Test Boulder Dash Rocks

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Test Boulder Dash Rocks

Les plus anciens joueurs reconnaîtront dans ce nouveau Boulder Dash Rocks un petit héros qui avait égayé quelques instants de jeu à une époque de leur vie. Rockford est de retour dans un nouvel épisode qui n'a rien perdu de sa superbe d'antan mais qui a tout de même subi un lifting utile pour le remettre au goût du jour. Ce jeu d'action et de réflexion vous replonge dans les méandres de labyrinthe où vous devrez trouver la meilleure voie vers la sortie et éviter les embûches.

Le retour de Rockford

C'est en 1983 que Peter Lapia et Chris Gray lançaient sur le marché le tout premier jeu Boulder Dash dans un premier temps sur borne d'arcade puis ensuite sur toutes les consoles du moment, à savoir, l'Amstrad CPC, la Commodore 64 ou l'Amiga pour ne citer qu'elles. Une époque qui ne rajeunira pas certains joueurs ou qui n'évoquera rien pour d'autres. Pourtant, la série a été mise en avant régulièrement via des titres sortis sur GBA, mobile ou même PC.

Boulder Dash Rocks DS (4) Boulder Dash Rocks DS (5)

Le héros de la série fait donc aujourd'hui son grand retour dans une version qui n'a rien perdu de son charme ni de son concept d'antan mais qui a du, XXIe siècle oblige, subir ici et là quelques petites mises à jour et remises à niveau. Les anciens joueurs retrouveront un Rockford quelque peu changé puisque ce dernier reprend vie sous la forme d'une vraie petite souris esquissant quelques mimiques en cours de partie. Du concept rien ne change, il sera toujours nécessaire de ramasser dans les labyrinthe autant de diamants que possibles et ce dans un temps limité.

Boulder Dash Rocks DS (6) Boulder Dash Rocks DS (8)

Le jeu vous offre 4 modes de jeux différents, mais seuls les deux premiers seront accessibles lors du premier lancement de la cartouche. Pour débloquer le reste, il vous faudra donc au préalable terminer les 16 niveaux du premier univers visité et atteindre le boss, Tentacle, une pieuvre avide du gros et ultime diamant. Si le jeu se joue pour l'essentiel en solo, vous pourrez tout de même accéder à des parties à deux joueurs, histoire de mettre à profit vos savoirs-faire sur un tel titre. Au sein de ces quatre modes, le titre vous propose des challenges différents mais tous tournés autour du même principe.





Trois manières de jouer

Nous l'avons vu, le mode Double Dash vous proposera de vous affronter à l'un de vos camarades de jeu. Les trois autres modes, Planet Tour, Route Race et Time Trial, vous feront jouer en solo mais de trois façons différentes. De quoi varier les plaisirs en somme.

Le premier mode de jeu est sans doute le plus complet et le plus long. Vous allez devoir visiter quatre planètes aux univers différents, composées chacune d'une quinzaine de niveau plus un boss final à la fin, le degré de difficulté évoluant au fur et à mesure de votre avancée. Si vos premiers pas vous sembleront faciles, les choses se compliquent et gagnent en subtilité. Vous ferez ainsi la rencontre de nouveaux éléments du jeu avec lesquels vous devrez jongler, comme les bombes qui vous fraieront un passage à travers la pierre ou encore les trappes qui ne vous feront passer que dans un unique sens. D'où la réflexion que requiert ce titre, vous devrez parfois anticiper votre chemin pour arriver dans les temps et avec les diamants nécessaires pour atteindre la sortie.

Boulder Dash Rocks DS (9) Boulder Dash Rocks DS

Plus les niveaux s'enchaîneront, plus vous rencontrerez d'ennemis ou d'embûches. Rockford devra donc faire appel à la force grâce à son arme qui, en fonction des munitions, pourra éliminer les ennemis ou pousser des rochers gênants. Autre aspect avec lequel vous devrez jongler, les pierres justement. Attention, si Rockford s'en prend une sur la tête c'est un game over assuré. Concentration, concentration, les pierres tombent parfois quand on s'y attend le moins... ou qu'on n'avait pas fait attention... Le jeu en soi n'est pas compliqué, mais il demande simplement beaucoup d'attention. Et histoire de pimenter encore un peu plus, les planètes vous proposeront des caractères qui leur sont propres. La planète aquatique vous mettra particulièrement la pression avec l'eau qui envahit petit à petit le niveau. Plus vous avancez, moins vous avez droit à l'erreur... On regrettera surtout le côté trop surchargé de certains niveaux, rendant parfois votre chemin complètement illisible. Vous tournerez en rond avant de comprendre parfois que vous pouvez passer à travers de certains éléments. Une perte de temps dont vous vous passeriez bien.

Boulder Dash Rocks DS (1) Boulder Dash Rocks DS (2)

Le deuxième mode, Route Race vous demandera de tracer la route de Rockford avant de le lancer dans le niveau. C'est ici le seul endroit où vous aurez vraiment l'impression de jouer sur une DS, le mode étant le seul à exploiter le stylet. Pas compliqué donc, vous devrez envisager le parcours, le recréer au stylet en faisant bien attention aux embûches (et aux pierres susceptibles de tomber après coup) puis d'appuyer sur le bouton Play pour lancer le héros dans l'arène. C'est à ce moment même que vous suspendez votre respiration, croisant les doigts pour que Rockford arrive au terme du parcours indemne. Ce qui n'arrive pas à 100 % des cas surtout quand vous êtes plus en avant dans l'aventure... Le concept est amusant.

Boulder Dash Rocks DS (3) Boulder Dash Rocks DS (7)

Pas besoin d'expliquer de long en large le principe du mode Time Trial. Ici, il vous faudra passer les niveaux avec une contrainte de temps imposée par la console et, bien sûr, vous devrez faire mieux. C'est simple sur les premiers, nettement plus ardus sur les seconds. Mais avec de l'entraînement et à force de faire et refaire les mêmes erreurs, on arrive à tout.




Conclusion

Boulder Dash RocksBoulder Dash Rocks est riche en matière de contenu. Le jeu ne se joue cependant pas d'une seule traite, sous peine de vous lasser vraiment et de ne plus y revenir. Le titre mérite meilleur traitement et vous l'apprécierez à petite et moyenne dose, ici et là, entre deux dossiers ou dans le bus qui vous ramène chez vous le soir. 130 challenges à relever, ce n'est pas rien, et votre esprit de compétiteur ne manquera pas très certainement d'en venir à bout. Le jeu est plein d'humilité et ne fera sans doute pas partie des titres dont on retiendra le nom à la fin de l'année, mais il se veut tout de même très attachant. A réserver pour les amateurs de réflexion, mais qui n'attendent pas un niveau de difficulté élevé. Sinon, c'est l'ennui assuré.

Boulder Dash Rocks est disponible à partir de 38 €.


+ Les plus
  • Nombre de niveaux
  • Le degré de difficulté
  • Quatre modes de jeux
- Les moins
  • Bande son
  • Trop simple pour les habitués du genre
  • Niveaux surchargés graphiquement

Notes

  • Graphisme Boulder Dash Rocks dispose d'univers assez variés pour diversifier l'aventure. Certains niveaux sont un peu trop fouillis et la surcharge visuel vous fera perdre du temps sur votre parcours. Comptez parfois un tour pour la visite avant de vous lancer franchement dans le labyrinthe.
    7/10
  • Bande son La musique du menu agace et heureusement pour le jeu, celles des différents niveaux ne suivent pas le même chemin. Elles se feront même plutôt discrètes, vous permettant une plus grande sérénité dans l'appréhension des différents niveaux.
    5/10
  • Jouabilité La prise en main du jeu est extrêmement simple et ne fait jamais défaut. Il n'y a en même temps pas grand chose à savoir dans le maniement d'un petit héros dans des labyrinthes en 2D. Quelques subtilités sont néanmoins présentes au niveau des munitions du zapper.
    8/10
  • Durée de vie Le titre compte assez de niveaux pour vous permettre d'envisager de passer du temps sur le titre. 130 niveaux tous modes confondus ce n'est effectivement pas rien. Mais un conseil, ne les enchaînez pas tous sous peine de vous lasser très vite, la plupart des niveaux étant en plus assez simples à réaliser.
    8/10
  • Note générale Boulder Dash Rocks se révèle être un sympathique jeu de réflexion dans lequel se mêle un peu d'action, suffisamment pour nous rendre la tâche un peu plus ardue et surtout, pour ne pas nous endormir en cours de partie. Ce nouveau Boulder Dash se veut accessible à tous, ceci expliquant le niveau de difficulté revu à la baisse par rapport aux anciens jeux. Néanmoins, on aimera se perdre dans les méandres des niveaux pour remplir les trous de nos emplois du temps quotidiens.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire