Test Condemned 2 Bloodshot

Le par Franck P.  |  0 commentaire(s)
test condemned 2 bloodshot ps3 image presentation

Après la sortie du premier volet qui avait su enthousiasmer les joueur pour un univers aussi sombre que glauque, Sega et Monolith nous pondent une suite à Condemned dénommée Condemned 2: Bloodshot. On reprend donc une petite respiration avant de s'immerger de nouveau dans cette nouvelle plongée vers les abîmes les plus profonds et les plus sombres que l'esprit humain puisse engendrer. Amoureux des Polly Pocket et autres Hello Kitty passez votre chemin, car seuls les plus téméraires parviendront au bout de ce jeu sans faire de crise cardiaque.

Introduction

Décidemment, chez Monolith on doit être un peu barré. C'est vrai, après tout, il faut un minimum d'esprit malsain pour arriver à sortir des jeux tous plus flippants et glauques les uns que les autres. Car ceux qui jouent à plusieurs types de jeux et sur plusieurs supports seront sans aucun doute nombreux à se rappeler que les p’tits gars qui ont développé Condemned 2: Bloodshot ici présent, font partie de la même firme qui a contribué à faire sortie de terre Paxton Fettel et ses potes armés jusqu'aux dents nécessitant l'intervention de la Fearst Encouter Assault Recon.


test condemned 2 bloodshot ps3 image (1)     test condemned 2 bloodshot ps3 image (2)

C'est donc une nouvelle fois vers un jeu un peu plus sombre en terme de luminosité mais aussi d'esprit que Condemned 2 Bloodsot nous convie. Fort d'un PEGI limitant l'accès aux grands enfants de 18 piges et plus, il s'avère être en effet plus glauque et brutal que le premier du nom. Mais cette mise en avant de violence a fait perdre quelques degrés en terme d'intensité d'oppression psychologique même si bien des choses dans ce jeu nous ont empêché de fermer l'œil instantanément après y avoir joué. Les amateurs de sensations fortes attendaient donc cette suite avec impatience. Nous aussi, et cela tombe plutôt bien.


test condemned 2 bloodshot ps3 image (3)     test condemned 2 bloodshot ps3 image (4)




Atmos-fear

Nous nous retrouvons quelques mois après la fin du premier épisode terminé sans apporter toutes les réponses aux questions soulevées. Enfin nous, on veut dire Ethan Thomas, ancien agent de la SCU parti en simili retraite après qu'il fût totalement déboussolé par ce qu'il avait vécu. Les mois passant, Ethan a sombré dans l'alcoolisme et ce qu'il croit être de la folie, ses journées se révélant perpétuellement hachées par des apparitions aussi surnaturelles que putrides. Le gars est à cran, et ça se voit. Il n'en reste pas moins qu'il demeure un agent dans l'âme et qu'à la première occasion venue il doit repartir en quête pour enfin se libérer de cette chape de plomb.


test condemned 2 bloodshot ps3 image (5)     test condemned 2 bloodshot ps3 image (6)

Car c'est en cherchant à comprendre le pourquoi de la disparition de Malcom Vanhorm qu'il doit de nouveau affronter ses démons. Jouant à la limite entre le psychique et le gore, Condemned 2 Bloodshot nous livre une quasi introspection de cet être particulier qu'est Ethan. Et l'atmosphère, déjà bien pesante dans le premier volet, n'a fait que gagner en noirceur. On retrouve donc un univers encore plus sombre et plus glauque que son prédécesseur sorti sur PC et 360. A ce titre, le glauque en moins et la mafia oubliée, quelques pans de ce jeu font remonter immanquablement des souvenirs de The Darkness sorti l'été dernier sur PS3.


test condemned 2 bloodshot ps3 image (7)     test condemned 2 bloodshot ps3 image (8)

Les coins sombres et puants, les êtres à moitié normaux ou de la baston en veux-tu en voilà participent à ce sentiment. Toutefois, l'ambiance de Condemned 2 Bloodshot est bien plus dérangeante que celle de the Darkness ou encore même celle du premier Condemned. Mais cette volonté de mettre le joueur encore plus dans le noir et de le pousser à l'écœurement produit parfois l'effet inverse puisque, même avec le son en mode 5.1 qui fait vous fait sursauter autant que le chien endormi dans son panier, on a paradoxalement moins flippé que pour le premier volet. Mais bon, il ne faut pas faire non plus le fier à bras,  ce relatif moins bien n'empêche pas de se faire de vraies frayeurs dont on parvient encore à se souvenir une fois le jeu terminé.


test condemned 2 bloodshot ps3 image (9)     test condemned 2 bloodshot ps3 image (10)




Punch...coco ou ananas?

Les développeurs ont voulu faire de ce jeu un titre plus punchy que le premier du nom. Et par certains cotés, bien leur en a pris. On découvre ainsi un gameplay aussi plaisant que facile à appréhender. Pour faire un topo simple, monsieur poing droit est attribué à la touche R1, et son cousin poing gauche à la touche L1. De plus, le coup de pied circulaire de la mort qui tue à la Jackie Chan ou JC Van Damme est dévolu au R3 (pression sur le stick analogique droit). Ensuite, il ne vous reste qu'à faire des enchainements en rythme avec vos deux poings pour réaliser des combos dévastateurs.


test condemned 2 bloodshot ps3 image (11)     test condemned 2 bloodshot ps3 image (12)

Au passage, vous pouvez aussi vous mettre en garde avec la pression simultanée de L1 et R1, ce qui permet de repousser l'adversaire puis de lui péter la tête avec un combo. D'ailleurs, la mise en garde doit se faire en rythme aussi sinon elle ne fonctionne pas. En outre, vous avez accès à des combos "contextuels" qui se déclenchent en appuyant rapidement sur les gâchettes et qui vous invitent simplement à suivre les consignes qui s'affichent. Enfin, pour la partie pieds-poings, on évoquera la possibilité d'utiliser des objets pour fracasser la tête, pour lancer à travers une pièce ou même pour réaliser des finish aussi spectaculaires que radicaux.


test condemned 2 bloodshot ps3 image (13)     test condemned 2 bloodshot ps3 image (14)

Cette jouabilité nous a vraiment beaucoup plu dans sa première partie. Les adversaires sont pour le moins agressifs et vous sautent dessus à la moindre occasion, procèdent parfois à certains mouvements qui induisent chez vous une mise en garde alors qu'il s'agit d'une feinte ce qui abouti a plusieurs mandales dans le buffet. Malheureusement, les combats se trouvent être un peu répétitifs, brouillons et l'on se demande parfois d'où pleuvent les coups d'autant que l'on ne distingue rien devant soi tellement l'endroit dans lequel on se trouve est mal éclairé. Quant au fait que l'on soit parfois obligé d'utiliser des armes à feu, il est clair qu'il ne fait pas avancer le jeu et lui fait même perdre un peu de son esprit. Les enquêtes de leur coté n'arrivent pas à réellement nous intéresser et nous tiennent trop par la main.


test condemned 2 bloodshot ps3 image (15)     test condemned 2 bloodshot ps3 image (16)




Mais il est noir...noir?

Passage sur la PS3 oblige, on attendait de la transposition au dernier support Sony et à son label next gen une embellie des graphismes pas si mal réussis sur le premier Condemned. Mais sur ce point, on doit bien avouer qu'on fut passablement dépité. Il faut rappeler en préambule que dans leur volonté de pousser le jeu vers plus de noirceur, les développeurs ont encore assombri la palette des couleurs et multiplié les lieux à l'éclairage douteux. Ce n'est donc pas une question de style mais bien sa réalisation qui ne nous a pas enchantés. Déjà, le level désign est tout ce qu'il y a de commun et la linéarité des niveaux ne fait rien pour arranger la chose.


test condemned 2 bloodshot ps3 image (17)     test condemned 2 bloodshot ps3 image (18)

Mais ce qui dérange le plus est bien la modélisation très approximative d'à peu près tout. Les adversaires, aussi hideux et illuminés qu'ils soient, ressemblent parfois à des pantins un peu bâclés et les nombreux éléments de décors qui habitent les lieux sont plus présents pour que vous vous preniez les pieds dedans que pour donner un semblant de corps à l'endroit. On regrette tout particulièrement des textures bien en deçà de ce qu'il est possible de faire sur cette console, même avec des dégradés de gris et de noirs. Heureusement, si l'aspect visuel peut laisser perplexe, il n'en va pas de même de la bande son.


test condemned 2 bloodshot ps3 image (19)     test condemned 2 bloodshot ps3 image (20)

Car tant les voix d'outre-tombe, les bruits qui viennent toujours de l'endroit que l'on ne peut voir puisque le noir nous entoure ou bien les musiques jouant avec nos nerfs, absolument tout concoure dans ce jeu vers une seule obstination : vous mettre sur vos gardes et vous faire frémir à la moindre occasion. Quand on se souvient du boulot formidable sur les FEAR dans ce domaine, on est d'autant moins surpris par la performance des développeurs. On parvient donc à oublier la déception soulevée par les graphismes pour se plonger dans ce jeu grâce à sa bande son ce qui prouve le tour de force en la matière.


test condemned 2 bloodshot ps3 image (21)     test condemned 2 bloodshot ps3 image (22)




Conclusion

Malgré toutes les promesses formulées par les créateurs de Condemned 2 Bloodshot, on ressort de ce jeu avec autant de regrets que de satisfaction. Car si ce jeu parvient à nous faire trembler, si le glauque a été revisité une nouvelle fois, si la violence est devenue d'une permanence absolue, on n’a pas plus eu peur que pour le premier volet. Et l'angoisse étant tout de même le fond de commerce de la série Condemned, c'est une petite déception. Reste malgré tout un bon petit jeu, qu'on ne qualifiera pas "des familles", qui permet de passer quelques bonnes heures en compagnie d'être peu fréquentables mais très matraquables.


test condemned 2 bloodshot ps3 image (23)     test condemned 2 bloodshot ps3 image (24)

On a volontairement oublié de parler plus longuement du mode Online tellement cette partie du jeu nous a semblé accessoire et inutile. Versant le plus souvent dans le confus, ce mode ne rajoute rien à l'ensemble, tant en durée de vie qu'en matière de fun. Le genre du jeu qui fait peur n'étant pourtant pas si présent sur PS3 et la ludothèque manquant encore de pas mal de jeux, Condemned 2 Bloodshot répond à plusieurs attentes et ne saurait décevoir totalement les amateurs du jeu. Mais ce sont surtout ceux qui ont joué au premier qui ne verront en ce titre qu'une suite sans grande ambition et qui risquent donc de la bouder.

Condemned 2 Bloodshot est disponible à partir de 62 €.


+ Les plus
  • Noir c'est noir
  • Ambiance garantie
  • Glauque à souhait
- Les moins
  • Linéaire
  • Répétitif
  • Enquêtes accessoires

Notes

  • Graphisme En dessous de ce que l'on était en droit d'attendre sur PS3. Si l'on ne remet pas en cause le style des décors et des environnements, c'est bien sûr la modélisation dans son ensemble que l'on a trouvé fort dépourvu. Même la "sombritude" des lieux n'arrive pas à masquer une réalisation un peu faible en la matière.
    6/10
  • Bande son Vraiment la grande satisfaction de ce jeu. Tout ce qui compose la bande son dans ce jeu est d'une précision chirurgicale. A aucun moment on ne se sent vraiment tranquille et tout le mérite en revient à cette multiplication de petites choses qui font la bande son. Un vrai gros boulot en somme. Si vous disposez d'un équipement sonore adéquat, vous risquez de vous régaler. Vos voisins aussi. Tant pis, invitez les. Sûr qu'après ça, ils ne vous regarderons plus comme le gentil petit gars à la jolie console qui fait mumuse avec son joujou.
    9/10
  • Jouabilité La jouabilité varie constamment entre le génial et l'irritant. La très bonne partie repose essentiellement sur la gestion des poings, des pieds, des objets et de l'environnement pour les combats. Cette partie est plein de vie (sic). La mauvaise repose plus sur la linéarité, les parties FPS ou encore un manque de clarté lorsque l'on se fait matraquer dans tous les sens sans jamais savoir d'où proviennent les coups.
    7/10
  • Durée de vie Une bonne dizaine d'heures pour le mode histoire que l'on pourra recommencer en augmentant le niveau et en tentant d'améliorer son score pour la forme. C'est à peu près tout vu qu'il y a peu de chance que vous vous attardiez réellement sur le mode online.
    6/10
  • Scénario Une bonne trame reprenant les ficelles du premier volet.
    7/10
  • Note générale Une fois de plus c'est un verdict à la Salomon que nous rendons sur ce jeu. Bien des choses nous ont fait plaisir, si tant est que l'on puisse avoir du plaisir à flipper et à avoir envie de vomir d'écœurement, bien d'autres nous ont agacées. Mais ce qui frappe peut être le plus c'est le manque de réelle ambition de cette suite qui aurait pu faire encore beaucoup mieux dans sa partie réalisation technique. Messieurs les développeurs, l'ambiance n'est pas tout, même si elle constitue une part essentielle d'un jeu. Et aussi sombre que soit ce jeu, il eut mérité un habillage bien meilleur pour encore plus nous plaire.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire