Test CAPCOM Classics Collection Reloaded

Le par Guillaume Go.  |  0 commentaire(s)
Article n° 282 - Test : CAPCOM Classics Collection Reloaded (120*120)

CAPCOM regroupe 19 de ses anciens jeux dans une nouvelle compile sur PSP : "CAPCOM Classics Collection Reloaded". Ancien gamers des années 80-90, préparez une boite de mouchoir, avant d'allumer la console, il y a de la nostalgie dans l'air !

Introduction

Capcom Classics Collection Reloaded - packshotChez CAPCOM, on sait cuisiner ! Et personne n'est là pour prétendre le contraire. Mais parfois, chez CAPCOM, on se contente de réchauffer les restes. Après tout, pourquoi s'embêter à développer de nouveaux jeux coûteux lorsqu'il suffit de dépoussiérer les anciens. A plus forte raison lorsque la clientèle en redemande ! Ainsi, après CAPCOM Classics Collection Remixed, après Power Stone Collection, voici venir une nouvelle compilation de jeux rétro sur PSP : "CAPCOM Classics Collection Reloaded". Au menu, pas moins de 19 jeux parus sur NES / SuperNES / Megadrvie entre 1984 et 1994. Au programme, du  shoot'em up vertical et horizontal, du jeu de baston 2D, du beat'em all et du plateforme-arcade ! Et puisque vous êtes certainement déjà en train de baver, voici la liste complète des jeux disponibles sur cet UMD :

- 1942 (1984)
- 1943 (1986)
- 1943 Kai (1987)
- Commando (1985)
- Eco Fighters (1994)
- Exed Eyes (1985)
- Ghosts'n Goblins (1985)
- Ghouls'n Ghosts (1988)
- Gun Smoke (1985)
- Higemaru (1984)
- King of Dragons (1991)
- Knights of the Round (1992)
- Mercs (1990)
- Street Fighter II (1991)
- Street Fighter II Championship Edition (1992)
- Street Fighter II Hyper Fighting (1992)
- Son Son (1984)
- Super Ghouls'n Ghosts (1991)
- Vulgus (1984)

Ajoutez à cela les nombreux bonus à débloquer sous forme d'artworks, de musiques et de cheat-codes et vous obtenez un "menu best-of CAPCOM". Et tout çà pour un tarif conseillé de 29,90 €. Heu... On peut payer en ticket resto '


Plus on y joue, plus on y jouera !

Avertissement : jouer à CAPCOM Classics Collection Reloaded est un loisir addictif !

Les développeurs ne se sont pas simplement contentés de compiler 19 jeux sur une même cartouche. Ces petits malins y ont ajouté une interface à vous rendre dingue ! Imaginez : vous jouez à Gun Smoke (ou n'importe quel autre jeu) pendant un certain temps. Sitôt votre partie terminée, vous décidez de retourner au menu. A ce moment, la console vous propose de calculer vos "stats". Elément important de cette compilation, les stats vous permettront d'obtenir des pièces, elles-mêmes nécessaires pour tenter votre chance au jackpot. Au jackpot ' Et oui, j'ai bien dit au jackpot...

Du coup, vous avez envie de dépenser vos pièces accumulées pendant votre partie de Gun Smoke. Au bout de quelques essais avec cette machine à sous vous gagnez un "cheat code" pour Street Fighter II. Naturellement vous n'allez pas éteindre la console sans essayer ce nouveau code. Vous quittez donc le menu "jackpot" pour le menu "collection" où vous pouvez activer/désactiver votre code. Ensuite, direction Street Fighter II. Une fois votre curiosité satisfaite, vous décidez cette fois-ci d'arrêter de jouer. Seulement voila, la console vous propose encore de calculer vos "stats" et vous refile encore des pièces. Du coup, vous retournez tenter votre chance au jackpot... Bref, vous êtes bloqué dans une boucle sans fin.

  

Coté jeux, quelques "aménagements" ont dû être aussi développés. En effet, l'écran de la PSP n'ayant pas le même ratio que votre télé des années 80, l'affichage a dû être retravaillé. Ici le concept est simple. Chaque jeu dispose de plusieurs mode d'affichage sélectionnable via le menu d'option ou en appuyant sur le bouton select. Vous pourrez bien entendu garder l'affichage original du jeu, mais aussi zoomer, élargir et même "rotationner" cet affichage dans la plupart des jeux. Les passages d’un jeu à l’autre sont, quant à eux, assez gourmand en temps de chargement. C’est tout de même curieux de constater ce genre de problème si l’on compare la puissance de la PSP face à la NES. Toutefois, une fois le jeu lancé, plus de problème de ce genre. Il semblerait donc que se soit la console virtuelle qui mouline au chargement. Rien de bien méchant toutefois.



Les shoot'em up

Rois de l'arcade dans les années 80, les shoot'em up sont assez nombreux dans cette compile. A l'exception d'Eco Fighters, ils sont tous en scrolling vertical. C'est d'ailleurs assez dommage car vous aurez souvent l'impression de jouer à des clones. Sans parler de 1942, 1943 et 1943 Kai qui sont pratiquement les mêmes jeux. Heureusement, les décors et environnements varient suffisamment pour ne pas les confondre. Et puis la série complète des 1942 méritait sa place dans cette compile puisqu'elle reste une référence du genre de cette époque.

  

Qui dit shoot'em up ne dit pas nécessairement avion ou vaisseau. C'est ainsi que vous dirigerez un cow-boy dans Gun Smoke et un militaire dans Commando. On préférera, bien entendu, Mercs son grand frère, incontestablement plus abouti (1990, Megadrive). En effet, Commando souffre d'une jouabilité plutôt médiocre. Mais, à l'époque on disait qu'il était difficile !

  

Eco Fighters, quant à lui, aura l'originalité d'être un shoot horizontal. Rien à dire, ça change ! Surtout que l'écran de la PSP s'y prête mieux. Abattez les vaisseaux ennemis, esquivez leurs attaques et ramassez des bonus pour booster le propre vaisseau... Dans la plus pure tradition "R-Typienne".

  



Les jeux de baston 2D

Voyons maintenant les jeux de baston 2D… ou plutôt le jeu de baston 2D, puisqu'en fait, il s'agit de 3 fois le même dans des versions différentes. Et s'il fallait choisir un jeu parmi les 19 de cette compile, ce serait sans aucun doute celui-ci. Après tout, qui n'a jamais entendu parler de Street Figther II ' Quel plaisir de retrouver RYU, KEN, HONDA et de rejouer à ce hit planétaire, même si la jouabilité sur PSP est un poil en dessous de la manette SuperNES (question d’habitude certainement).

  
  

Les versions "Championship Edition" et "Hyper Fighting" apportent la possibilité de jouer avec les boss et augmentent la rapidité du jeu, mais le soft reste sensiblement le même dans les trois versions. Graphiquement, c’est le plus réussi de tous les softs de cette collection. Pareil pour la jouabilité. Les musiques et les bruitages sont chargées de souvenirs. Bref, comparé aux autres jeux, il y a vraiment un décalage et on comprend pourquoi les SuperNES se sont vendues comme des petits pains. Comme d’habitude, le mode multijoueur rend ces jeux encore plus fun.



Les Beat'em all

Dans cette catégorie, vous aurez le choix entre "King of Dragons" et "Knights of the Round". Evoluant tous les deux dans un univers héroic fantasy, ces deux soft se valent tant par leur gameplay que par leur contenu. Comme tous les beat'em all de l'époque, votre objectif consiste à blaster tous les ennemis visibles à l'écran, jusqu'à ce que le scrolling horizontal se mette en route et vous pousse vers le prochain groupe d'adversaire.

  
  

Durant votre progression, vous ramasserez de multiples items qui vous permettront de booster vos attaques, de recharger vos points de vie ou d'utiliser des pouvoirs spéciaux. Ces 2 hits sont parmi les plus accrocheurs de "CAPCOM Classics Collection Reloaded", et le mode multijoueur les rend encore plus sympa !

  


Les Plateforme-Arcade

Tous issus de la même "licence", les plateforme-arcade sont au nombre de 3 : Ghosts'n Goblins, Ghouls'n Ghosts et Super Ghouls'n Ghosts. Encore une fois, le plus récent sera le plus jouable. Et  le plus ancien sera le plus chargé en nostalgie. Malgré cela, Ghosts'n Goblins, premier du nom, reste quand même jouable pour un titre de 1985. C’est certainement le titre qui a le mieux vieilli parmi les anciens jeux de la compilation.

  

Dans cette série, vous contrôlerez un chevalier, nommé Arthur, qui doit combattre des zombis, des démons et autres morts-vivants dans le but de sauver une princesse. Durant la partie, vous récolterez diverses nouvelles armes, ainsi que des bonus et des pièces d'armure qui vous aideront dans votre tâche. Bien entendu, ces bonus et armes seront plus diversifiés sur la version SuperNes parût 5 ans après. Mais le premier opus garde tout son charme.



Conclusion

Capcom Classics Collection Reloaded - packshotS'adressant essentiellement aux joueurs les plus âgés, cette énième compilation vous fera retourner en "enfance". Vous ne saurez plus où donner de la tête et par quel jeu commencer. Mais au bout d'un moment, l'effet "euphorisant" s'estompe. C'est comme de retrouver son vieux Rubik’s Cube : c'est rigolo, c'est plein de souvenirs, mais c'est pas pour autant qu'on s'y remet. C'est même pire dans notre cas, car entre temps on a été habitué à mieux. Et même si c'est le coté "nostalgique" qui surgit en premier de cette compilation, vous ne tarderez pas à vous rendre compte qu'on jouait vraiment avec n'importe quoi à l'époque... Jouabilité médiocre, pauvreté graphique, intérêt réduit.

Au final, seuls 4 ou 5 jeux restent relativement intéressants (ceux des années 90 et de la SuperNES) ce qui réduit considérablement la durée de vie de cette compilation. Heureusement, jeux d’arcade obligent, il vous sera possible de partager la plupart des titres afin de profiter du multi en réseau (ad hoc).

Malgré les 19 softs présents sur cette UMD, l’intérêt général de "CAPCOM Classics Collection Reloaded" est quand même relativement moyen. Bon OK, son prix de vente est inférieur à 30 €. Mais on préférera tout de même des compilations plus abouties techniquement et plus basées sur la qualité que sur la quantité, comme "Power Stone Collection" par exemple. C'est sûr, les jeux Dreamcast paraissent déjà moins rétro... Dans ce cas, pourquoi ne pas opter pour "Ultimate Ghost ’n Goblins" qui lui a l’avantage de cumuler performance et nostalgie à la fois. Toutefois, si c'est vraiment la version originale des jeux et non le remake que vous recherchez, alors "CAPCOM Classics Collection Reloaded" est fait pour vous.



+ Les plus
  • Nostalgie des anciens jeux
  • 19 jeux en 1
  • Les Artworks, Musiques et Codes à collectionner
  • Le prix
  • Multijoueur
- Les moins
  • Trop de jeux injouables
  • Trop de jeux qui se ressemblent
  • Seulement 4 à 5 jeux intéressants
  • Temps de chargement de la console virtuelle

Notes

  • Graphisme Vous l'aurez deviné, l'aspect graphique n'est pas le point fort de cette compile puisqu'il s'agit d'une compilation de jeux retro. Mais cela n'enlève rien au charme de ces hits. Mieux, cela apporte un cachet authentique.
    5/10
  • Bande son Les sons d'origines rendent plutôt pas mal sur PSP. Mais à l'exception de quelques jeux comme Street Fighter II, il ne s'agira que de beep et de plip !
    5/10
  • Jouabilité La jouabilité dépend des jeux. D'une façon générale, les jeux des années 90 sont plus jouables que ceux des années 80.
    5/10
  • Durée de vie La durée de vie de la compile est assez élevée. Même si certains jeux vous lasserons plus vite que d'autres. Le mode multijoueur permet d'accroître encore cette durée de vie générale.
    6/10
  • Note générale C'est sûr, vous passerez de bon moment avec "CAPCOM Classics Collection Reloaded". Attention toutefois, l'intérêt général de cette compilation retombe assez vite. Malgré les 19 jeux présents, on se lasse vite de certains. Heureusement, le mode multijoueur redonnera de la vie à ces softs.
    5/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire