Test Borderlands The Pre-Sequel

Le par Fabien H.  |  0 commentaire(s)
Borderlands The Pre-Sequel - vignette

Faisant suite à deux volets qui ont su trouver un public de fans, Borderlands : The Pre-Sequel cherche à enfoncer le clou avec une nouvelle aventure avec, à la clé, un environnement inédit dans la série : la Lune. Sous ses airs d'add-on des belles heures des années 90, ce nouveau FPS mêlé le hack'n slash de Gearbox satisfait-il toujours autant ? Nous vous apportons toutes les réponses nécessaires dans notre test complet.

Walking on the Moon

Après un premier volet qui a assuré la surprise en 2009 et une suite qui a maximisé les avantages en 2012, le studio Gearbox nous propose Borderlands : The Pre-Sequel, un nouvel épisode qui cherche à brosser les mordus de la série dans le sens du poil. En effet, le titre joue clairement la carte du fan-service en proposant un scénario qui se déroule en amont des événements de Borderlands 2. Aussi, on y retrouve le Beau Jack, mais ce dernier est encore vu comme un héros. Première nouveauté, il n'est plus question de fouler les contrées de Pandore, puisqu'il sera question de découvrir Elpis, une planète lunaire qui propose des teintes bien différentes et, surtout, une incidence sur le gameplay global.

Le soft nous propose de choisir parmi quatre nouveaux personnages : Wilhelm, Athena, Nisha et ClapTrap. Chacun dispose de capacités uniques et encore jamais vues dans les autres volets de la série. Mention spéciale pour ClapTrap qui est un personnage complètement loufoque et à l'image des autres robots que les fans connaissent bien : il peut être capable du meilleur comme du pire en matière d'attaques. Par curiosité, il est clair que de nombreux joueurs opteront pour ce choix lors de leur première partie. Ces protagonistes, connus comme des chasseurs de l'arche dans ce volet, se révèleront être des ennemis dans Borderlands 2, puisqu'ils seront à la solde du Beau Jack. Les arbres de compétence seront totalement inédits pour ces personnages et découpés en trois zones ( comme dans Borderlands 2 ).

Borderlands The Pre-Sequel - 1 Borderlands The Pre-Sequel - 2 

Lors des premiers instants sur Elpis, il conviendra de se confronter aux nouveautés en matière de gameplay, à savoir la gestion de la gravité et de l'oxygène. Elpis se comportant comme la Lune, les déplacement à ciel ouvert s'effectueront de façon bien plus lente qu'à l'époque de Pandore. La gravité étant gérée différemment, les sauts seront bien plus importants, permettant d'atteindre aisément des zones surélevées. Toutefois, l'oxygène est absent, ce qui nécessitera de gérer cette nouvelle jauge apparue dans le HUD. Fort heureusement, il ne sera pas question de faire la course à l'oxygène, puisque les différents environnements du jeu regroupent des puits d'air et autres machines qui permettent une pressurisation de zone. De plus, la plupart des environnements intérieurs sont respirables.

Les zones sans air se ressentent également dans la partie sonore, puisque les bruitages se voudront bien plus étouffés qu'à l'accoutumée. Les ennemis qui chercheront à vous attaquer dans ces zones utiliseront eux aussi les propriétés de la faible gravité en effectuant de larges sauts et des attaques au sol. C'est justement l'une des nouveautés en matière de gameplay dans le jeu : en plein saut, il sera possible de faire une attaque en piqué avec la touche d'accroupissement, découlant sur une onde de choc qui causera des dommages plus ou moins importants aux adversaires à proximité. Aussi, le gameplay se veut bien plus vertical que jusqu'alors, encourageant les joueurs à attaquer en plein saut et d'user de la capacité d'écrasement. Ce changement se veut très appréciable, quand bien même le dynamisme du précédent volet se veut altéré par des déplacements bien plus lents.

Borderlands The Pre-Sequel - 4 Borderlands The Pre-Sequel - 5 



Toujours plus de loot

Les amateurs de Borderlands connaissent bien le principal intérêt de la série : récolter les meilleurs équipements possibles, le loot. Entre le premier et le second volet, les combinaisons étaient clairement plus importantes, mais qu'en est-il de cet épisode ? Si les armes récupérées sont assez peu originales lors des premières heures de jeu, il est clair que quelques nouveautés feront leur apparition dans un second temps, notamment les armes à laser parfois surpuissantes et les élémentaires de glace. Ce nouvel effet qui accompagne l'électricité, la corrosion, les flammes et les explosions propose de geler vos ennemis et de pouvoir les briser plus aisément ensuite. Les possibilités de loot s'accélèrent plus tard, lorsque vous débloquerez la broyeuse à Concordia, la principale ville du jeu. Dès lors, il sera possible de jeter d'anciennes armes dans la machine (jusqu'à trois) et de voir ce qui en sortira. La chance peut parfois mener à un équipement très puissant.

Cette course à l'armement s'effectue plus volontiers en multijoueur, le titre étant toujours aussi fun à pratiquer en coopération jusqu'à quatre participants. De plus, les objets laissés par les ennemis sont plus puissants lorsqu'on joue à plusieurs, à l'instar des précédents opus de la franchise. Les attaques par écrasement au sol utilisent également un équipement qui permet des charges plus ou moins puissantes et qui peuvent être élémentaires. Les mods de grenade et de classe signeront également leur retour, aux côtés du mod de bouclier bien connu depuis le premier opus. Aucune nouveauté de ce côté là, donc.

Borderlands The Pre-Sequel - 5 Borderlands The Pre-Sequel - 6 

L'humour complètement barré de la série est bien connu des fans et il n'aura pas disparu dans cet épisode. Les parodies et autres clins d'oeil seront toujours de la partie, avec des références à SOS Fantômes, Daft Punk, Star Wars, Super Mario et même la série Breaking Bad. Les quêtes sont globalement mieux travaillées et scénarisées que par le passé, malgré quelques premiers objectifs assez peu motivants lors des premières heures de jeu ( beaucoup d'allers-retours ). Les missions secondaires sont toujours aussi nombreuses et bien plus réussies que par le passé, notamment dans le dernier quart du jeu. En somme, un effort a été effectué au niveau de l'écriture du jeu, ce qui lui permet de gagner en profondeur.

Malgré tout, Borderlands : The Pre-Sequel souffre toujours de quelques défauts présents dans Borderlands 2, à commencer par ses environnements souvent assez vastes et vides, bien qu'un effort a été fourni en matière de direction artistique par rapport aux volets qui se déroulent sur Pandore. Pour avancer plus rapidement, il sera possible de contrôler un buggy lunaire et un Stingray, nouveauté dans la série. Il s'agit d'une sorte de hoverbike qui permettra de faire des sauts pour accéder à certains lieux plus facilement. Toutefois, en solo, la progression se veut quelque peu soporifique. De plus, l'intelligence artificielle des ennemis ne sera nullement plus finaude que dans les volet antérieurs. Comme pour ces derniers, il est rudement conseillé d'y jouer en coopération pour trouver un intérêt plus important et qui s'inscrit sur la durée.

Borderlands The Pre-Sequel - 7 Borderlands The Pre-Sequel - 8 



On reprend les mêmes…

D'entrée de jeu, force est de constater que Borderlands : The Pre-Sequel ressemble beaucoup à son aîné, tant et si bien que beaucoup croiront qu'il s'agit d'une sorte d'extension au titre de 2012. En effet, la partie visuelle n'a pas changé d'un iota, proposant le même rendu en Cel-shading et les quelques défauts du moteur graphique ( quelques lags, délai de chargement des textures, etc ). Le rendu accuse désormais son âge et affiche parfois des animations quelque peu raides. Malgré tout, l'ensemble demeure encore assez convaincant, en attendant un éventuel futur épisode techniquement plus performant.

En comparaison avec ses prédécesseurs, Borderlands : The Pre-Sequel dispose d'une durée de vie plutôt importante, en raison du nombre de quêtes disponibles, l'intérêt de la rejouabilité, ainsi que la présence du célèbre New Game + pour monter davantage dans les niveaux et débloquer encore plus de capacités des différents arbres de compétences des personnages. En clair, le rapport longévité / prix est encore une fois très bon, bien que certains joueurs pourront ressentir une certaine lassitude après avoir essoré toutes les possibilités des deux premiers Borderlands.

Borderlands The Pre-Sequel - 9 Borderlands The Pre-Sequel - 10 

Clairement, Borderlands : The Pre-Sequel est un titre destiné aux fans de la série, ceux qui n'ont pas compté les heures passées sur Borderlands et Borderlands 2. Proposant un tout nouvel environnement, des personnages inédits à contrôler et des nouveautés en matière de gameplay, le soft dispose toutefois d'assez peu de nouveautés majeures pour se présenter comme un réel épisode marquant. Aussi, le soft peut faire penser à un gros add-on pour Borderlands 2, tant il est proche de son aîné, ne serait-ce que par son esthétique qui n'a pas profité d'une quelconque amélioration. Les fans de la série de Gearbox pourront clairement se jeter sur le jeu les yeux fermés, tant le fan-service est présent. Les autres, plus curieux, feraient mieux de commencer par Borderlands 2 pour se faire une idée de la série.



+ Les plus
  • L'humour
  • Les ajouts de gameplay
  • Les armes laser, grisantes
  • Bonne durée de vie
  • Fun en coop à quatre
- Les moins
  • Quelques soucis graphiques
  • Prise en main des véhicules toujours pénible
  • Peut être soporifique en solo

Notes

  • medaille
    Note générale Sous ses aspect d'add-on de Borderlands 2, Borderlands : The Pre-Sequel est bel et bien un volet à part entière qui cherche majoritairement à toucher les ( nombreux ) fans de la licence. Exit Pandore et bonjour Elpis, une planète lunaire à faible gravité. Aussi, le gameplay s'adapte à ce nouvel environnement, proposant dans un même temps quelques nouveautés telles que les lasers. Avec le choix de quatre nouveaux chasseurs de l'arche et la promesse d'une durée de vie toujours aussi importante, Borderlands The Pre-Sequel demeure une valeur sûre et ce, malgré des changements assez peu radicaux par rapport à son aîné.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire