Test Donkey Kong Jet Race

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Test Donkey Kong Jet Race

En attendant la sortie de Mario Kart sur la Wii, c'est Donkey Kong qui vous invite en premier à le suivre sur de nombreux circuits parsemés de bananes. Donkey Kong Jet Race ne peut nier son air de ressemblance avec Mario est ses karts, mais ce n'est pas sans nous déplaire. Très sportif, vous devrez remporter les victoires en donnant un peu de votre personne. Et à plusieurs, c'est encore mieux !

Le retour de la famille Kong

L'univers de Donkey Kong fait donc son retour sur la Wii via un jeu de course similaire à un Mario Kart. N'en déplaise aux amateurs de plateforme et de leur gorille. La famille, réunie au grand complet et particulièrement Donkey Kong lui-même, se montre assez efficace à jouer des poings sur leur tonneau. Drôle de véhicule direz-vous, ici on fait avec les moyens du bord et les besoins des animaux. Le tonneau-fusée, variante du kart, se montre nettement plus exotique mais tout aussi simple à manipuler. C'est donc sur ces drôles d'engins que vous allez tourner en rond sur de nombreuses courses et défis, tout en agitant vos petits bras. C'est aussi sportif à l'écran que dans votre canapé. Donkey Kong Jet Race ravira les joueurs trop impatients d'attendre Mario Kart et ce détour du côté de la jungle se montre assez convainquant.

Donkey Kong Jet Race Donkey Kong Jet Race (1)


Donkey Kong Jet Race ne fait pas dans l'originalité, surtout concernant son concept de base. Un jeu de course, des objets à ramasser et à lancer sur des ennemis, le refrain est archi connu et est né du côté de Mario. Que Nintendo l'exploite aussi avec un autre personnage phare de son catalogue, pourquoi pas ? C'est d'autant plus de plaisir pour les fans du genre. Là où le jeu se distingue et se veut plus original, c'est dans son gameplay. Soyez prévenus, vous allez devoir agiter vos bras si vous comptez remporter les courses.

Donkey Kong Jet Race (5) Donkey Kong Jet Race (2)

Pour apprendre et assimiler ce gameplay, il faudra avant de vous lancer dans une course, aller jeter un oeil du côté du didacticiel. Très efficace et très clair, il vous apprendra très rapidement tout ce que vous devez savoir pour être efficace sur la piste. Loin d'être fastidieux, l'apprentissage est à ce point bien fait que vous n'aurez normalement pas à revenir dessus par la suite. En même temps, agiter la Wiimote et le Nunchuck pour arriver à la vitesse de croisière, donner un coup à droite puis à gauche pour vous diriger, attaquer avec le bouton A, utiliser le bouton B pour les objets et sauter en levant les deux pads en l'air, pas besoin d'avoir fait l'ENA pour s'en souvenir. Le gameplay se veut plus dynamique et vous permettra de vous impliquer un peu plus dans la course qu'un simple joystick aurait pu le faire. Ce procédé apporte un côté nettement plus divertissant au jeu que des contrôles basiques. Ici, vous êtes dedans où vous ne l'êtes pas.


Du déjà-vu

Pour le reste, le contenu du jeu ne présente pas de surprise. Une course se déroule de manière assez banale et se montre très similaire à celles de Mario Kart. Vous avez la possibilité de choisir parmi 16 pilotes, mais seulement six sont disponibles d'entrée de jeu. Les autres sont à débloquer au fil de vos résultats. Ces seize pilotes sont divisés en deux familles, les Kong d'un côté et les Kremlings de l'autre, soit les gorilles d'un côté et les crocodiles de l'autre. Les pilotes ne se choisissent pas en fonction de leur bonhomie mais grâce à des caractéristiques portant sur l'accélération, la vitesse et l'agilité. En fonction de votre conduite et de vos envies, vous conduirez ce gros balourd de Donkey ou le plus léger Diddy.

Donkey Kong Jet Race (21) Donkey Kong Jet Race (22)

Sur votre chemin, en plus de vos adversaires qui ne font rien pour vous laisser gagner, de nombreux obstacles vous attendent. Tous les pilotes ont les points assez solides pour casser les tonneaux gênants mais gare aux éléments indestructibles survenant sur votre chemin. Les prendre de face vous ralentit et vous êtes bon pour vous agiter de nouveau afin de reprendre de la vitesse. A vous d'être habile et d'éviter ce qui pourrait vous stopper afin de ne pas vous fatiguer, vous personnellement derrière votre écran. Tout n'est pas destructible, il faut le savoir, certains animaux se dressent même contre vous, c'est dire combien vous êtes aimez dans la jungle. Vigilance donc, la première place s'obtient mais au terme de beaucoup d'attention et d'efforts.

Donkey Kong Jet Race (23) Donkey Kong Jet Race (24)

Autre point connu, la présence d'objets sur la piste. Les ballons rouges ou ballons bleus cachent des éléments offensifs ou au contraire, défensifs. Logiquement vous attaquez pour parvenir premier, quand vous l'êtes, vous défendez... On ne vous apprendra pas comment cela fonctionne, le jet d'objet vers l'adversaire est une pratique courante depuis au moins quinze ans, une technique introduite avec le tout premier Super Mario Kart sorti en 1993. Comme quoi, la pratique continue encore de faire ses preuves. Et si cela ne devait pas encore fonctionner, vous pouvez également jouer des poings. Cela n'est certes pas très fair-play, mais quand il s'agit de gagner, il faut être prêt à tout. D'autant plus que vos adversaires vous le rendront au centuple, alors pourquoi s'en priver. L'IA est une fois de plus digne de ce type de jeu et personne ne vous laissera gagner, ni ne se montrera plus faible que vous. Le challenge est bel et bien présent.

Donkey Kong Jet Race (25) Donkey Kong Jet Race (26)

Et que serait un jeu de course sans le fidèle Turbo ? Le jeu peine un peu à nous donner une vraie sensation de vitesse et on a l'impression, la plupart du temps, de se traîner un peu. Heureusement, le turbo est lui aussi de la partie mais il se mérite. Pour le faire fonctionner, il suffit de ramasser sur votre chemin des régimes et des régimes de bananes afin de faire augmenter la jauge. Ensuite, un petit coup sur le joystick du Nunchuck et voilà votre pilote auréolé d'une flamme orange, synonyme de vitesse et de destruction (mais pas invincible face aux éléments indestructibles bien sûr).



Contenu du jeu

Côté contenu, le jeu ne vous demandera pas uniquement de concourir pour de nombreuses courses. Plusieurs défis sont à relever, mais tous sont de l'ordre de la performance. Performance contre le temps par exemple dans le mode Contre la Montre qui vous propose simplement de faire mieux que le temps indiqué au début du jeu, puis par la suite de faire mieux que vos propres scores.
Le Mode course libre lui est un peu rébarbatif à la longue. Vous choisissez un circuit parmi ceux disponibles  et vous tournez, tournez, tournez..., jusqu'à ce que vous en ayez marre et que vous décidiez d'interrompre de vous même la partie. Pour l'entraînement, l'étude des meilleures trajectoires, le référencement des obstacles, c'est parfait.

Donkey Kong Jet Race (29) Donkey Kong Jet Race (30)

Les adversaires commencent seulement à intervenir dans le Mode course simple, où, sur un seul circuit, vous tournerez pendant trois tours dans l'unique but de finir premier. Là où le challenge commence à prendre de l'envergure, c'est bien dans le mode Championnat de la Jungle. C'est ici que sont réunies toutes les courses. Au début de partie, une seule coupe est disponibles, les autres ne se débloquent que dans le cas où vous finissez premier dans le championnat. Pas deuxième, ni troisième, mais bien premier. Ce qui peut être assez frustrant à la longue. C'est également ici que les pilotes se débloquent et pareil, il faut finir premier pour voir arriver un nouveau membre.
Concernant les courses, vous aurez sans doute l'impression d'évoluer sur dans les mêmes environnements. Les tracés ne sont pas pour autant identiques et disposent d'une assez bonne variété globale.

Donkey Kong Jet Race (31) Donkey Kong Jet Race (27)

Quant à la difficulté globale, vous débutez le jeu, quel que soit le mode, en Novice. Les deux niveaux suivants seront accessibles une fois que vous aurez terminé le championnat en débutant et ainsi de suite.Vous avez donc de la route à faire puisque le championnat compte 6 coupes comprenant chacune plusieurs courses. Plus vous avancez dans la partie, plus le défi est grand.

Et puis si les courses vous fatiguent, vous pourrez toujours vous tourner vers les Défis de Candy. Celle-ci vous propose en effet de relever quelques challenges, comme ramasser 100 bananes sur un circuit, finir dans les sept premiers à chaque tour, terminer la course avant un adversaire particulier. Les défis augmentent eux aussi en difficulté et trois niveaux sont à débloquer. Vous en aurez vite fait le tour en y trouvant sans doute un intérêt moyen. Quitte à faire autre chose que des courses sur un jeu de course, autant changé simplement de jeu ou même éteindre la console. La présence de ce mode a au moins le mérite d'étoffer un peu plus le contenu et d'apporter quelques challenges supplémentaires.


Galerie d'images

Donkey Kong Jet Race (12) Donkey Kong Jet Race (13)

Donkey Kong Jet Race (14) Donkey Kong Jet Race (15)

Donkey Kong Jet Race (16) Donkey Kong Jet Race (17)

Donkey Kong Jet Race (18) Donkey Kong Jet Race (19)

Donkey Kong Jet Race (20) Donkey Kong Jet Race (4)

Donkey Kong Jet Race (5) Donkey Kong Jet Race (6)

Donkey Kong Jet Race (7) Donkey Kong Jet Race (8)

Donkey Kong Jet Race (9) Donkey Kong Jet Race (10)

Donkey Kong Jet Race (11) Donkey Kong Jet Race (3)


Conclusion

Donkey Kong Jet RaceDonkey Kong Jet Race se montre somme toute assez plaisant même s'il ne propose rien de révolutionnaire ni même rien de bien original. Mais quand on est des fans des Mario Kart et autres jeux de course dans le même style, impossible de rester indifférent. On ne vous conseillera pas cependant d'espérer jouer à quatre sur le titre même si la boîte de jeu vous dit que c'est possible. Ce qu'elle ne vous dit pas en revanche, c'est que la visibilité n'est plus au rendez-vous quand l'écran se divise en quatre. A deux passe encore et à moins de disposer d'un écran de grande taille, l'intérêt de jouer en multi n'est pas vérifié.
C'est donc seul ou à deux que vous prendrez plus de plaisir sur ce jeu qui se veut avant tout divertissant.

Donkey Kong Jet Race est disponible à partir de 46€.







+ Les plus
  • L'ambiance jeu de course à la Mario Kart
  • Le gameplay sportif
  • La bande son entraînante
- Les moins
  • Un mode multijoueur limité
  • Un contenu dont on a vite fait le tour

Notes

  • Graphisme Les environnements sont gais, colorés, fidèles à l'univers de Donkey Kong. Mais pas le temps ici d'admirer les paysages, pas très diversifiés il faut bien avouer, puisque c'est sur la piste que tout se passe. Aucun problème de visibilité n'est à déclarer.
    7/10
  • Bande son On apprécie les petits bruits rendus par la Wiimote. Quant à la bande son, ici aussi c'est du Donkey Kong tout craché. Rythmée, dynamique, celle-ci vous entraîne sur les courses pour donner le meilleur de vous-même. Un des points forts de ce jeu.
    8/10
  • Jouabilité C'est après un petit didacticiel très bien fait et très clair que vous pourrez assimiler tout le gameplay du titre. La jouabilité se montre assez sportive surtout dans les phases d'accélération. On aime l'exploitation de la Wiimote et du Nunchuck qui nous font réellement vivre nos courses.
    8/10
  • Durée de vie Cinq modes de jeux, trois niveaux de difficulté dont deux à débloquer, 16 participants, un bon didacticiel et la possibilité de jouer jusqu'à quatre joueurs, le contenu de ce titre se révèle assez honnête.
    7/10
  • Note générale Voilà un jeu de course qui manquait à la Wii. Ressemblant très fortement au concept de Mario Kart avec ses objets à ramasser et à envoyer sur ses adversaires, le titre ne se veut pas spécialement original. Mais il suscite un vrai plaisir de jeu pour qui aime tout Mario Kart. Le gameplay assez sportif vous demandera plus de mal que de bêtement bouger des sticks analogiques. Entraînant, vous impliquant physiquement dans la partie, Donkey Kong Jet Race est réellement un jeu sympathique sur lequel on s'exercera avant de voir arriver le tant attendu Mario Kart Wii.
    6/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire