Test Crysis 2

Le par Alain L.  |  7 commentaire(s)
Crysis 2 - Logo

Le studio Crytek s’est toujours fait remarquer lors de la sortie de ses différents titres comme Far Cry et Crysis. Ces deux titres ont su repousser les limites des supports vidéoludiques de l’époque et offrir au genre FPS une certaine ouverture. Le studio allemand a veillé en cette année 2011 à prendre en compte les consoles de salon utilisées par bon nombre de joueurs. Reste à savoir si les quatre années de développement en valent le coup, si le titre a su s’adapter à la difficile concurrence…

Un Crysis pour consoles ?

Crysis 2 est la suite directe de Crysis premier du nom et de son extension Crysis Warhead. Mais que les consoleux se rassurent, les scénaristes ont fait en sorte d’écrire un scénario relativement indépendant qui effectue de rapides et timides liens avec le premier volet. Présents, ces liens ont surtout pour objectif de saluer la fidélité des fans. Ainsi, on pourra apercevoir le charismatique Prophet ou encore Tara Strickland, fille du Major Strickland.

Ce second opus se déroule en l’an 2023, dans la ville de New York touchée par une infection d’origine extra-terrestre. L’infection a poussé le gouvernement en place à décréter la loi martiale et à évacuer tant bien que mal la ville américaine envahie par des extra-terrestres. Placée sous l’autorité de la société militaire privée Crynet, la ville grouille par conséquent de mercenaires prêts à en découdre avec le héros surnommé Alcatraz.

Crysis2 2011-03-31 03-20-40-86_resize Crysis2 2011-03-31 00-11-04-69_resize

Alcatraz ne sera pas seul tout au long de l’histoire, il pourra compter sur différentes escouades de soldats qu’il devra épauler. Seul, il pourra se reposer sur sa puissante nanocombinaison obtenue après un étonnant concours de circonstance que nous allons éviter de vous dévoiler. Cette tenue est unique en soi et procure au joueur des capacités surhumaines.

Accessibilité oblige, cette dernière possède seulement deux modes de fonctionnement principaux, le mode Armure et le mode Infiltration. Les modes Force et Vitesse de Crysis n’ont pas été supprimés, ils ont été tout simplement automatisés. Ainsi, en enfonçant la touche « Course », le héros se mettra à courir aussi vite qu’une voiture. Enfoncer la touche « Saut » déclenchera un impressionnant saut en hauteur. La touche « S’accroupir » permettra d’effectuer une glissade au sol et de surprendre par la même occasion ses ennemis.

Crysis2 2011-04-01 00-55-59-03_resize Crysis2 2011-04-01 01-49-33-30_resize

Le mode Armure permet comme son nom l’indique de résister davantage aux dangers comme les projectiles de plomb ou énergétiques. Il est idéal pour survivre lors d’âpres affrontements frontaux et lors de dangereux sauts. Le mode Infiltration rend le joueur temporairement invisible. Ces voiles d’occultation et de protection prennent fin une fois les réserves d’énergie épuisées, des réserves qui heureusement se rechargent en l’espace de deux secondes.

Ces limitations forcent le joueur à utiliser judicieusement ces deux pouvoirs et à ne pas foncer dans le tas. Cela est surtout valable dans les modes de difficulté les plus élevés. Pour notre part, nous avons réalisés ce test en mode Super-soldat, autrement dit le mode de difficulté le plus élevé. Deux modes secondaires sont présents.

Il s’agit du mode Visée Tactique et Nanovision. Le premier permet de visualiser rapidement les opportunités qui s’offrent au héros pour progresser dans les différentes arènes. Il souligne les voies alternatives, les ennemis ou encore les sources d’armement. Ce mode est extrêmement utile pour les joueurs prévoyants et prudents. La Nanovision permet de voir dans des conditions de lumière ou de visibilité faible.

Crysis2 2011-03-31 00-56-33-67_resize Crysis2 2011-03-31 01-01-23-40_resize



Même concept, même plaisir

Au niveau purement conceptuel, Crysis 2 se repose sans surprise sur une alternance de combats, d’exploration et d’infiltration. Le joueur a cependant le choix d’avancer comme il l’entend. Il peut donc atteindre ses objectifs sans tuer le moindre ennemi ou au contraire jouer les nettoyeurs en herbe. Les dix-neuf niveaux présents sont composés d’une succession d’arènes relativement ouvertes par rapport à la concurrence.

Parfois, le public n’aura d’autre choix que de progresser dans des couloirs et des souterrains linéaires. Mais les développeurs ont très souvent fait en sorte de modéliser de multiples voies de progression et de disséminer dans ces arènes bon nombre de points d’observations et d’armes utiles. Ainsi, il peut nettoyer un carrefour en neutralisant un à un ses adversaires au couteau ou bien il pourra opter pour la méthode bourrine et s’emparer d’une mitrailleuse lourde postée en hauteur.

Crysis2 2011-03-31 00-25-51-29_resize Crysis2 2011-03-31 00-02-36-15_resize

Ces possibilités sont rendues possibles à l’aide d’un intelligent level-design et de la grande flexibilité de la nanocombinaison. L’adversité sera composée majoritairement de soldats de Crynet et d’extraterrestres bipèdes prénommés Ceths. On pourra justement critiquer la faible diversité des ennemis dotés d’une intelligence artificielle variable.

Elle peut se montrer redoutable et suivre les moindres bruits émis par nos pas, ou bien elle peut marcher robotiquement en rond et ignorer complètement le monde extérieur et ses menaces immédiates. En général, l’IA est efficace et sait réagir en fonction de nos mouvements. Pour éviter de mourir bêtement, le joueur doit prendre des initiatives.

Crysis2 2011-03-31 01-13-33-81_resize Crysis2 2011-03-31 01-39-54-46_resize

Cela passe par la bonne exploitation des moyens qui lui sont mis à disposition. Il devra donc adapter ses armes et sa combinaison en fonction du contexte. Pour éviter d’attirer l’attention et tuer de loin ses ennemis, le joueur devra opter pour le silencieux et la lunette Sniper. Dans le cadre d’un combat rapproché, il devra retirer cette lunette plus gênante qu’autre chose.

Cette modularité, on la retrouve sur la combinaison susceptible d'accueillir des modules d’amélioration. Ces modules peuvent augmenter l’efficacité du mode Armure, permettre de visualiser les traces de pas ou encore prolonger durablement la durée du mode Infiltration.  Cette amélioration est rendue possible en tuant exclusivement des extra-terrestres, qu’ils soient faiblement armés ou non.

Les phases de combat et d’infiltration sont entrecoupées de phases de répit. Les développeurs ont eu la bonne idée de les imposer régulièrement au joueur car elles permettent à ce dernier d’admirer les décors,  de constater l’ampleur des dégâts et de découvrir une ville de New York entièrement dévastée et riches en détails.

Crysis2 2011-03-31 02-10-37-80_resize Crysis2 2011-03-31 01-36-19-24_resize



New York, une jungle urbaine

La campagne solo dure approximativement dix à douze heure. Il faut toutefois attendre deux à trois heures pour que les choses sérieuses commencent, que les combats prennent de l’ampleur et impliquent plus d’une demi-douzaine de personnages non-jouables. Une fois ce stade passé, Crysis 2 s’avère être un FPS intense et très satisfaisant.

Technologiquement parlant, Crysis 2 déçoit quelque peu par l’absence de sauvegardes manuelles et de support de DirectX 11, par l’utilisation de textures deux fois plus petites que le premier Crysis ou encore par la présence de « cartes » plus compactes. Ces textures plus petites ont un énorme avantage, elles permettent aux PC modestes et âgés de profiter tranquillement du jeu sans subir le moindre ralentissement.

Crysis2 2011-03-31 01-39-07-54_resize Crysis2 2011-03-31 01-16-27-48_resize

Notre micro-ordinateur de test ayant subi un contretemps, nous avons été dans l’obligation d’employer une configuration ancienne dont la plupart des composants datent de 2006. Cette dernière a su gérer parfaitement le jeu en dépit de sa rusticité. Le nombre d’images par seconde oscillait entre 25 et 50, une performance plus qu’honorable obtenue qui plus est dans une résolution de 1920x1200 et dans des réglages graphiques élevés. Sur ce point, on ne peut que saluer l’énorme performance technologique de Crytek qui a su royalement optimiser le titre.

Mais le jeu ne fait pas qu’être fluide et beau à la fois, il possède une identité artistique unique qui permet au joueur de se sentir véritablement au cœur de New York. Les artistes ont su retranscrire fidèlement des portions de la ville, utiliser les textures adéquates et jouer proprement sur les effets de lumière. Crysis 2 est plus qu’un succès technologique, c’est aussi un succès artistique.

Crysis2 2011-03-31 01-33-46-29_resize Crysis2 2011-03-31 01-08-10-82_resize

Le scénario bien que classique possède de jolis retournements de situation et une conclusion il est vrai très ouverte, mais elle évite les clichés et sied parfaitement au contexte. La bande sonore est composée en majorité de mélanges électroniques/acoustiques très inspirés d’Inception. Cette tendance musicale est peut-être due à la participation de Hans Zimmer au projet.

Le compositeur allemand a participé à la réalisation du thème principal de Crysis 2. Les quarante et un autres thèmes sonores ont été composés par Borislav Slavov et Tilman Sillescu qui sont peut-être des compositeurs inconnus du grand public, mais ils ont su concocter des thèmes de grande qualité dignes des productions hollywoodiennes.

Les bruitages sont du même acabit, ils sont puissants, présents et savent se signaler au moment adéquat. Les doublages français et anglais surprennent par leur qualité, par l’implication des doubleurs qui ont su donner le meilleur d’eux-mêmes.

Crysis2 2011-04-01 01-23-41-53_resize Crysis2 2011-04-01 01-19-18-23_resize



Galerie d'images

Crysis2 2011-04-01 01-49-33-30_resize Crysis2 2011-04-01 01-52-26-95_resize

Crysis2 2011-04-01 01-54-27-97_resize Crysis2 2011-04-01 01-57-43-96_resize

Crysis2 2011-04-01 01-33-34-40_resize Crysis2 2011-04-01 01-38-06-21_resize

Crysis2 2011-04-01 01-42-51-83_resize Crysis2 2011-04-01 01-30-06-02_resize

Crysis2 2011-04-01 01-31-59-71_resize Crysis2 2011-04-01 01-32-11-53_resize

Crysis2 2011-04-01 01-23-41-53_resize Crysis2 2011-04-01 01-23-44-61_resize

Crysis2 2011-04-01 01-27-41-13_resize Crysis2 2011-04-01 01-29-43-82_resize

Crysis2 2011-04-01 01-19-01-27_resize Crysis2 2011-04-01 01-19-18-23_resize

Crysis2 2011-04-01 01-19-46-27_resize Crysis2 2011-04-01 01-02-29-39_resize

Crysis2 2011-04-01 01-03-47-99_resize Crysis2 2011-04-01 01-07-33-31_resize

Crysis2 2011-04-01 01-11-57-56_resize Crysis2 2011-04-01 00-55-59-03_resize

Crysis2 2011-04-01 00-57-41-09_resize Crysis2 2011-04-01 01-01-49-11_resize

Crysis2 2011-04-01 00-37-36-61_resize Crysis2 2011-04-01 00-45-18-18_resize

Crysis2 2011-04-01 00-50-32-07_resize Crysis2 2011-03-31 03-11-28-64_resize

Crysis2 2011-03-31 03-20-40-86_resize Crysis2 2011-03-31 03-29-49-48_resize

Crysis2 2011-03-31 03-30-59-11_resize Crysis2 2011-03-31 03-06-29-20_resize

Crysis2 2011-03-31 03-06-54-82_resize Crysis2 2011-03-31 03-09-13-32_resize

Crysis2 2011-03-31 02-55-28-01_resize Crysis2 2011-03-31 02-57-00-12_resize

Crysis2 2011-03-31 02-58-59-93_resize Crysis2 2011-03-31 03-05-10-14_resize

Crysis2 2011-03-31 02-47-33-69_resize Crysis2 2011-03-31 02-52-39-18_resize

Crysis2 2011-03-31 02-53-25-22_resize Crysis2 2011-03-31 02-34-21-58_resize

Crysis2 2011-03-31 02-38-50-36_resize Crysis2 2011-03-31 02-42-35-39_resize

Crysis2 2011-03-31 02-23-54-76_resize Crysis2 2011-03-31 02-26-22-72_resize

Crysis2 2011-03-31 02-29-22-73_resize Crysis2 2011-03-31 02-31-45-90_resize

Crysis2 2011-03-31 02-15-36-67_resize Crysis2 2011-03-31 02-19-18-34_resize

Crysis2 2011-03-31 02-21-36-15_resize Crysis2 2011-03-31 02-10-37-80_resize

Crysis2 2011-03-31 02-11-21-68_resize Crysis2 2011-03-31 02-13-04-58_resize

Crysis2 2011-03-31 01-39-54-46_resize Crysis2 2011-03-31 01-51-59-86_resize

Crysis2 2011-03-31 01-55-59-62_resize Crysis2 2011-03-31 01-35-11-63_resize

Crysis2 2011-03-31 01-36-19-24_resize Crysis2 2011-03-31 01-38-08-53_resize

Crysis2 2011-03-31 01-39-07-54_resize Crysis2 2011-03-31 01-26-15-12_resize

Crysis2 2011-03-31 01-33-16-24_resize Crysis2 2011-03-31 01-33-46-29_resize

Crysis2 2011-03-31 01-08-10-82_resize Crysis2 2011-03-31 01-13-33-81_resize

Crysis2 2011-03-31 01-16-27-48_resize Crysis2 2011-03-31 01-01-23-40_resize

Crysis2 2011-03-31 01-03-38-53_resize Crysis2 2011-03-31 01-05-55-09_resize

Crysis2 2011-03-31 01-06-22-67_resize Crysis2 2011-03-31 00-56-33-67_resize

Crysis2 2011-03-31 00-57-13-79_resize Crysis2 2011-03-31 01-00-00-61_resize

Crysis2 2011-03-31 00-48-34-78_resize Crysis2 2011-03-31 00-54-15-49_resize

Crysis2 2011-03-31 00-54-23-90_resize Crysis2 2011-03-31 00-54-29-97_resize

Crysis2 2011-03-31 00-37-54-25_resize Crysis2 2011-03-31 00-45-38-44_resize

Crysis2 2011-03-31 00-46-36-57_resize Crysis2 2011-03-31 00-27-47-26_resize

Crysis2 2011-03-31 00-28-09-45_resize Crysis2 2011-03-31 00-30-17-39_resize

Crysis2 2011-03-31 00-32-10-94_resize Crysis2 2011-03-31 00-11-04-69_resize

Crysis2 2011-03-31 00-21-11-72_resize Crysis2 2011-03-31 00-25-51-29_resize

Crysis2 2011-03-31 00-02-36-15_resize Crysis2 2011-03-31 00-05-29-54_resize

Crysis2 2011-03-31 00-02-14-26_resize



Une suite digne de ce nom

Crysis 2 - Jaquette PCLa nano combinaison est aussi présente dans le mode multi-joueurs de Crysis 2, un mode excessivement  proche d’un Call of Duty : Black Ops. On retrouve donc l’aspect RPG, les défis, les Perks, les Killstreaks ou encore la personnalisation des classes.  La composante en ligne est composée de six modes de jeu classiques au possible comme le match à mort, la capture de drapeau, l’assaut ou encore l’extraction.

Toutefois, la flexibilité de la combinaison rend les affrontements dynamiques et imprévisibles. Les différentes cartes qu’elles soient verticales ou horizontales mettent en valeur les Perks permettant d’augmenter la précision des armes, de brouiller le radar des ennemis à proximité ou encore de marcher silencieusement.

Ces Perks s’obtiennent via la collecte de points d’expériences, via la mort de nos opposants et l’accomplissement d’objectifs.  Les Killstreaks sont eux imposés en fonction de la carte. Utiliser une frappe orbitale dans un niveau complètement fermé n’aurait en effet aucun sens.  Crytek surprend aussi dans la bonne prise en compte des spécificités PC. Sont ainsi présents les serveurs dédiés, les modes Hardcore augmentant drastiquement le potentiel offensif des armes ainsi qu’un navigateur de serveurs.

Au final, Crysis 2 tient pleinement ses promesses, il est doté d’une campagne solo intense et durable, ainsi que d’une composante en ligne haletante, intéressante et différente de la concurrence. Il s’agit sans aucun doute d’un excellent FPS à conseiller aux fans de la saga mais aussi à tout amateur de jeu de tir.

Configuration de test :

  • Asus P5B
  • Intel E6600
  • 2Go DDR2-6400
  • nVidia GeForce 260GTX
  • Samsung SyncMaster T240MD
  • Creative Sound Blaster X-Fi Titanium
  • Sennheiser PC 360 G4ME


+ Les plus
  • Un jeu beau, très beau…
  • Et extrêmement optimisé
  • Level-design intelligent
  • Mode multi propre et captivant
  • Univers sonore de qualité
  • Campagne solo intense
- Les moins
  • Instabilité de l’IA
  • Bestiaire limité
  • Personnalisation visuelle timide
  • Niveaux plus fermés
  • Héros quasi-muet

Notes

  • Graphisme Plus sage, Crytek n’a pas tenu cette année à mettre à genoux les derniers micro-ordinateurs. La firme allemande a surtout cherché à optimiser le moteur graphique et à se trouver une identité visuelle propre. La mission est largement accomplie que ce soit au niveau artistique ou technologique.
    10/10
  • Bande son L’univers sonore réalise lui aussi un parcours sans-faute. Bruitages, doublages et bande sonore sont à la hauteur des espérances. Ils sont dignes d’une production vidéoludique de haut vol.
    9/10
  • Jouabilité Crysis 2 est un titre très accessible aussi bien à l’aide d’une manette que du couple clavier/souris. Les différents tutoriaux et les indications visuelles sont appréciables et concis.
    8/10
  • Durée de vie Doté d’une campagne solo durant entre dix et douze heures, le titre atteint la norme haute du genre FPS. A cela, il faut ajouter le prometteur et excellent mode multi-joueurs tirant parfaitement partie de la nano combinaison. Cette composante peut aisément tripler ce chiffre à condition d’aimer les affrontements en ligne. De plus, l’ensemble comporte un mode New Game Plus autorisant l’emploi de nouvelles stratégies.
    8/10
  • Scénario Bien que classique, le scénario justifie relativement bien l’exploration de New York et de ses différents quartiers. Il est de plus composé de belles surprises scénaristiques et se montre on ne peut plus cohérent.
    7/10
  • Note générale L’année 2011 est chargée en excellents titres que ce soit au niveau conceptuel ou visuel. Pour l’heure, Crysis 2 s’accapare sans difficulté le titre de meilleur FPS de ce début d’année 2011. En plus de satisfaire pleinement les rétines des joueurs et d’offrir au genre FPS un bol d’air, le titre se montre franchement solide au niveau sonore et possède une durée de vie très honorable. Que demander de plus ? Une suite , tout simplement…
    9/10

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
lanfeust_deTroy1 Hors ligne Vétéran avatar 1258 points
Le #766401
:? Alors là :?
Je suis totalement étonné par votre test super complaisant pour Crytek, et je ne suis pas, mais alors absolument pas-du-tout d'accord avec votre avis!

Vous mettez 9/10 à un jeu qui, vous le précisez, n'utilise pas direct X 11, ne prévoit pas de sauvegardes manuelles et utilise des textures 2 fois plus PETITE que pour le 1 ! C'est quand même étonnant.

De même, j'ai le jeu, et je préciserai aussi, parce que c'est franchement important :

- On ne sait pas se coucher
- On ne sait RIEN utiliser du décors, à part "jeter une poubelle" '(génial, c'est super utile dans le jeu...).
- D'ailleurs, on ne sait pas non plus détruire grand chose dans le décors.
- Il n'y a que 2 véhicules différents, et encore, utilisables uniquement quand c'est prévu par le jeu.
- Idem, que 2 options seulement à l'armure (donc moins qu'avant!).
- Et enfin, on est plus aussi libre que dans le 1, car tout le jeu est sous forme de FPS scrypté à la CoD, exit la liberté qui existait dans le 1 sur l'île. Ici, c'est tunnel (ou assimilé), bref, on est sur des rails.

Si on ajoute à ça un scénario clairement pas original, et en plus mal raconté (taper incohérence scénario Crysis 2 sur un moteur de recherche, vous verrez que je ne dis pas n'importe quoi).

->En conclusion, il y a donc BEAUCOUP MOINS DE CHOSES dans Crysis 2 qu'avant! C'est clairement un jeu qui a régressé par rapport au 1er épisode et qui est moins bien, un comble pour une suite...

Donc 9/10, faut pas rire :eek: Ce jeu est sympa, mais il a vraiment rien de spécial/particulier par rapport à d'autres FPS, sauf une pseudocombi, clairement sous évalué!

Le "moins mauvais FPS actuel" ne signifie pas que c'est un bon FPS! franchement, un 7 ou 7,5/10 c'est plus juste, vu le manque total d'innovation/originalité du titre.

Les seuls trucs vraiment bon dans le jeu, ce sont les graphismes, clairement pas mauvais (mais encore une fois, c'est pas une "énorme claque", quand on voit un KillZone 3 par ex.), la bande son superbe (en même temps, Hans Zimmer quoi, THE bête!)

Voilà, j'espère que ça sera utile à certaines personnes qui liront cet avis, et sincèrement, sachez que j'ai vraiment tenté d'être objectif, pas la peine de penser que je suis aigri ou je ne sais quoi, je vous jure que c'est faux :jap:
Dephaser Hors ligne Héroïque avatar 719 points
Le #766531
Crysis 2 a été conçu dans l’optique de satisfaire trois plateformes vidéoludiques que sont PC, Playstation 3 et Xbox 360. Partant de ce constat simple, il est évident que ce dernier répond à la plupart de vos points soulignés plus haut.

A ce jour, seulement dix-neuf jeux sont compatibles avec DirectX 11. Ce support n’est pas forcément synonyme d’utilisation pleine et complète de l’API de Microsoft. Relativement peu de jeux parviennent à exploiter intelligemment DirectX 11, je pense notamment à DiRT 2, STALKER : Call of Pripyat ou encore Metro 2033. Ces apports sont visibles mais il faut souvent prendre le temps de s’arrêter pour apercevoir ces quelques changements, voir la plupart du temps qu’une texture à légèrement plus de volume qu’une autre. Il n’était pas question pour nous de pénaliser le jeu à cause du non-support de DirectX 11, qui plus est, est temporaire. Crytek a prévu de sortir dans les semaines qui suivent un patch destiné à introduire ce support.

J’ai beau chercher, je ne trouve pas de FPS récent possédant un système de sauvegarde libre. Les derniers en date sont Bioshock 2, Metro 2033 et STALKER : Call of Pripyat. Des titres qui datent d’un an si ce n’est plus. Toutefois, ces titres possèdent tous un certain aspect RPG/Gestion justifiant parfaitement cette possibilité. Dans le cadre d’un FPS pur et dur, il faut retourner en l’an 2008 pour trouver un FPS permettant de sauvegarder à tout moment, Far Cry 2. Vous l’aurez compris, la tendance dans les FPS purs est aux points de sauvegarde automatisés certainement plus simple à créer et mettre en place. Vous l’avez bien souligné, Crysis 2 est un jeu plus compact et linéaire. Ainsi, est-il vraiment nécessaire de sauvegarder à chaque coin de rue ?

Crytek a fait le choix d’utiliser des textures deux fois plus petites il est vrai, mais seriez-vous véritablement capable de sentir la différence à vue d’œil, sans utiliser de zoom optique et électronique ? Pour ma part, j’ai véritablement du mal comme bon nombre de joueurs à sentir la différence d’un terme purement qualitatif. Avoir des textures de 4096x4096 ne sert strictement à rien si ces dernières ne sont pas proprement exploitées et appliquées sur les différents supports prévus. Ce fut justement le cas de Crysis et Crysis Warhead qui possédaient un aspect parfois trop artificiel bien que précis et impressionnant. Crysis 2 perd certainement en précision texturale, mais il gagne en naturel et en crédibilité. Je préfère pour ma part avoir un jeu immersif doté de textures imprécises, plutôt qu’un jeu extrêmement précis mais peu réaliste. Dead Space 2 et Call of Duty Black Ops sont d’excellents exemples de jeux imprécis mais immersifs. Après, je comprends tout à fait votre avis, chacun ses goûts. Mais en optant pour des textures moins précises, Crytek a au moins rendu le titre accessible à bon nombre de PC ainsi qu’aux consoles de salon. Il faut une nouvelle fois le préciser, Crysis 2 est un jeu multi-plateformes, des concessions sont inévitables.

L’impossibilité de se coucher est un choix purement conceptuel de la part des développeurs, ils ont voulus pousser le joueur à bouger, à prendre des initiatives plutôt qu’à faire la serpillière. Cette restriction est aussi présente dans le mode multi-joueurs pour éviter la campe. Cette position est utile dans le cadre des engagements à longue distance et des soldats humains et fragiles. Mais Crysis 2 est majoritairement composé de combats à courtes voire moyennes distances. De plus, les joueurs sont équipés de combinaisons leur permettant d’essuyer de nombreux tirs et surtout de stabiliser sa visée. Cette position apparait donc inutile au concept. Cette position est aussi absente des Halo Reach et autres Killzone 3 pour des raisons similaires.

Le décor est interactif par moments, le joueur est capable de saisir et de jeter des objets légers et lourds. Les objets légers et inoffensifs sont très utiles pour attirer les ennemis à l’opposé. En mode Super-soldat, un tir de fusil à pompe est souvent synonyme de mort instantanée. Il convient donc d’éloigner ces armes le plus loin possible. Les objets explosifs peuvent être saisis et détruits, ils sont extrêmement utiles pour nettoyer des zones entières à condition d’avoir la patience nécessaire. En jouant dans les modes de difficultés les plus élevés, elle est indispensable. Il est aussi possible de renverser des voitures légères, de saisir et d’arracher des postes de mitrailleuses et même de faire tomber un donut géant sur un pauvre agent du CELL. Le jeu comporte d’autres interactions mineures comme saisir un téléphone, consulter des micro-ordinateurs afin d’obtenir des informations scénaristiques. Bref, le décor est utile et utilisable à des fins multiples. Il est aussi destructible à certains moments.

La présence de seulement deux véhicules dans la campagne solo est aisément justifiée. Est-il franchement raisonnable de parcourir une ville entièrement dévastée et grouillant d’extra-terrestres ? En revanche et sur ce point je suis d’accord, au niveau du mode multi on ne peut que regretter l’absence des véhicules. Les cartes étant trop compactes, les combats à pied ont été privilégiés. Toutefois, les responsables n’ont pas exclus de les introduire via un DLC.

Comme je l’ai mentionné dans le test, Crysis 2 comporte effectivement et seulement deux options à l’armure. Afin de vous répondre, je vais tout simplement citer un passage du test en question.

« Accessibilité oblige, cette dernière possède seulement deux modes de fonctionnement principaux, le mode Armure et le mode Infiltration. Les modes Force et Vitesse de Crysis n’ont pas été supprimés, ils ont été tout simplement automatisés. Ainsi, en enfonçant la touche « Course », le héros se mettra à courir aussi vite qu’une voiture. Enfoncer la touche « Saut » déclenchera un impressionnant saut en hauteur. La touche « S’accroupir » permettra d’effectuer une glissade au sol et de surprendre par la même occasion ses ennemis. »

Vous l’aurez surement compris, l’armure de Crysis 2 a beau posséder deux modes, elle n’en reste pas moins aussi performante que l’armure du premier volet. Je peux d’ailleurs ajouter qu’en jetant un objet ou un ennemi dans les airs, le mode Force sera nécessairement utilisé.

Au niveau de la moindre ouverture du concept, je suis entièrement d’accord. Les développeurs ont été contraints de limiter la taille des cartes par souci de mémoire. Les consoles étant limitées, ces derniers n’ont eu d’autre choix que de s’adapter en conséquence.

La « pseudocombi », comme vous l’appelez rend les parties multi-joueurs intenses et je vous invite à vous adonner quelques heures à ces différents modes pour comprendre véritablement son utilité et sa flexibilité face à des joueurs humains réactifs et adaptifs.

Alain L.
kalifff Hors ligne VIP icone 5310 points
Le #766541
10/10 en graphismes? :eek:
temp2008 Hors ligne Héroïque avatar 802 points
Le #766681
Somme toute, vous faites l'apologie du nivellement par le bas pour satisfaire un portage multi-plateforme ...
lanfeust_deTroy1 Hors ligne Vétéran avatar 1258 points
Le #766981
Merci Alain pour votre suivi !

Je ne partage pas vraiment votre avis, mais c'est agréable d'en discuter ouvertement, et sans qu'une partie où l'autre ne s'égare en clichés ou en réactions virulentes et inutiles!
:jap:

Concernant direct X 11, il est vrai que l'apport n'est clairement pas "essentiel", mais disons que d'une boîte comme Crytek, la non-prise en charge déçoit quelque peu, surtout que d'autres jeux l'ont fait avant.

De même pour les textures, venant de terminer le jeu hier soir, je dois avouer que la fin du jeu est bien plus belle, mais elle reste en deça de ce que l'on pouvait attendre de ces (très bons) développeur de moteur graphique, surotut après la claque du 1er opus (cette île déserte...).

Le problème c'est que je me demande dans quelle mesure le Cryengine 3 n'est pas un "simple" (c'est vite dit, bien évidemment) moteur pour "importer les jeux facilement sur console" au lieu d'un moteur graphique "complet pour magnifier les jeux". Et ça, ça m'embête, et pas qu'un peu.

Donc au final, je trouve toujours que le test est bien trop aimable vis à vis de Crytek. (10/10 en graphismes quand on voit un Stalker justement, tout bonnement incroyable, ou 7/10 en scénario alors que ce dernier est à la limite de l'incompréhensible plus d'une fois. et relativement incohérent également...).

Il est loin le temps de Far Cry et Crysis 1ers du nom. on est plutôt dans un remake de Call Of Duty du reste.

Comme le précise d'ailleurs parfaitement temp2008, pour moi, ce jeu est "nivellé vers le bas", et c'est dommage.

Mais effectivement, comme vous le résumez bien, c'est finalement forcément toujours "chacun ses gouts"

Bien à vous, merci encore pour votre suivi constructif, j'apprécie.
Balbuzik Hors ligne Héroïque avatar 806 points
Le #772971
Et voilà , aujourd'hui un nouveau test et pas des moindres , puisqu'il s'agit de Crysis 2.
Maitre étalon graphique sur PC , avec le premier du nom , les déclarations fracassantes de ses créateurs : "nous allons instaurer une nouvelle norme en matière de multijoueurs" , avaient de quoi faire rêver.
Mais à l'arrivée , force est de constater qu'un Killzone 3 dépassera en beauté graphique ce Crysis 2 sur console , s'entend.

L'HISTOIRE

Vous êtes dans un immeuble en ruine , tous semble s'écrouler autour de vous, comment en êtes vous arrivez là ? On commence par une série de flash d'info qui font état de menaces Aliens , puis plus rien. Ca ressemble énormément au scénario de Invasion Battle Los Angeles. Les similtudes ne s'arrêtent pas là et vous serez surpris que l'on reprenne la trame du film sans plus de vergogne.
Bref , vous vous réveillez face à un type qui possède une drôle de combinaison , la nanosuite , que vous êtes bien sûr obligé de revêtir.
Ensuite , que devrez vous faire ? La cuisine , le ménage , un p'tit tour de skate ? Que neni , il vous faudra prendre une arme et découvrir les nombreuses fonctions de cette combinaison.

Guidé par une voix inconnu vous devrez rejoindre un point donné de la carte , dans New York et prélevé du tissu Alien.

Enfin voilà quoi , vous l'aurez compris , l'histoire n'est pas vraiment le point fort de cet opus , surtout qu'il ne s'embarrasse pas d'un retour en arrière pour ceux qui aurait loupé le 1er épisode sur PC.

LE GAMEPLAY

On aborde alors ici , sans doute le meilleur morceau : vous pourrez vous déplacez selon 3 éléments distincts qui régisse votre progression :

1. La vitesse , en effet la combinaison que vous possédez vous permet des déplacements rapides et efficaces , vous sautez très haut , et courrez très vite , mais cela a un coût puisque vous viderez par la même occasion une jauge qui représente votre énergie.

2. La force , aspect très conventionnel , vous permet de soulever de lourds objets ( ha si je l'avais eu pour mon déménagement !) et également de péter la gueule a ces sales Aliens de merde grâce à un putain de coup de poing dévastateur. En appuyant sur L2 vous aurez ainsi la sensation d'être invincible grâce à un durcissement tangible de ladite armure.

3. L'invisibilité , et c'est là l'arcane centrale du jeu , tant en multi qu'en solo , vous pouvez être invisible ! Alors c'est super chouette pour des attaques furtives ou vous pouvez dézinguer de l'Alien en toutes discrétion. Malheureusement , la jauge d'énergie diminuera assez vite et il vous faudra faire attention de ne pas réapparaitre inopinément en plein milieu d'une infiltration !

CONCLUSION

Sans être transcendant , ce petit Crysis 2 mérite tout de même qu'on s'y attarde , notamment grâce à son multi , nerveux et assez joli. Un bémol toutefois , on ne pourra malheureusement pas créer de clan et retrouver sa team . Vous pourrez avoir un Tag mais les compéts officiels semblent absente des stats. L'aspect graphique est vraiment correct , et la durée de vie dans la norme , compter une 10 d'heure.
Pour 60 euros c'est un peu cher , sachant que le multi ne durera certainement pas aussi longtemps qu'un Modern Warfare par exemple.

MA NOTE

13/20

A la semaine prochaine pour un nouveau test !

Boris Rannou
Balbuzik Hors ligne Héroïque avatar 806 points
Le #772981
Je me suis permis d'écrire un avis personnel sur le jeu , ne sachant pas trop si cela fait partie de la politique "maison" (dans le sens où il faudrait ne réagir qu'uniquement aux précédents posts) .
Si tel était le cas , je détruirais sans problème cet avis.
Merci !
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar