Test Diver : Aventures en eaux profondes

Le par  |  0 commentaire(s)
Vous prenez donc le bateau, destination la Méditerranée (Attention à l’essence, le carburant n’est pas illimité). Le bateau sur les lieux, vous préparez votre plongée et sautez du navire, mais là, surprise, la nuit est tombée et l’océan est totalement obscur. Retour à Londres pour acheter une lampe torche et un appareil photo exprès pour la mission, cette première expérience commence à revenir cher.

Diver : aventures en eaux profondes img8Diver : aventures en eaux profondes img7


Retour sur les lieux de fouilles, je dois prendre le système de torpilles du Rubis en photos et trouver un carnet de bord. Après plus de 20 minutes de recherches, même en trafiquant la luminosité, l’épave demeure introuvable. Si le didacticiel était simple et efficace, on passe dans un niveau de difficulté tout autre lors de cette première plongée qui dans l’obscurité totale se révèle longue et ennuyeuse.


Prenant mon courage à deux mains je retente l’aventure en mode arcade qui est censé proposer une difficulté moindre. Le didacticiel passé, j’effectue mes achats, ma première plongée et là … après 10 bonnes minutes de recherches désespérées un message apparait me signalant que j’ai repéré l’épave ! Heureusement que ce message est suffisamment visible car je n’avais tout simplement pas vu le bâtiment sur ma gauche qui disparaissait déjà derrière moi.

Diver : aventures en eaux profondes img14Diver : aventures en eaux profondes img15


Premières photos, 25 % de qualité ' Un message m’informe alors que pour faire de belles photos je dois suivre un entraînement. J’aurais apprécié l’apprendre un peu plus tôt, car une fois à l’autre bout du pacifique sous 40 mètres d’eau ce message me parait un peu inopportun. Qu’importe, l’aventure continue et je poursuis mes investigations à l’intérieur du sous marin, un carnet de bord doit se trouver quelque part. Les compartiments en acier rongé par la rouille, étroits comme un cercueil n’ont rien de rassurant, l’ambiance est oppressante et la progression dans les décombres difficile. Si difficile que mon plongeur fini par se retrouver coincé dans une échelle sensée me permettre de sortir du navire.


Diver : aventures en eaux profondes img15Diver : aventures en eaux profondes img17

Après de nombreuses tentatives je dois me rendre à l’évidence, aucun moyen d’échapper à mon triste sort si ce n’est en recommençant la mission. Car si les entrailles du sous-marin vous épargnent, ce sont deux requins en manque de viande fraîche qui se chargeront de votre sort, ne vous laissant aucun répit. Une fois vos clichés en poche vous avez en quelques sorte le choix de la mort : mort lente, les pieds découpés dans les oursins en rampant au sol entre les rochers pour fuir les requins, ou mort rapide, en montant à la surface rejoindre votre bateau, offrant par la même occasion une cible de choix aux deux meurtriers qui vous tournent autour.

Diver : aventures en eaux profondes img14Diver : aventures en eaux profondes img23
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme