Test Damnation

Le par  |  0 commentaire(s)

Damnation - Image 42 Damnation - Image 43

Damnation - Image 36 Damnation - Image 37

Damnation - Image 38 Damnation - Image 39

Damnation - Image 31 Damnation - Image 32

Damnation - Image 33 Damnation - Image 34

Damnation - Image 35 Damnation - Image 30

Notes

  • Graphisme Plutôt honnête, le jeu atteint tout juste la norme sans pour autant s’en démarquer. Il présente toutefois des textures correctes et un flou bien moins prononcé que sur les versions consoles. Un bon point.
    6/10
  • Bande son Seule la bande sonore s’en sort tout juste avec la moyenne. Autrement, qu’il s’agisse des bruitages ou des voix, on ne peut pas dire que les développeurs se soient cassés la tête, ils sont tout bonnement pitoyables.
    4/10
  • Jouabilité Rapide à prendre en main, Damnation souffre d’un gameplay résolument fixe et robotique. La basicité de l’IA, les soucis de collision et la linéarité des missions décourageront bon nombre de joueurs. Sans compter sur l’imprécision calamiteuse des armes donnant l’impression de vouloir faire trainer les choses.
    4/10
  • Durée de vie La campagne solo dure entre sept et neuf heures de jeu en fonction de votre niveau. Si vous faites comme moi, c'est-à-dire utiliser exclusivement le sniper, l’histoire vous prendra cinq voire six heures. Au final, le jeu bénéficie d’une durée de vie honorable mais elle est véritablement gonflée par des artifices inutiles et aberrants.
    7/10
  • Scénario Présent par moment, le scénario peine à justifier toute cette violence et se montre prévisible. La mise en scène ne permet pas aux joueurs de s’identifier au héros ni même d’éprouver une quelconque sympathie.
    4/10
  • Note générale Damnation n’est pas un catastrophique jeu, juste un mauvais jeu. Il ne prend pas la peine de peaufiner ses mécanismes et se veut trop simpliste. L’exploitation des acrobaties aurait pu être bien meilleure tout comme les combats plus dynamiques. Mais, les développeurs ont clairement manqué d’ambition et se sont posés de grandes limites. Un jeu à éviter.
    4/10
Dans le même style
  • Test Test Drive Unlimited 2
    En recueillant de bonnes notes auprès de la presse spécialisée, la saga Test Drive a vu son destin s’éclaircir pour encore quelques années. Il aura fallu attendre plus de quatre ans avant qu’Eden Games réussisse à mettre sur ...
  • Test La Légende de Beowulf
    Sorti simultanément avec le long métrage du même nom, nous revenons un peu tardivement vers La Légende de Beowulf. Et plus que la version PC que nous avions imaginé vous présenter, c'est sur le support UMD destiné à notre PSP que ...
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme