Test L'Entraîneur 2007

Le par Thibaud H.  |  0 commentaire(s)
Article n° 259 - Test : L'Entraîneur 2007 (120*120)

Une période charnière pour tous les managers en mal de coaching footballistique. Lequel choisir ' Plutôt Football Manager, LFP ou le nouvel opus de L'Entraîneur ' Regardez d'abord avec attention ce que vous propose l'équipe de développement BGS avec sa nouvelle version de L'Entraîneur 2007.

Présentation

Comme évoqué lors du précédent test de LFP Manager 07, le mois de novembre de cette année est une période charnière où tous les aficionados de management footballistique doivent choisir le jeu qui correspond le mieux à leurs attentes. Une fois n’est pas coutume, l’équipe de développement Beautiful Games Studio (BGS) revient à l’assaut des stades en nous présentant sa nouvelle monture l’Entraîneur 2007. Une version 2007 qui s’annonce somme toute très ressemblante à son prédécesseur en y ajoutant tout de même quelques nouveautés que nous développeront plus en détails.

Entraineur 2007 - 02

Même si Football Manager 2007 se pose en leader incontesté, BGS tente chaque année de rattraper le retard en améliorant son soft. Au programme comme tout bon jeu de management, vous choisirez votre équipe parmi une base de donnée impressionnante pour la hisser au plus haut niveau. Tous les compartiments du parfait entraîneur seront passés en revue de l’entraînement, aux tactiques les plus sournoises en passant par l’inévitable recherche de nouvelles stars.


Entraineur 2007 - 03 Entraineur 2007 - 04


Pour cet nouvel opus, l’entraîneur ne choisit pas le renouvellement total mais plutôt de répondre aux attentes nombreuses de ces fidèles. Pour les anciens de la série, ne vous attendez surtout pas à des changements radicaux. Lors de votre première parties, vos repères ne seront pas mis en déroute et vos sensations de jadis seront à nouveau présentes. Remarquez, nul besoin de tout changer pour prétendre à un nouveau plaisir si le jeu possède déjà une base solide. Néanmoins, cette version de L'Entraîneur nous réserve de très bonnes nouveautés.


Nouvelle année, nouvelles idées

Commençons par l’interface qui est devenue un peu moins hostile que son prédécesseur. La navigation est mieux pensée et les nombreuses informations dont les écrans fourmillent, plus agréable à lire de manière générale. Le tout semble étrangement calqué sur son homologue Football Manager 2007 mais n’arrive pas encore à l’égaler dans ce domaine. On notera tout de même une fonction de raccourcis sympathiques qui permet d’appeler un écran spécifique grâce à l’utilisation du clavier numérique. Pratique pour naviguer dans cet incroyable base de donnée de joueurs entièrement mise à jour et dans l’ensemble assez crédible.

A ce niveau, BGS a fourni un  travail de qualité pour les divisions fortes de l’Europe (Italie, France, Angleterre etc..) mais pour les autres on remarquera un certain laxisme avec des noms de joueurs inventés voir absents pour les clubs principaux de petites nations du football comme la Belgique par exemple. Comparées à la conccurence, les statistiques des joueurs ainsi que leurs compositions sont légèrement versatiles mais rassurons-nous celà ne nous empêchera pas d'y retrouver toutes nos stars préférées au bon poste et avec les bons attributs.





Entamons notre première rencontre amicale afin d'en savoir un peu plus le fameux outil de diagnostic des matchs de BGS : Prozone. Option mise en valeur d’entrée de jeu au dos la boîte et Eidos a tout simplement raison car cet outil apporte un plus indéniable. On pourra dès lors après chaque fin de match décortiquer, comprendre chaque phase de jeu et ainsi corriger nos erreurs dans les différents compartiments. Pour rentrer dans le détails, on pourra tout analyser sous tous les angles comme les performances par zone de jeu, les performances physiques ou plus particulièrement les prouesses de chaque jour individuellement.
Avec Prozone, les fous furieux du management y trouveront  avec cet outil leur bonheur assurément. Comprendre pourquoi un joueur ne se livre pas assez pendant un match est toujours un gage de succès pour les confrontations à venir. Pour les joueurs du dimanche, l’effet de curiosité passé, ils ne l’utiliseront qu’avec parcimonie dûe à la complexité et aux pertinences de ces informations.





En parlant de plaisir, terminé l'époque d'un entraîneur autiste qui ne communique jamais avec ces joueurs. On pourra enfin leur parler collectivement mais aussi individuellement afin de les critiquer ou de les encourager lors de performances inédites. Une phase de communication qui augmentera le côté immersif de cet opus par des échanges avant, pendant et après match. A ce stade, on aurait juste aimé un peu plus de dialogues possibles (4 au choix) pour affiner nos commentaires sur un joueur. Du coup, on se retrouve parfois entre des situations litigieuses où le silence s'impose puisque le choix du dialogue qu'on souhaiterait n'est pas disponible.

Même si les nouveautés ne sont pas majeures pour cet nouvel opus, il n'en reste pas moins que le jeu reste agréable à jouer et les matchs s'enchainent avec plaisir. Malheureusement, il subsiste toujours des défauts inhérents à la série lui causant bien des tords surtout en comparaison d'un Football Manager 2007. On sent un manque évident de créativité de la part de l'équipe de développement plus apte à "copier" des idées qu'a vraiment innover...


En manque d'inspiration

Pour les entraîneurs pointilleux qui aiment les bases de données complètes et réalistes, il vous faudra passer votre chemin. Certes il y a des progrès et des efforts par rapports aux anciens de la série mais celà ne reste pas très crédible. Il me suffira d'un petit tour du côté de Marseille pour comprendre que certains joueurs ne jouent pas réellement au bon poste et avec le bon pied comme Zubar ou Olembé. Pire Lamouchi est toujours à Marseille alors que normalement il ne devrait plus être dans l'effectif mais  transféré dans l'équipe d'Al-Rayan. Oui effectivement, il s'agit de détails mais un jeu de management passe avant tout par une base de donnée réaliste dans les moindres détails.





Concernant le marché des transferts, un des points noir de la série, le tir semble en partie corrigé. Les négociations dans l'ensemble seront plus difficiles et les prix du marché respectée. On constatera tout de même des erreurs considérables en cours de saison. Par exemple, un joueur se verra parfois acheter pour des miettes sans aucune raison valable ou pire parfois un joueur se verra acheter par plusieurs clubs en même temps. Le club vendeur recevant ainsi la totalité des sommes versées. Heureusement, cela reste très éphémère mais cela nuit au côté réaliste du soft pourtant si corrigé côté réprésentation des matchs.

On assiste avec L'Entraîneur 2007 à de véritables matchs aux actions moins incompréhensibles qu'auparavant. Les défenseurs se replacent bien et ne dégagent pas en touche à tout bout de champ. Malheureusement, la vue en mode subbuteo n'est pas très visible dans l'ensemble malgré les différentes caméras proposées. On passera rapidement les matchs en mode 2D vue d'en haut  pour plus de lisibilité. Mais rassurons-nous, les matchs, hormis ce petit détail reste de bonne facture et bien plus plaisant à regarder en terme de cohérance d'action et de rythme.


 


Vous l'aurez compris, le marché des transferts et une base de donnée réaliste sont encore des points à travailler pour BGS. La barre étant placée très haute avec Football Manager 07, la moindre défaillance pénalise à coup sûr les prétendants au titre de jeu de management de l'année. Il serait tout de même injuste de pénaliser si fortement le titre de BGS qui accomplit une très belle refonte en profondeur d'un Entraîneur 2006 un peu boudé par son public.


Galerie d'images













Verdict

L'Entraïneur 2007 - PackshotL'Entraîneur 2007 sans se métamorphoser complètement opère une bonne opération en proposant des nouveautés attrayantes et en enrichissant son gameplay. Si vous êtes un habitué de la série, cette nouvelle version vous enchetera par sa mise à jour dans l'ensemble cohérente et un Prozone très efficace. Quant aux autres, le choix s'annonce délicat mais les plus pointilleux d'entre nous opteront sans hésiter pour un Football Manager 2007 offrant une base de donnée plus large et sérieuse, encore à l'heure actuelle.

Néanmoins, on ne peut qu'espèrer un cru 2008 des meilleurs goûts. L'écart en terme de réalisation comparé aux poids lourds est toujours existant mais tend à diminuer fortement chaque année. L'Entraîneur 2008 avec une base de donnée riche et cohérente risque de taquiner plus que fortement les leaders sur le marché. A vous de jouer BGS !




+ Les plus
  • Base de donnée à jour et crédible
  • Nouveautés sympathiques (prozone, causeries)
- Les moins
  • Manque d'immersion
  • Marché des transferts irréalistes
  • Intéractivité des médias

Notes

  • Graphisme Visuellement, ce nouvel opus s'améliore encore mais n'arrive toujours pas à convaincre au niveau de la représentation des matchs. Pourquoi garder des pions en fausse 3D totalement hideux ? Autant rester sur des pions conventionnels ou nous offrir des matchs en vraie 3D avec des joueurs modélisés.
    6/10
  • Jouabilité La navigation entre les menus semble nettement améliorée cette année. Les informations sont bien synthétisées et compréhensibles dans l'ensemble. Attention toutefois, la première prise en main n'est pas très instinctive mais après quelques matchs la navigation entre les fenêtres est agréable, notamment grâce aux raccourcis claviers.
    6/10
  • Durée de vie Gros point fort du soft comme tout jeu de gestion footballistique. La durée de vie n'est tout simplement pas quantifiable mais le manque d'immersion et le côté répétitif des saisons en lasseront quelques uns.
    7/10
  • Note générale Une série qui vivote avec un nouvel opus apportant quelques nouveautés, mais rien de vraiment si attrayant dans les filets pour venir défier les meilleurs jeux de management. Néanmoins si vous avez pris goût à cette série, cet opus vous conviera à de nouvelles nuits blanches et quant aux plus indécis d'entre vous, ils se rabattront vraisemblablement vers un Football Manager plus complet et immersif que n'est à l'heure actuelle L'Entraineur 2007.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test L'entraineur 2006
    Sorti le 31 mars, L'entraineur 2006 est la suite de l'édition de 2005. Toujours développé par Beautiful Game Studios, il était annoncé comme un concurrent potentiel à Football Manager 2006, la référence absolue.
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire