Test Call of Duty Modern Warfare 2

Le par Alain L.  |  1 commentaire(s)
Modern Warfare 2 - Logo

L’attente fut longue pour de nombreux joueurs et fans de FPS qui auront attendu deux ans avant de pouvoir savourer pleinement la suite du fameux Call of Duty 4 : Modern Warfare. Des mois avant sa sortie, ce dernier n’a pas hésité à se montrer sous diverses formes promotionnelles. Cette attente en valait-elle la chandelle ? Réponse dans les lignes suivantes...

Une suite directe

Infinity Ward a donné un coup de fouet à la série Call of Duty qui à l’époque perdait peu à peu en vitesse. Cette déclinaison moderne a permis au studio américain d’occuper les avant-postes et d’avoir entre les mains l’un des meilleurs FPS de ces dernières années. A ce jour, il s’est vendu plus de quatorze millions d’exemplaires de Modern Warfare, de quoi donner le tournis.

Les développeurs se savent attendus au tournant, et pour cause il s’agit d’un des jeux les plus attendus de cette année 2009 extrêmement riche en hits mais aussi en déceptions. Contrairement à son prédécesseur, Modern Warfare 2 est divisé en trois grandes parties, le modo solo, le mode Spec Ops et pour finir le mode multi-joueurs.

Modern Warfare 2 - Image 74 Modern Warfare 2 - Image 75

Le jeu reprend là où s’était arrêté Modern Warfare premier du nom, à l’aube d’un vaste conflit politique opposant Etats-Unis et Russie. La mort d’Imran Zakaev, antagoniste de Call of Duty 4, a bien apaisé les tensions entre les deux puissances mondiales. Après cinq ans de paix, un nouvel extrémiste à décidé de reprendre les affaires. Son nom : Vladimir Makarov.

C’est d’ailleurs lui qui sera à la tête du fameux massacre à l’aéroport russe, un massacre destiné à raviver les tensions entre les deux pays.  Les plus sensibles pourront sauter cette difficile étape destinée malgré tout à donner le ton, à montrer l’extrémisme sous son plus simple appareil. La campagne solo est composée au total de dix-huit missions.

Modern Warfare 2 - Image 69 Modern Warfare 2 - Image 70

Il faudra en moyenne cinq heures pour faire le tour de cette campagne à la durée de vie décevante. Elle déçoit effectivement dans sa longueur mais revanche elle est intense à souhait. Ces cinq petites heures sont remplies à ras-bord d’action, de scènes épiques et surtout d’explosions. Ce combat contre Makarov nous poussera à visiter des coins exotiques.

On se retrouvera à infiltrer les montagnes enneigées du Kazakhstan, à survivre dans l’enfer des Favelas de Rio de Janeiro ou encore à sauver ce qu’il reste des symboles de l’Amérique. Les missions adoptent un format connu de tous, qui repose sur une succession d’objectifs à atteindre au travers de cartes de jeu relativement fermées.

Modern Warfare 2 - Image 71 Modern Warfare 2 - Image 72



Même concept, même qualité

Certaines sont dotées de chemins alternatifs, d’autres se contentent d’un chemin unique. Il existe heureusement des phases en véhicule qui aèrent efficacement le titre. Effectuer une course poursuite à bord d’une motoneige ou encore contrôler le puissant drone Predator sont des expériences tout bonnement jouissives.

Les missions à pied sont classiques, elles comptent sur leur mise en scène parfaite et l’apparition régulière d’ennemis pour nous occuper. Le « respawn » est cette fois plus limité, nous n’avons plus à faire à des légions entières d’ennemis. Il reste cependant présent et implique donc d’être un minimum mobile, le temps au moins de passer le point de contrôle.

Modern Warfare 2 - Image 73 Modern Warfare 2 - Image 65

L’intelligence artificielle gagne en mobilité et en agressivité. Cependant, elle reste en déca des meilleurs IA dégotées par FEAR 2, Halo 3 ODST ou encore STALKER. Elle se contente de riposter et nous bombarder en grenades. Elle effectue proprement son travail. L’IA des alliés est en revanche moins attentive et n’hésite à passer devant un feu nourri.

Les missions sont diversifiées et ne se cantonnent pas à l’assaut. La défense et l’extraction feront parties de nos assignements militaires. On note la présence de dialogues plus nombreux, qui permettent de dérouler progressivement la trame scénaristique. Ils nous aident aussi et nous fournissent de précieuses indications militaires.

Modern Warfare 2 - Image 66 Modern Warfare 2 - Image 67

Toutes ces missions ont un point en commun, leur mise en scène spectaculaire digne des productions hollywoodiennes. Infinity Ward a énormément de temps à peaufiner les scripts et cela se voit aisément.  La trame scénaristique souffre toutefois d’un manque de fluidité et de clarté. Les retournements de situation n’y font rien.

La grande diversité des missions est difficilement expliquée par le scénario qui au final se montre décevant. Les développeurs ont privilégié le spectacle, l’intensité de jeu à la cohérence scénaristique. Honnêtement, cela n’empêchera pas les joueurs et les joueuses de prendre littéralement leur pied lors des scènes d’action.

Modern Warfare 2 - Image 68 Modern Warfare 2 - Image 60



Le multi, l'arme suprême de Modern Warfare 2

Le mode Spec Ops est une puissante amélioration du mode Arcade de Modern Warfare. Il nous propose de retrouver des cartes de la campagne solo sous un contexte bien différent. Au total, le mode comporte vingt-trois défis allant de l’anéantissement de vagues d’ennemis à l’infiltration en coopération. Ces missions sont jouables seul ou à deux via Internet ou encore sur écran partagé.

Ces défis chronométrés sont plus addictifs qu’ils n’y paraissent. Les dimensions co-op et compétitive y sont pour beaucoup, elles nous poussent à recommencer les missions et à mieux faire. A l’instar de la campagne solo, ces missions mettent efficacement en avant l’arsenal mis à notre disposition. Les bombardements aériens et autres détecteurs cardiaques ne sont pas de trop.

Modern Warfare 2 - Image 61 Modern Warfare 2 - Image 62

Le mode multi-joueurs est plus classique que prévu, il ressemble énormément à son prédécesseur. En même temps, difficile de changer une formule qui gagne. On retrouve sans surprise une sélection complète d’armes, de compétences et de grades militaires susceptibles d’évoluer avec le temps, ou plutôt les points d’expérience.

Ces trois points précités ont été réorganisés de façon à favoriser l’action et mieux récompenser les joueurs. On notera tout de même l’apparition d’un bouclier anti-émeute et d’une surprenante vue à la troisième personne disponible uniquement dans certains modes de jeux. Des nouveautés sont aussi à signaler au niveau des killstreaks, ces fameuses récompenses militaires.

Modern Warfare 2 - Image 63 Modern Warfare 2 - Image 64

Elles nous confèrent des avantages logistiques importants sous réserve de tuer suffisamment de joueurs. A terme, il est possible de faire appel à du soutien aérien, d’obtenir des renseignements sur la position des joueurs voire de larguer une bombe nucléaire qui met tout bonnement un terme à la partie. Notons aussi une meilleure construction des cartes offrant plus de possibilités et de chemins alternatifs.

Modern Warfare 2 n’est pas une tuerie graphique, il est même très loin d’atteindre le niveau d’un Crysis ou encore d’un STALKER. Il présente de rares imprécisions texturales, mais globalement l’ensemble  se montre excellent en tout point. Il surprend notamment par ses effets spéciaux de qualité et la richesse de ses environnements.

Modern Warfare 2 - Image 56 Modern Warfare 2 - Image 57



Galerie d'images

Modern Warfare 2 - Image 58 Modern Warfare 2 - Image 59

Modern Warfare 2 - Image 51 Modern Warfare 2 - Image 52

Modern Warfare 2 - Image 53 Modern Warfare 2 - Image 54

Modern Warfare 2 - Image 55 Modern Warfare 2 - Image 47

Modern Warfare 2 - Image 48 Modern Warfare 2 - Image 49

Modern Warfare 2 - Image 50 Modern Warfare 2 - Image 44

Modern Warfare 2 - Image 45 Modern Warfare 2 - Image 46

Modern Warfare 2 - Image 40 Modern Warfare 2 - Image 41

Modern Warfare 2 - Image 42 Modern Warfare 2 - Image 43

Modern Warfare 2 - Image 39 Modern Warfare 2 - Image 36

Modern Warfare 2 - Image 37 Modern Warfare 2 - Image 38

Modern Warfare 2 - Image 31 Modern Warfare 2 - Image 32

Modern Warfare 2 - Image 33 Modern Warfare 2 - Image 34

Modern Warfare 2 - Image 35 Modern Warfare 2 - Image 86

Modern Warfare 2 - Image 29 Modern Warfare 2 - Image 30

Modern Warfare 2 - Image 82 Modern Warfare 2 - Image 83

Modern Warfare 2 - Image 84 Modern Warfare 2 - Image 85

Modern Warfare 2 - Image 77 Modern Warfare 2 - Image 78

Modern Warfare 2 - Image 79 Modern Warfare 2 - Image 80

Modern Warfare 2 - Image 81 Modern Warfare 2 - Image 76



Le Roi est mort, vive le Roi

Modern Warfare 2 - JaquetteArtistiquement, il est difficile de faire mieux. Les développeurs ont pris le temps et le soin d’immerger au mieux le public. La grande majorité des objets décoratifs sont interactifs voire destructibles, les animations réalistes et naturelles. La modélisation des objets et personnages est toute aussi réussie.

Au niveau sonore, Activision n’a pas fait les choses à moitié en s’attachant les services de Hans Zimmer connu entre autres pour avoir réalisé la bande sonore du Chevalier Noir, du Dernier Samouraï ou encore de Pirates des Caraïbes. Ceci dit, il n’a pas composé à lui seul l’ensemble des thèmes, uniquement les thèmes principaux.

Le reste a été composé par Lorne Balfe. La paire Balfe/Zimmer a parfaitement fait son travail qui parvient à dynamiser grandement les fusillades. Les bruitages sont eux frappants, intenses et parfaitement bien exploités. Ils confèrent beaucoup d’impact au titre qui n’en manque certainement pas. Les doublages anglais et français sont exempts de critiques, efficaces et impliqués.

Modern Warfare 2 est un concentré d’action et d’adrénaline qui saura combler tous les amateurs de FPS. Certes, l’histoire proposée est moins intéressante, mais elle justifie au moins cette impressionnante campagne solo surchargée en explosions et en fusillades. Le mode Spec Ops et surtout le multi-joueurs sont là pour augmenter drastiquement la durée de vie du titre.

Il s’agit sans aucun doute d’un des meilleurs jeux de cette année 2009 qui parviendra à satisfaire un large public. Il possède une campagne solo explosive, un mode Spec Opc addictif et un mode multi-joueurs riche. Difficile de faire mieux dans sa catégorie, vous en aurez pour votre argent. En bref, un jeu à posséder absolument, un achat difficilement regrettable.



+ Les plus
  • Effets spéciaux et environnements de qualité
  • Mode Spec Ops et multi-joueurs addictifs
  • Mise en scène hollywoodienne
  • Durée de vie quasi-illimitée
  • Bruitages marquants
  • Jeu fluide à souhait
- Les moins
  • Level-design fermé et souvent linéaire
  • Pas de serveurs dédiés
  • Campagne solo courte
  • Scénario disjoint
  • IA décevante

Notes

  • Graphisme Infinity Ward est resté fidèle à sa réputation en développant un jeu artistiquement impressionnant et raisonnablement gourmand. Il surprend par sa mise en scène peaufinée et ses environnements réalistes. Le jeu affiche surtout une fluidité presque irréelle, une fluidité exemplaire.
    9/10
  • Bande son Modern Warfare 2 possède un univers sonore réussi en tout point. Il excelle aussi bien dans ses bruitages marquants, ses thèmes sonores dynamiques que ses doublages de qualité. Que du bon.
    9/10
  • Jouabilité C’est du Modern Warfare tout craché, à la jouabilité excellente et au rythme de jeu marqué. On ne s’ennuie jamais dans l’ensemble des trois modes de jeu.
    9/10
  • Durée de vie Cinq heures, c’est la durée de vie moyenne de la campagne solo courte à souhait. Les modes Spec Ops et multi-joueurs viendront décupler cette durée de vie qui n’a franchement pas de limite. Vu l’affluence des serveurs et la difficulté des défis proposés, il y a de quoi faire.
    10/10
  • Scénario Les scénaristes n’ont pas été bien inspirés sur le coup. Ils ont subi la pression des artistes qui se devaient de varier les scènes et ne garder que le meilleur de l’action. Conséquence, le jeu possède un scénario classique pas vraiment innovant. Il surprend surtout par son morcellement et ses quelques incohérences.
    7/10
  • Note générale Modern Warfare 2 est bien la référence vidéoludique que l’on attendait. Il a su répondre aux nombreuses sollicitations des joueurs et apporter des améliorations à un concept déjà très bon. Les apports sont loin d’être révolutionnaires, mais ils contribuent grandement à l’immersion du titre. Il s’agit sans aucun doute d’un sérieux prétendant au titre de meilleur jeu de l’année 2009.
    9/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
K-Lagan offline Hors ligne Vétéran icone 1483 points
Le #556501
Juste un point sur la durée de vie et pas uniquement sur COD mais bien d'autre jeux :
On leur reproche souvent effectivement leur courte durée de vie pour le mode campagne, certes, mais il faut bien préciser que c'est la durée de vie pour le mode "facile" "recrue" ou autre.

Car des qu'on s'attaque au jeu en vétéran, on est bien au delà des 5h
D'ailleurs, je comprends même pas qu'il y ai le mode facile
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire