jugé indésirable. Il procède par filtrage de votre boîte de réception POP3. Non activé par défaut, le module aura ses composants installés lorsque vous l'activerez pour la première fois. Il fonctionne avec


● Mozilla Firefox 3.6 ou version supérieure
● Yahoo! Messenger 8.1 ou version supérieure
● Microsoft Outlook 2007 / 2010
● Microsoft Outlook Express et Windows Mail (sur les systèmes 32 bits)
● Mozilla Thunderbird 3.0.4



Conclusion

AV-Test

Lors des tests de mai et de juin, Bitdefender Internet Security 2012 et 24 autres produits ont été évalués et Bitdefender s’est classé n°1 avec un total de 17 points sur les 18 possibles. Andreas Marx, PDG d’AV-TEST, a ainsi déclaré : « Bitdefender a obtenu d’excellents résultats lors de nos tests avec sa gamme de produits 2012 et notre équipe a hâte d’évaluer la nouvelle génération de solutions de sécurité Bitdefender 2013. »

Or, tous les produits de la gamme Bitdefender 2013 intègrent les technologies antivirus de Bitdefender Internet Security 2012 classées n°1 par AV-Test.

Prix

Les nouvelles versions Bitdefender 2013 sont disponibles avec une licence de 1 an, 2 ans ou 3 ans pour 1 ou 3 PC en mode téléchargement ou en version « boite » auprès de nombreuses enseignes, sur les principaux sites de vente en ligne ainsi que chez de nombreux revendeurs indépendants.

Les tarifs sont les suivants :

. 19,95 euros pour Bitdefender Antivirus Plus 2013 (1 an/1 PC)
. 39,95 euros pour Bitdefender Antivirus Plus 2013 (2 ans/3 PC)
. 59,95 euros pour Bitdefender Internet Security 2013 (2 ans/3 PC)
. 79,95 euros pour Bitdefender Total Security 2013 (2 ans/3 PC)

Conclusion

La suite Total Security 2013 est la plus complète des suites proposées par Bitdefender. Exhaustive dans les fonctionnalités qu'elle offre, elle allie simplicité d'installation et d'utilisation à une protection optimale. Parmi les points forts, on notera en particulier la possibilité offerte de disposer d'une sécurité silencieuse avec le mode auto-pilot. Mais l'utilisateur averti ne sera pas en reste en choisissant de paramétrer en détails les outils de la suite.



+ Les plus
  • Mode Auto-pilot : contrôle optimisé sans interventions
  • Une suite complète
  • SafePay : navigateur sécurisé pour transactions bancaires
  • USB Immunizer : protection des unités USB
  • Installation très rapide
  • Fonction antivol
- Les moins
  • Anti-Theft : appli mobile sur Android uniquement
  • 2 Go gratuits seulement sur Safebox


  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1035822
Finalement je vais rester chez AVG.
jeanpes Hors ligne Héroïque icone 621 points
Le #1081022
Bonsoir.
Alors pourquoi totale sécurité pose problème avec Windows 8 ??????? J'ai du le désinstaller pour que je n'ai plus d'arrêt intempestif, pour que Producer fonctionne et d'autres trucs bizarres. Sur la béta il n'y avait pas de problèmes, dès l'installation de Windows 8 c'était catastrophique. J'ai re installé mais marche toujours pas, actuellement je suis sous defender de microsoft pas le choix. Et j'en ai assez de chercher midi à 14 heures sur les problèmes, autre chose à faire.
Cordialement.
jmdel00 Hors ligne Héroïque avatar 766 points
Le #1243792
J'ai bitdefender security 2013 et je me suis rendu compte qu'il plantait. Après quelques échanges avec l'assistance technique celui ci m'a recommandé de désinstaller définitivement tous mes outils d'amélioration des performances du PC car l'anti-virus ne fonctionne pas avec ces outils.
J'ai donc désinstallé bitdefender et suis allé à la concurrence et je ne rencontre plus de problème technique
theribus Hors ligne Héroïque avatar 762 points
Le #1263142
jmdel00 a écrit :

J'ai bitdefender security 2013 et je me suis rendu compte qu'il plantait. Après quelques échanges avec l'assistance technique celui ci m'a recommandé de désinstaller définitivement tous mes outils d'amélioration des performances du PC car l'anti-virus ne fonctionne pas avec ces outils.
J'ai donc désinstallé bitdefender et suis allé à la concurrence et je ne rencontre plus de problème technique


Îl ne veut pas s'installer si je ne supprime pas Avast, le désactiver ne lui suffit pas.
Qu'as-tu trouver de bien chez la concurrence ?
Munegu Hors ligne Héroïque avatar 861 points
Le #1266352
theribus a écrit :

jmdel00 a écrit :

J'ai bitdefender security 2013 et je me suis rendu compte qu'il plantait. Après quelques échanges avec l'assistance technique celui ci m'a recommandé de désinstaller définitivement tous mes outils d'amélioration des performances du PC car l'anti-virus ne fonctionne pas avec ces outils.
J'ai donc désinstallé bitdefender et suis allé à la concurrence et je ne rencontre plus de problème technique


Îl ne veut pas s'installer si je ne supprime pas Avast, le désactiver ne lui suffit pas.
Qu'as-tu trouver de bien chez la concurrence ?


Rien de plus logique qu'il refuse de s'installer si Avast est déjà présent sur le pc...
Jamais plus d'un antivirus c'est une règle de base
jmdel00 Hors ligne Héroïque avatar 766 points
Le #1271832
@theribus : je suis allé chez AVG. Pour certains ce n'est pas le meilleur mais il me convient bien.
bleuvert9 Hors ligne Héroïque avatar 967 points
Le #1274392
Plus je vous lis plus j'aime ma distro linux !
Developeur Hors ligne Héroïque icone 672 points
Le #1804013
Il ne faut pas mettre absolument 2 Antivirus sur une machine, sinon ça va engendrer des conflits entres eux et Bitdefender n'est pas un antivirus de dépanage lorsque tu es déjà infecté, ce n'est pas KASPERSKY et eux KASPERSKY ils ont un protocole si ton PC est déjà sous une emprise informatique, c'est pour ça qui bloque et qu'il plante.
Le mieux à la rigueur c'est de reformater ton disque c: et d’installer tout de suite Bitdefender sans mettre ses logiciels AVAST et tout ça, car AVAST est faible c'est un gratuit et que tout le monde peut avoir accès aux LOG de programmation de sécurité pour le contourner avec facilité.
Les payants c'est possible aussi, mais il faut être carrément con pour acheter un Antivirus et craquer sa propre protection afin que des virus s’installe sur ta machine protégé par ton Antivirus, je ne veux pas généraliser, mais il ne faut être futé quoi
Anonyme
Le #1805845
Bitdefender ou Windows defender = même nullité !
JeSuisCharlie Hors ligne Héroïque avatar 662 points
Le #1827749
DeepBlueOcean a écrit :

Bitdefender ou Windows defender = même nullité !


BitDefender Essential Security + MalwareBytes Pro sur Windows 8.1 est un couple qui constitue une très bonne sécurisation du 'host' (machine physique).

Après, un très bon conseil que l'on peut prodiguer :

Utilisez la virtualisation et les snapshots (prise de photo système) pour vos surfs internet (par exemple avec VirtualBox).
Ainsi vous ne serez plus jamais attaqués directement sur votre host, et si par malchance votre surf internet (virtualisé) fait l'objet d'une attaque, il suffit de revenir au dernier snapshot. C'est la meilleure sécurité qui soi.

Et ayez également à l'esprit le fait qu'une solution de protection gratuite n'est généralement pas réellement efficace.

Je connais des produits payants qui sont moins bons que d'autres mais je ne les citerai pas car cela n'apporterait rien.

Et en conclusion, Windows 8.1 est un très bon système, très fin, plein de GPO particulièrement utiles et très fiable. Il est et restera cependant le système le plus attaqué ...

Pour ceux qui le peuvent (en fonction de leur environnement applicatif), il est toujours possible de se tourner vers Ubuntu (Trusty Tahr par exemple).
Ce système est parfait pour l'aspect sécurité.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar