Test Crackdown

Le par Gildas  |  0 commentaire(s)
Article n° 367 - Test : Crackdown (120*120)

En se basant sur les points forts d'un GTA et en y ajoutant une dimension super-héros, Crackdown tire son épingle du jeu et se présente comme un titre riche en action et au design original. Le jeu en coopération est un bon plus pour prolonger la durée de vie du titre qui est déjà excellente en solo. Même si sur le long terme l'action pourra paraître répétitive, il n'en reste pas moins un jeu de qualité.

Introduction

Alors que Saints Row est encore frais dans les esprits et que les jeux de super-héros ont bien du mal à le rester à cause de leur manque de qualité, Microsoft tente de faire d'une pierre deux coups en proposant Crackdown. En alliant la liberté de mouvement du GTA-like, les pouvoirs extraordinaires des super-héros que l'on connait, un style graphique original et une réalisation technique qui semble très correcte, ce dernier espère bien convaincre les joueurs de la Xbox 360.

Pour aider ceux qui hésitent, Microsoft propose aux acheteurs de Crackdown de bénéficier d'une invitation pour le béta d'Halo 3 qui devrait démarrer dans quelques mois.

Alors, Crackdown est-il la bonne surprise de février accompagnée d'un petit cadeau qui saura plaire ou seulement le support pour un gros coup marketing qui fera vendre un jeu moyen '
Nous allons voir ça tout de suite.



Entre un GTA et un jeu de super-héros

Comme je vous le disais précédemment, Crackdown propose donc une grande liberté de mouvement comme dans Saints Row. Attention cependant, cette liberté n'est pas tout à fait la même. Vous ne pouvez pas faire les magasins et changer votre garde robe, vous acheter de nouvelles voitures, etc..., par contre vous pouvez parcourir la ville à pied ou en voiture, taper sur tout le monde dans les rues, vous faire poursuivre par la police etc...
Crackdown    Crackdown   
Crackdown bénéficie donc de la base d'un GTA à laquelle il faut rajouter 5 caractéristiques pour votre personnage : agilité, force, conduite, explosions et tir, que vous allez améliorer au fil de votre aventure. Lorsque vous commencez, vous êtes un agent qui n'a pas plus de force qu'un humain, mais plus vous utiliserez vos coups au corps à corps, plus votre force augmentera. Plusieurs niveaux (4 maximum par compétence) peuvent être atteints dans chaque caractéristique et une fois votre force développée, vous pourrez envoyer valser une voiture, un camion voir même un bus d'un simple coup de pied. Dans la même idée, pour booster votre agilité, vous devrez récupérer des orbes placés dans la ville (il y en a 500) dans des endroits atteignables en sautant ou en escaladant des immeubles. Une fois quelques niveaux d'agilité acquis, vous serez en mesure de faire des sauts vertigineux d'immeubles en immeubles à la spiderman.
Voici pour la couche super-héros qui se rajoute à celle de GTA. N'oublions pas l'essentiel, le jeu est composé de nombreuses petites missions auxquelles vous pouvez participer en les trouvant sur la carte. Au programme, course poursuite, parcours sur les toits, etc... qui vous feront développer vos compétences. En ce qui concerne les courses de voiture, il vous faudra bien choisir votre véhicule pour avoir une chance de gagner car le challenge est rude. La meilleure solution est peut-être de prendre la supercar de l'agence pour mettre toutes les chances de votre côté.

Crackdown    Crackdown

Ces missions s'ajoutent à votre mission principale dont la trame vous est communiquée par une voix off, celle de votre supérieur à "L'agence". En effet, "l'agence" est une fusion des polices du globe. Le personnel de l'agence est composé d'agents génétiquement modifiés et vous êtes l'un d'entre eux. L'aventure commence dans le QG de l'agence dans lequel vous pouvez choisir votre véhicule avant de vous jeter dans le feu de l'action.
Vous serez amenés à attaquer de front des bastions de méchants à vous seuls, et là oubliez le renfort, vous n'aurez pas la possibilité de vous faire aider par des collègues comme dans Saints Row, vous devrez agir seul. Mais qu'à cela ne tienne, à grand coup de botte, de fusil, de grenade et d'objets divers comme des voitures ou des poubelles, vous arriverez à bout des ennemis les plus réticents.
J'oubliais une chose, tout comme dans Saints Row, la ville, Pacific City, est peuplée de trois Gangs que vous devrez faire tomber : les Los muertos, les Volks et les Shai Gen. Elle est séparée en trois îles, une pour chaque gang. Ceux-ci sont composés d'un boss et de ses hommes de main. Enchaîner les missions correspond à descendre les hommes de main un par un pour affaiblir le gang et terminer par éliminer le chef.

Il n'y a pas d'ordre dans les missions, on peut aller dès le début attaquer le bastion du boss. Cependant, la difficulté fera rappeler aux plus téméraires d'entre vous qu'il faudra un peu d'entraînement et surtout des caractéristiques développées pour gagner.
Le plus judicieux pour commencer, est de sécuriser les points de respawn qui sont les différents lieux dans lesquels vous réapparaissez suite à une mort. Ces points de respawn permettent de repartir du bon pied avec un véhicule et des armes dignes de ce nom. "L'agence" vous laissera le choix entre trois véhicules : la Supercar, le SUV ou le Camion.

Crackdown    Crackdown

A tout moment, vous aurez accès au statut de votre évolution en mettant le jeu en pause. La liste des personnes déjà éliminées et à éliminer pour chaque gang s'affiche alors.
Tout au long de votre aventure, il vous faudra différencier les méchants des gentils, car si vous faites trop de mal aux policiers, ceux-ci se retourneront contre vous et vos relations auprès de vos supérieurs s'en verront compromises. En plein action, si ça commence à chahuter sévère et que votre bouclier et votre vie en pâtissent, restez calme, il vous suffira de rester caché pendant un court instant pour voir votre jauge de bouclier puis votre barre de vie, remonter doucement.


La coopération et la réalisation technique

Côté réalisation, le jeu en met plein la vue. La distance de vision est impressionnante, on peut voir de très loin les piétons, la circulation, les immeubles et le cheminement du joueur dans toute la ville s'effectue sans aucun temps de chargement.
Les graphismes sont dans un style comic book en cellshading. Ils sont très réussis et confèrent au titre une âme et un rendu unique. La physique du jeu est également très impressionnante, vous le constaterez dès vos premiers lancés de grenade ou explosion de véhicules. Tous les débris retombent sur le sol avec un comportement logique et réaliste et c'est très appréciable.
Crackdown    Crackdown
La maniabilité est très correcte mais on peut lui reprocher la gestion de la visée en "lock" sur une cible. Le bouton LT vous permet de sélectionner une cible à viser et de conserver le viseur sur cette cible quelque soit vos mouvements. Ce principe facilite peut-être un peu trop la précision du joueur, mais surtout, le changement de cible en appuyant de nouveau sur LT n'est pas idéal et votre viseur restera souvent sur la même cible, même si celle-ci est morte. Cependant, cette visée en "lock" a l'avantage de vous permettre de sélectionner la partie du corps sur laquelle vous voulez atteindre votre adversaire grâce au stick droit. De même, si vous visez un véhicule, vous pourrez sélectionner comme cible son réservoir pour le faire exploser directement.
Un ami peut vous rejoindre à n'importe quel moment, la campagne solo étant entièrement jouable en coopération. Si vous ne souhaitez pas jouer seul mais qu'aucun de vos contacts n'est disponible, pas de soucis, le jeu vous propose de rejoindre une partie selon plusieurs critères : votre pays, votre niveau, etc...
Cette possibilité de coopérer est un bon plus pour le jeu, car toutes les missions secondaires sont également jouables à 2. Vous pourrez aussi décider de juste vous amuser avec votre ami en empilant des voitures pour tenter de créer la plus grosse explosion, comme ont pu le montrer les vidéos du jeu qui ont fleuries suite la sortie de la démo.
Crackdown    Crackdown
Un petit détail vous fera sûrement rire pendant vos parties : lorsque vous portez une voiture, vous pourrez voir le conducteur bouger et crier à l'intérieur du véhicule et celui-ci essaiera de s'enfuir dès qu'il en aura l'occasion. Par exemple si vous lancez son véhicule dans la pile que vous êtes en train de constituer, pour peu que le véhicule tombe sur ces roues, le conducteur accélérera pour tenter d'en reprendre le contrôle et s'enfuira dès qu'il en aura l'occasion. Si vous n'avez pas la possibilité de le rattraper, vous pourrez toujours tenter de le ralentir en tirant dans ses pneus, le conducteur aura alors du mal à conserver sa trajectoire. Toutes les réactions des civils sont très bien faites, l'ensemble de l'IA étant gérée par le moteur d'intelligence artificielle développé par Kynogon, déjà utilisé par des jeux complètement pas connus comme : Battlefield 2 Modern Combat, Black, Fable 2 ou encore le prochain Alone in the dark.

En revanche, le scénario a clairement été la partie oubliée du jeu puisqu'il est très succin et est simplement le prétexte à l'action. Mais le jeu apporte une ambiance et un réalisme qui le rendent vivant. Le soleil se lève et se couche avec tout ce qui va avec : la densité des piétons et des voitures change, les éclairages sur la route et dans les immeubles également. On a vraiment l'impression d'être dans une ville où il y a de la vie. Il est même possible de voir des gangs se battre entre eux ou de voir la police en train de faire régner l'ordre. Cet aspect est fort appréciable et apporte beaucoup au jeu.



Les succès de Crackdown

Voici les succès de Crackdown sur Xbox 360 :




Conclusion

Un petit soupçon de GTA, une pincée de super-héros et une bonne réalisation technique sont les trois axes principaux sur lesquels se base Crackdown. Alors oui, on peut lui reprocher certains aspects de sa maniabilité, le fait qu'il soit répétitif sur le long terme où encore l'inexistence d'un scénario robuste et recherché, mais Crackdown se présente quand même comme l'un des poids lourd de la Xbox 360 en ce début d'année. Et oui, ce n'est pas pour rien si la démo du jeu a été pendant un moment la démo la plus téléchargée du Xbox Live Arcade.

Donc pour répondre à la question posée en introduction, l'invitation pour le béta d'Halo 3 n'est pas le seul intérêt de l'achat de Crackdown, loin de là, il vous fera passer un très bon moment seul ou avec un ami. Inclure une invitation pour Halo 3 dans la boite est un plus non négligeable certes, mais le jeu en lui-même justifie son achat.

Microsoft sait décidément comment réjouir les joueurs en remplissant la logithèque de sa dernière avec des jeux de qualité alors que la concurrence n'est pas encore arrivée (sur le marché européen en tout cas).




+ Les plus
  • La sensation de liberté héritée de GTA
  • La sensation de puissance d'un super-héros
  • Le jeu en coopération
  • La réalisation technique
- Les moins
  • Le jeu est répétitif
  • Où est passé le scénario ?
  • La visée peut-être trop assistée

Notes

  • Graphisme Les graphismes ont bénéficié d'un soin particulier. En cellshading, ils renforcent l'aspect comic book du titre et lui donne un style propre et différent des autres jeux du genre. Les effets spéciaux comme les explosions sont très chouettes et la ville est superbement modélisée. La distance de vue est également un point fort, on peut voir loin, très loin !
    8/10
  • Bande son Les bruitages et la musique sont corrects même s'ils auraient pu bénéficier du même soin que les graphismes. Dommage !
    6/10
  • Jouabilité Mise à part les quelques imprécisions du système de "lock", la jouabilité est correcte, il n'y a même pas de temps d'adaptation, la prise en main est immédiate.
    7/10
  • Durée de vie Terminer le jeu en solo ne vous prendra qu'un peu plus d'une dizaine d'heure mais pendant, avant ou après, un ami pourra vous rejoindre pour combattre le crime à vos côté. En dehors de l'aventure principale, il y a pas mal à faire dans la ville de Pacific City, vous trouverez sûrement de quoi vous occuper un bon moment.
    8/10
  • Scénario Le scénario est simple et juste un prétexte pour lancer l'action. Un petit peu plus de recherche sur cet aspect du jeu aurait permis de renforcer son identité et l'aurait peut-être même rendu incontournable !
    5/10
  • Note générale Une bonne réalisation technique et un bon concept permettent à Crackdown d'accéder au rang de jeu fun et agréable à jouer. Pas incontournable, il saura cependant procurer au joueur un bon moment de détente et d'action pur, de quoi se défouler après une grosse journée de boulot. Il apporte un peu de fraîcheur dans les jeux de style GTA et on ne va pas s'en plaindre.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire