Test Colin Mc Rae Dirt 2

Le par Franck P.  |  0 commentaire(s)
test colin mc rae dirt 2 image presentation

Environ deux ans après que la série des Colin Mc Rae aie pris un virage à 180 degrés pour adopter le format DIRT, voici donc la suite d'un jeu que l'on avait trouvé intéressant sur bien des points mais dont la finition globale et certaines parties du gameplay nous avaient laissés sur notre faim. Gageons que le temps consacré au développement chez Codemasters ait été utilisé à bon escient...

Introduction

Pour ceux qui auraient sauté un chapitre, la surprise que constitue Dirt 2 devrait être importante, tout autant que pour ceux qui avaient découvert Dirt premier du nom il y a bientôt deux ans. En effet, très loin de ce qu'étaient les différents opus de Colin Mc Rae, ancien champion du monde de WRC mort il y a plusieurs mois, il ne s'agit plus uniquement de rallye comme on l'entend dans nos contrées ou de compétitions mêlant les Xsara aux Focus et ajoutant quelques oldies telles que l'Alpine ou l'audi 80.

 

test colin mc rae dirt 2 image (1)     test colin mc rae dirt 2 image (2)

En fait, le changement de braquet qu'avait proposé Dirt, passer du WRC pur et dur à des courses de rallye plus éclectiques, revient au grand écart que se prépare actuellement à opérer notre bon Sebastien Loeb lorsqu'il envisage de passer en F1 (pas chez Renault) alors qu'il est une star incontestée du... WRC. Bref, le changement n'avait pas fait que des heureux, à cause de ce virage mais aussi parce que le gameplay laissait vraiment à désirer. Quid de cette suite ? Retour aux premiers amours ou bien persistance dans l'effort ?



Conforme à son blase

Vous vous en doutez parfaitement, Colin Mc Rae Dirt 2 reconduit le principe du changement voulu de la série. D'ailleurs, c'est à ce prix qu'il accole le mot "Dirt" et non une vague nomination annuelle telle que les 09 ou autres. Parce que dans ce jeu monsieur, un véhicule performant est un véhicule utilisé. Pour le coup, à l'achat d'une voiture, on vous invite à aller la salir... Bref, ne vous imaginez pas ce nouvel opus de la série Colin Mc Rae comme une participation au WRC car vous serez très vite déçu.

 

test colin mc rae dirt 2 image (3)     test colin mc rae dirt 2 image (4)

Toutefois, pour la bouche, on retrouvera quelques épreuves de "WRC like" puisque l'on part les uns après les autres, espacés de quelques minutes, à l'attaque d'un parcours et accompagné d'un copilote qui vous beugle des instructions telles que "60-moyen-droite-pas corde" qui signifient ce que vous devez, ou ne devez pas, réaliser. Malgré tout, ce type d'épreuve n'est pas la plus répandue et vous avez à affronter bien d'autres choses.

 

test colin mc rae dirt 2 image (5)     test colin mc rae dirt 2 image (6)

En premier lieu, des concurrents qui sont tout à fait antagonistes au WRC et finissent de démontrer que l'on est dans un autre type de jeu. Colin Mc Rae dirt, c'est donc plus quelque chose qui ressemble en partie à Fuel ou à Pure, c'est à dire une suite de courses "offroad", un peu tout terrain, un peu route mais où le but ultime est d'arriver en premier au bout quitte à prendre quelques raccourcis.

 

test colin mc rae dirt 2 image (7)     test colin mc rae dirt 2 image (8)

 



Glissades et sauts

Et puisque l'on a changé le type de jeu, on a aussi pris la peine de modifier le gameplay. Au diable donc les dizaines de changements de pneumatiques, à la poubelle les changements de configuration de la boite de vitesse pour être aussi à l'aise sur route que sur neige. Fini les heures passées à se demander quelle est le meilleur compromis pour un tracé mi-bitume, mi-terre. Non, ici, la seule vraie question est le bolide que l'on va choisir. Et c'est une vraie question à laquelle il est utile de réfléchir avant de s'engager dans la course.

 

test colin mc rae dirt 2 image (9)     test colin mc rae dirt 2 image (10)

En effet, outre le fait qu'on doit se colleter une petite dizaine de type de compétitions, on doit apprivoiser nombres de véhicules différents aux comportements aussi variés que les modèles le laissent supposer. A l'intérieur d'une même catégorie, on peut tout à la fois acquérir une savonnette à roue au couple monstrueux ou à la souplesse de suspension diabolique. Le résultat est que la manière de le mener jusqu'à la ligne d'arriver change notablement.

 

test colin mc rae dirt 2 image (11)     test colin mc rae dirt 2 image (12)

Il est donc assez rare d'avoir le temps suffisant pour s'habituer à un bolide avant de passer à un autre puisque le mode carrière vous emmène dans différentes contrées aux profils et aux surfaces assez diversifiées pour pousser au changement de monture. Bref, c'est un des points les plus sympa de ce titre, on ne passe pas son temps avec le même volant entre les mains, de gré ou de force. Cependant, les basiques du gameplay sont assez semblables entre eux et tout est question de doigté.

 

test colin mc rae dirt 2 image (13)     test colin mc rae dirt 2 image (14)

 



Revoilà le replay

A vous ainsi les heures passées sur les pistes du monde entier. On n'a volontairement pas dit les "dizaines" d'heures parce que si le nombre de course avoisine la centaine, chacune d'entre elles n'excède que rarement les cinq minutes. De plus, les circuits sont assez peu variés ce qui amène rapidement à les connaître sur le bout des doigts. On ne s'ennuie malgré tout pas non plus face  à l'augmentation progressive du niveau des concurrents qui ne cessent de s'améliorer, du rookie au all star.

 

test colin mc rae dirt 2 image (15)     test colin mc rae dirt 2 image (16)

Vos pérégrinations ensablées vous permettent ainsi de vous faire un nom, de gagner un paquet de thune, de vous acheter des caisses à la pelle et, fin du fin, de vous faire des potes. Aussi futile que cela puisse vous paraître, cela permet en outre de concourir en équipe et donc de bien souvent vous traîner un handicap qui vous plombe votre joli score. Qu'à cela ne tienne, on arrive néanmoins à mener sa barque sans trop de mal d'autant que le niveau est ajustable.

 

test colin mc rae dirt 2 image (17)     test colin mc rae dirt 2 image (18)

Car Codemasters a repris les principes qu'il avait déjà utilisé dans Grid en autorisant le joueur à revenir dans le temps, avant un accident ou une trajectoire disgracieuse, pour repartir de plus belle. La difficulté est alors établie en fonction du nombre de retours en arrière autorisés. Il va de soi qu'en fonction de la difficulté qui peut aller jusqu'au refus total de bénéficier de replay, le montant de somme allouée au joueur varie.

 

test colin mc rae dirt 2 image (19)     test colin mc rae dirt 2 image (20)

 



Conclusion

Relativement fun, Colin Mc Rae Dirt 2 pousse le raisonnement initié avec Dirt 1 un peu plus loin. Faisant état de belles qualités techniques, il gomme en plus bien des inconforts nés d'une jouabilité qui fut bien moins compatissante avec nos nerfs. Si la physique des véhicules ressemble de plus en plus à ce que l'on est en droit d'attendre, n'allez toutefois pas vous faire une fausse idée en pensant que Dirt 2 est une simulation de courses tout terrain.

 

test colin mc rae dirt 2 image (21)     test colin mc rae dirt 2 image (22)

Car ce n'est pas non plus l'objectif recherché. Dirt 2 constitue ainsi un vrai défouloir dont la prise en main aisée et la parfaite continuité d'une course à l'autre agrémentée d'un zeste de recalage entre chaque véhicule, empêche au joueur de lâcher le pad facilement. On se laisse alors rapidement aller à rester devant sa console, en quête perpétuelle de réussite dans la course suivante. Addictif on vous dit !



+ Les plus
  • Graphiquement léché
  • Fun et bigarré
  • Musique terrible
- Les moins
  • Un peu redondant dans les circuits
  • Parfois trop facile

Notes

  • Graphisme Les gens de chez Codemasters ont réalisé un vrai bon boulot, du même calibre que celui opéré pour Grid. On retrouve, comme pour Fuel également, une profondeur de champ parfois énorme et des décors autour des circuits qui tiennent la route. La petite pointe de déception vient des peintures pour les véhicules qui sont moyennement nombreuses et peut être pas assez tape à l'œil.
    8/10
  • Bande son Si les doublages sont honnêtes et les interventions des concurrents directs durant la course relativement judicieuses, même si elles sont limitées en nombre, c'est avant tout la bande sonore musicale qui agrippe nos tympans. Les morceaux nous font succomber les uns après les autres et il y a fort à parier que les petits malins qui tenteront de récupérer la tracklist seront assez nombreux. On en fera surement partie.
    9/10
  • Jouabilité A la fois rapide à prendre en main et délicat de par les nombreux changements de monture, cette partie du jeu est très satisfaisante. En outre, on choisit la difficulté que l'on souhaite ce qui permet à un nombre important de joueurs de trouver leur bonheur. Paradoxalement, ce sont les courses typées WRC qui sont les moins intéressantes à jouer. Et c'est un petit regret de voir abandonner la filiation naturelle de Colin Mc Rae.
    8/10
  • Durée de vie Colin Mc Rae devrait vous tenir en haleine une dizaine d'heures sur son seul mode offline. C'est déjà pas mal même si on aurait pu espérer mieux. Comme on ne s'ennuie jamais sur toute cette durée c'est bien suffisant. Le mode online gonfle un peu ce chiffre même si ce dernier n'est pas passionnant.
    7/10
  • Note générale On a passé un bon moment en compagnie de notre nouvel ami Colin Mc Rae Dirt 2 ce qui en soi est une excellente nouvelle. Intense et prenant, ce titre s'enrobe de jolis graphismes et d'une bande son aux petits oignons. Nul besoin de vous conter plus longtemps les louanges que mérite ce jeu pour que vous compreniez l'idée. Le seul gros regret pour tous les anciens notamment, est de voir disparaitre un des meilleurs représentants de jeux de rallye. On ne peut certainement pas tout avoir mais c'est malgré tout une déception.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test de Colin McRae DiRT
    Suite à l’intéressante preview du jeu, je me devais en tant que gamer invétéré de parachever cet article avec un test plus complet, exhaustif et surtout finalisé. Avec en main un exemplaire du jeu final, je m’en vais installer ce ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire