Test Blacksite

Le par Alexandre W.  |  0 commentaire(s)
Test Blacksite

La mode des FPS durant la première ou seconde guerre mondiale est maintenant dépassée. L’heure est désormais à la guerre froide ou à l’Irak et Midway tente de surfer sur la vague avec Blacksite, un FPS mélangeant guerre en Irak et expériences gouvernementales sur fond d’aliens. Dans un monde où la concurrence est rude, le moindre défaut d’un jeu est impardonnable. Bien que Midway soit un grand de ce monde, une erreur est toujours possible…

Présentation

Vous incarnez bien évidemment un soldat de l’armée américaine. Afin de planter le décor vous commencez par une mission en Irak durant laquelle vous rencontrez des adversaires aux traits plus aliens qu’humains. Ne vous laissant pas impressionner plus que ça, vous terminez votre mission et rentrez tranquillement au pays de l’oncle Sam. Quelques mois plus tard vous êtes rappelé pour une mission dans le Nevada où les mêmes personnages difformes referont surface, dévoilant peu à peu une expérience gouvernementale qui a mal tournée.


Blacksite   18   Blacksite   19


Accompagné par deux autres soldats formant votre équipe, vous traversez l’état au volant de Hummer et autres véhicules militaires pour traquer et anéantir cette menace alien. Votre périple sera interrompu par plusieurs spots typiques américains comme des café-restaurants au bord de l’autoroute déserte infestés d’hybrides aliens-humains ou par des soldats ennemis à l’intelligence artificielle assez limitée. Quoiqu’il en soit, que ce soit pour vos ennemis ou vos coéquipiers, il n’est peut être pas judicieux de parler d’intelligence dans ce jeu.


Blacksite   20   Blacksite   21

Sur le papier, le scénario semble bon et il l’est, malheureusement la réalisation du jeu est vraiment bâclée. On a l’impression que Midway a voulu refaire La guerre des mondes avec les réalisateurs de La cité de la peur : des graphismes très médiocres et un gameplay très peu intuitif, notamment pour la conduite des véhicules. De plus, comme dit précédemment, l’IA est des plus simplistes et le moteur physique des plus bizarres.

De la HD, où ça ?

Effectivement le jeu est en haute définition et monte jusqu’en 1080p, mais une très bonne résolution ne sert à rien si les graphismes et les textures sont pauvres. En effet, même si les véhicules et les armes sont bien représentées (le canon des armes ira même jusqu’à rougir légèrement lors d’un long tir en rafale), tout le reste des graphismes semble sortir d’une autre époque (et pas une future…). Commençons d’abord par les décors ; il est vrai que vous traversez un des états les plus désertiques des Etats-Unis mais là, on pourrait presque croire que c’est le plus désertique du monde. Non seulement, vous ne rencontrez quasiment que des rochers et du sable pendant des kilomètres, mais même ces simples décors sont de mauvaise qualité.


Blacksite   22   Blacksite   09


Les rochers n’ont pas une once de réalisme et le sable vole sous forme de voile, ainsi vous traverserez souvent des nuages de poussières d’un millimètre d’épaisseur… Pour les déplacements, il est clair qu’un effort supplémentaire aurait pu être fait, non seulement il n’est pas rare de voir votre véhicule rouler à plus de 50 cm du sol, mais sa conduite est la moins intuitive qu’il a dû être fait sur console next-gen. En effet, pour accélérer il faudra utiliser le stick analogique gauche et non la gâchette droite (ce qui n’est pas le pire) mais pour faire tourner votre véhicule, vous devrez utiliser le stick droit. Où est le problème me direz-vous ? Sachant que pour diriger la caméra, il faut utiliser le même stick, la vue tournera en même temps que les roues. C’est bien mais quand la voiture est à l’arrêt, la caméra continue de tourner. Vous vous retrouvez donc à démarrer sans voir où vous allez.


Blacksite   10   Blacksite   11


Troisième gros problème : la résistance de certains objets. Alors que vous pourrez parfois détruire un mur de béton derrière lequel se cache un ennemi, il vous sera impossible de détruire une simple chaise qui vous bloquera le passage. De la même manière, un tas de feuilles empilées sur un bureau ne réagira pas face à une rafale de balles alors qu’un tonneau tombera avec une simple balle. Ne comptez pas non plus sur la présence des impacts de balles, il n’y en a pas.



Le gameplay et la bande-son

Vous ne trouverez pas non plus le balancement de votre arme qui est censé rendre le jeu plus réaliste, même en mode zoom, celui-ci est inexistant. Certains jeux en abusent, Blacksite, lui n’en a pas du tout. D’un côté cela facilite la visée puisque celle-ci est assez délicate car il n’y a pas d’assistance, je vous laisse donc imaginer la difficulté lorsqu’une bestiole qui gigote dans tous les sens, on a l’impression de revenir aux premiers FPS sur PS2. L’IA ne fait pas exception puisque les ordres donnés à vos coéquipiers seront rarement suivis comme vous le souhaitez.


Blacksite   12   Blacksite   13


Le système de contrôle de votre équipe s’inspire largement de celui de GRAW2, à savoir pointer une destination avec le viseur et appuyer sur un bouton pour donner l’ordre de s’y rendre. Vous aurez souvent la désagréable surprise de voir votre coéquipier planter derrière un rocher sans savoir quoi faire. D’une manière générale, si vous ne vous trouvez pas sur une surface plane ou si plusieurs obstacles jonchent le sol entre votre coéquipier et la destination souhaitée, il y a fort à parier que l’ordre que vous donnerez ne passera pas.


Blacksite   14   Blacksite   15


La bande son de Blacksite est au même niveau que le jeu en général, c’est-à-dire plus que moyenne. Les trois-quart du temps la musique ressemblera à un film catastrophe du style Prédator, ce style se colle au scénario du jeu, mais le problème c’est qu’elle est omniprésente, seule quelques accélération de tempo indiqueront qu’un danger est imminent. Pour les armes, rien à signaler, le son des coups de feu est assez distinct suivant le type d’armes. Et enfin, cerise sur le gâteau, le mode en ligne, celui-ci est tout à fait banal, aucune option spécifique au jeu n’est là, vraiment rien de passionnant.



Galerie d'images

Blacksite   16   Blacksite   17
Blacksite   02   Blacksite   03
Blacksite   04   Blacksite   05
Blacksite   06   Blacksite   07
Blacksite   08   Blacksite   01


Conclusion

Bien qu’ayant été réalisé par l’auteur de Deus Ex, Blacksite n’en a pas du tout la même carrure. Le fait d’être passé de la version Alpha à la version commerciale sans version Bêta explique sûrement cela. Midway ne risque pas de se faire plébisciter sur ce jeu. Blacksite semble être un melting-pot de tous les bugs qui ont pu exister à ce jour.


Blacksite   jaquette


Notre partenaire e-prix.fr vous propose ce jeu à partir de 38€. Le pegi est bien sûr assez élevé (16+) à cause de la violence de certaines scènes, ce qui laisse présager un sombre avenir, puisque les plus jeunes n’y auront pas le droit et les plus vieux, amateurs de qualité, n’accrocheront pas.

+ Les plus
  • Un scénario original
  • C'est tout
- Les moins
  • Des graphismes dignes d'une PS2
  • Des bugs a ne plus savoir qu'en faire
  • Un gameplay des plus douteux

Notes

  • Graphisme Beurk... A part les modélisations des armes et des véhicules, les graphismes sont dignes d'un jeu créé par un geek dans son garage. Les cartes sont désespérément désertes, le peu de décors présents est pixelisé, et un clipping omniprésent gâche l'évolution de votre personnage dans les cartes.
    4/10
  • Bande son La bande son n'est pas si mauvaise que ça mais elle est lassante, la musique reste quasiment toujours la même, seules quelques accélérations de rythmes permettent de différencier les scènes. Les dialogues des personnages introduisent bien le scénario, dommage que les cinématiques soient faites avec le moteur du jeu et donc avec les bugs graphiques inhérents.
    6/10
  • Jouabilité Les déplacements de votre personnage n'est pas mal faite, mais ce sont les petits à côté qui font baisser la note. Non seulement l'absence d'aide à la visée exige que vous soyez un dieu en maniement de stick analogique, mais le mode de navigation des véhicules est des plus non-intuitive qu'il est pu exister. Vous comprendrez rapidement que 5 est une note tout à fait justifiée.
    5/10
  • Durée de vie La durée de vie est moyenne, le jeu comprenant 6 épisodes, chacun se terminant en environ 1h-1h30, le calcul est vite fait, vous pourrez jouer pendant environ 6 à 9h si vous ne vous lassez pas du jeu avant. Le mode multijoueur pourra vous faire passer quelques heures supplémentaires à jouer mais guère plus.
    6/10
  • Scénario Le scénario est original, mélangeant la "mode" de la guerre en Irak avec la paranoïa X-filienne du complot gouvernemental, il aurait pu faire un carton si la réalisation avait été à la hauteur. Quelques scènes sur l'histoire américaine tournées en dérision sont les bienvenues cassant le rythme un peu trop lent du scénario.
    7/10
  • Note générale Un véritable fiasco, il est impensable que Midway puisse se faire de l'argent sur des titres pareils. On a l'impression qu'un titre qui avait été oublié au fond d'un placard ou qu'une réédition d'un vieux jeu vient de sortir. Malheureusement ce n'est pas le cas, il s'agit bien d'un jeu récent sorti il y a seulement quelques mois. Espérons que Midway se rattrape sur son prochain titre.
    5/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Deadly Premonition (Import PS3/Xbox 360)
    Deadly Premonition est le genre d'expérience que l'on n'osait plus espérer vivre de nos jours. Empêtré dans une réalisation graphique d'un autre âge, le survival horror d'Access Games se démarque pourtant de la concurrence par la ...
  • Test : Lecteur HD-DVD Xbox 360
    Le lecteur HD-DVD le moins cher du marché est enfin là et les premières impressions sont très bonnes. La qualité d'image apportée par cette nouvelle technologie est impressionnante et ne vous laissera pas indifférent. Reste à ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire