Test cartes mères ABIT IN9 32X-MAX et MSI P6N SLI Platinum

Le par Manuel D. C.  |  0 commentaire(s)
Article n° 383 - Test : ABIT IN9 32X-MAX et MSI P6N SLI Platinum (120*120)

Suite à notre dernier comparatif de cartes mères socket LGA775 et plus particulièrement aux chipsets Intel, c'est logiquement que nous nous intéresserons aujourd'hui aux nouveaux chipsets nVidia dorénavant disponibles en masse sur le marché. Basés sur les chipsets nForce 650i SLI et 680i SLI, nous vous proposons de découvrir sans plus attendre les derniers modèles des constructeurs ABIT, avec la IN9-32XMAX et MSI avec sa P6N SLI Platinum.

Introduction

Alors qu’Asustek domine outrageusement le marché des cartes-mères, MSI reste également un des constructeurs les plus connus dans la conception de matériels informatiques.
C’est donc naturellement que MSI propose aujourd’hui la P6N SLI Platinum basé sur le chipset nForce 650i SLI.

Quant au constructeur ABIT, qui a vécu les pires difficultés  il n’y a pas si longtemps, il semble que celui-ci se refasse une santé de fer en proposant son dernier modèle, l’IN9 32X-MAX basé sur le chipset haut de gamme de la firme camélon, le nForce 680i SLI.

Mais avant de découvrir plus en détail ces deux modèles, faisons un rapide rappel sur les différences de caractéristiques entre le chipset 650i SLI et 680i SLI.



600i_680iS     650i SLI

Diagrammes du nf680i SLI et nf650i SLI

../..




Spécifications des chipsets 680i SLI et 650i SLI

Le premier chipset nVidia, le nForce 680i SLI vise clairement le très haut de gamme alors que le second offre un système SLI plus classique.

nf680i chip shot

Voici le tableau comparant les spécifications de ces deux chipsets. A noter que deux autres déclinaisons existent : le nForce 650i Ultra et plus récent, le nForce 680i LT SLI. Ce dernier se situant entre le très haut de gamme nForce 680i SLI et le nForce 650i SLI.


tableau specs


Les différences entre les deux chipsets s’expliquent principalement par l’association entre le SPP (System Platform Processor ) et le MCP (Media and Communication Processor ). Dans le cas du nForce 650i SLI, le nombre de lignes se limite à 18 lignes, ce qui en cas de l’utilisation du système multi GPU SLI porte le nombre de lignes à 8 pour chaque port PCI express. Contrairement au nForce 680i SLI qui compte tout de même 48 lignes, soit 2 ports PCI express 16x en SLI ainsi qu’un troisième port PCI express gérant 8 lignes. Ce qui permettra à plus ou moins moyen terme d’utiliser une troisième carte dédiée à la physique.

On notera également l’absence de la technologie LinkBoost sur le chipset nForce 650i SLI, qui pour rappel, est une technologie propre au nForce 680i SLI, mais également au nForce 590 SLI AMD et permettant de détecter automatiquement la présence des GeForce 7900GTX et 8800 GTS/GTX afin d’appliquer un overclocking dynamique. En pratique, la fréquence PCI express varie de 100 à 125 Mhz tandis que le lien HTT varie de 200 à 250 Mhz. Cette technologie fonctionne indifféremment avec une seule carte ou avec deux cartes en SLI. De plus, si l’overclocking est automatiquement appliqué, il est également possible de définir soi-même les paramètres plus finement en passant par le bios.

Non certifié par le JEDEC, l’EPP (Enhance Performance Profile) est une amélioration de la puce SPD, qui pour rappel contient toutes les spécifications de la mémoire, a été mis en place par Corsair et nVidia afin d’ajouter d’autres paramètres et profils pouvant être lus par le bios. Une fois détecté par le bios, l’option mémoire SLI devient accessible et permet, en cas d’activation, d’appliquer divers paramètres afin d’améliorer les performances mémoire (timings, voltage, etc.). Bien sûr, seules les barrettes très haut de gamme intègrent la technologie EPP.

Titan_ddr2_dc

Après Corsair, c'est au tour d'OCZ d'avoir intégré la technologie EPP
à ses barrettes mémoire haut de gamme.


Pour finir, seul le nForce 680i SLI intègre la fonctionnalité Dual Net qui permet de gérer nativement deux ports Gigabit Ethernet, la fonctionnalité teaming qui en découle permettant en théorie d’améliorer significativement les performances de transfert de paquets lorsque les deux ports Gigabit sont utilisés.

../..


Présentation

Dernière née de MSI, la P6N SLI Platinum se veut haut de gamme et présente la particularité de supporter la fréquence de 1333 Mhz pour le FSB, bien que celui-ci ne soit officiellement pas supporté par le chipset nForce 650i SLI sur lequel est basé ce modèle.

IMG_0055

Proposé au prix moyen de 159 euros, la P6N SLI Platinum offre un bundle assez fourni:

  • Guide rapide utilisateur
  • Manuel utilisateur
  • CD pilotes/utilitaires
  • 4 nappes S-ATA
  • 2 connecteurs d’alimentation Molex>S-ATA
  • 1 cache arrière connecteurs
  • 1 connecteur SLI
  • 1 adaptateur eS-ATA/S-AT
  • 1 nappe ronde IDE
  • 1 nappe ronde Floppy
  • 1 équerre 2 x USB
  • 1 équerre 1 x IEEE1394a
  • 1 ventilateur northbridge


IMG_0082


Voici plus en détail, les caractéristiques de cette P6N SLI Platinum :

  • Processeur supporté : Core2Duo, Core 2 Extrême, Core 2 Quad ' Pentium XE, Pentium D
  • Fréquence FSB supporté : 1333/1066/800/533
  • SPP : nForce 650i SLI (C55)
  • MCP : nForce 430i (MCP51)
  • Memoire supporté : 533/667/800 DDR2 4 ports DIMMs (8 Go max)
  • LAN 10/100/1000 Fast Ethernet Realtek RTL8211BL
  • IEEE1394a géré par le chip VIA VT 6308P
  • Audio Realtek ALC888 7.1 (Azalia 1.0)
  • 2 ports IDE Ultra DMA 66/100/133
  • 4 ports S-ATA II nForce 430i – RAID 0/1/0+1/5 et JBOD
  • 1 eSATA arrière Silicon Image Sil3531
  • 1 port Floppy
../..


Présentation (2ème partie)


IMG_0066

Connectiques à l’arrière :

  • 2 x PS/2 souris + clavier
  • 1 x eSATA
  • 1 port parallèle
  • 1 x IEEE1394a
  • 1 port RJ45 LAN
  • 5 ports Audio
  • 1 port SPDIF audio optique/coaxial


IMG_0057

Connectiques internes :

  • 2 ports IDE
  • 1 port Floppy
  • 4 ports S-ATA
  • 3 connecteurs USB 2.0
  • 1 connecteur IEEE1394a
  • 2 ports PCI express 16x (2 x 8x en SLI ou 1 x 16x)
  • 1 port PCI express 1x
  • 3 x PCi
  • 1 connecteur Audio en façade
  • 1 port série
  • 3 connecteurs ventilateurs
../..


L'agencement

Très appréciable, le système de refroidissement de la P6N SLI Platinum est entièrement passif et se compose de trois radiateurs en cuivre reliés par des caloducs. Le système n’occasionne d’ailleurs aucune gêne lors de l’installation d’un radiateur processeur volumineux, comme le MaxOrb de Thermaltake par exemple. Les ports mémoire n’étant pas suffisamment proches, vous ne condamnerez en général aucun d’eux lors du montage d’un radiateur volumineux.


IMG_0060     IMG_0059

Le système SLI est ici identique aux toutes premières cartes SLI sorties en fin d’année 2004, à savoir une petite carte enfichable entre le premier port PCI express et le port PCI. Ce qui ne laisse pas une grande marge de manœuvre pour manipuler confortablement cette carte. D’ailleurs, c’est l’orientation de cette carte qui déterminera la configuration des deux ports PCI express.

IMG_0056


Pour le reste, l’agencement semble des plus corrects si ce n’est quelques détails.

À commencer par le positionnement du port Floppy situé à la base inférieure de la carte-mère. Ce qui n’est pas très pratique lors du montage dans un boîtier ATX.  Vient ensuite le positionnement du connecteur 8 points situé trop près des caloducs. Ce qui rend la connexion un peu plus difficile, mais rien de bien méchant. Et ce ne sont au final que les seuls inconvénients « majeurs » au niveau de l’agencement. Les connecteurs S-ATA étant idéalement placés, même en cas d’utilisation d’une seconde carte graphique permettant de profiter du système SLI. Les connecteurs USB sont très proches de la façade avant du boîtier, ce qui facilite d’autant plus l’agencement de vos câbles dans le boîtier ATX de votre choix, de même que le connecteur audio en façade situé à l’extrémité inférieure de la carte-mère. Et non pas derrière le panneau de connectiques arrière ou près des ports PCI express 16x, comme cela est bien souvent le cas.


IMG_0058     IMG_0064

 
Le panneau arrière de connectique se montre quant à lieu assez complet, même s’il est regrettable de ne trouver que 4 ports S-ATA. On se consolera néanmoins en découvrant un port eS-ATA assez pratique devant la généralisation des boîtiers externes pour disque dur utilisant cette interface, ainsi qu’un port Firewire toujours bloqué à 400 Mbps quand on sait que l’IEEE1394b offrant un débit maximum théorique de 800 Mpbs est déjà disponible depuis plusieurs mois.


IMG_0065     IMG_0063

IMG_0062     IMG_0061
../..



Le bios et l'overclocking


IMG_0075

Le bios est assez complet, même si on est assez loin du modèle ABIT qui reste une référence avec DFI. Au niveau de l’overclocking, on a accès aux paramètres essentiels qui permettront de tirer le meilleur profit de vos composants :

  • Seuil maximum FSB : 2500 Mhz
  • Seuil de la fréquence mémoire : 1400 Mhz
  • Seuil de la fréquence PCI express : 200 Mhz
  • Tension processeur : jusqu’à + 0.3875 Volt
  • Tension CPU VTT : +20% maximum
  • Tension mémoire : 2.8 V max.
  • Tension Northbridge : 1.5 V max.
  • Tension southbridge : 1.7 V max.


IMG_0076     IMG_0077

Avec des tensions maximales limitées en ce qui concerne la mémoire et le processeur, MSI est loin de pouvoir concurrencer ABIT. Néanmoins, ce modèle permettra aux plus nombreux d’entre vous souhaitant s’initier à l’overclocking d’atteindre des valeurs plus que raisonnables et suffisantes pour obtenir de meilleures performances.

D’ailleurs, la P6N SLI Platinum nous a laissé une forte impression en termes d’overclocking puisque nous avons pu atteindre de manière stable, la fréquence de 435 Mhz pour le FSB, en ayant toutefois recours au ventilateur supplémentaire pour refroidir le northbridge. Nous avons pu ainsi pousser notre Core2Duo E6700 (2.66 Ghz) à une fréquence de presque 3.5 Ghz, ce qui est assez correct.

IMG_0080     IMG_0081


Les plus

  • Prix
  • Bundle
  • Potentiel Overclocking
  • Agencement
  • Support du FSB 1333 Mhz

Les moins


  • Il n'y a que ceux qui n'aiment pas MSI qui n'aimeront pas cette carte

../..


Présentation

IMG_0040

Dernière née de la gamme de cartes mères pour Core 2 Duo chez ABIT, cette IN9 32X-MAX Wi-Fi est une carte très haut de gamme intégrant en plus la technologie AirPace Wi-Fi. C’est donc sans réelle surprise qu’on trouve ce modèle à un prix avoisinant tout de même les 349 euros. Ce qui laisse matière à réfléchir, même si ce modèle made by ABIT se montre un cran au dessus du modèle eVGA. Mais ce prix s’explique évidement par le prix prohibitif des chipsets nForce 680i SLI de la part de nVidia.

Le bundle est quant à lui très complet, ce qui paraît être la moindre des choses compte tenu du prix:

  • Guide rapide utilisateur
  • Manuel utilisateur
  • Guide rapide AirPace Wi-Fi
  • CD pilotes/utilitaires
  • 1 cache arrière panneau connectiques
  • 1 équerre de maintien
  • 2 crochets pour ventilateur
  • 1 nappe ronde IDE
  • 1 nappe ronde floppy
  • 6 nappes S-ATA
  • 1 équerre intégrant 2 ports USB et 2 ports firewire dont un au format mini
  • 1 câble de liaison audio optique
  • 1 socle/antenne externe Wifi
  • 1 carte PCI express AirPace Wi-Fi
IMG_0036     IMG_0037



Découvrons maintenant les caractéristiques plus en détail :

  • Processeur supporté : Core2Duo, Core 2 Extrême, Core 2 Quad ' Pentium XE, Pentium D
  • FSB supporté : 1333/1066/800/533
  • SPP : nForce 680i SLI (C55SLI)
  • MCP : nForce 590i (MCP 55)
  • Memoire supporté : 533/667/800 DDR2 4 ports DIMMs (8 Go max)
  • 2 x PCIe 16x
  • 1 x PCIe 16x (8x)
  • 2 x PCIe x1
  • 2 x PCI
  • Dual nVidia Gigabit Ethernet
  • 2 x IEEE1394a
  • Audio HD 7.1 (Azalia 1.0) HDMI ready
  • 1 port IDE Ultra DMA 66/100/133
  • 4 ports S-ATA II nForce 590SLI – RAID 0/1/0+1/5 et JBOD
  • 2 ports eSATA à l’arrière Silicon Image Sil3132
  • 1 port Floppy
IMG_0038
../..


Présentation (2ème partie)

IMG_0048
Connectiques à l’arrière :

  • 2 x PS/2 souris + clavier
  • 1 Interrupteur RAZ CMOS
  • 2 x eSATA
  • 4 x USB 2.0
  • 1 x IEEE1394a
  • 2 x RJ45 Gigabit
  • 6 ports Audio
  • 1 port SPDIF audio optique/coaxial


Connecteurs carte-mère :

  • 1 port floppy
  • 1 port IDE
  • 6 ports S-ATA II
  • 3 connecteurs USB 2.0
  • 2 connecteurs IEEE 1394a
  • 1 port Audio façade
  • 1 port HDMI
  • 1 port uGURU
  • 4 connecteurs ventilateurs
IMG_0045

../..


L'agencement

Comme à son habitude, le système de refroidissement choisi par ABIT est basé sur un système entièrement passif composé de trois radiateurs en cuivre reliés par des caloducs. Le système présente de grosses similarités avec la P6N SLI Platinum de MSI à la différence près, que  ABIT ne livre aucun ventilateur optionnel. On dispose toutefois d’un système de rétention pour ajouter si besoin un ventilateur permettant d’optimiser la dissipation thermique de la carte. Un boîtier bien ventilé ne suffisant généralement pas pour profiter pleinement du potentiel d’overclocking d’une telle carte.


IMG_0047     IMG_0042

IMG_0043


ABIT nous avait déjà habitué à de telles mesures et c’est donc sans surprise que nous découvrons l’absence d’un port parallèle sur le panneau de connectiques arrière. On trouve au contraire un interrupteur permettant de réinitialiser instantanément le contenu du bios, ce qui se révèle être très pratique et évite ainsi d’avoir à systématiquement ouvrir sa tour. En sus de cet interrupteur, deux ports eS-ATA prennent place à côté du panneau audio offrant 6 prises au format mini jack, ainsi que deux ports SPDIF optique et coaxial. Il est dommage de ne trouver que 4 ports S-ATA avec les deux traditionnels ports Gigabit LAN propres au nForce 680i SLI, sans oublier les classiques ports PS/2 permettant de relier votre clavier et souris.
IMG_0048
Pour le reste, nous avons été agréablement impressionnés par l’agencement de la carte qui est quasiment irréprochable. Le connecteur d’alimentation 8 points du processeur est parfaitement situé et accessible pour assurer un branchement propre avec l’alimentation. La hauteur des radiateurs proches du socket sont de taille correct et ne gêneront que rarement le montage d’un radiateur volumineux comme le MaxOrb de Thermaltake que nous avons eu l’exclusivité de tester. Le reste des connecteurs, que ce soit l’audio en façade, l’USB ou le firewire, sont parfaitement accessible et permettent de ne pas avoir à laisser des câbles un peu partout.


 IMG_0041


Et on retrouve le traditionnel afficheur digital permettant d’indiquer d’éventuelles erreurs lors de la séquence POST ainsi que les deux boutons de mise sous tension et de remise à zéro auxquels nous sommes habitués depuis longtemps avec ABIT. Plus étonnant, les connecteurs S-ATA sont disposés non pas verticalement, mais horizontalement. Du moins pour 4 des 6 ports disponbiles, si bien qu’aucune carte graphique ne viendra gêner la connexion des disques durs. Les nappes fournies prenant d’ailleurs cette forme très adaptée pour un agencement des câbles optimal dans le boitier.

Évidemment, tout n’étant jamais parfait et l’IN9 32X-MAX Wi-Fi étant richement fournie, la proximité des ports PCI express 16x, 1x et PCI n’est pas sans poser problème. Le montage de la première carte graphique suffira à condamner le deuxième port PCIe 1x situé juste en dessous, voire le port PCIe 1x du haut si d’emblée vous souhaitez utiliser le radiateur Thermalright HR-03 avec votre carte 3D. L’utilisation d’une deuxième carte graphique viendra quant à elle condamner le premier port PCI.

IMG_0044
../..



Le bios et l'overclocking

IMG_0051

Avec un écran de démarrage, représentant un dragon, qui en jette plein la vue, le bios est entièrement habillé de noir et blanc et se montre extrêmement complet. Ce qui ne surprendra pas les fidèles utilisateurs d’ABIT. Notamment en ce qui concerne les onglets uGuru et ABIT EQ.


IMG_0053     IMG_0054


Au niveau de l’overclocking, voici les paramètres essentiels qui nous intéressent :

  • Seuil maximum FSB : 3000 Mhz
  • Seuil de la fréquence mémoire : 1400 Mhz
  • Fréquence de référence SPP<->MCP : 200 à 500 Mhz
  • Seuil de la fréquence PCI express : 200 Mhz
  • Tension processeur : de 1,325 à 1.925 Volts
  • Tension CPU VTT : de 1.2 à 1.5 Volts
  • Tension Hyper Transport : 1,2 à 1,4 Volts
  • Tension mémoire : 3 Volts max.
  • Tension Northbridge : 1.55 V max.
  • Tension southbridge : 1.7 V max.
  • Option Sli-ready Memory
Bref, un panel aussi complet et un onglet permettant de définir les timings mémoire avec précision, le potentiel d’overclocking est assez large. Ce qui ravira les plus experts d’entre nous. Et nous avons pu ainsi atteindre une fréquence stable de 1894 Mhz.
Il ne fait aucun doute que l'utilisation d'un système de refroidissement plus performant, l’air cooling n’étant pas sans limites, permettrait d’atteindre des fréquences plus élevées. En attendant, les performances offertes sont assez impressionnantes.


Les plus

  • Agencement
  • Fonctionnalités très complètes
  • Bios et potentiel d'overclocking
  • Wi-Fi AirPace
  • Interrupteur RAZ bios à l'arrière
  • 2 ports eS-ATA à l'arrière
  • Boutons de mise sous tension et reset sur la carte mère
  • Afficheur digital permettant d'identifier simplement les erreurs de démarrage
  • Connecteur HDMI

Les moins

  • Prix

../..


Conclusion

9387

Au final, la P6N SLI Platinum est une excellente surprise. Pour un prix avoisinant les 150 euros, la P6N SLI Platinum est très bien fournie, et propose suffisamment de fonctionnalités pour satisfaire le plus grand nombre d’entre nous. Sans oublier son potentiel d’overclocking assez remarquable, le support étonnant du FSB à la fréquence de 1333 Mhz et un bundle assez complet.
Bref, nous n’avons pas trouvé grand-chose à reprocher au modèle MSI qui est une référence. Et c’est donc sans aucune crainte que nous pouvons vous la conseiller.


IMG_0034     LD0000551452_2

Quant au modèle IN9 32X-MAX Wi-Fi d’ABIT, c’est certainement la meilleure carte mère que nous avons eus entre les mains. Pourtant nous avons eu l'occasion de tester bon nombre de cartes DFI également. Mais la IN9 32X-MAX est incontestablement une excellente carte très haut de gamme.
Les fonctionnalités sont nombreuses, le module AirPace Wi-Fi est impeccable et on appréciera tous les outils mis à la disposition de l’utilisateur pour tirer pleinement profit de la carte. Comme la fonction uGuru, l’afficheur digital, ou encore l’interrupteur de remise à zéro du bios. L’agencement de la carte est très bien organisé dans l’ensemble, si l’on excepte la proximité des ports PCIe 16x, 1x et PCI. En matière d’overclocking, le modèle d’ABIT s’est montré redoutable et laisse imaginer un large potentiel pour ceux qui utilisent des solutions de refroidissements par eau ou plus extrêmes. Reste que proposé à un tel prix, cette carte s’adresse évidemment aux plus passionnés d’entre nous, aux overclockers mais aussi aux plus fortunés.



  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire