Test Def Jam Icon

Le par Gildas  |  0 commentaire(s)
Article n° 397 - Test Def Jam Icon (120*120)

Trois ans après le précédent opus, la série Def Jam accueil son nouveau bébé, Def Jam Icon. Toujours axé sur le Hip Hop, le jeu apporte son lot d'innovation et délaisse quelques unes de ses qualités qui avaient fait la renommée de la série. Qu'à cela ne tienne, le nouveau Def Jam est là et compte bien (re)conquérir son public grâce à son style unique. Vu le faible nombre de jeux de combat de ce type sur Xbox 360, cela ne risque pas d'etre bien difficile.

Introduction

Yeah Yeah Yeah han han !! Def Jam est de retour dans une version next gen sur Xbox 360 nommée Def Jam : Icon. Si certains d'entre vous n'ont jamais joué à Def Jam, je vous rappelle qu'il s'agit bel et bien d'un jeu de combat à la Street Fighter II et non pas la suite de cet excellent jeu de Basket qu'était NBA Jam avec les joueurs avec les grosses têtes et les supers dunks. Bref, Def Jam est donc la série vous permettant de créer et personnaliser votre racaille et de partir affronter les pires méchants, ou plutôt, dans cette version quelques célébrités de la scène Hip hop.

Après plusieurs passages réussis sur consoles Old Gen, Def Jam revient avec des innovations majeures pour tenter de faire évoluer la série.

Ce genre d'exercice est difficile et le risque est de perdre les habitués de la série. Voyons donc ce que nous propose Electronic Arts dans cette nouvelle version.

../..


Surtout du Hip Hop et pas mal d'innovation

Premier constat, le style du jeu est assez unique et interpelle dès l'arrivée au menu. On peut y voir une ville en noir et blanc dont les immeubles bougent au rythme de la musique. On est directement dans l'ambiance rap du titre, et sans plus attendre, sélectionnons le mode " Monter un label ".

Dans ce mode, vous commencerez par créer votre personnage de la tête au pied. Beaucoup de possibilités de personnalisation vous sont offertes : taille, couleur de peau, corpulence, forme du visage (nez, yeux, bouche...), définition du style de combat, etc...

Def Jam Icon    Def Jam Icon

Commence alors l'histoire principale. Votre but, comme l'indique le mode de jeu sélectionné, est de monter votre propre label. Suite à une bagarre dans une boite de nuit, vous êtes repéré par Carver, qui vous propose de bosser pour lui en tant que garde du corps dans un premier temps. Il vous donne au passage un logement : une chambre toute miteuse qui comporte quand même un ordinateur pour consulter vos mails, votre compte en banque, les ventes de disques, et une garde-robe vous permettant de vous habiller correctement. Pour la remplir, il vous suffit de faire les magasins et d'acheter des vestes, pulls, jeans, pantalons à pince... le choix est vaste et les prix ne sont franchement pas bien élevés car vous démarrez avec $1000 en banque et une veste classe ne vous en coûtera que $65. De quoi vous habiller correctement dès vos premiers pas dans le jeu.

Après quelques combats, on se rend compte que la difficulté du jeu n'est pas bien élevée car même s'il arrive de perdre des combats, le titre propose à la fin de l'affrontement de prendre sa revanche et donc de recommencer le combat. Aucune limitation n'est fixée à ce niveau, tant que vous perdez, vous pouvez réessayer.

Def Jam Icon
Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

Les phases de combat s'enchaînent, et c'est franchement assez répétitif finalement. Les possibilités d'enchaînements pendant les matchs sont assez réduites et même les nombreuses interactions avec le décors ne permettent pas de relever l'intérêt du titre. Néanmoins, l'aspect graphique et la bonne intégration des musiques au jeu sont son gros point fort.

Def Jam Icon    Def Jam Icon

Def Jam Icon propose plus de 26 morceaux et pour les possesseurs d'Xbox 360 uniquement, vous aurez la possibilité d'importer votre propose musique à partir d'une source externe branchée sur votre 360 (ipod, téléphone portable, ...). Cette option est la seule et unique différence entre la version PS3 et 360 du jeu. Le jeu gère les playlists, car en cas de combat long, il est parfois énervant d'entendre toujours le même titre en boucle.

A la fin de chaque combat, vous pourrez confronter vos statistiques à celles de votre adversaire : nombre de projections, nombre d'utilisation des obstacles, etc...

../..


Un contenu un peu trop léger

Def Jam Icon propose beaucoup d'interactions avec les décors : les écrans de télévision explosent, les structures métalliques supportant les projecteurs se balancent, tout est fait pour que, lorsqu'un des combattants est projeté dans le décors, quelque chose de pas clair lui explose dessus. Par contre, grosse déception, où sont passées les armes ' Il n'y a plus que nos poings pour en décourdre, c'est dommage.

Parmi les différences avec les 2 premiers opus de la série on peut noter également un rythme de combat plus lent et plus proche de Fight Night. Les décors bougent en fonction du rythme de la musique, même si vous avez sélectionné un morceau provenant d'une source externe et la principale innovation du titre repose que le fait qu'à n'importe quel moment du combat, vous pouvez arrêter la musique à l'aide de la gachette gauche et mixer avec les sticks directionnels pour faire exploser certains décors sur votre adversaire. Malheureusement, il faut que votre adversaire soit proche d'un décor à ce moment là, qu'il soit à terre si vous ne voulez pas vous en prendre une, et un petit peu de chance, ce qui fait beaucoup de paramètres et finalement, vous ne vous servirez que peu de cette possibilité même si elle vous garantit un maximum de dégât sur votre adversaire.

Def Jam Icon    Def Jam Icon

Les mouvements de caméra sont très bien pensés, les 2 adversaires ne sont pas toujours vus de profil, mais ça ne gêne en rien la maniabilité, la caméra a un déplacement très dynamique qui renforce l'aspect musical de l'affrontement et apporte plus de réalisme au jeu.

Par défaut, il n'y a pas de barre de vie apparente à l'écran, il n'y a d'ailleurs rien qui s'affiche, il n'y a qu'un seul moyen de savoir si vous allez encore pouvoir rester longtemps sur vos deux jambes. Lorsque vous aurez accumulé suffisamment de dommages, des blessures et du sang apparaîtront sur votre personnages et l'ambiance graphique changera pour des couleurs et une luminosité plus saturée, symbolisant votre niveau de santé. Il en sera de même pour votre adversaire, il vous faudra bien regarder votre personnage pour savoir si c'est lui ou vous qui êtes en mauvaise posture. Ce système reprend celui de Fight Night, même si dans ce dernier, l'apparition des blessures était progressive et non en 2 temps.

Au fur et à mesure de la progression en mode "Monter un label", vous prendrez de plus en plus d'expérience dans la gestion de votre business et Carver vous donnera petit à petit les billes pour que vous signez quelques artistes et un budget vous sera alloué pour gérer le marketing, les apparitions télé, les diffusions radio, etc... Mais vous ne ferez qu'investir dans ces domaines, rien de plus. Il ne faut donc pas s'emballer, Def Jam Icon reste bien centré sur les combats en 1 contre 1, rien de plus !

Def Jam Icon
Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

Si l'on regarde un peu les modes de jeu disponibles, on trouve :
  • le mode "Monter son label" que je vous ai détaillé précédemment
  • le mode "Combattre" qui vous permet d'affronter un adversaire contrôlé par l'IA ou un de vos amis
  • le mode "Mix Tape" qui vous permet d'affronter l'IA ou un ami avec vos propres morceaux de musique lus par le lecteur multimédia de la Xbox 360.
  • le mode "F.A.C.E" qui vous permet de créer votre personnage pour l'utiliser ensuite dans le mode "Combattre".
  • le mode Xbox Live.

Ce dernier propose plusieurs options classiques : Matchs classés, matchs non classés, matchs personnalisés, consultation des classements et une dernière possibilité, le repaire du quartier qui n'est rien d'autre qu'une gestion de salles de discussion. Rien de plus à rajouter sur ce mode, si ce n'est que si vous souhaitez utiliser l'avatar que vous vous êtes créé avec le mode F.A.C.E, il vous faudra d'abord terminer le mode "Monter un label" avec celui-ci.

Concernant les personnages prédéfinis si vous ne souhaitez pas utiliser le vôtre, vous pourrez choisir entre des célébrités comme Sean Paul, Method Man, Fat Joe ou encore Redman, qui sont vraiment très ressemblants.

../..


Les succès

Voici les succès de Def Jam Icon sur Xbox 360 :




Conclusion

Que peut-on dire pour conclure, si ce n'est que ce nouveau Def Jam innove sur beaucoup de plans mais risque fort de perdre ses fans, la faute à un changement de style un peu trop prononcé. Les combats sont moins rapides, l'interaction avec la musique n'est pas facile à utiliser pour être vraiment intéressante et le jeu est assez répétitif et risque de ne pas rester longtemps  au chaud dans votre console.

Mais malgré ces défauts, le titre s'en sort bien grâce à un style graphique unique et une ambiance Hip Hop très réussie. Même s'il n'est pas incontournable, ce jeu a sa personnalité et ne peut pas passer inaperçu. Il aurait juste fallu qu'il soit un peu plus proche des précédents opus et un peu plus fourni en contenu pour être indispensable.

Ne vous méprenez pas, il y a quand même bien moyen de s'amuser avec, il y a du monde sur le Live pour vous affronter, et rien que pour se défouler, ce Def Jam vous fera passer un bon moment. En plus, les jeux de combats de ce type ne sont pas légion sur Xbox 360. Il y a eu Dead or Alive l'année dernière, Def Jam et Virtua Fighter 5 cette année et puis... je crois bien que c'est tout.

Personnellement, j'espère très fortement que la rumeur d'un nouveau Killer Instinct va se transformer en annonce officielle, ce genre de jeu est à développer sur console next gen, pour l'instant il est assez inexistant.


+ Les plus
  • Le style graphique
  • Les décors interactifs
  • La modélisation des personnages
  • Pouvoir coller une raclée à Sean Paul.
- Les moins
  • Trop répétitif
  • Les combats moins rapides et moins nerveux
  • La possibilité de mixer les musiques pas assez poussée
  • Pourquoi ne pas avoir ajouté M. Pokora aux personnages '
  • Les temps de chargement trop longs

Notes

  • Graphisme C'est de la next gen, c'est certain, le titre a sa propre personnalité et les effets du décors en fonction du rythme de la musique sont bluffants. la modélisation des personnages est également impressionnante, il n'y a qu'à voir les vidéos du mode "Monter un label" qui utilisent le moteur du jeu pour s'en convaincre.
    8/10
  • Bande son 26 morceaux par défaut et des bruits de baffes et de coups de pieds tout ce qu'il y a de plus correct. Si vous n'aimez pas le Hip Hop, pas d'inquiétude, branchez votre lecteur MP3 à votre console, vous pourrez jouer sur vos morceaux préférés.
    8/10
  • Jouabilité C'est ici que le jeu trouve son point faible, car par rapport à ses grand-frères ce nouveau Def Jam est moins rapide, moins furieux et donc moins intéressant. Les enchaînements possibles ne sont pas assez nombreux, la possibilité de mixer la musique est trop difficile à déclencher pour être déterminant en combat, bref, des bonnes idées, mais il manque de quoi rendre les combats vraiment intéressants.
    6/10
  • Durée de vie Du fait de sa maniabilité moins efficace que celle des autres épisodes de la série, la durée de vie en prend un coup et la trop faible diversité du mode "Monter un label" n'améliore pas les choses. A part jouer entre amis ou sur le live, le titre ne vous occupera malheureusement pas très longtemps.
    6/10
  • Scénario Le scénario n'est pas spécialement impressionnant, mais le jeu est immersif et les personnages ont du caractère.
    7/10
  • Note générale Def Jam Icon est un bon jeu de combat en 1 contre 1 qui tente au moins d'innover ce qui est tout à son honneur. Malheureusement certaines de ces innovations plombent un peu l'intérêt du titre et celui-ci a perdu un peu des qualités qui avaient fait sa réputation. Il en reste néanmoins un bon titre qui a du caractère et qui propose quand même de se défouler sur Sean Paul. Si ça ce n'est pas de l'argument qui tue...
    7/10

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire