Test du clavier gamer SteelKeys 6G

Le par Manuel D. C.  |  8 commentaire(s)
Clavier Steelkeys 6G - logo

Peu connu, voire même inconnu en France, la société danoise Steelseries, spécialisée dans les accessoires pour joueurs professionnels, débarque avec son clavier SteelKeys 6G destiné aux joueurs. D’allure plutôt sobre, et présentant un design peu séduisant, nous vous proposons de découvrir ce clavier qui n’a finalement pas grand chose à voir avec les claviers Razer ou Logitech.

Introduction

Basé à Copenhague au Danemark, SteelSeries est un spécialiste des accessoires pour joueurs professionnels exigeants. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la société est aussi bien connue du championnat du monde de jeux vidéo. Notamment lors des dernières qualifications ayant eues lieu à Montreuil en octobre dernier, pour les World Cyber Games 2006. Il n’est donc pas surprenant de voir autant d’équipes tenté d’attirer SteelSeries comme sponsor officiel.


steelpad 5L     Steelpad 4D

SteelSeries propose également une gamme de tapis de souris très performante.



D’ailleurs, les récentes victoires d’équipes sponsorisées par SteelSeries ont contribuées à renforcer la crédibilité des produits auprès des joueurs. Un impact publicitaire redoutable, puisque nombre de joueurs amateurs mais non moins passionnés souhaitent également accéder aux périphériques professionnels. Razer et Logitech n’ont qu’à bien se tenir !


Casque Steelsound 4H

Le casuqe micro SteelSound 4H



A l’exception du clavier SteelSeries 6G que nous allons découvrir sans plus tarder, SteelSeries propose également d’autres périphériques destinés aux joueurs : casques micro, tapis de souris, accessoires divers (accroche souris, gant, patins en téflon pour souris, porte fil, etc.), et même des vêtements « tendance ». Histoire d’avoir la classe d’un joueur Pro. A moins que cela ne soit pour frimer un peu.


SteelSeries

SteelSeries est très présent dans le domaine des championnats Cyber games


A noter que les produits SteelSeries sont aujourd’hui officiellement distribués par UniFormatic.



Présentation

Le SteelKeys 6G est un clavier "professionnel", qui s’adresse à tous les types de joueurs. Et autant être honnête tout de suite, ce clavier ne brille pas par son côté esthétique. Loin d’être séduisant d’aspect, le SteelKeys 6G présente une armature en plastique renforcé qui semble lui procurer une solidité incomparable aux claviers Logitech et Razer que nous avons pu avoir entre les mains. D’ailleurs, le constructeur n’hésite pas à annoncer qu’une durée de vie exceptionnelle, chaque touche étant conçue pour supporter jusqu'à 60 millions d'opérations !


IMG_0071


Pour le reste, aucune fioriture ne vient encombrer le clavier. Pas de touches programmables, pas de touches de raccourcis multimédia, pas de ports USB, ni même d’entrée et de sortie audio. Seuls trois leds bleus prennent place au dessus du pavé numérique afin d’indiquer l’état des touches numlock, capslock et scroll lock. Ce qui reste assez classique.


IMG_0074     IMG_0075


Le repose poignée reste confortable et arbore un joli logo Steel 6G sur sa partie gauche. Mais avant d’aller plus loin, découvrons le bundle et les caractéristiques techniques plus en détail :

  • Disposition des touches : AZERTY
  • Course des touches : 0,40 cm +/- 0,05cm
  • Force opératoire : 51g +/-14,1g
  • Force tactile : 59g +/- 14g
  • Poids: 1,7 kg
  • Dimensions (cm): 55 x 20 x 5,5
  • Connexion PS/2
  • Fil PS2 gainé et renforcé
  • Adaptateur PS2>USB
  • Ensemble de touches grises supplémentaires
  • Outil d'extraction des touches
  • Prix public maximum conseillé : 99 euros
  • Sacoche de transport ignifugé, thermo régulé, et en soie (non en réalité ce n’est qu’une simple sacoche)



En pratique

Pour les habitués, comme nous, des claviers gamers issus des marques Razer et Logitech, la première chose qui frappe (très fort même) c’est de constater que le clavier utilise la vieillissante interface PS/2.
Alors que les concurrents ont préféré opter pour l’interface USB avec leur produit, soi-disant pour bénéficier d’une fréquence d’échange pouvant atteindre les 1000 Hz (1000 échanges/s) et permettant d’avoir des temps de latence et une réactivité extrêmement faible. Il reste néanmoins possible d’utiliser l’adaptateur PS/2>USB pour ceux qui souhaitent absolument utiliser l’USB.


IMG_0072     IMG_0073

A l'arrière, le SteelKeys 6G intègre une goulotte permettant de mieux ranger le fil de connexion PS/2. Celui-ci intègre également des patins antidérapants efficaces.



Nous avons alors craint le pire en testant le SteelKeys 6G, mais que nenni ! Nous avons torturé le clavier des jours durant avec des jeux tels que Counter Strike, Titan Quest, Suprême Commander, Warhammer 40000 et tant d’autres encore (bon, je vous l’accorde, tester un produit dans ces conditions est relativement agréable. Mais dangereux également puisqu’on ne voit pas le temps passer).

Et impossible de déterminer si les contacts plaqués or équipant chaque touche du clavier y sont pour quelque chose, les contacts plaqués or permettant de limiter les effets néfastes de l’oxydation et d’augmenter la durée de vie du clavier. Mais le clavier intègre en prime une mémoire tampon spécifique, ce qui explique en partie notre surprise qui a été de découvrir l’excellente réactivité du clavier qui n‘a rien à envier au G15 de Logitech, ni même au Razer Tarantula. Sans oublier les temps de réponse à la frappe encore plus courts autorisant l’utilisation de combinaisons détaillées et élaborées. Puisque jusqu’à huit touches différentes peuvent être utilisées simultanément.

Bon d’accord, comme nous l’avons vu lors du test du Razer Tarantula, ce clavier permet d’utiliser bien plus de touches simultanément. Mais personnellement, ne jouant qu’avec les mains il nous semble plutôt difficile d’utiliser plus de 10 touches simultanément.



L’avis de la rédaction

Grâce à la préférence d’utilisation de l’interface PS/2 de la part des ingénieurs de SteelSeries, le SteelKeys 6G présente la particularité de ne pas nécessiter l’installation de pilotes. On peut de cette façon utiliser le clavier instantanément quel que soit le PC. Sans devoir installer de pilote, ni même passer par le paramétrage, une étape souvent fastidieuse à nos yeux. Ce qui permet enfin aux joueurs irréductibles sous Linux de profiter d’un vrai clavier pour gamer sans problème quelconque lié aux pilotes.

Tout comme Razer et son clavier Tarantula, le SteelKeys 6G propose aux joueurs un ensemble complet de touches (pression tactile de 65 grammes) de couleurs grises ainsi qu’un outil d’extraction. L’intérêt d’un tel artifice est avant tout de permettre une localisation plus rapide des touches. On aurait toutefois apprécié da présence d’un système de blocage de la touche Windows pour éviter les retours intempestifs et accidentels sur le bureau Windows.


Touches SteelKeys 6G     IMG_0078



Pour le reste, le SteelKeys 6G s’est avéré très agréable à utiliser, le système des touches se révélant assez silencieux. Aucune fonction inutile n’est présente, et le clavier offre une excellente robustesse. À tel point que nous avons même hésité à malmener le clavier. Mais après un long entretien téléphonique à ce sujet avec notre partenaire, nous avons finalement laissé notre frustration et colère de joueur en réseau s’exprimer sans la moindre limitation. Et malgré les nombreux coups portés, ou encore une chute fortuite et accidentelle du clavier, celui-ci s’est avéré être très robuste. Du moins en apparence, car pour réellement estimer le degré de robustesse d’un tel produit, il reste indispensable de le tester sur une bien plus grande durée.

Néanmoins, le SteelKeys présente à nos yeux deux défauts majeurs. Si le SteelKeys 6G a montré d’énormes qualités en termes d’ergonomie et d’utilisation, son prix moyen de 99 euros n’est en rien attractif face aux modèles concurrents. Même s’ils ne présentent pas les mêmes fonctionnalités. Pour finir, l’aspect esthétique est loin d’être séduisant. Même s’il reste préférable de bénéficier d’un clavier performant, plutôt que d’un « beau » clavier aux fonctionnalités aussi inutiles qu’inabouties.


steel_keys_6g





+ Les plus
  • Réactivité
  • Temps de réponse
  • Ensemble de touches supplémentaires
  • Fil de connexion gainé et rigide
  • Robustesse
  • Interface PS/2
- Les moins
  • Design
  • Prix


  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
cmezza Hors ligne Héroïque avatar 729 points
Le #172610
pour les touches, 65g ça doit être autre chose que leur poids, sinon ça nous ferait 6,8kg le sachet de 105 A mon avis, c'est simplement le poids nécessaire (=pression) pour l'activation de chaque touche. Non ?
CodeKiller Hors ligne VIP avatar 8141 points
Le #172639
Pour le poids effectivement il doit y avoir un bogue...sans doute 6,5 grammes non ?

"Mais personnellement, ne jouant qu’avec les mains il nous semble plutôt difficile d’utiliser plus de 10 touches simultanément."

Ah, il n'y a pas que des chimpanzés qui jouent à CS ???

"L’intérêt d’un tel artifice est avant tout de permettre une localisation plus rapide des touches."

Perso je sais encore où se trouve les touches principales, surtout que pour un jeu comme CS 7 touches suffises (4 de directions, 2 pour les sauts et pour s'accroupir, et 1 pour activer le micro)...
Remarquez, c'est peu être moi qui suis super doué aussi...
jiankhan Hors ligne Héroïque avatar 885 points
Le #172643
bah c'est peut etre par ce qu'il faut autant de neurones que de touches pour jouer à cs, que tu n'en vois pas l'utilité...
patapay patapay
essaie ET, voire un "simple" rts ou tout autre jeux à raccourcis à gogo, tu comprendras peut-etre l'utilité du reperage couleur des touches.
meme si j'ai bonne memoire, certain raccourcis, sont, dans l'action, pas automatique et néssécitent un reperage ou marquage.
pis bon, je le trouve assé estetique ce clavier, sobre, sans touches gnagna kikoulolquiflash... genre G15, fusillé en moins de deux mois. plus de marquage touche, plus de retour sur certaines, d'autres bah ya retour mais plus de contact
. un grand moment le jour où il s'est plié sur l'écran ( lcd, c'est dire sa robustesse... ) une belle merdasse quoi. à oui c'est joli, ca... mais bon, testé aussi (30 secondes et encore) le zboard, le temps de ressentir la précision "remarquable" de la frappe... arf suffit pas de marquer "gamer" pour en faire du matos de qualité messieurs les constructeurs. là je suis sur un bon vieux compaq, bien lourd, bien precis aussi. mais tellement moche. ce clavier m'a l'air vraiment bon, à voir quand il sera dans mon magasin preferé.
Manuel D.C. Hors ligne Héroïque avatar 792 points
Le #172664
Il s'agit effectivement de la force de frappe et non du poids de la touche

Par contre, si effectivement j'ai été démotivé en voyant le design de ce clavier, les tests m'ont permis de radicalement changer d'avis. J'ai moi-même un G15 (avec un LCD qui sert pas à grand chose), j'ai pu tester le G11, le ZBoard (Beurkkkkk), et le Tarantula Razer.
Et le SteelKeys sort vraiment de l'ordinaire et m'a vraiment plu (hormis le prix qui refroidit bien, mais après tout le Razer est plus cher et le G15 a sa sortie était bien plus hors de prix aussi).

Et puis le fait de pas installer de pilotes, c'est le paradis parce que niveau Razer et Logitech, c'est un peu lourd. Là au moins, on branche c'est performant et c'est robuste !

J'ai hâte de tester la gamme de casque audio aussi
Topper Hors ligne Vétéran avatar 1182 points
Le #173545
Oula...

Je vois vraiment pas ce qu'il a à envier les autres clavier...

J'ai un G15 et j'en suis pleinement satisfait...

Vous parlez qu'il faut des pilotes pour le G15...
D'accord ms les pilotes ne sont pas obligatoire...
Sans pilotes, il fera exactement le meme chose SteelKeys...
C'est a dire les fonctions de base...

Les touches qui s'effacent sur le G15?

Connait pas... Ca va faire presque un an que je l'ai et je n'ai aucune touche qui s'efface...

L'ecran qui sert a rien?
Moi je le trouve bien pratique...

Pour ce qui est du changement des touches... Ca n'apporte rien...
Ca n'ajoute aucune couleurs aux touches...
Donc je vois pas en quoi c'est "plus pratique".

Ce n'est que mon avis.
Mais vendre un clavier "basique" a ce prix la... On nous prend vraiment pour des moutons...
- Hipparchia - Hors ligne Vétéran avatar 1401 points
Le #173619
Ouep, un peu chéros pour rien d'extra.
jiankhan Hors ligne Héroïque avatar 885 points
Le #174124
bon, bein testé et acheté. c'est clair, c'est un clavier "basique"... lol. le meilleur clavier que j'ai jamais eus.
et oui, le G15 est une daube, avec les touches qui s'efface, apres faut voir comment tu l'utilise hein.. moi c'est 6H par jours, plus les lans...
Astrodoc Hors ligne Héroïque avatar 712 points
Le #183462
Salut tout le monde,
Je suis un habitué des claviers mécaniques depuis le début des années 80 et j'ai pris ce Steelkeys en remplacement d'un de mes vieux RT102 NMB Technologie de 1988 qui arrivent en fin de vie. Ils ont fait de la route les pépères.
Je suis pleinement satisfait de ce 6G pour mon job technique et pour la 3D. Il a une précision de frappe équivalente au G80-3000 de chez Cherry et est aussi robuste. Les prix se touchent vu que le Cherry est vendu 108€. Comme je ne recherche que l'efficacité et la simplicité, c'est tout benef pour moi. Les goûts et les couleurs, c'est fonction de chacun vous me direz. Le bon matériel ca se paye. Je suis certain qu'il va tenir la route pendant de longues années à 12/15H de job/jours. Pour avoir du rendement, peu de fatigue, faut du mécanique.

Au plaisir.

Doc.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar