Test Capcom Classics Collection Volume 2

Le par Christophe B.  |  0 commentaire(s)
Article n° 404 - Test Capcom Classics Collection Volume 2 (120*120)

Capcom continue de ressortir ses anciens titres arcade et après Capcom Classics Colletion, voici venir le bien nommé Capcom Classics Collection Volume 2. Au programme, on retrouvera donc vingt titres plus ou moins mythiques de l'éditeur revisités et adaptés à la PlayStation 2 regroupés sur un seul CD. Une compilation, à l'intérêt limité, exclusivement réservée aux nostalgiques des bornes d'arcade.

Le jeu d'arcade

Se replonger plus de vingt ans en arrière a du bon, moins pour l’aspect ludique que pour la réflexion sur l’évolution du monde du jeu vidéo que cette compilation apporte. En effet, Capcom Classics Collection Volume 2 vient nous rappeler à quel point le visage du jeu vidéo a changé en quelques années et que le jeu d'arcade (au sens jeu de bornes d’arcade) semble quasiment révolu. C’est en fait très logique car les jeux sur bornes d’arcade étaient conçus dans un unique but, soutirer le plus possible d’argent aux joueurs.

Capcom Classics Collection Volume 2    Capcom Classics Collection Volume 2

Un jeu d’arcade, c’est d’abord un jeu difficile, voire très difficile, de façon à ce que le joueur perde rapidement (les parties ne dépassaient rarement les cinq minutes de jeux) pour laisser sa place à un autre ou pour renflouer la borne afin de continuer sa partie avant la fin d’un décompte infernal de dix secondes, sous peine de recommencer la partie à zéro. Difficile, mais pas insurmontable, il faut que le joueur ait le temps de goûter et de progresser un minimum pour avoir envie d’aller toujours plus loin, encore et encore. De ce fait, seuls les plus acharnés (les plus riches ') parvenaient à aller au bout d’un jeu d’arcade, généralement très court (pas la peine de créer cinquante niveaux quand la majorité n’en verront que deux ou trois), on le verra.

Capcom Classics Collection Volume 2    Capcom Classics Collection Volume 2

Ainsi, quand les consoles de salon sont apparues, la donne a radicalement changé. Il n’était alors plus question de jeu où l’on perdrait trois vies en deux coups de cuillère à pot. Petit à petit, la difficulté a été revue à la baisse, du moins de façon plus progressive. Du coup, à travers les vingt titres de la compilation de Capcom, ce qui surprend le plus, c’est l’extrême difficulté qui ressort de la majorité des titres. Heureusement, les continues sont infinies mais, en particulier dans les shoot’em up, les tirs arrivent de partout dès le premier niveau, ça explose dans tous les sens et on n’a pas vraiment le temps de comprendre ce qui se déroule que déjà l’expression « Game Over » s’affiche à l’écran. Il faut aussi dire que tous les jeux, à 95 %, ont beaucoup (trop ') vieilli, notamment à cause d'une jouabilité qui pêche dans la plupart des titres.


Des jeux intemporels '

Par ailleurs, cela permet de tirer une autre conclusion qui est que contrairement au cinéma où l’on peut voir et revoir avec le même plaisir un vieux film qu’un film récent (à quelques exceptions près), il est beaucoup plus difficile de retourner en arrière dans le monde du jeu vidéo. Cela s’explique par le fait que le jeu vidéo, beaucoup plus que le cinéma, est largement tributaire de la technique. Si certains titres restent indémodables, c’est justement parce qu’ils reposent avant tout sur un concept fort qui dépassent l’aspect technique d’icelui. On pense à Tetris, à la série des Super Mario Bros. ou encore Super Street Fighter II Turbo pour citer un titre présent dans la compilation de Capcom.

Capcom Classics Collection Volume 2    Capcom Classics Collection Volume 2

Et si la majorité de la production actuelle se focalise avant tout sur l’enrobage (il suffit de voir la course en avant technologique menée par la Xbox 360 et la PS3), il y a fort à parier que les Shadow of the Colossus, les Animal Crossing d’aujourd’hui deviennent des titres auxquels on pourra rejouer dans plusieurs années tant le premier joue sur une recherche émotionnelle et artistique du jeu vidéo quand le second se rattache à un seul plaisir de jeu, sans considération graphique ou sonore. Si la Nintendo DS remporte un tel succès, c’est peut-être bien parce que les développeurs y voient une occasion de proposer une autre manière de jouer, de réfléchir le jeu vidéo. La Wii va dans ce sens même si les premiers titres marquants peinent à voir le jour.

Capcom Classics Collection Volume 2    Capcom Classics Collection Volume 2

Tout cela pour dire que l’intérêt de cette compilation frôle le zéro. Seuls les nostalgiques purs et durs éprouveront peut-être une certaine émotion à redécouvrir certains des vingt titres mais, à vrai dire, mis à part le Super Street Fighter II Turbo qui reste plus ou moins intouchable, en tout cas digne d’intérêt, le reste n’a plus aucune valeur. Prenez Super Mario Bros. 3 sur Nes. On a beau dire mais en termes de jeux de plate formes 2D, il n’est pas idiot de penser que l’on n’a toujours pas fait mieux, tout au moins, que le jeu tient encore largement la route par son fourmillement d’idées, son level design impeccable et par l’influence qu’il a pu avoir par la suite. Aussi connus soient les 1941, Black Tiger ou autres Eco Fighters, il faut bien avouer qu’il est difficile d’éprouver du plaisir devant l’ensemble des jeux de cette compilation au gameplay rudimentaire pour la plupart à tendance bourrine. C’est un genre à lui seul, certes mais qui a ses limites. Pour autant, tout n’est pas à jeter et certains titres pourront accrocher certains d'entre vous. Voyons tout cela plus en détails.


Les shoot'em up

1941 : Shoot’em up en scrolling vertical à la difficulté ardue. Pour les gros fans de shoot’em up old school, 1941 amusera un moment. Dommage qu’on subisse encore les ralentissements d’origine.

Capcom Classics Collection Volume 2    Capcom Classics Collection Volume 2 (Small)

Eco Fighters : Autre shoot’em up à défilement horizontal avec un bras sur le vaisseau que l’on peut bouger tout autour à 360° et qui permet ainsi de viser où bon vous semble. Très bonne idée qui en pratique s’avère assez difficile à maîtriser. Mais rien que pour ça, le jeu vaut le coup d’œil…

Last Duel : Un autre shoot’em up à scrolling vertical. A éviter.

Side Arms : Ce shoot’em up à scrolling horizontal vous propose d’incarner un robot volant en guise d’avion de combat. A part ça, le jeu est très classique.

Capcom Classics Collection Volume 2    Capcom Classics Collection Volume 2 (Small)

Varth : Dernier jeu et autre shoot’em up en scrolling vertical. Vous dirigez un avion de chasse avec des petites sphères de protection qui gravitent autour de celui-ci. Très efficace, bien que classique, certainement le meilleur shoot’em up de cette compilation.


Les beat'em all

Avengers : Beat’em all en scrolling vertical minimaliste absolument injouable aujourd’hui. Le but du jeu est de sauver une jeune fille et de débarrasser les méchants de la ville. Totalement bourrin, tactiquement on frôle le degré zéro. Le tout sur six stages ridicules mais je n’ai personnellement pas eu le courage d’aller plus loin que le premier.

Capcom Classics Collection Volume 2 (Small)    Capcom Classics Collection Volume 2 (Small)

Captain Commando : Beat’em all à défilement horizontal dans la lignée de Final Fight. Quatre personnages à choisir (le ninja, la grosse brute, etc.) S’il subsiste de rares ralentissments et que l’on fait abstraction des transitions ridicules, le titre reste suffisamment accrocheur, en partie grâce à ses décors variés. Très court, le jeu se termine en un peu moins d’une heure.

King of Dragons : Un beat’em all de plus dans un univers médiéval. Ultra court (les stages sont ridicules et se réduisent parfois à éliminer une dizaine de monstres), ultra bourrin, ultra moche et donc ultra dispensable.

Capcom Classics Collection Volume 2    Capcom Classics Collection Volume 2

Knight of the round : Très similaire au précédent mais encore plus rudimentaire dans tous les domaines et avec Arthur, Lancelot et Perceval en personnages jouables.

Magic Sword : Encore un beat’em all mais cette fois, cela va encore plus loin puisque le joueur ne peut se mouvoir que sur un seul plan, donc sans aucune impression de profondeur. Il suffit alors d’avancer en martelant le bouton de frappe. Avis aux amateurs.


Les jeux d'action

Black Tiger : Si ce jeu d’action reste agréable à jouer, il est tout de même gâcher par la gestion de la fonction saut du personnage. Il est en effet impossible de sauter puis de diriger son personnage vers l’avant ou l’arrière, il faut obligatoirement appuyer sur une direction en même temps que le bouton de saut.

Capcom Classics Collection Volume 2    Capcom Classics Collection Volume 2

Mega Twins : Ce petit jeu d’action/plateforme pour les enfants est plutôt sympathique avec quelques idées intéressantes : la possibilité de s’accrocher au mur, des phases où le personnage vole…

Strider : Ce jeu d’action classique a lui aussi perdu de sa superbe. La jouabilité un peu raide, (encore une fois il est impossible de se diriger vers la gauche ou la droite en plein saut), la grande difficulté risque de rendre l’expérience très hermétique pour les plus jeunes.

Capcom Classics Collection Volume 2    Capcom Classics Collection Volume 2

Tiger Road : Un autre jeu d’action anecdotique car simpliste, moche, et injouable.


Les jeux de baston, puzzle...

Block block : Un jeu de casse briques traditionnel pour les amateurs d’Arkanoïd.

Quiz and Dragons : Ce titre se présente comme un jeu de l’oie avec des questions de culture générale, cinéma, littérature, musique, télévision, histoire, géographie… Dommage que le jeu n’ait pas été traduit en français et que l’ensemble des questions se restreint à 99% sur la culture américaine. A noter un mode bonus sympathique qui reprend ce jeu avec des questions portant uniquement sur les titres de Capcom.

Capcom Classics Collection Volume 2    Capcom Classics Collection Volume 2

Street Fighter : Le premier volet d’un jeu devenu une légende grâce à son second opus. On comprend vite pourquoi celui-ci est passé inaperçu.

Super Street Fighter II Turbo : On ne le présente plus. SSFIIT fut l’une des innombrables suites de la saga de Capcom qui marqua une première grande évolution dans la série avec notamment la possibilité d’accroître la vitesse du jeu et l’apparition de nouveaux personnages. LE jeu de cette compilation sans aucun doute.

The Speed Rumbler : L’ancêtre de GTA (1985), plutôt son parent pauvre. Jouabilité approximative, musique éreintante, graphismes hideux, si le concept est intéressant (on peut sortir de sa voiture à volonté), la technique ne suit malheureusement pas.

Capcom Classics Collection Volume 2    Capcom Classics Collection Volume 2

Three Wonders : Après, SSTFIIT, certainement le jeu qui sort le plus du lot. Trois jeux en un et tous de qualité : action, shoot’em up et puzzle. Le premier est coloré et très sympathique. Le second est plus basique dans le genre mais reste agréable et le dernier est prenant, comme la majorité des jeux de réflexion.


Conclusion

Capcom Classics Collection Volume 2 - jaquetteIl faut saluer la grande diversité de titres proposés dans cette compilation : shoot’em up, beat’em all, réflexion ou plateforme, il y en a pour tous les goûts. De plus, on sent que Capcom est un habitué du recyclage puisqu’on retrouvera tout un tas de bonus à débloquer en remplissant certains objectifs dans les différents titres, le choix d’utiliser le mode 60Hz et le progressive scan, le jeu en multijoueurs ou encore la possibilité de sauvegarder dans le jeu.

Nonobstant, l’intérêt général de cette collection de jeux arcades classiques est faible. Si le catalogue proposé n’est pas profondément mauvais, il est d’un autre temps et n’a clairement pas supporté les années écoulées. On en vient même à se poser la question de la légitimité d’une telle compilation. Pourtant, il est fort probable que certains prennent du plaisir à se replonger dans ces jeux anciens. Mais on pourra aussi préférer se tourner vers un passé encore bien présent et apprécier la façon dont Capcom peut, de façon autrement plus révolutionnaire, recycler une de ses séries avec Resident Evil 4.


+ Les plus
  • Super Street Fighter II Turbo
  • Le côté nostalgique
  • Le prix (29,99 ')
- Les moins
  • Cela a vraiment vieilli
  • Des titres pas forcément référentiels dans leur domaine
  • A-t-on vraiment envie de rejouer à toutes ses vieilleries '

Notes

  • Graphisme Etant donné que l'on parle de jeux qui datent des années 80, la note graphique s'en ressent. Si Super Street Fighter II Turbo reste très honorable, pour l'essentiel, les graphismes constituent malgré tout un frein.
    2/10
  • Bande son Même chose que pour les graphismes bien qu'on aura pour le coup la possibilité de couper le son afin de s'épargner des "bip bip" irritants.
    1/10
  • Jouabilité On alterne le très bon (rarement) avec le très mauvais (souvent). La grande difficulté n'arrange pas les choses.
    5/10
  • Durée de vie C'est le point fort de cette compilation, pour peu que l'on y prenne du plaisir. Sans quoi, on ne prendra pas la peine d'aller au bout de tous les titres présents, qui bien que tous très courts, devraient vous occuper un moment avant que vous n'ayez réussi à récupérer tous les bonus mis en place pour l'occasion par les développeurs.
    8/10
  • Scénario Cela dépend des jeux, certains n'en ont même pas, mais en général il est question de sauver la planète, de tuer des méchants ou de remporter un tournoi d'arts martiaux. Le scénario n'était pas encore mis en valeur dans le jeu vidéo.
    1/10
  • Note générale A l'heure où il est possible de télécharger des vieux jeux sur Wii où la PSP sert d'émulateur PlayStation, Capcom ressort lui ses anciens titres arcade dans une compilation de vingt jeux. Les nostalgiques des bornes d'arcade y trouveront sans doute leur compte mais l'overdose commence sérieusement à se faire sentir. Et si les développeurs commençaient réellement à plancher sur le jeu vidéo next-gen ?
    4/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test CAPCOM Classics Collection Reloaded
    CAPCOM regroupe 19 de ses anciens jeux dans une nouvelle compile sur PSP : "CAPCOM Classics Collection Reloaded". Ancien gamers des années 80-90, préparez une boite de mouchoir, avant d'allumer la console, il y a de la nostalgie dans ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire