Test Dead Rising

Le par Alexandre W.  |  0 commentaire(s)
Article n° 219 - Test Dead Rising (120*120)

A la sauce Romero, vous voici embarqué dans un massacre de mort-vivants d'une qualité graphique saisissante. Loin des traditions, CAPCOM nous présente un jeu où l'humour se mêle délicatement à l'ambiance morbide des arrachages de bras et des explosions de cervelles. Reste à savoir si vous aimerez trucider plusieurs milliers de zombis pendant toute la durée du jeu'

ça pue la mort!

Dans ce jeu au titre évocateur, vous incarnez un photojournaliste, Frank West. Il habite dans la petite ville de Willamette dans le Colorado. Une petite ville sympa mais qui est aujourd'hui infestée de zombies. Vous vous y rendez pour découvrir ce qu’il s’y passe. Descendant de votre hélicoptère, vous vous posez sur le toit du seul endroit intéressant de la région : le Mall, un grand centre commercial à l’américaine. Vous découvrez que ce centre est d’autant plus intéressant que ces affreux monstres s'y sont quasiment tous réfugiés et qu'ils attaquent la première personne vivante à portée.

Dead Rising - AïeDead Rising - Allo

Accompagné de deux agents du FBI et d’un ancien agent du centre commercial, vous vous retranchez dans le poste de sécurité. D’ici, vous avez une vue d’ensemble du centre et pouvez ainsi vous orienter afin de remplir vos différentes missions. Sachant qu’il y a six fins différentes, chaque objectif que vous remplirez ou non dans ces missions, vous orientera vers une de ces fins.

Dead Rising - Allo encore

Tout d’abord, la quête principale mise à votre disposition consiste à résoudre le mystère entourant ce centre commercial. A l’aide d’informations glanées ici et là, et surtout auprès de vos compères du Bureau Fédéral, vous devez découvrir comment ces zombis ont pu faire leur apparition. La seconde quête, qui se déroule parallalèlement à la première, est de sauver plusieurs rescapés disséminés aux quatre coins de cet immense Mall.

Dead Rising - BangDead Rising - Bonus

Immense n’est pas peu dire. Vous avez à votre disposition plus de 120 magasins (restaurant, magasin de sport, de vêtements, …) pour reprendre de l’énergie, récupérer des armes, des vêtements et bien sûr secourir les survivants. Il est vrai qu’on aurait pu faire plus petit mais il fallait bien pouvoir accueillir les 53 594 habitants devenus zombis. Et oui, bien qu’au cours du jeu le nombre d’ennemis vous semble infini, il ne l’est pas, mais il vous faudra du courage pour découper, décapiter, exploser ou écraser tout ce beau monde.



Evoluer pour mieux tuer

Comme tout bon reporter, Frank a toujours autour de son cou un appareil photo. Celui-ci vous permet de prendre des photos (et oui…) qui vous font gagner des points d’expérience et ainsi augmenter votre niveau. Grâce à ces dernières photos, vous pouvez aussi remplir quelques missions. D’ailleurs, ces dernières ne sont pas très compliquées mais ont le mérite de toujours devoir recourir à une petite astuce pour les résoudre. Ainsi, lorsque vous devrez escorter deux touristes japonais, il vous faudra trouver un livre pour apprendre à parler japonais, sous peine de les voir vous ignorer. Avec un peu de recherche, vous pouvez résoudre chaque énigme en moins de dix minutes (en général, il vous faut plus de temps pour arriver au point de rendez vous que d’en repartir vainqueur).

Dead Rising - Bonus 2Dead Rising - Boomerang

A chaque mission d’escorte, vous pouvez interagir avec les personnes vous accompagnant. Ainsi, vous pouvez leur donner des armes ou de la nourriture, ou encore les aider à avancer s’ils sont blessés. Dans ce dernier cas, qui est un point important, lorsque vous portez ou soutenez quelqu’un, vous ne vous faites pas attaquer. Ce qui vous permet de vous balader où vous le voulez et ainsi découvrir quelques nouveautés sans prendre de risque. Evidemment ça casse un peu le charme Romero mais ça reste très utile. Faites tout de même attention au temps qui défile…

Dead Rising - Coup de piedDead Rising - De plus en plus

Les zombis sont assez faciles à tuer, et plus vous évoluez, plus vous les tuez facilement. Le seul point très délicat est qu’il faut veiller à ne pas se faire submerger par le nombre des ennemis et vue la quantité, ce n’est pas chose aisée.
Lorsque vous utilisez une arme à feu, le mode caméra au dessus de l’épaule est assez conseillé (surtout pour les pistolet), vous permettant ainsi de viser les zombis à la tête, ce qui les tue sur le champ et vous fait économiser de précieuses munitions, qui viennent toujours à manquer au mauvais moment. Le seul problème avec ce mode, c’est que l’on ne peut pas se déplacer, ce qui est encore gérable avec les mort-vivants, particulièrement lents, mais qui devient vite gênant contre les boss, qui eux courent dans tout les sens et sont en plus très résistants.



Des armes et des bonus.

Concernant les armes, ce qui est ennuyeux, c’est qu’elles ne durent pas très longtemps. Il y a heureusement des astuces pour rallonger leur durée de vie. A force de fréquenter les librairies et autres magasins de livres, vous trouverez des magazines vous permettant d’améliorer certaines de vos compétences. Le hic, c’est qu’ils prennent une place dans votre inventaire, qui est déjà très réduit au début du jeu. Votre inventaire grandissant à force de jouer, je vous conseille vivement d'en collecter quelques uns, certains doublent voire triplent la durée de vie de certaines armes. Et quand vous découvrirez les merveilles que l’on peut faire avec un excavateur ou une tondeuse, vous serez triste de devoir vous en séparer.

Dead Rising - BradDead Rising - Jessica

L’inconvénient de ces grosses armes c’est que vous ne pouvez pas les stocker dans votre inventaire, vous ne pourrez donc en avoir qu’une à la fois. Celles-ci se faisant plutôt rares, faites votre maximum pour en allonger leur durée de vie. Pour cela, utilisez les livres précédemment cités ou alors tuer moins d’ennemis. Le nombre étant si important et le temps disponible si court, qu’il vous faudra parfois revoir vos priorités. Au cours de la mission de sauvetage, chaque personnage qui vous attend est en sursis. Si vous traînez trop, ils mourront et vous perdrez ainsi une bonne occasion d’améliorer votre niveau.

Dead Rising - Carlito

Une fois votre niveau amélioré, vous pouvez augmenter votre durée de vie, votre force, vos coups spéciaux. Votre inventaire se développe aussi, ce qui vous permet de porter plus de livres et ceci entraînant cela, d’allonger la durée de vie de vos armes ou d’acquérir d’autres spécificités. La nourriture vous redonnant de la vie est elle aussi stockée dans ce même inventaire. Certains boss étant très coriaces, une bonne réserve de nourriture est souvent nécessaire et pour en avoir, rien de tel qu’un bon inventaire.

Dead Rising - Frank WestDead Rising - Isabela

Il existe quelques bonus plus ou moins cachés pour acquérir de l’expérience. Pour ne pas vous dévoiler tous les secrets du jeu, sachez juste que chaque chose a sa place. Ainsi, une casserole ne se range pas par terre, mais est mieux sur une cuisinière, si vous voyez ce que je veux dire. Une tête de Lego bien alignée fait tout de suite mieux… et tant qu’à faire en passant à la salle de sport, un peu de jogging vous ferait du bien…



Une réalisation d'enfer !

Côté graphisme, Dead Rising est très beau, les modélisations et surtout l’animation des personnages sont très naturelles. Les zombis sont eux aussi très bien représentés et variés. Bien qu’il est évident qu’il y ait un nombre limité de type de zombis, on n’a pas l’impression de voir toujours les mêmes. Seuls quelques types ne passent pas inaperçus (les policiers et les chasseurs entre autres).

Les décors sont de très bonnes qualités et eux aussi très variés. Il y a très peu de bugs graphiques, en particulier au niveau des collisions. Vous ne verrez donc pas votre personnage traverser quelqu’un d’autre ou un obstacle. Au lieu de cela, si vous vous retrouvez coincé par un collègue, Frank lui donnera une petite beigne pour qu’il se pousse. Une alternative bien sympa quand on est dans un tout petit corridor.

Dead Rising - DégageDead Rising - Et un de plus

Comme à l’accoutumée, dans les jeux actuels, les espaces à explorer sont très grands (nous sommes tout de même loin de l’île de Just Cause), et il est possible de les explorer dans tous leurs recoins, que ce soit à l’horizontal ou à la verticale. Ainsi, pour pouvoir aller vous planquer sur un palmier et tirer comme un sniper, il vous faut user de maintes astuces afin d’y parvenir. Il en va de même pour pas mal d’endroits hauts perchés cachant quelques bonus très intéressants.

Dead Rising - Loading

Côté ambiance sonore, CAPCOM n’a pas joué les grands films hollywoodiens mais nous a tout de même offert une musique de bonne qualité, collant parfaitement avec l’ambiance du jeu. Aucune saccade ni interruption brusque, les transitions sont très bien faites. Seuls les dialogues de certains personnages sont révisables, notamment au niveau des expressions des visages lors de la lecture du texte. A part ça, la réalisation est irréprochable.

Dead Rising - MapDead Rising - Méchant

Il n’y a pas de mode multijoueurs, comme la majorité des jeux de ce genre, mais on s’en passe aisément tellement le jeu est prenant. De plus, quels modes aurait-on pu trouver à adapter à ce jeu ' Côté sauvegarde, il est aussi intéressant de constater qu’il est possible de n'en faire qu'une seule. Ainsi, il vous sera très dur de revenir en arrière et vous devrez donc être sûr d’avoir fait la bonne action dans le temps imparti avant de faire votre sauvegarde.



Galerie d'images

-Dead Rising - Méchant-Dead Rising - Passage secret-Dead Rising - Passage secret 2

-Dead Rising - Passage secret 3-Dead Rising - Photo-Dead Rising - Photo 2

-Dead Rising - Projection-Dead Rising - Qui c'est-Dead Rising - Sabre Laser

-Dead Rising - Sabre Laser 2-Dead Rising - Shoot-Dead Rising - Shoot 2

-Dead Rising - Shoot 3-Dead Rising - Start-Dead Rising - T'es mort

-Dead Rising - Timing serré-Dead Rising - Trop tard-Dead Rising - Trop tard 2

-Dead Rising - Un de moins-Dead Rising - Variante-Dead Rising - Variante 2

-Dead Rising - Variante 3-Dead Rising - Y'a du monde



Conclusion

Bref, CAPCOM sort ici un titre qui ne restera pas dans les oubliettes, bien que la violence en interdise la vente au moins de 18 ans. Ce jeu a de bonnes chances d’être vendu à plusieurs milliers d’exemplaires. Amoureux des morts-vivants et de gore, n’hésitez pas ! Ce jeu est fait pour vous... et pour les autres aussi…

Dead Rising - Jaquette



+ Les plus
  • Très belle qualité graphique
  • Délire tout le long du jeu
  • Enormément d'options
- Les moins
  • Un mode de jeu qui peut vite devenir lassant
  • Un mode de visée dans lequel on ne se déplace pas

Notes

  • Graphisme Une pure merveille, la modélisation des hommes et des batiments sont très bien faits, très peu de bugs à l'horizon. Les projections de sang sont très réalistes et ne s'effacent pas après 10 secondes. Des graphismes dignent de la XBOX 360.
    9/10
  • Bande son L'ambiance sonore est de très bonne qualité, et très bien orchestrée. La bande son nous plonge bien dans l'ambiance et change de rythme au bon moment sans jamais nous lasser. Seule la sonnerie du téléphone de Frank est super désagréable.
    9/10
  • Jouabilité La prise en main est très facile, tellement précise, qu'il vous arrivera souvent de taper dans le vide car l'ennemi est trop loin. Il n'y a donc pas trop d'assistance de l'ordinateur. Le mode caméra au dessus de l'épaule est, au contraire, très délicat voir même désagréable et fait donc baisser la note.
    7/10
  • Durée de vie La durée de vie d'une mission n'est pas exceptionnellement longue, mais étant donné qu'il y a 6 fins défférentes dans le jeu, si vous voulez vraiment le finir, vous devrez donc tout rejouer 6 fois de suite. Vous offrant ainsi une durée bien plus longue.
    8/10
  • Scénario Un scénario bien sympa qui ravira les amateurs de films d'horreur et des beat'em all. Ici, vous aurez de quoi vous amuser puisque vous ne pourrez faire un pas sans croiser une tripotée de zombies. Ce surnombre peut tout de même devenir lassant à la longue car les actions sont très répétitives.
    8/10
  • Note générale Un jeu à conseiller car non seulement beau mais aussi très défoulant. Mêlant beat'em all et aventure, ce jeu plaira à beaucoup de monde.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire