Test Call of Juarez Bound in Blood

Le par Nathalie M.  |  1 commentaire(s)
Test Call of Juarez Bound in Blood

Call of Juarez premier du nom, sorti en 2006 sur PC puis plus tard sur Xbox 360 n'a pas laissé un souvenir impérissable, ou plutôt de ceux qui vous laissent complètement indifférent. Pourtant, Techland et Ubisoft ont décidé de retenter l'expérience en prenant en considération les remarques passées. Call of Juarez Bound in Blood n'est pas véritablement une suite, puisque son histoire prend lieu et place de nombreuses années avant le premier épisode. Ray n'est donc pas le révérend connu, mais un jeune bandit en devenir.

Seconde chance

Le Western est un genre oublié, mis de côté, que ce soit au cinéma ou dans les jeux vidéo. Call of Juarez avait donc suscité la curiosité des joueurs en leur apportant un environnement original et "frais". Le résultat n'avait cependant pas été à la hauteur des attentes, le titre se perdant dans un gameplay trop dispersé. Fort des critiques des joueurs et de la presse, les développeurs de Techland n'ont pas baissé les bras et ont travaillé d'arrache-pied sur un second volet. De façon très intelligente, ils ont repensé le concept de leur jeu, l'ont soulagé de ses fardeaux inutiles afin de proposer aux joueurs une aventure plus fluide, mieux construite et nettement plus agréable à prendre en main. Aussi, si vous gardez un très mauvais souvenir du premier, faites fi de vos déceptions passées et laissez à Bound in Blood le soin de se racheter. Et pour le coup, il est fort probable que cette fois, vous ne soyez pas déçus.

Call of Juarez Bound in Blood (2) Call of Juarez Bound in Blood (3)

Call of Juarez Bound in Blood prend lieu et place vingt ans avant les évènements de Call of Juarez. Ray McCall, que vous connaissez révérend, n'est en début de partie qu'un simple soldat de l'armée des Confédérés. La guerre de Sécession fait rage et Ray doit répondre aux ordres de ses supérieurs. Seulement voilà, Ray est une tête brûlée pour qui la famille passe avant les intérêts de l'armée. Il fait donc de son mieux pour allier les ordres militaires et la libération de son frère Thomas. Une fois les deux réunis, ils n'ont plus qu'une seule idée en tête, protéger la ferme familiale, ce qui les obligera à déserter. De fil en aiguille, vous ferez aussi la connaissance du troisième frère de la famille, William, pasteur de son état. La ferme familiale n'est plus, les trois frères décident de partir sur les routes des Etats-Unis et du Mexique. Plutôt turbulents, ils n'auront de cesse de se créer des ennuis et de se défaire de situations compliquées.



Séances de tirs

Call of Juarez Boun in Blood se consacre désormais au genre du FPS. Vous ne cesserez donc de multiplier les séances de gunfight. Les mises en scène sont nombreuse et si la première expérience des tranchées fait partie du déjà vu, la suite du titre vous entraînera dans différentes situations : à cheval, à diligence et parfois même dans des confrontations, ces fameux faces-à-faces des western où celui qui tire plus vite que son ombre est toujours assuré de la victoire. L'action se montre très dynamique, l'enjeu de chaque chapitre est ainsi fait qu'il vous tient toujours en alerte. Les cinématiques viennent découper le scénario pour vous acheminer vers le dénuement, mais elles se montrent assez brèves pour que vous ne perdiez pas trop le rythme.

Call of Juarez Bound in Blood Call of Juarez Bound in Blood (1)

Quant au déroulement, certains pourront reprocher au jeu sa trop grande linéarité. On ne peut en effet faire plus scriptés, vos missions s'enchaînant les unes après les autres, un point vous indiquant même à l'écran quelle direction prendre. N'attendez aucune liberté de ce jeu, les grands espaces que vous arpenterez connaîtront eux-mêmes des limites. Mais l'action se montre assez juste pour que l'on mette cet aspect trop simpliste de côté. Emporté que vous êtes dans votre aventure, vous vous laisserez donc aller à suivre les directives. Le seul risque, c'est de finir trop rapidement un jeu qui ne dispose déjà pas d'une longue durée de vie...

Call of Juarez Bound in Blood (5) Call of Juarez Bound in Blood (4)

Comme dans le précèdent volet, votre aventure se vivra selon deux personnages, à savoir Ray et Thomas. L'alternative entre les deux ne vous est plus imposée, c'est désormais à vous de choisir, (quand c'est possible), quel personnage vous souhaitez incarner pour le chapitre à venir. Le choix se fait un peu au hasard, vous vous rendrez compte en pleine partie que l'autre frère et ses particularités auraient été plus efficaces dans tel ou tel passage. Et malheureusement, vous ne pourrez pas revenir sur votre choix, et devrez donc l'assumer jusqu'au bout.
Car en effet, Ray et Thomas ne disposent pas des mêmes aptitudes. Thomas est un être agile qui sait user du lasso et de l'arc. Il adore les attaques à distance et tirer au fusil. Ray son frère se montre un peu plus "rustre". Le corps à corps est son péché mignon, il est efficace quand il tire avec deux pistolets, sait se servir d'une Gatling (une très grosse mitrailleuse) et de la dynamite. Sa force le rend redoutable et aucune porte bloquée ne lui résiste. Les deux compères, une fois réunis, se montrent complémentaires et s'apportent mutuellement de l'aide. 

Call of Juarez Bound in Blood (10) Call of Juarez Bound in Blood (9)

Les deux hommes se différencient également sur le système de concentration, ce nouveau système de jeu mis en place par les développeurs pour vous rendre plus sympathique les séances de gunfight. Pour faire appel à votre concentration, vous devez au préalable tuer un certain nombre d'ennemis. Ensuite, une simple pression du bouton B vous donne systématiquement le dessus sur vos ennemis, pour peu bien sûr que vous maîtrisiez les deux techniques. Celle de Ray, on s'en doute, va droit au but. Ce denier, sur un temps limité, peut aligner ses ennemis en posant une cible sur eux. Une fois ce temps écoulé, ses pistolets parlent tout seul et si vous avez réussi, vos ennemis tombent à terre sans réagir. Thomas lui doit faire preuve de rapidité en jouant avec le chien de son arme pour abattre un plus grand nombre d'ennemis. Ces deux techniques sont à maîtriser obligatoirement, car elles vous seront régulièrement demandées en cours de partie. Et si vous échouez, la situation se retournera malencontreusement contre vous.



Ambiance

Si l'action et le scénario sont de qualité suffisante, ils ne seraient rien si le titre n'exploitait pas à fond la carte du Western. Les développeurs ont pleinement assumé leur univers et l'ambiance qui doit découler d'un jeu de ce genre. Imaginez-vous, deux bandits, plus ou moins en fuite, sujets à différentes bagarres de saloon, s'ils ne sont pas charismatiques, autant se faire une partie des Sims 3. Rassurez-vous, vous n'en aurez pas besoin, puisque les développeurs ont su répondre à cette attente. Cela passe donc dans un premier temps dans les décors, celui des villes, des grands paysages souvent magnifiques, de la modélisation des personnages, des moindres détails visuels, de la présence des Indiens, etc...

Call of Juarez Bound in Blood (8) Call of Juarez Bound in Blood (7)

Et puis il y a aussi ces situations, ces ambiances au détour d'un chapitre. Si les frères ont un esprit de famille très développé, il est toujours une femme pour diviser. C'est donc le cas ici aussi, la belle ayant d'ailleurs une certaine ressemblance avec Pénélope Cruz. Les échanges entre les deux frères seront donc musclés, mais pas seulement au niveau des poings. Thomas et Ray nous offrent un langage digne des cowboys, ne jettent pas des fleurs mais plutôt des insultes, se montrent vulgaires et ils ont l'air d'aimer ça. On ne leur en tiendra pas rigueur, même si parfois à la longue, les noms d'oiseaux ont tendance à user les oreilles. Mais cela fait aussi partie de cette ambiance, n'en déplaise aux âmes sensibles. Attendez-vous également à rencontrer des personnages tous très haut en couleur.



Galerie d'images

Call of Juarez Bound in Blood (6) Call of Juarez Bound in Blood (15)

Call of Juarez Bound in Blood (14) Call of Juarez Bound in Blood (13)

Call of Juarez Bound in Blood (12) Call of Juarez Bound in Blood (11)

Call of Juarez Bound in Blood (19) Call of Juarez Bound in Blood (18)

Call of Juarez Bound in Blood (17) Call of Juarez Bound in Blood (16)

Call of Juarez Bound in Blood (25) Call of Juarez Bound in Blood (24)

Call of Juarez Bound in Blood (23) Call of Juarez Bound in Blood (22)

Call of Juarez Bound in Blood (21) Call of Juarez Bound in Blood (20)

Call of Juarez Bound in Blood (27) Call of Juarez Bound in Blood (26)



Conclusion

Call of Juarez Bound in BloodQu'est ce qu'il est agréable de s'apercevoir que certains développeurs prennent en compte les critiques et créent une suite mieux pensée... Call of Juarez Bound in Blood rattrape donc très rapidement les bourdes de son prédécesseur. Il séduit par une ambiance complètement assumée et originale, il séduit par une action toujours en émoi et un scénario bien mené. Le monde du Western n'a donc plus à rougir de se voir porter ainsi en jeu vidéo.

L'expérience est donc sympathique mais néanmoins courte, c'est là le seul reproche que l'on pourra faire sur le titre. D'autres défauts, le jeu en dispose ici et là, mais Ray et Thomas ne vous laissent véritablement que peu de temps pour que vous vous arrêtiez dessus. Avis aux amateurs de FPS en attente d'un environnement autres que ceux vus et revus ces derniers temps, ce Call of Juarez Bound in Blood vous apporte l'exotisme dont vous avez besoin.

Call of Juarez Bound in Blood est disponible à partie de 64,95 €.



+ Les plus
  • L'ambiance
  • Les graphismes et la modélisation des personnages soignés
  • Une action dynamique
  • Un environnement typé Western très "frais"
- Les moins
  • Durée de vie
  • Un mode coopération étonnamment absent
  • Déroulement très linéaire

Notes

  • Graphisme On apprécie les environnements travaillés et soignés, des environnements qui nous placent véritablement dans un univers de western. Techland maitrise également la technique de la dissimulation, usant des effets de brume régulièrement pour habiter, meubler ou masquer certains décors. Mais ce n'est qu'un détail, puisque ces effets sont rarement mal employés. Les animations des personnages jouables et rencontrés en cours de partie sont elles aussi très inspirées et réussies.
    7/10
  • Bande son L'ambiance sonore reflète on ne peut mieux un western. Le doublage des deux frères se montrent très péchus. Les deux hommes sont souvent virulents voire grossiers, mais leurs expressions construisent leur personnage et vous plongent dans l'univers de ce deux bandits.
    7/10
  • Jouabilité Call of Juarez Bound in Blood est avant tout un FPS, votre activité principale sera donc de tirer par le biais de différentes armes sur tout ce qui bouge, vos ennemis en particulier. La prise en main n'est pas compliquée et aurait pu se montrer très banale. Les développeurs ont intégré le système de concentration qui vous permet quelque peu de varier vos tirs et de faire preuve d'un peu plus de doigté.
    7/10
  • Durée de vie L'aventure solo ne vous tiendra pas en haleine très longtemps, il vous faudra donc prendre votre temps si vous souhaitez en avoir pour votre argent. Un mode multijoueur est de la partie, mas encore faut-il trouver des adversaires...
    6/10
  • Scénario Si le personnage de Ray vous a intrigué au cours du premier volet, alors vous serez ravis d'apprendre que vous pourrez tout connaître de son passé, à l'époque où il n'était pas encore révérend. Le scénario général du jeu se montre assez bien construit, les jeux typés western n'étant pas nombreux, on apprécie de ce fait son côté "original".
    6/10
  • Note générale Call of Juarez vous promet une partie de jeu divertissante dans le sens où les développeurs ont su intégrer dans leur titre différentes phases de gameplay. Les situations sont ainsi diversifiées ce qui tiendra à l'écart l'ennui. Très immersif, les deux frangins vous embarquent dans leur aventure que les fans de FPS, de répliques fortes mais pas fines, et de western ne manqueront pas d'apprécier. Si vous avez été déçus par le premier volet, laissez à ce second titre la chance de se rattraper...
    7/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Call of Duty Black Ops
    Publiquement disponible depuis maintenant quelques heures, Call of Duty Black Ops se confrontera dans les prochains jours au test ultime. En effet, pour l’heure seuls les inconditionnels fans se sont mobilisés à minuit précises pour ...
  • Test Call of Duty Modern Warfare 2
    L’attente fut longue pour de nombreux joueurs et fans de FPS qui auront attendu deux ans avant de pouvoir savourer pleinement la suite du fameux Call of Duty 4 : Modern Warfare. Des mois avant sa sortie, ce dernier n’a pas hésité à ...
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
bernisage offline Hors ligne Héroïque avatar 763 points
Le #487601
Dommage que le jeu soit aussi linaire. On se croirait vraiment dans un tunnel.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire