Test F.E.A.R.2 Project Origin

Le par Franck P.  |  2 commentaire(s)
TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE PRESENTATION

Est-ce par hasard si nombre de titres sont attendus sur toutes nos machines en ce vendredi 13 ? Doit-on y voir la volonté des éditeurs de jouer avec leur chance pour faire en sorte que leur dernier bébé naisse sous des auspices aussi propices que possible ? Toujours est-il que c'est enfin le jour de la sortie de FEAR 2 Project Origin et qu'il était attendu par des milliers de joueurs désireux de se faire peur à nouveau... Vendredi 13, du sang, de l'horreur, du paranormal...hasard vous avez dit ?

Introduction

Après les tergiversations des deux add-on de FEAR que furent extraction point et Perseus Mandate, tous deux développés par Time Gate Studios et édités pour l'un par Vivendi Universal et pour l'autre par Sierra, fini les petites manipulations entre potes pour prolonger la sauce. Car cette fois les équipes de Monolith, les développeurs du seul FEAR qui ait eu un réel succès, sont de retour pour nous proposer une suite ou plutôt un complément du premier volet qui avait vu le jour il y a désormais plus de 3 ans.

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (1)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (2)

Cette fois c'est donc accouplé avec Warner interactive que ce horror-FPS se présente, bien décidé à reconquérir les foules. En effet, de l'avis même de Dave Matthews lead designer chez Monolith, les deux add-on avaient éloignés les fans du soft premier. Un retour vers les origines était donc envisagé par les équipes de Dave avec un rapprochement encore plus prononcé vers l'une des sources de nos terreurs les plus fortes: Alma. Et comme il est dit, Alma est de retour et elle est là pour vous...

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (3)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (4)

 

 



On recolle les morceaux

L'action de FEAR 2 Project Origin prend place alors que la première équipe de la First Encounter Assault Recon est déployée depuis plusieurs heures pour arrêter un certain Paxton Fettel. Cet individu s'avère être un homme capable de prendre le contrôle de soldats par la simple pensée et il n'est pas venu la pour faire une teuf. L'équipe envoyée sur place est décimée et seul un individu parvient à faire exploser l'immeuble dans un champignon radioactif. C'est environ trente minutes avant cette explosion que débute FEAR 2. La seconde équipe à laquelle vous appartenez est envoyée pour arrêter Geneviève Aristide.

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (5)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (6)

Présidente d'Armacham Technology elle semble détenir des informations sur ce fameux individu qui aurait subi des modifications génétiques au sein de ses labos. Mais, pire, il semble que Paxton ne soit pas le seul capable à de telles performances et qu'il est dépassé, de loin, par la petite Alma Wade qui n'est autre que la fille de Harlan, scientifique fou qui a mis au point ce projet Harbinger. Toutefois, si Alma a pu être confinée jusqu'ici dans des locaux enfouis, elle semble refaire surface...

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (7)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (8)

La jonction entre les deux FEAR est donc on ne peut plus naturelle. Si d'aventure vous aviez fait le premier du nom, les éléments du puzzle se mettent en place au fur et à mesure que l'histoire se déroule sous votre nez. Par ailleurs, votre PDA vous permet de lire de nombreuses infos au gré de vos trouvailles qui vous dévoilent les dessous de ce drame cataclysmique. Et quant bien même vous n'auriez pas joué au premier, l'histoire de se second volet se suffit à elle-même. Bref, c'est peu dire qu'on est rarement aussi impliqué dans un scénario de FPS que dans celui de FEAR 2 Project Origin.

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (9)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (10)

 



Plus traditionnel que le JT de TF1 à 13h

Mais si on se prend au jeu de ce scénario, on ne remarque que peu d'évolutions en terme de gameplay par rapport au premier volet si ce n'est pratiquement aucune. Est-ce un mal ? Oui et non pourrait on dire. Car si le fait que le gameplay n'a pas changé indique que les développeurs n'ont pas eu à beaucoup se fouler, on ne peut totalement regretter ce choix. Déjà, on reprend ses marques avec les différentes armes assez rapidement. Une fois la configuration des touches réalisées, on se sent un peu comme des pantoufles. On retrouve même le slow motion.

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (11)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (12)

Ce slow motion qui autorise le joueur pendant une courte période, ce qu'il peut améliorer avec des piquouses, à ralentir l'action pour mieux se sortir de situations périlleuses. On se souvient aussi très vite de l'IA assez moyenne de vos assaillants même s’ils tentent parfois de vous prendre à revers ou vous faire sortir de votre cachette avec de bonnes petites grenades. On réalise alors régulièrement des head shots en série en se plantant devant la seule entrée pour eux...

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (13)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (14)

En fait, ce qui change peut être le plus, ce qui est somme toute assez mince en regard de la quasi totalité du gameplay qui a été repris, c'est l'adjonction d'une possibilité à la Crysis. On calme tout de suite les ardeurs des Crysis-tes les plus férus, non il ne s'agit pas de la super-combi de ce merveilleux jeu. Mais les développeurs ont repris pour eux la possibilité de choisir son arme directement juste en appuyant sur le bouton central de la souris ce qui affiche la totalité de l'arsenal à sa disposition sans toutefois mettre le jeu en pause.

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (15)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (16)

 

 



Lifté à la Cher plutôt qu'à la Lova Moor

Coté des graphismes, c'est un peu la même chanson que l'on pourrait entonner. L'ensemble a été re-lifté mais on ne se sent pas dépaysés. Cela est surtout vrai pour la première partie du jeu car une fois que l'on pointe le bout de son nez dehors et que l'on se rend compte que l'apocalypse est passée nous rendre visite, on découvre des décors assez nouveaux pour la série. D'ailleurs, il semble que les développeurs aient voulu nous faire passer un peu plus de temps en extérieur que dans FEAR premier du nom.

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (17)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (18)

Mais ces environnements ont beau différer quelque peu, ils n'en restent pas moins "rectangulaires". On avait déjà fait le même reproche à FEAR et ses add-on. On se répète donc avec le fait que beaucoup trop d'éléments sont anguleux à l'extrême. Le résultat est que l'on a parfois plus l'impression d'évoluer dans un décor de cinéma en carton que dans un vrai environnement. C'est d'autant plus voyant pour les endroits censés être les plus "courbes" du jeu lorsque l'on passe sur des talus de débris et qu'on se rend compte que les mouvements de notre joueur deviennent chaotiques parce que le moteur ne se prête pas aux rondeurs affichées.

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (19)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (20)

Ceci étant, on voit bien qu'une évolution a eu lieu entre les différents opus et que tout ce qui s'affiche sous nos yeux est bien plus fin que cela ne l'était dans FEAR. Les visages, les cut-scenes in game, les traces de sangs, les dessins sur les murs, les armes en elles-mêmes, etc... En fait tout est plus joli. Même les adversaires sont mieux finis, dommage qu'on retrouve quasi totalement les mêmes que la première fois. Bref, si visuellement on reste en dedans par rapport à nos espoirs, il est un point sur lequel on ne renâclera pas : l'atmosphère.

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (21)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (22)

 



Peur sur la ville

Sur le thème de l'ambiance, on avait qu'une crainte : revivre les fades add-on qui nous avaient franchement chagriné lorsque l'on pouvait comparer avec FEAR et ses multiples effrois. On se rappelle encore avec émotion certains passages dans des souterrains que l'on appréhendait en sentant l'atmosphère s'alourdir, nos pas se ralentir, notre regard cherchant la sortie et craignant l'apparition de quoique ce soit de pas catholique. Et au moins, sur ce point, on en a repris une bonne louche. Tout d'abord, si certaines scènes se ressemblent entre les épisodes, on se fait justement surprendre à cause de cela.

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (23)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (24)

En effet, s'attendant à voir sortir la petite bête par le même endroit que la dernière fois, c'est généralement l'inverse qui se produit... sauf bien sûr quand on s'y attend!  Bref, on sursaute un paquet de fois. En outre, les différentes scènes intermédiaires sont tellement glauques et intimidantes que la sensation de malaise est facilement distillée dans l'esprit du joueur qui a fait l'erreur de tout éteindre autour de lui. Enfin, les développeurs ont semble-t-il porté leurs efforts sur la bande son.

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (25)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (26)

Car de ce coté-ci on a vraiment le sentiment d'une plus grande présence sonore encore que dans le premier volet, ce qui n'est pas un mince exploit. Avec un bon casque, on a régulièrement la sensation d'être encerclé de bruits sans vraiment parvenir à distinguer ceux qui nous entourent réellement et ceux qui proviennent du jeu... Bref on a le palpitant qui s'agite au moins autant que le soft nous le suggère lorsque notre héros souffle et respire bruyamment... A éviter donc si l'on est cardiaque.

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (27)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (28)

 



Galerie d'images

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (29)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (30)

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (31)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (32)

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (33)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (34)

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (35)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (36)

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (37)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (38)

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (39)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (40)

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (41)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (42)

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (43)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (44)

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (45)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (46)

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (47)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (48)

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (49)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (50)

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (51)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (52)

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (53)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (54)

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (55)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (56)

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (57)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (58)

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (59)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (60)



Conclusion

FEAR 2 Project Origin remplit ainsi, au moins en partie, son contrat. Il permet à la série de reprendre de l'altitude après les soufflés aplatis que furent Perseus Mandate et Extraction Point. Pour réussir ce pari, les développeurs ont su reprendre ce qui avait marché comme l'atmosphère, les apparitions, le rythme des combats, par exemple, et en tentant de légèrement améliorer l'ensemble. Si le résultat et les différences ne se distinguent pas forcément au premier coup d'œil, après quelques heures on parvient à sentir cette évolution.

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (61)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (62)

Malheureusement, c'est également un petit manque d'ambition que de procéder de la sorte. Certes on ne prend que peu de risques mais on n'ose pas non plus se lancer dans l'inconnu quitte, qui sait, à disposer d'un jeu encore mille fois meilleur que son prédécesseur. FEAR 2 égale FEAR tout en lui étant légèrement supérieur techniquement, ce qui est tout sauf illogique. Mais vu l'attente qu'il avait suscité, on pouvait encore en espérer mieux, insatisfaits que nous sommes.

 

TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (63)     TEST FEAR 2 PROJECT ORIGIN PC IMAGE (64)

 

FEAR 2 : Project Origin

F.E.A.R. 2: Project Origin est disponible sur PC en Téléchargement à partir de 49,99 €

 

 

 

 

 

 

 



+ Les plus
  • Alma is back
  • Un FPS rythmé
  • Un scénario bien fait pour ce type de jeu
  • Augmentation des terreurs nocturnes et des ventes de veilleuses
- Les moins
  • Trop proche de FEAR
  • Choix limité dans les armes
  • Très scripté

Notes

  • Graphisme Un bon ton au dessus de ceux de FEAR premier du nom, les graphismes de FEAR 2 Project origin sont tout à fait dans les canons de 2009. Relativement fins, agrémentés d'arrières plans superbes en extérieurs, permettant une interactivité relative à certains endroits, ils restent un peu trop "lisses" pour qu'on ne les trouve meilleurs. Mais l'esthétisme et le glauque se côtoient ici à merveille. On oublie donc en partie ces "détails" pour profiter de ce que nos yeux n'oseraient affronter dans la réalité.
    8/10
  • Bande son De mémoire de joueur, elle est encore meilleure que sa devancière. Faisant la part belle aux bruitages en tous genres, elle met constamment sous pression. En fait, même l'absence de bruit fini par nous perturber, ce qui montre à quel point elle est présente. Mais dans le même temps, il est difficile de se souvenir d'un air lancinant tellement il aurait été soufflé à nos oreilles tout au long du jeu. C'est ainsi la preuve de sa qualité et de la faculté qu'elle possède à être assimilée au jeu en lui même.
    9/10
  • Jouabilité On retrouve nos bons vieux mécanismes de jeu pas si mauvais que cela. On regrette surtout le manque de choix dans les armes ou même leur renouvellement quasi nul et le fait que les soldats n'aient pas obtenus un brain-pack différent de leur copains du 1. Pas de risque coté développeurs, pas de surprise coté joueur.
    7/10
  • Durée de vie Il faut moins de 7 heures pour boucler l'aventure ce qui est un score commun à de nombreux FPS, voire même dans la moyenne haute quand on en voit tant se finir en 5 heures maximum. Et puis il faudra aussi compter sur le multi dont on ne sait si celui-ci rencontrera autant son public, voire mieux, que son prédécesseur. Mais l'obtention de "succès" et la rejouabilité dans un mode plus ardu, juste pour le plaisir, devraient parvenir à rembourser l'investissement.
    7/10
  • Scénario Le scénario en lui même est plutôt bon. Pour un FPS il est même très bon. Mais c'est avant tout pour le fait que l'on retrouve l'histoire de FEAR 1 et qu'on parvient à compléter un puzzle, par trop obscur jusqu'ici , qui séduit. La découverte d'éléments à lire pendant la partie et qui renseignent un peu plus sur le déroulement du jeu sont un point appréciable également.
    8/10
  • Note générale Tel un blockbuster au cinéma, FEAR 2 Project Origin parvient à ses fins. Il réussit en effet à nous divertir autant qu'on l'espérait, à nous faire flipper plus qu'on ne le voudrait, et à nous coller à notre PC suffisamment pour pas avoir le sentiment d'avoir cramé des euros pour rien. Mais dans le même temps, il oublie d'essayer d'innover et il ne prend pas suffisamment de risques pour mériter une meilleure appréciation générale. Un achat solide et rentable, c'est déjà en soit une bonne affaire par les temps qui courent.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Meli-Melio offline Hors ligne Vétéran icone 1159 points
Le #414131
pour moi il y a 2 point noirs pour FEAR 2
- trop proche de fear 1 graphiquement parlant
- trop proche de la sortie de killzone 2 (pour ceux qui ont une ps3, ... est à 70euros (pour ceux qui achetent en france), ... ca met un terme à toutes discutes lol)
bagouse offline Hors ligne Héroïque avatar 785 points
Le #414161
Je suis d'accord sur la proximité des deux volets même si l'évolution graphique est notable.

En même temps il est normal de retrouver des le même esprit graphique entre un volet originel et une suite non?

Par contre pour Killzone 2 c'est indéniable qu'il est attendu mais, là, FEAR 2 est à moins de 45 € sur PC...donc il y a une vrai différence de prix.

Sinon, si tu as eu le temps de pas mal jouer à FEAR 2, pourrais tu me donner ton avis plus en détail?

Merci pour ton commentaire
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire