test Capcom Puzzle World

Le par Franck P.  |  0 commentaire(s)
capcom puzzle world image pr

Les compilations de jeux, c'est comme les best of en matière de musique: ca arrive l'été (ou l'hiver) lorsque les éditeurs sont au creux de la vague et n'ont que peu de choses à nous proposer. C'est dans ce cadre que s'inscrit la sortie de Puzzle World de chez Capcom. Une compilation de petits jeux de réflexion à l'esprit très "old school". Qui a dit que PSP rimait avec nouveauté ?

Introduction

A l'heure de siroter un bon jus de fraise à la terrasse ensoleillée d'un café, les lunettes Ray-ban sur le naseau et le brumisateur sur un coin de la table, il est fréquent qu'on nous fasse le coup de la compil', du "meilleur de" et du collector et qu'on nous sorte des cartons de bons vieux jeux bien sympathiques et qui nous rappellent notre enfance. Capcom et Sensory Sweep ont donc parié sur ce stratagème habituel en mettant dans les bacs Capcom Puzzle World sur PSP. Malheureusement, tout n'est pas toujours rose dans ce monde de brute. Car coté météo, et jusqu'à preuve du contraire, l'été 2007 aura rarement permis de profiter des bienfaits de la luminothérapie tant il a fait un temps pourri.


Test Capcom Puzzle World image (1)     Test Capcom Puzzle World image (2)

Toutefois, ce n'est pas de la faute de Capcom si la météo n'est pas au rendez vous non ? Bon alors on passe l'éponge sur ce point... Par contre pour ce qui est de la compilation de jeux dont nous parlons, on ne peut pas dire que la responsabilité de l'éditeur expérimenté ne pourra être engagée si d'aventure celle ci ne se révèle pas à la hauteur de nos souvenirs. Et pour les souvenirs, il va tout de même aller chercher plutôt loin car ce ne sont pas non plus des éditions Platinum mais bien des "goodies oldies" auxquels nous sommes conviés à jouer. Et tant qu'à rester cloîtré chez soi lorsqu'il pleut dehors, autant passer un peu de temps à revisiter son passé, la mélancolie et les souvenirs en écharpe.


Test Capcom Puzzle World image (19)     Test Capcom Puzzle World image (20)



5 pièces pour un puzzle

Plus qu'aux best of, la mode actuelle est avant tout axée sur les jeux de réflexion. On en veut pour preuve les différentes sorties sur plusieurs supports de soft destinés à l'entraînement cérébral ou à la compétition intellectuelle entre amis. Bref, de façon cyclique, on se rend compte que marier l'utile (faire travailler son cerveau) à l'agréable (jouer) peut s'avérer être une carte intéressante pour vendre du jeu. Notre Capcom Puzzle world réunit ainsi sur un même UMD cinq jeux qui en fait n'en sont que trois distincts.


Test Capcom Puzzle World image (3)     Test Capcom Puzzle World image (4)

On retrouve donc avec bonheur Super Puzzle Fighter II turbo, Buster Bros, super Buster Bros, buster Budies et Block Block. Le premier, pour ceux qui le découvrent, est un genre de Tetris ou l'on doit empiler des groupes de deux blocks colorés pour éliminer des lignes, des diagonales ou des plus gros blocks en fonction du mode de jeu choisi (X, Y ou Z...). Block Block pour sa part ressemble très fortement à ce bon vieux Arkanoïd qui nous a tant fait sécher les cours (pardon maman) et perdre des pièces de 2 francs (re-pardon maman).


Test Capcom Puzzle World image (5)     Test Capcom Puzzle World image (6)

Enfin, on englobera les trois restants sous l'appellation "Buster Bros Collection" comme un seul jeu, tant ceux-ci ne varient qu'à quelques détails. Pour info, Buster Bros and Co sont plus connus sous le nom de Pang. Pour les plus jeunes, pang est un petit jeu qui consiste à faire claquer des ballons qui sont de plus en plus petits sans que son perso soit atteint par ces bulles de couleur. Et si au début on trouve ça simple, très vite les différents niveaux et leur complexité croissante nous donne du fil à retordre.


La jouabilité en question

Que l'on joue à l'un ou l'autre des puzzles qui composent cette compilation, le plaisir de jeu et la maniabilité sont d'un niveau très inégal. Pour parler de ce qui va, on commencera donc par Super Puzzle Fighter II turbo (tu parles d'un nom !). Le système de jeu est simple voire simpliste : on fait tourner sa pièce de façon horaire ou anti horaire grâce à deux boutons et on la positionne à l’aide de la croix directionnelle. De plus, les différents modes de jeux permettent de lutter contre des adversaires à qui l'on prend plaisir à rajouter des pièces au fur et à mesure que l'on détruit les siennes. Sur ce jeu, il n'y a absolument rien à redire sur la jouabilité.


Test Capcom Puzzle World image (7)     Test Capcom Puzzle World image (8)

En continuant decrescendo, on évoquera la Buster Bros collection. Si les commandes sont tout aussi évidentes et ne nécessitent que peu d'actions principales (bouger son personnage et le faire tirer pour détruire les ballons) quelques imprécisions dans la maniabilité viennent légèrement troubler l'action. De plus, les collisions avec les parois ou les bulles colorées sont assez loin de ce que l'on pourrait qualifier de correct. On sera donc parfois surpris d'être atteint par les projectiles alors qu'on en est encore un peu éloigné, ce qui tient probablement à la petitesse de l'écran. Toutefois, une fois intégrée, ce problème s'estompe avec l'habitude.


Test Capcom Puzzle World image (9)     Test Capcom Puzzle World image (10)

Pour finir sur le gameplay, il est obligatoire de parler de la maniabilité de Block Block... Sur le papier, quoi de plus simple qu'un Arkanoid-like ? Et bien dans la théorie sûrement mais pas dans la pratique. Ici, prévoyez quelques arrachages de cheveux (pour ceux qui en ont) et autres mordages de tout ce qui se présentera devant vos dents (pour ceux qui en ont encore...) tant la frustration est grande. La "barre" qui se dirige avec la croix ou le stick est d'une telle sensibilité qu'il est difficile de la contrôler précisément. La principale cause à cela semble être le processus d'accélération en fonction de l'intensité et de la durée de pression sur le stick, mal calibré.

Une refonte ou un lifting ?

Puisqu'il s'agit d'une compilation d'anciens jeux et d'un changement de support, on était en droit de se poser la question de savoir si les développeurs avaient pris leurs bâtons de maréchaux pour simplement transposer ou carrément refondre ces anciens succès. Autant le dire tout de suite, les modifications apportées tiennent essentiellement du petit coup de bistouri plutôt qu'à un redécoupage à la tronçonneuse. On retrouvera ainsi quelques petites nouveautés relativement toutes positives. En premier lieu, et il s'agit de la plus grosse modification, deux modes de jeux ont été apportés à Super Puzzle Fighter II turbo (les modes Y et Z).


Test Capcom Puzzle World image (11)     Test Capcom Puzzle World image (12)

Ensuite, vu qu'on est passé d'un écran 4/3 sur la télé à un 16/9 sur la PSP, l'ensemble des décors et de l'affichage ont été revus. C'est sûrement une autre cause aux défauts d'affichage et de collision de la collection Buster Bros. De plus, Wi-Fi oblige, ces jeux permettent de jouer contre des potes ce qui augmente d'autant la durée de vie et le plaisir qu'on éprouve à se mettre des peignées par perso de Street Fighter ou Darkstalkers interposés. En outre, ces persos se combattent sous nos yeux (enfin, c'est limité, ne vous attendez pas à un vrai combat non plus) au fur et à mesure que l'on empile nos blocks de couleur.


Test Capcom Puzzle World image (13)     Test Capcom Puzzle World image (14)

Par ailleurs, pour plus de fun mais beaucoup moins de visibilité, il est possible de personnaliser ses fonds d'écrans, dont certains ne sont pas toujours du meilleur rendu. Enfin, on peut aussi évoquer le système snapshot qui permet de faire ses captures d'écran et dont on se demande bien quelle en est l'utilité. Alors quoi, en plus d'avoir une compil de vieux jeux il faudrait en plus garder des captures d'écran en souvenir ? Où bien est ce simplement pour se la raconter dans la cour de récré auprès de ses potes de classe, en pleines vacances scolaires ? Bref, on ne voit pas trop à quoi cela sert sinon à faciliter le travail des testeurs...

Conclusion

Au final, Capcom Puzzle world est une petite collection de soft d'un niveau assez hétéroclite. Petite collection car elle n'offre réellement que trois jeux différents. Hétérogène car le plaisir pris en y jouant varie fortement entre le bon (Super Puzzle Fighter II turbo), le moyen (Buster Bros Collection) et le franchement passable (Block Block). On a coutume de dire que la valeur d'une chaîne tient avant tout à celle de son maillon le plus faible (pas vrai Mme Boccolini ?). Si tel est le cas, le niveau de cette compilation est franchement très bas.


Test Capcom Puzzle World image (15)     Test Capcom Puzzle World image (16)

Toutefois, il est vraiment agréable voire prenant de s'amuser sur Super Puzzle Fighter II turbo (en tous cas bien plus amusant qu'à le dénommer, le bougre) surtout si l'on a un pote qui a eu la bonne idée d'acheter le même jeu. Et lorsque l'on parle d'acheter, on repense alors qu'on a payé environ 30 euros pour cette compilation qui ne mérite le détour que pour un seul jeu, pas récent en plus. C'est probablement là que se situe le plus gros point faible de ce best of. Pas étonnant pour un best of, plus surprenant lorsqu'on connait l'habituelle qualité des compilations Capcom déjà parues.


Test Capcom Puzzle World image (17)     Test Capcom Puzzle World image (18)


+ Les plus
  • Un jeu agréable et intéressant
  • Parties à deux détonantes
- Les moins
  • 30 € pour un seul jeu, de surcroît ancien
  • Remplissage évident
  • Temps de chargement aberrants
  • Jouabilité irritante pour Block Block

Notes

  • Graphisme Revus et corrigés pour cette version PSP, ils ne cassent toutefois pas grand chose. Certes on reste dans l'esprit old school. Certes, ce sont des jeux de réflexion. Certes, il fallait respecter les graphismes des versions originales. Enfin bon, tout cela n'empêchait pas que la présentation graphique du jeu soit un peu supérieure à celle qui nous a été donnée de constater.
    5/10
  • Bande son Du même niveau que les graphismes et pour les mêmes raisons de respect des origines et de maintien de l'esprit. Les mêmes causes entraînant souvent les mêmes effets, l'appréciation de cet aspect est en tout point conforme à celui déjà émis plus haut. La même note, le même commentaire, la même déception.
    5/10
  • Jouabilité Agréable sur Super Puzzle fithter II turbo, tolérable sur la collection Buster Bros et irritante sur Block Block. Simplicité ne signifie pas forcément facilité d'adaptation, nous en avons une nouvelle fois la preuve. Par ailleurs, on se demande pourquoi les temps de chargements sont aussi longs pour de si "petits" jeux, ce qui casse décidément le rythme des parties déjà pas bien emballantes...
    4/10
  • Durée de vie En solo, vous ne vous attarderez probablement que sur Super Puzzle Fighter II Turbo, dont la facilité est un peu trop grande à nos yeux. Les deux autres ne vous retiendront qu'une bonne heure, temps de chargement compris. Mais si vous jouez en plus à deux, la durée de vie de ce soft augmentera de façon exponentielle. En réfléchissant on se dit néanmoins que deux (chères) PSP plus deux jeux à 30 € pour, en fait, que du vieux, il y a comme un problème...
    5/10
  • Note générale L'intelligence, c'est comme la confiture... moins on en a, plus on l'étale. Et bien ici le constat pourrait à peu près être le même : moins on a de jeux à sortir, plus on les dilue avec des compilations que l'on remplit pour remplir ! Alors si vous aviez aimé Super Puzzle Fighter II Turbo à l'origine, vous adorerez sans aucun doute celui-ci, d'autant que vous pourrez y jouer cette fois-ci partout. Autrement, il y a fort à parier que vous ne ferez pas l'acquisition de cette compilation, pour une fois ratée par Capcom.
    4/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire