Test Eset Smart Security 4

Le par Jean-Christophe B.  |  0 commentaire(s)
logointro

La nouvelle version 4 de la suite de sécurité Smart Security Home Edition de la société Eset est enfin disponible ! Elle conserve les acquis des versions précédentes (antivirus, antispyware, parefeu,...) et s'enrichit de nouvelles fonctionnalités. Une interface plus intuitive, un pare-feu doté du mode apprentissage, un contrôle plus strict des unités amovibles, des outils de diagnostic et de nettoyage pointus nommés Eset SysInspector et Eset SysRescue. Et ce n'est que la partie visible de l'iceberg !

Les principales nouveautés

Interface utilisateur plus accessible
La société Eset commercialise depuis le 18 mars 2009 sa suite sécuritaire Eset Smart Security en version 4. La version Home Edition, destinée au particulier, conserve sa protection proactive, intègre un pare-feu, l'antivirus NOD32 (voir notre test), un module antispam, un antispyware, et un anti-rootkit. Tout cela dans une interface utilisateur plus simple et plus intuitive pour les ordinateurs fonctionnant sous Windows 2000, XP, et Vista (en versions 32 et 64 bits). Cette solution de sécurité complète vous permettra entre autres de naviguer sur Internet en contournant les risques potentiels, de protéger vos courriers électroniques ainsi que vos données confidentielles.


Technologie d’auto-défense améliorée

Il arrive que certains malwares puissent désactiver une suite de sécurité ou certains modules comme l'antivirus. Eset Smart Security 4 se protège contre ces fléaux en n'autorisant que les modifications des processus ou des entrées dans le registre par un utilisateur authentifié, via un système de protection par mot de passe.


Pare-feu et antispam renforcés

Le pare-feu (firewall) contrôle en supplément les communications cryptées HTTPS et le POP3S. Il dispose aussi, comme les suites sécuritaires concurrentes, d’un mode " apprentissage ". Le moteur de l’antispam est plus optimisé notamment dans la gestion des listes blanches et listes noires.

essintro01   essintro02


Eset SysInspector et Eset SysRescue

Eset SysInspector est un outil de diagnostic système qui inspecte les processus en cours, identifie les rootkits cachés, sans mobiliser autant de ressources qu'une analyse complète. À tout moment l'administrateur peut disposer d'un rapport qui indique, selon plusieurs niveaux de filtrage, les modifications faites sur le système, sur le navigateur, la base de registre depuis la dernière analyse… Le second outil Eset SysRescue permet de créer un média " bootable " (clé USB, CD/DVD) capable d'analyser et de nettoyer une machine infectée avant le chargement de Windows, ce qui est hautement recommandé d'effectuer.


Contrôle de l'accès aux médias externes

Eset Smart Security s'intéresse tout particulièrement aux unités amovibles. Il peut s'agir d'une clé USB, d'un disque dur externe ou encore d'une carte mémoire. L'administrateur peut désormais choisir le comportement à adopter en cas d'insertion d'un tel média. Le verrouillage ou l'autorisation. Dans le second cas l'analyse des exécutables s'effectue en amont et également à l'accès pour chaque fichier.


Gestion d'énergie intelligente pour les PC portables

Sur un ordinateur portable la gestion de l'énergie diffère. Cette nouvelle version 4 de Eset Smart Security s’adapte automatiquement aux différents modes d’alimentation du notebook en jouant sur le compromis autonomie et performances, sans pour autant pénaliser la sécurité.

ess4box   essintro04



Interface utilisateur totalement personnalisable !

Mode standard ou mode avancé
L'interface a été remaniée et nous réserve quelques surprises agréables. Elle se décline en mode Standard ou en mode Avancé. Dans le premier cas, l'utilisateur connaît rapidement l'état de la protection (modules actifs et inactifs), il peut lancer une analyse antivirale, effectuer une mise à jour manuelle, autoriser ou non le partage réseau (visible ou invisible pour les autres ordinateurs), désactiver temporairement l'antivirus/antispyware et le pare-feu.

ess01   ess02


État de la protection détaillé

Dans le second cas, en mode Avancé, l'administrateur dispose de menus enrichis et d'un menu supplémentaire nommé Outils. Le même menu État de la protection ne se contente pas d'indiquer si les services sont en marche ou non. On accède à l'entièreté de l'activité du système de fichiers et de l'activité réseau sous la forme de graphiques explicites. Connexions réseau dévoile en temps réel toutes les applications qui envoient ou reçoivent des données.

ess03   ess04


Plus d'options pour les administrateurs

De manière générale, toutes les rubriques sont plus développées. en mode Avancé. Ainsi l'analyse antivirus en plus d'être intelligente ou personnalisée peut être configurée en détail. Dans la Configuration on peut stopper ou démarrer au cas par cas tous les services (protection de l'accès Web,  blocage du courrier indésirable, protection des documents…). Et la boîte à outils que nous verrons plus tard est un véritable fourre-tout (Fichiers journaux, Quarantaine, Planificateur, SysInspector, SysRescue…).

ess05   ess06


Configuration très avancée ? Toujours avec la touche F5 !

En plus des menus qui apparaissent sur le coin supérieur droit de la fenêtre de la suite sécuritaire (Interface utilisateur, Configuration, Outils, Aide) vous avez toujours accès au menu ultra-avancé via la touche de fonction du clavier F5. C'est le cœur même d'Eset Smart Security 4 que vous pourrez configurer à votre guise.

Par exemple, en vous rendant dans l'arborescence à Interface utilisateur vous pourrez alléger l'application en désactivant l'interface utilisateur graphique, utiliser ou non les effets de type (contrôles animés plus ou moins rapides), protéger les paramètres de configuration par un mot de passe, autoriser l'administration à distance…

ess07   ess08



Antivirus et Antispyware plus liés que jamais !

Protection proactive et vitesse d'analyse rapide en mode Standard
En mode Standard, il n'y a pratiquement rien à faire ! Antivirus et antispyware sont activés et fonctionnels en permanence, en tâche de fond pour une occupation en mémoire vive réduite, entre 35 et 40 Mo seulement. Il demeure bien entendu possible de lancer une analyse intelligente ou personnalisée. La première, très rapide, s'intéresse aux disques locaux et analyse principalement les fichiers exécutifs. La seconde permet de choisir le profil d'analyse (approfondi, contextuel, intelligent) qui influera sur le temps de la tâche en arrière-plan.

Dans les cibles à analyser tout est permis. Le scan de la mémoire vive, des disques locaux, des supports amovibles et même des disques réseau ! Pour la pertinence et la puissance de détection de l'antivirus nous vous invitons à consulter le rapport de février 2009 d'AV-Comparatives ou Eset arrive en tête, ex-æquo, avec trois de ses concurrents (Symantec, Kaspersky, McAfee) alors même que la version testée n'était que la 3.0.

essantivirus01   essantivirus02


ThreatSense : type d'analyses, cibles, niveaux de nettoyage
En mode Avancé, l'analyse de l'ordinateur jouit en plus des deux méthodes précitées (intelligente et personnalisée) de la Configuration de l'analyse. L'administrateur peut définir les unités à scruter et configurer le moteur ThreatSense. Ce dernier s'attaque entre autres aux objets (mémoire vive, secteur d'amorçage, archives). On peut activer plusieurs méthodes d'analyses (signatures, heuristique, heuristique avancée, logiciels espions, applications potentiellement indésirables, dangereuses…), influencer sur le niveau de nettoyage (aucun, basique et strict).

essantivirus03   essantivirus04


Paramétrer la protection à sa convenance

Dans la Configuration détaillée (Touche F5), une multitude d'autres paramètres sont accessibles pour l'antivirus et l'antispyware. Rien ne vous oblige à commuter tous les services. Ainsi, il est possible de désactiver la protection contre les virus et les logiciels espions tout en laissant actif l'auto-défense. Cette fonction, rappelons-le, empêche les malicieux de stopper Eset Smart Security. Vous pouvez aussi démarrer l'Anti-Stealth (anti-furtivité) contre les rootkits. La protection en temps réel est également très souple à configurer (activer ou non, supports à analyser, analyser quand…).

essantivirus05   essantivirus06


Filtrage des divers protocoles

Les deux modules s'exercent sur tous les types de fichiers (exécutables, exécutables compressés, archives auto-extractibles) avec blocage possible des supports amovibles dès l'insertion, et également sur le filtrage du client de messagerie (POP3, POP3S) et de l'accès Web (http, https). Il demeure possible d'exclure certains fichiers jugés néfastes, et qui parfois ne le sont pas à l'analyse, via le panneau des Exclusions. C'est ce que nous avons fait pour un jeu de Scrabble en ligne (Scrabble Pro).

essantivirus07   essantivirus08



Pare-feu personnel doté du mode apprentissage

Quelques clics pour interagir !
Le mode Standard ne propose qu'une seule option, la désactivation du pare-feu. Il faut donc basculer en gestion avancée pour se rendre compte du plein potentiel du module. En un clic, l'administrateur peut bloquer tout le trafic réseau et passer du filtrage automatique au filtrage interactif. Mais rassurez-vous ce ne sont pas les seuls modes possibles. Toutes les règles créées sont visibles et ajustables via Configurer les règles et les zones.

parefeu00   parefeu01


Visible ou non sur le réseau ? Vous avez le choix !

Comme bon nombre de pare-feux modernes, Eset Smart Security 4 pemet de modifier la protection de votre ordinateur sur le réseau. En  protection stricte, il sera invisible aux autres machines, il en va de même pour les dossiers partagés et ressources (imprimantes). C'est un mode idéal pour une connexion sans fil ponctuelle. En autorisant le partage, c'est l'inverse qui se produit. C'est le mode le plus adapté à son domicile, en réseau filaire ou en entreprise.

parefeu02   parefeu03


Cinq modes de filtrage

Ce sont les " entrailles " du firewall. On y accède toujours via la touche F5 ou en cliquant sur Configuration avancée du pare-feu personnel. En tout, cinq modes de filtrage sont disponibles. Le mode automatique, le mode interactif, le mode basé sur des règles personnalisées. Les deux nouveaux venus sont le mode d'apprentissage et le mode automatique avec exceptions (règles définies par l'utilisateur). Vous retrouvez également ici, l'éditeur de règles et de zones.

parefeu04   parefeu05


Zone fiable et détection d'intrusion

Les options IDS et avancées sont extrêmement importantes et permettent de peaufiner les réglages du pare-feu. On peut autoriser ou non toute une série d'actions en zone fiable. Le partage de fichiers et d'imprimantes, l'UPnP (pratique pour un routeur ou une box UPnP), autoriser le Bureau à distance. La détection d'intrusion est ajustable en finesse (attaque par empoisonnement, par relais SMB, détection d'attaque par protocole ICMP…). L'autre fonction remarquable concerne l'intégration du pare-feu au système (Windows). En tant qu'administrateur, vous pouvez activer toutes les fonctions, le désactiver temporairement, n'analyser que les protocoles d'application, ou encore totalement le désactiver au profit d'un autre.

parefeu06   parefeu07



Antispam plus rapide et moins gourmand en ressources

Un antispam optionnel et réinitialisable
Il n'est pas question d'interagir avec l'antispam en mode Standard. Ce n'est qu'en mode Avancé que les fonctions de ce module apparaissent. Si vous ne souhaitez pas l'exploiter, parce que vous en utilisez un autre ou parce qu'il est incompatible avec votre client de messagerie, un simple clic le désactivera. Une adresse email bloquée peut à tout moment rejoindre la " zone fiable " via l'option " Remettre à zéro les compteurs de blocage du courrier indésirable ".

antispam01   antispam02


Liste blanche, liste noire et liste d'exclusions

Dès le premier lancement de votre application de messagerie, l'antispam d'Eset Smart Security 4 s'intègre aux principaux clients de messagerie. Pour faciliter l'entraînement du module, il faut créer vos listes blanches (courriers fiables) et listes noires (courriers indésirables et litigieux). Vous pouvez sélectionner l'analyse de votre boîte de réception, de votre carnet d'adresses pour la liste blanche. N'ayez crainte pour la liste noire, celle-ci se constituera au fil du temps assez rapidement, les spams ne manquent hélas pas ! Pour autoriser ou non une adresse email on peut aussi au cas par cas cliquer dans son application sur le bouton en rapport " Adresse de courrier fiable " ou " Adresse de courrier indésirable ". Les listes d'exclusions contiennent simplement les adresses électroniques de l'utilisateur.

antispam03   antispam04


Configurer en finesse le courrier non sollicité

Il suffit de cliquer en mode Avancé dans Configuration et sur Configuration avancée du blocage du courrier indésirable pour accéder aux réglages fins. L'administrateur, qui a activé le module, peut choisir devant l'objet du texte la notification par défaut qui signalera " [SPAM] " ou celle de son choix. Il peut également choisir de déplacer ces courriers dans un dossier spécifique. Sous Carnet d'adresses, on décide ou non de l'importation automatique de ses contacts actuels, des destinataires des messages sortants.

antispam05   antispam06


Intégration aux principaux clients de messagerie

Via la touche F5, le menu Divers et le sous-menu Intégration aux clients de messagerie, on peut décider de profiter ou non de l'antispam et de sa barre d'outils. Les clients comme Outlook, Outlook Express / Windows Mail, Windows Live Mail, et Mozilla Thunderbird sont concernés. Ce n'est pas encore le cas d'Eudora 8 en Open Source, de FoxMail, d'IncrediMail et de bien d'autres. Dans État de la protection et Statistiques vous pourrez toujours visualiser le travail qu'effectue pour vous l'antispam depuis le dernier lancement du service ou depuis la dernière remise à zéro.

antispam07   antispam08



La trousse à Outils, pour les utilisateurs avancés

Journaux et Quarantaine
Cette petite boîte rouge est loin de contenir des éléments superflus. Les quatre Journaux permettent d'en savoir plus sur l'activité (Menaces détectées, Événements, Analyse de l'ordinateur à la demande, journal du pare-feu personnel d'Eset).

trousse01   trousse02


Mise en quarantaine et Planificateur

L'onglet Quarantaine contient les menaces réelles ou évaluées en tant que telles. Si rien n'apparaît, c'est qu'aucun objet infecté n'a été encore identifié sur votre machine ! Le Planificateur contient les tâches récurrentes qu'exécute Eset Smart Security 4. Il peut s'agir de la mise à jour automatique régulière, de la vérification des fichiers en ouverture de session ou après mise à jour de la base des signatures… Vous pouvez également ajouter vos tâches (analyse de l'ordinateur à la demande, exécuter une application externe, créer un instantané du statut de l'ordinateur). L'assistant est votre allié.

trousse03   trousse04


SysRescue, créer un média de sauvetage

Pour accéder à SysRecue rendez-vous dans Outils et Créer un CD de sauvetage. Ce média " autobootable " vous permettra de scanner le système avant le démarrage de Windows. Il peut tout aussi bien se situer sur un support optique (CD ou DVD) que sur un tout autre périphérique amovible (clé USB, carte mémoire). Afin que SysRescue fonctionne vous devez impérativement installer le " kit d'installation automatique Windows " disponible au Download Center de Microsoft. Il pèse la bagatelle d'1,36 Go.

trousse05   trousse06


SysInspector analyse le système en détail

Toujours dans le menu Outils, SysInspector analyse en profondeur le système et prend un cliché de celui-ci. Il faut pour cela créer une tâche. Ensuite, tous les processus en cours, les connexions réseau, les pilotes, les services, les informations système, les détails de fichiers DLL ou EXE s'offrent à vous. C'est un véritable tableau de bord réservé au monitoring et à l'utilisateur avancé. Le filtrage se règle sous six niveaux, de risqué à bon.

trousse07   trousse08



Le même en mieux !

eset smart security 4 eset1

L'expérience se confirme et le produit est bon !
La suite sécuritaire Eset Smart Security dans sa nouvelle version 4, qui comprend entre autres un pare-feu personnel, un antivirus, un antispyware et un antispam confirme sa position de leader. L'utilisateur bénéficie de toute la puissance du moteur antivirus NOD32 allié à des modules améliorés et à quelques nouveautés telles que les applications SysRecue et SysInspector.


Réservé aux novices… et aux experts

L'interface a été repensée et se rapproche du type multi-utilisateur. Le novice bénéficiera du maximum de sécurité en mode Standard, sans jamais mettre la main à la pâte. L'utilisateur aguerri en la matière profitera lui du mode Avancé et d'une ribambelle d'options très utiles (monitoring, planification des tâches, supports à analyser, allègement de l'interface graphique…).


Les trois principaux outils en nette amélioration !

  • Le pare-feu filtre absolument tous les protocoles y compris le HTTPS et le POP3S. Il peut rendre votre poste de travail ou vos ressources partagées totalement invisibles sur le réseau. Désormais en plus du filtrage interactif, automatique et personnalisé l'utilisateur bénéficie du mode automatique avec exceptions (règles définies par l'utilisateur) et, comme pour toutes les bonnes suites sécuritaires en vogue, du mode apprentissage.
  • L'antivirus et l'antispyware ne font qu'un. Le moteur antivirus est toujours aussi léger en mémoire (entre 35 et 40 Mo) et les analyses (" intelligentes " surtout) plus rapides qu'auparavant. La consommation en ressources système est réduite, ce qui garanti le bon fonctionnement de votre PC, sans aucun ralentissement à constater. En plus des unités internes, tous les médias amovibles (clé USB, disque dur, carte mémoire) et tous les dossiers réseau peuvent être analysés. On retiendra également la technologie d'auto-défense Utilisateur qui empêche certains malwares de désactiver la solution de sécurité.
  • L'antispam quant à lui, supporte tous les clients de messagerie électronique courants, en l'occurrence, Outlook, Outlook Express / Windows Mail, Windows Live Mail, et Mozilla Thunderbird. Il détaille sous forme de statistiques les courriers bloqués et bénéficie en plus de la liste blanche et noire, de la liste d'exclusions qui met à l'écart vos propres adresses emails.


Des tarifs compétitifs ou pas ?

La suite ESET Smart Security 4 pour un abonnement d'un an, un utilisateur et en version téléchargeable est disponible au prix de 59,99 €. Pour une version boîte, toujours pour un an, ce sera avec une licence deux utilisateurs au prix de 74,99 €. Les autres tarifs sont disponibles sur notre site, mais cela reste raisonnable pour une suite de sécurité de cette qualité qui ne ralentira pas votre PC.

Acheter Eset Smart Security 4 au meilleur prix



+ Les plus
  • Interface utilisateur repensée
  • Pare-feu personnel et méthodes de filtrage
  • Efficacité du moteur Antivirus NOD32
  • Antispam compatible avec les principaux clients de messagerie
  • SysRecue pour la création d'un média de sauvetage
  • SysInspector pour le monitoring
- Les moins
  • Absence d'un outil de contrôle parental

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire