Test Dynasty Warriors : Gundam

Le par Alexandre W.  |  0 commentaire(s)
Dynasty Warriors : Gundam : DW gundam

Bandaï utilise encore une fois sa licence de Gundam pour sortir un nouveau titre. Cette fois, il fait appelle aux Studio Koei, grands spécialistes des séries des Dynasty Warriors. De cette fusion est né un jeu au titre original : Dynasty Warriors : Gundam, ce jeu mélange bien sûr les deux univers sachant que les deux titres originaux connaissent un considérable succès, ce mix devrait nous offrir un petit joyau. Mais il ne suffit pas d’avoir de bons ingrédients pour faire un bon plat…

Présentation

Pour les connaisseurs de la série des Gundam, il ne va pas être trop nécessaire de vous présenter ce nouvel opus, en effet Dynasty Warriors : Gundam reprend l’histoire des différentes séries. Pour les néophytes, c’est une toute autre histoire, bien qu’au premier abord le scénario ne semble pas compliqué : il faut sauver la Terre d’une menace météorique. Tout devient plus complexe lorsque les cross-over se multiplient et que l’histoire des 16 personnages disponibles se mélangent.

Dynasty Warriors : Gundam : 21   Dynasty Warriors : Gundam : 22

Le jeu se présente donc comme un des nombreux épisodes des Dynasty Warriors. Vous devrez donc  détruire d’innombrables ennemis que ce soit sur terre ou dans l’espace. Le but principal de chaque mission sera bien sûr de détruire un chef ennemi, de contrôler un lieu ou de porter secours à un de vos amis, vous devrez donc pour cela vous frayer un passage au travers de ces hordes de méchas à coup d’épée ou de pistolets laser. Tout comme Dynasty Warriors, les ennemis seront non seulement très peu puissants et fragiles mais ils resteront malheureusement assez inactifs.

Dynasty Warriors : Gundam : 23   Dynasty Warriors : Gundam : 13

Seul leur nombre  pourrait vous poser problème, mais celui-ci vous servira aussi à faire monter votre jauge d’énergie afin de déclencher le fameux enchaînement que l’on retrouve dans tous les DW. Vous l’aurez donc compris Dynasty Warriors : Gundam est un clone de n’importe quel autre Dynasty Warriors avec un skin de Gundam. Le gameplay tout comme les paysages ne font pas exceptions et sont tout deux aussi pauvres l’un que l’autre. Seuls les graphismes des Mobile Suits sont à peu près corrects mais leurs mouvements restent très sommaires et bien loin de ceux de DW.



Le gameplay

Donc concernant le gameplay, à l’instar des autres DW, celui-ci reste basique et très répétitif. Chaque déplacement existant dans les précédents épisodes à été adapté pour transposer les mouvements des célèbres guerriers chinois à ceux des célèbres guerriers mécaniques. Ainsi nous retrouvons le coup d’épée, le pistolet laser (correspondant au slide avant dans DW), le saut et la fury, bref rien de neuf. Et pour ceux qui connaissent déjà DW, force est de constater que les combinaisons de mouvements sont assez pauvres, il faudra alors se contenter de fracasser à coup d’épée des ennemis pas très réactifs ou leur tirer dessus avec un pistolet laser qui a autant d’effet que celui de Toy Story.

Dynasty Warriors : Gundam : 14   Dynasty Warriors : Gundam : 15

Vous pourrez bien sûr faire évoluer votre Mobile Suit ou celui de vos lieutenants en récupérant des pièces ou des armes sur le terrain ou encore obtenir des power-up temporaires comme de la vie, de la vitesse ou de l’attaque en plus à l’instar du musou et autre bonus de DW. Bien que vous lui rajoutiez des améliorations, votre pistolet gardera son rôle décoratif et sa visée assez étonnante ne s’en verra pas améliorée. Le niveau de votre mobile suit et de votre pilote augmentera, lui plus rapidement et mieux que votre équipement. Votre mecha pouvant recevoir bien plus de pièces détachées qu’un humain.

Dynasty Warriors : Gundam : 17   Dynasty Warriors : Gundam : 18

Pour ce qui est de la bande son, nous aurons droit à une ou deux phrases différentes par pilote, et pas des plus philosophiques. Seuls les gros combos effectués avec un de vos coéquipiers (assez beau il faut l’admettre) vous offriront une réplique plus longue et surtout différente des phrases bateaux que l’on ne cesse d’entendre. Pour la musique, comme à l’accoutumée au pays du soleil levant, les bandes originales de mangas sont souvent bien réalisées, Gundam ne fait pas exception et s’offre donc la B-O de l’OAV.



Mouais...

Le jeu étant jouable avec les 16 personnages, la durée de vie est conséquente oscillant entre quinze et vingt heures. En plus du mode officiel reprenant les histoires du dessin animé original, vous trouverez le mode original qui est un second mode possédant une histoire propre ne venant pas du dessin animé. Une sorte de mode arcade greffé sur un scénario. Puis le mode duel, un mode deux joueurs vous permettant de vous battre contre un ami en écran splitté. Je vous laisse imaginer l’intérêt de ce mode, puisque vous retrouvez trois sous-modes où vous pourrez soit affronter votre adversaire en face à face, soit protéger une zone ou encore affronter quelques robots ennemis pour ensuite affronter votre adversaire en face à face.

Dynasty Warriors : Gundam : 19   Dynasty Warriors : Gundam : 20

Rien d’étonnant de ne pas trouver de mode en ligne puisqu’à l’origine, Dynasty Warriors n’en possède pas non plus. Vous devrez donc vous contenter de jouer seul ou à deux en local sur votre console. Il est aussi dommage qu’un mode coopération n’est pas été rajouté puisque les deux ingrédients nécessaires à ce mode sont présents. Les combos avec votre coéquipier auraient ainsi été plus faciles à placer. Dommage…



Galerie d'images

Dynasty Warriors : Gundam : 03   Dynasty Warriors : Gundam : 04
Dynasty Warriors : Gundam : 05   Dynasty Warriors : Gundam : 06
Dynasty Warriors : Gundam : 07   Dynasty Warriors : Gundam : 08
Dynasty Warriors : Gundam : 09   Dynasty Warriors : Gundam : 10
Dynasty Warriors : Gundam : 11   Dynasty Warriors : Gundam : 12
Dynasty Warriors : Gundam : 26   Dynasty Warriors : Gundam : 27
Dynasty Warriors : Gundam : 28   Dynasty Warriors : Gundam : 29
Dynasty Warriors : Gundam : 27   Dynasty Warriors : Gundam : 30
Dynasty Warriors : Gundam : 01   Dynasty Warriors : Gundam : 02
Dynasty Warriors : Gundam : 24


Conclusion

Koei avait donc les bons ingrédients mais peut être pas la bonne recette. Bien que les deux titres Dynasty Warriors et Gundam connaissent un succès modéré, le mélange des deux est plutôt moyen puisqu’il exploite les deux gros défauts des deux jeux : le manque d’intérêt et la répétition.

Dynasty Warriors : Gundam : jaquette

Le jeu sera donc surtout destiné aux fans de l’univers Gundam ou aux accros des baffes et des coups de sabres de Dynasty Warriors. Dynasty Warriors : Gundam est disponible à partir de 50€ sur le site de notre partenaire.



+ Les plus
  • Le scénario plairait aux fans
- Les moins
  • Mauvais graphismes
  • Trop répétitifs
  • Peu d'intérêt

Notes

  • Graphisme C'est pas génial, les mobile suits sont relativement bien fait notamment pendant les cinématiques, mais elles sont peu nombreuses. Le décor est désespérément pauvre et mal fait, on se demande vraiment si on est sur une console next-gen. Seuls quelques enchainements ont de beaux effets de lumière mais rien de plus.
    6/10
  • Bande son Le son est aussi moyen car trop pauvre et répétitif. Heureusement la musique de BO de l'OAV remonte un peu le niveau. Les effets sonores des armes sont eux quasiment inexistants et quand ils sont là, ils font peine à entendre.
    6/10
  • Jouabilité Tout comme les Dynasty Warriors, la jouabilté est moyenne, non seulement les Mobile Suit n'avancent pas vite mais en plus ils changent difficilement de direction. La caméra n'est pas non plus très au point. Heureusement les ennemis ne sont pas très réactifs, les difficultés de déplacement et les angles de vues ne vous handicaperont pas trop.
    6/10
  • Durée de vie Enfin un bon point, avec le nombre de pilotes jouables (16), vous allez pouvoir jouer pendant un bon moment. Bien que le scénario ne change pas énormément d'un pilote à un autre, cela augmente la durée de vie.
    7/10
  • Scénario Comme beaucoup de Gundam, vous devrez protéger la Terre du menace. Ici il s'agira de la protéger d'une menace de météorites et bien sûr des méchants vous en empêcheront... pas très original...
    6/10
  • Note générale Malheureusement Dynasty Warriors : Gundam ne remporte pas un oscar. Ce n'est pas que Koei ait misé sur les mauvais chevaux mais le travail a été baclé. Un peu plus d'attention et surtout de qualité aurait pu en faire un bon succès. Dommage que le jeu dans sa globalité ne soit pas assez varié.
    6/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Dynasty Warriors 7
    Célèbre beat'em all de Tecmo Koei, Dynasty Warriors est particulièrement apprécié par la communauté de joueurs qui s'est formée au fil des épisodes. Toutefois, la série tend à manquer sérieusement d'innovations, dans le gameplay ...
  • Test Dynasty Warriors 6
    Principalement connue sur consoles de salon, la série Dynasty Warriors a fait ses dents sous le règne incontestable de la Playstation 2 avant de s’attaquer aux consoles next-gen. Cette offensive ne s’est malheureusement achevée sur ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire