Test Fallout 4

Le par Fabien H.  |  1 commentaire(s)
Fallout 4 - vignette

Série emblématique des amateurs de RPG à l'occidentale, Fallout nous propose de découvrir son quatrième volet. Basé sur le tournant initié avec le troisième opus, Fallout 4 nous propose de vivre une nouvelle aventure post-apocalyptique vu des yeux d'un nouveau rescapé d'un abri antiatomique. Alors que le jeu se révèle très attendu par les fans de la licence, Bethesda Softworks est-il parvenu à proposer une expérience plus qualitative que les deux précédents opus, ou le studio se repose-t-il uniquement sur ses acquis ? Nous vous apportons des éléments de réponse dans notre test complet.

Un Commonwealth dévasté

Depuis la fin des années 90, la série Fallout se révèle très apprécié des amateurs de jeux de rôle. Black Isle Studios était parvenu à insuffler une réelle identité à son premier opus, optant pour une ambiance post-apocalyptique pesante et riche en mystères. Cela offrait également une dimension d'anticipation plutôt intéressante, en sus d'offrir une grande liberté d'action. Cette dernière se révèle tellement exacerbée que s'est finalement devenu l'une des marques de fabrique de la franchise. Le gameplay de la série a profité d'un important virage dans le cadre de son troisième épisode, confié pour l'occasion à Bethesda Softworks. Ce changement n'a pas été apprécié par tous les joueurs, précisément les fans de la première heure.

Après un Fallout : New Vegas proposant une qualité d'écriture supérieure à son aîné – et une liaison directe avec le background de Fallout 2 – Bethesda nous livre un Fallout 4 attendu depuis un certain temps. Aussi, les fans de « post-apo » ont de quoi se satisfaire, mais il reste à savoir si le studio de développement est parvenu à gommer les erreurs des volets antérieurs, à commencer par sa réalisation, son optimisation, ou encore son écriture qui n'a pas toujours été irréprochable. Ce nouvel épisode nous propose d'incarner un nouveau rescapé de la guerre nucléaire de 2077. Alors que la série nous a toujours proposé de débuter l'aventure dans un monde dévasté, Fallout 4 nous introduit dans son scénario avant la chute des bombes. Aussi, le protagoniste principal que nous créons de toutes pièces au moyen d'un éditeur plutôt complet, se dote d'un caractère propre, une histoire. Pour les amateurs de la franchise habitués à des « héros » vides de background, il s'agit donc d'une première.

Fallout 4 - 5 Fallout 4 - 6

Cette phase d'avant-guerre ne traîne toutefois pas en longueur, puisque les représentants de la société Vault-Tec viendront très rapidement à la rencontre de notre petite famille et ce, dans l'optique de nous annoncer une place dans l'abri 111. Les choses vont vite s'accélérer, puisque le largage des bombes survient et il conviendra de courir jusqu'à notre « nouvelle maison » sous terre. Pour notre personnage, sa femme et son jeune bébé, c'est le début d'une aventure qu'ils n'auraient jamais imaginé. En effet, tous les résidents de l'abri se font cryogéniser et un défaut dans le système découlera sur notre réveil en 2277, soit 200 ans après l'attaque atomique. En sus de ce choc temporel, nous découvrirons que notre femme a été tuée par des mercenaires et notre fils sera purement et simplement enlevé. Après un Fallout 3 ou nous tentions de retrouver notre père, les rôles se veulent inversés dans cette suite.

Nous nous garderons bien entendu de révéler davantage de détails sur la suite du scénario, nous pouvons malgré tout préciser que l'histoire met un peu de temps à démarrer véritablement, mais il faudra toutefois s'attendre à des passages véritablement prenants, voire émouvants. Bien entendu, la liberté d'action étant toujours bien présente aux alentours de Boston dans le Commonwealth, il est très facile de dériver dans de nombreuses quêtes et tâches secondaires. En conséquence, les joueurs qui ont critiqué le manque de fil conducteur dans Fallout 3 - voire Fallout : New Vegas – auront très certainement un ressenti similaire dans ce nouvel opus. Toutefois, nous soulignons que Bethesda Softworks a fourni un effort en matière de mise en scène, offrant quelque chose de plus digeste pour les néophytes de la franchise. L'accessibilité forme d'ailleurs l'un des maître-mots de Fallout 4 et nous allons le constater à différents niveaux, notamment en termes de gameplay.

Fallout 4 - 35 Fallout 4 - 36



Plus d'accessibilité, moins de roleplay

Des changements ont été opérés dans ce Fallout 4, afin de justifier les années d'attente suite à la sortie de Fallout : New Vegas. Si plusieurs améliorations étaient attendues par les amateurs de la saga, nous avons constaté que le studio de développement a prioritairement cherché à apporter de l'accessibilité à la licence et ce, de sorte à toucher un public plus large. Aussi, quelques complexités de gameplay initialement connues et appréciés se sont vues remaniées, voire radicalement gommées. En conséquence, la dimension roleplay et l'immersion assimilée a perdu de sa superbe. Soyez toutefois rassurés, puisque ces changements ne remettent absolument pas en cause l'ensemble de la prise en main, cette dernière ayant toutefois profité de quelques enrichissements bienvenus.

Au rang des changements que nous pouvons juger de négatifs, nous pouvons lister un souci lié au personnage principal en lui-même. Ce dernier est désormais doté de doublages et, de fait, dispose de sa propre personnalité. En conséquence, les choix d'attributs de caractère ( force, intelligence, perception, agilité, charisme, chance et science ) que nous attribuons en début de partie n'ont pas autant d'impact que par le passé. Pour les plus connaisseurs, il n'est par exemple plus possible de créer un personnage tellement dénué d'intelligence qu'il ne peut presque pas communiquer avec ses congénères. Ce constat fait légèrement baisser le roleplay dégagé par le soft, mais joue en la faveur d'une certaine flexibilité en terme de polyvalence. Par extension, le tableau des compétences se veut plus aisé à lire, puisqu'il met en exergue sur un seul écran l'ensemble des capacités à débloquer selon nos traits de caractère. Chaque niveau d'expérience acquis au fil de nos aventures dans les terres désolées permet par ailleurs d'attribuer un nouveau point d'aptitude, ce qui n'était pas le cas par le passé.

Fallout 4 - 17 Fallout 4 - 42

Le jeu a également été recentré au niveau de ses choix de dialogues, alors que cet élément de gameplay se veut particulièrement central pour les fans de la série. En effet, les choix proposés lors des conversations sont moins nombreux que par le passé, ce qui déçoit quelque peu en ce qui concerne le background général, quand bien même il est possible d'obtenir de nombreuses indications via différents terminaux disséminés un peu partout. Les fans de la série le savent, opter pour le charisme dans un jeu Fallout est primordial pour débloquer des situations ou pour forcer la main de certains protagonistes récalcitrants. Alors qu'il était possible de disposer de choix de dialogues additionnels dans les précédents opus en misant sur les aptitudes de science ou de réparation, Fallout 4 se limite qu'au charisme pour proposer quelques maigres choix de dialogues supplémentaires. Encore une fois, l'accessibilité a pris le pas sur la dimension roleplay, nous laissant en définitive qu'assez peu la main sur des choix moraux qui auront de forts impacts sur les événements à venir. Des choix plus cruciaux s'effectueront sur le dernier tiers de l'aventure principale, en liaison avec les factions que vous aurez décidé de suivre / aider, entre les miliciens, la célèbre confrérie de l'acier, mais aussi d'autres clans inédits dans la série et que nous vous laisserons découvrir...

En dehors des phases d'échanges avec les autres survivants dans le Commonwealth – généralement centrés autour d'assez grandes villes – l'exploration occupera toujours une majeure partie de notre temps. Le nouvel environnement situé aux abords de Boston propose une grande liberté d'action, même si les quêtes principales n'occupent finalement pas l'ensemble de la zone d'action proposée. Afin de profiter habilement de l'expérience, il s'agira souvent de se diriger vers la moins ruine ou bâtiment vu au loin ( et désormais indiqués sur la boussole, à la manière de The Elder Scrolls V : Skyrim ), afin de récolter un maximum de butin et d'éliminer pillards, goules et autres super mutants.

Fallout 4 - 45 Fallout 4 PC - 4

La progression dans le jeu nous demandera de récolter des armes mais, contrairement aux précédents opus, ces équipements ne se dégraderont plus au fil de leur usage. Aussi, la compétence de réparation n'est plus présente et il ne sera plus nécessaire de glaner plusieurs fois la même arme pour les combiner et gagner de la résistance. Au lieu de cela, un système d'artisanat ( craft ) est présent, afin de modder les armes et pièces d'armure via des ateliers prédestinés et ce, dans l'optique d'améliorer les statistiques. L'amélioration de l'équipement s'effectue à l'aide d'objets récoltés durant votre exploration, donnant ainsi enfin un sens à la quantité astronomique d'ustensile en tous genres qu'il est possible d'intégrer à notre inventaire. En définitif, la perte de la capacité de réparation n'est pas un mal, puisque l'apport effectué en marge se révèle bien plus intéressant par sa flexibilité. Il est également possible de trouver des équipements déjà « craftés » sur le corps de certains ennemis, ainsi que des armes uniques via des PNJ importants et autres adversaires qualifiés de « légendaires » .

Le S.V.A.V. fait également son retour dans le système de combat du jeu, assurant de pouvoir viser certaines zones du corps de nos ennemis, avec une indication de pourcentage d'impact, selon la précision de nos pétoires. L'ajout effectué en supplément à cette version du Pip-Boy se concentre au niveau d'une jauge d'attaque critique qui se gonflera au fil des tirs réussis. Une fois la fonction disponible, il est possible d'asséner un coup critique qui ne ratera jamais sa cible et ce, même à travers un mur ( ! ). D'une manière générale, les affrontements dans Fallout 4 se veulent plus nerveux que par le passé, proposant une prise en main plus proche d'un FPS d'aujourd'hui. Bien que la vue à la troisième personne est disponible, il est clair que le confort de jeu n'est toujours pas très présent.

Fallout 4 PC - 6 Fallout 4 PC - 10



Reconstruire le monde

L'un des apports majeurs de Fallout 4 en marge de sa plus grande accessibilité se concentre dans son mode construction. Ce dernier est disponible à certains endroits du jeu, au moyen de colonies et autres villages que les miliciens entendent bien protéger. Aussi, si vous décidez d'aider cette faction, vous devrez trouver certains lieux à protéger, en améliorant les lieux et en apportant diverses fonctionnalités. Le premier endroit disponible est la première ville du jeu, celle dans laquelle se trouve l'abri 111. Les derniers miliciens du Commonwealth s'y trouveront. Il conviendra de passer par un atelier pour reconstruire des préfabriqués, ajouter des meubles, apporter l'eau courante, mais aussi des vivres au moyens de fruits et plantes, ou encore de l'électricité au moyen de générateurs. Plus tard dans l'aventure, vous pourrez intégrer d'autres survivants à ces lieux, mais il faudra également apporter des systèmes de défense tels que des tours de garde, des tourelles et autres pièges électriques afin de conserver notre petit monde à l'abri des ennemis des terres désolées.

L'apport de ce système se révèle particulièrement intéressant car il confère une plus grande immersion et une certaine responsabilité dans la reconstruction de quartiers et villages, afin de sécuriser les humains dans le besoin autour de Boston. Les possibilités d'ajouts sont nombreuses et les options seront à débloquer au fil de l'amélioration de nos compétences de fabrication et d'inventivité. Aussi, le fait de récolter divers objets et de les transformer en matière première auront un intérêt primordial pour élaborer de nouveaux outils. Il est même possible d'acquérir notre propre logement et de personnaliser l'intérieur dans les moindres détails, permettant notamment de créer des coffres pour se délester d'une partie de notre inventaire. Il est toutefois utile de préciser que si la prise en main du mode construction se révèle assez efficace sur console, les contrôles sont nettement moins pratiques sur PC. En effet, les touches sont mal assignées, rendant la jouabilité très compliquée. Espérons que Bethesda Softworks apportera un correctif digne de ce nom pour corriger ce défaut particulièrement pénalisant. Enfin, pour les allergiques à cette partie du jeu, sachez qu'elle demeure une option qu'il est possible de mettre de côté sans perdre de vue la ligne directrice de l'aventure.

Fallout 4 PC - 8 Fallout 4 PC - 11

Après avoir mis en évidence la partie dédiée au scénario et au gameplay, il est temps de traiter le sujet qui fâche : la partie technique de Fallout 4. Cette dernière n'est pas reluisante par rapport aux jeux vidéo du moment. Pour les fans de longue date, il s'agit d'un constat récurrent pour Bethesda Softworks, mais il est toutefois utile de souligner qu'il est temps que le studio se décide à passer à un autre moteur graphique. Bien entendu, la modélisation a progressé depuis Fallout 3 ou Fallout : New Vegas, mais le rendu se révèle bien au-dessous de ce qui s'affiche actuellement sur nos PC et consoles de salon. Aussi, certains personnages sont particulièrement hideux, mais le rendu se rattrape au niveau de la qualité de ses environnements. Ces derniers se veulent très détaillés et mettent en évidence une belle direction artistique, appuyée par des effets de lumière globalement réussis. Quoi qu'il en soit, la fluidité n'est pas toujours au beau fixe, car d'importantes chutes de framerate sont à noter à certains passages du jeu, précisément les plus fournis en matière de modèles et d'animation. À cela s'ajoutent une fournée de bugs et autres glitches bien connus des amateurs des jeux de Bethesda, certains problèmes pouvant bloquer des quêtes, voire faire planter le soft. Le studio n'a pas vraiment réussi à résoudre les soucis de pathfinding qui découlent parfois sur du grand n'importe quoi, ainsi qu'une intelligence artificielle toujours aussi peu finaude. Bref, il s'agit de petits soucis habituels qui viendront érafler notre expérience de jeu, assurant quelques énervements des joueurs.

Fallout 4

19,95€ sur Amazon* * Prix initial de vente : 19,95€.

Un mot enfin sur l'interface du jeu sur le Pip-Boy qui, malgré quelques bonnes idées héritées des deux précédents opus, dispose de défauts assez pénibles, avec notamment l'impossibilité de comparer efficacement les équipements que nous avons et ceux que nous récoltons. Pour bien constater les différences entre deux armes similaires, il conviendra de s'équiper de notre arme et de visionner les statistiques de celles que nous venons de trouver. Nous aurions apprécié pouvoir mettre les informations des deux armes en comparaison sur un même écran, permettant ainsi une meilleure lisibilité pour faire un choix plus évident.

Fallout 4 PC - 5 Fallout 4 PC - 1



+ Les plus
  • L'ambiance post-apocalyptique
  • Durée de vie très importante
  • Belle direction artistique
  • Meilleure lisibilité des capacités à débloquer
  • Combats plus nerveux
  • Mode construction intéressant ( les objets « inutiles » ont enfin un intérêt )
  • Le mod des équipements
- Les moins
  • Le roleplay moins présent
  • Techniquement souffrant ( bugs, glitches, plantages, baisses de framerate )
  • Moins de choix de dialogues
  • Scénario en deçà de Fallout : New Vegas
  • Pathfinding désastreux
  • Intelligence artificielle sans profondeur

Notes

  • medaille
    Note générale Longtemps attendu par les joueurs, Fallout 4 nous propose une nouvelle plongée en apnée dans un RPG post-apocalyptique à la durée de vie très élevée, assurant son aspect chronophage. Si les fans de la franchise peuvent allègrement se terrer dans une grotte pour en profiter pendant quelques semaines / mois pour profiter de cette bonne expérience, il est utile de noter que cet épisode se positionne sous le signe de l'accessibilité, l'ouverture à un public plus large qui n'a pas forcément joué aux opus antérieurs. Cela se ressent avec une dimension roleplay en partie gommée et des options de gameplay éludées. Aussi, le jeu est moins complexe / riche que par le passé, mais donne toujours la part belle à l'immersion et l'exploration. Apportant quelques nouveautés telles que des fusillades plus nerveuses et un mode construction intéressant, le titre poursuit la malédiction de Bethesda Softworks, puisqu'il est question de bugs en tous genres et des quêtes qui peuvent bloquer, le tout sur un moteur graphique qui aurait mérité un changement complet plutôt qu'une simple révision. En bref, Fallout 4 se destine toujours au fleuron des accros de la licence, mais le titre se destine désormais plus précisément aux nouveaux venus dans la série.
    7/10

  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Fallout 76
    Trois ans après la sortie d’un Fallout 4 qui a divisé les joueurs, Bethesda Softworks nous propose de retourner dans l’univers post-apocalyptique de la série avec un Fallout 76 qui avait déjà déçu lors de son annonce au dernier ...
  • Test Fallout New Vegas
    Véritable référence en terme de jeu de rôle à l'occidentale, la série Fallout offre de surcroît une atmosphère post-apocalyptique immersive et une liberté d'action grisante. Suite à un Fallout 3 relativement différent de ses ...
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
agauthier Hors ligne Héroïque avatar 562 points
Le #1868731
Je joue sur PC, en 1440p avec une NVidia GTX 980. Certes les détails d'un visage par exemple sont moins beaux que dans d'autres jeux, mais globalement sur ma config ce jeu ne plante pas (crash), contrairement à un Far Cry 4, que ce soit en 1080p recommandé par NVidia ou en 1440p, résolution native. Et pour le reste ce jeu n'est que pur bonheur.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar