Test Burnout Revenge

Le par Gildas  |  0 commentaire(s)
Article n° 198 - (jeudi 14)Test Burnout Revenge (120*120)

La version que nous avons testée ici est la version Xbox 360, le premier Burnout sur console next-gen. Inutile de tourner autour du pot, si vous n'avez jamais joué à Burnout et que vous n'êtes pas allergiques aux jeux de course de voitures, il vous faut l'essayer ! S'agit-il seulement d'une version haute résolution de la version ps2/xbox ' Y'a-t-il du nouveau sous le capot ' C'est ce que nous allons voir dans ce dossier.

Introduction

Vrrroooom Vrrrooommm... hhiiiiiiii... vrrooooommmmm... TAKEDOWN !!! vrrooooom... hiiiiiih... hiiiiih... ... hiiiiiiih vrooomm TAKEDOWN !! vrooom DOUBLE TAKEDOWN !!! hiiiiihhh CRITICAL DAMAGE ! vroooom BAAAMM !!! GAME OVER !

Voilà exactement comment on peut imaginer une partie de Burnout. Ceux qui connaissent la série en ont déjà fait l'expérience, les autres (il y en a ') ne vont pas tarder à y gouter. Inutile de tourner autour du pot, si vous n'avez jamais joué à Burnout et que vous n'êtes pas allergique aux jeux de course de voitures, il vous faut l'essayer !

La version que nous allons tester ici est la version Xbox 360, le premier Burnout sur console next-gen.

S'agit-il seulement d'une version haute résolution de la version ps2/xbox ' Y'a-t-il du nouveau sous le capot ' Allez-y, tournez la page, on va voir ça tout de suite !

3... 2... 1... GOOOOOO !!!

../..


Y'a-t'il encore besoin de présenter Burnout '

En voilà une bonne question, je pense que ce n'est pas nécessaire mais je vais le faire quand même, rapidement. Burnout est un jeu de courses de voitures, à mi-chemin entre Destruction Derby et Gran Tourismo. Au programme, de nombreuses courses, en ville uniquement, dans lesquelles vous devez remplir des objectifs suivant le mode de jeu. Pourquoi uniquement en ville ' Tout simplement à cause de la circulation qui apporte un facteur non négligeable dans la réussite de votre course.

Le titre propose 3 modes de jeu :

  • Le tour du monde : le mode solo.
  • Le multijoueur : en écran splitté sur une seule console ou en liaison multi-console.
  • Le mode Online : sur le XboxLive.


   


Dans le mode tour du monde, suivant les objectifs, vous devrez :

  • Faire un maximum de TakeDowns (Road Rage), un TakeDown représentant la sortie de piste d'un concurrent suite à une manoeuvre mal-intentionnée de votre part.
  • Terminer la course en tête
  • Terminer la course en temps limité (Tour boosté)
  • Etre le dernier survivant de la course (mode Elimination), à chaque tour, le dernier étant éliminé.
  • Terminer avec le plus grand nombre de points sur 3 courses (Grand Prix).


Dans ce mode, autant vous le dire tout de suite, les takedowns vont devenir votre religion ! Il faut bien l'avouer, les modes " course classique " sont sympathiques mais pas forcément très amusants, par contre le mode Road Rage est assurément celui qui vous scotchera à votre pad. Pour les plus chevronnés d'entre vous, vous pourrez tenter d'effectuer des figures bien précises comme les multiples takedowns, les takedowns aftertouch, etc... je vous laisse découvrir les subtilités de ces figures par vous même.


   

Voici pour les challenges de course, mais vous devrez aussi jouer aux challenges Crash qui sont plus subtils qu'il ne paraissent. Dans ce mode, vous démarrez non loin d'un carrefour, le but étant d'aller vous vautrer dans la circulation en faisant un maximum de dégâts. Chaque collision que vous aurez provoquée contribuera à votre score. Pour améliorer votre score, il vous faudra vous crasher intelligemment dans la circulation de façon à prendre les bonus répartis sur le carrefour. Ces bonus vous permettent de doubler votre vitesse, de doubler votre score final, etc.

Egalement, lorsque votre carcasse retombe au sol et que vous avez provoqué un nombre minimum de collision avec les autres véhicules, vous aurez la possibilité de faire exploser votre véhicule (crash breaker), ce qui vous permettra de vous déplacer encore un peu et de provoquer des collisions supplémentaires. Cette option est valable jusqu'à 2 fois lors du crash. Accrochez-vous pour terminer ces challenges, car il y a beaucoup de situations de crash pour lesquelles vous devez atteindre un certain score et il est parfois difficile de voir comment obtenir ce score.

L'environnement sonore colle bien au style du jeu puisqu'il s'agit de rock / métal, accompagnés du bruit du moteur et du vent suivant la vitesse. Rien à redire à ce niveau là, l'ambiance sonore est correcte.

../..



Pourquoi acheter burnout sur Xbox360 '

Ce qui va vous scotcher dès le lancement de la première course, ce sont assurément les graphismes nouvelle génération. Les précédents opus étaient très bien fournis de ce côté, et la HD rend tout ça magnifique. Au menu : de beaux effets de lumières sur les carrosseries, une modélisation des véhicules très propre, des effets de particules dans tous les sens avec notament les étincelles et les fumées qui se dégagent pendant les crashs et dans les virages. Tout ceci cohabite parfaitement avec une fluidité sans faille. En effet, il ne me semble pas avoir constaté un seul ralentissement quelle que soit la situation, ce qui est une qualité rare. Ce jeu est un exemple de maîtrise des capacités de la Xbox 360 et on le sent bien, il est possible de faire encore mieux.


   


La sensation de vitesse est tout bonnement hallucinante. Lancé à 350km/h en plein centre ville, les frayeurs sont garanties. A vous d'avoir les réflexes nécessaires pour éviter de justesse les véhicules de la circulation et les piliers qui bordent la route.

Le mode Multijoueur (en écran partagé sur une même console) est sensiblement le même que sur les autres plateformes. La vraie nouveauté de cette version est forcément le mode XboxLive qui vous propose d'affronter les joueurs du mon entier avec cependant une limitation décevante, il n'y a pas le mode Road Rage avec des véhicules contrôlés par l'IA. Sûrement une optimisation pour limiter les informations qui circulent sur le réseau, mais ce mode est quand même le plus fun du jeu multijoueur... dommage.

Cette version est incontestablement la version la plus aboutie de Burnout, à vous de voir si vous en avez eu assez avec les précédents opus. Si vous ne connaissez pas, arrêtez tout de suite de lire ce test et courez l'acheter !


   


La durée de vie du titre est relativement conséquente avec 169 épreuves, 77 véhicules et 64 défis à relever. Vous aurez du pain sur la planche pour terminer à 100%, car il vous faudra, entre autres succès à débloquer (voir la page suivante), exécuter les 24 takedown signature éparpillés sur les circuits.

Dans la plupart des courses, des raccourcis permettent de ne pas toujours prendre le même tracé, ce qui est appréciable. Pour chaque course terminée, un rapport est fait entre votre conduite et la médaille obtenue. Ce rapport permet de déterminer votre niveau à Burnout. Un grade vous est alors attribué, définissant votre façon de jouer.


   


Parmi les principaux défauts, on peut relever le nombre réduit de vues, seulement 2 sont disponibles. La vue classique de derrière et la vue interne sans cockpit, au ras de la route. On aimerait quand même un jour avoir un peu plus de vues mais bon, on ne va pas se plaindre.

../..



Les succès

Regardez-moi ces succès... Autant certains sont faciles à débloquer, autant pour les autres... Ce jeu aura votre peau !



Conclusion

Avec des graphismes de toute beauté, une fluidité à toute épreuve et une bande son qui vous collera au fond de votre fauteuil, Burnout Revenge sur Xbox 360 assure un max pour sa première prestation sur console next-gen.

Ressemblant d'un peu trop près à Burnout 3 : TakeDown, il est à réserver à ceux qui n'ont jamais gouté aux joies de la série où à ceux qui sont fans et qui veulent y jouer sous sa meilleure forme.

Le prochain épisode, Burnout 5, a été annoncé il y a peu et des nouveautés "révolutionnaires" ont été promises. Au vue de la qualité de Burnout Revenge, on ne peut que penser que EA maîtrise son sujet et que le prochain sera encore plus abouti aussi bien techniquement qu'au niveau du gameplay.
Affaire à suivre de très près !

Merci à Electronic Arts de nous avoir donné la possibilité de tester ce jeu.



+ Les plus
  • Les graphismes et les effets
  • Les musiques
  • Les crashs toujours plus spectaculaires
  • Le mode Road Rage
- Les moins
  • La durée de vie limitée surtout si on connait déjà la série
  • Le mode XboxLive trop limité
  • La difficulté trop élevée pour terminer le jeu à 100%

Notes

  • Graphisme Des graphismes nets, propres, en haute résolution (next-gen oblige) avec de superbes effets lors des collisions et une sensation de vitesse très bien rendue.
    8/10
  • Bande son Les musiques sont très correctes dans le style rock / metal pour vous accompagner durant vos courses et vos crashs. Les bruitages sont également de bonne facture mais on aurait aimer un bruit de moteur plus agressif.
    7/10
  • Jouabilité Une jouabilité sans faille digne de la série, rien à redire là-dessus, votre bolide vous obéira au doigt et à l'oeil !
    9/10
  • Durée de vie La durée de vie dépend de votre connaissance de la série; pour les habitués, elle ne sera probablement pas énorme, la faute au mode XboxLive qui est un peu trop limité.
    7/10
  • Note générale Une bonne impression d'ensemble, un peu de déjà vu, mais toujours l'esprit de la série qui est à ce jour la meilleure simulation de crash tout support confondu et l'un des meilleurs jeux de course disponibles à ce jour. Mais comme je le disais, cette épisode est trop proche du précédent pour être réellement indispensable. Vivement le prochain !
    8/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire