Test Forza Motorsport 3

Le par Alain L.  |  1 commentaire(s)
Forza Motorsport 3 - Logo 2

Microsoft a longtemps gardé le secret sur ses projets automobiles afin de ne point affoler la concurrence et pouvoir avancer à son rythme. Elle a attendu l’E3 2009 pour dévoiler publiquement Forza Motorsport 3, un titre placé sous le signe du renouveau. Mais au final, le titre partage de nombreuses similitudes avec son illustre prédécesseur, ces nouveautés valent-elles le détour ? La réponse dans les lignes suivantes…

Forza 2.5 ?

Nous avons pu découvrir le titre de Turn 10 à de nombreuses reprises au cours de présentations presse destinées d’une part à souligner les améliorations graphiques, d’autre part à confirmer l’aspect simulation. Mais c’est une toute autre chose que de découvrir le jeu installé tranquillement chez soi à l’abri des nuisances sonores et autres perturbations.

Le test qui suit est basé sur une session de quarante-cinq heures de jeu nécessaires pour atteindre le niveau 50. L’ensemble des compétitions sportives n’ont pas pour autant été complétées, notamment les courses d’endurance. Ce délai est, ma foi, optimal pour découvrir le concept et entrer pleinement dans l’univers de l’automobile.

Forza Motorsport 3 - Image 36 Forza Motorsport 3 - Image 16

D’autre part, les courses ont été concourues dans le niveau de difficulté le plus élevé, expert donc, hormis la boite de vitesses restée en automatique. Et c’est à mon humble avis la meilleure façon de conduire un bolide en faisant attention à tous les détails et en se prenant presque pour un véritable pilote professionnel, presque… car la manette a été utilisée et non un volant.

Forza Motorsport 3 est étalé sur deux disques, le premier comportant toutes les importantes données de jeu, le second des circuits et des voitures additionnelles. Afin de profiter entièrement de son achat, il convient d’installer ces modules supplémentaires pesant au total pas moins de 1.9 Go. Cela n’est malheureusement pas possible pour les détenteurs d’une carte mémoire.

Forza Motorsport 3 (19) Forza Motorsport 3 - Image 14

Ils n’auront d’autre choix que de se procurer un disque dur ou bien de jouer avec 104 voitures et 29 circuits en moins. Le jeu est composé de trois grands modes : le mode carrière, le mode course libre et le mode multi-joueurs. Bien entendu, c’est le premier qui occupera une bonne partie de notre temps nécessaire pour acquérir les réflexes ainsi que les fonds financiers.

Avant de passer aux choses sérieuses, le titre tâche d’évaluer au mieux notre pilotage et de régler au mieux la difficulté à l’aide d’un tour d’essai se déroulant à bord de la superbe Audi R8. Autrement, la formule reste traditionnelle, elle nous propose de débuter avec une voiture et des compétitions modestes afin d’entrer peu à peu dans le bain.

Forza Motorsport 3 - Image 10 Forza Motorsport 3 - Image 8



Un concept similaire

A chaque victoire nous est offert des crédits ainsi que des points d’expérience. L’expérience acquise sert à une seule chose, à nous proposer des remises constructeur ou encore à mettre gratuitement la main sur un bolide. Pour cela, il est nécessaire de passer des niveaux à la manière d’un RPG et donc d’accumuler les heures de route.

Le mode carrière peut s’effectuer selon deux voies, la saison sportive ou bien la sélection manuelle d’épreuves. Au final, cela ne change pas grand-chose si ce n’est l’acquisition de Gamerpoints. La saison est un outil sélectionnant automatiquement toutes les compétitions auxquelles nous sommes éligibles. En ce sens, elle évite au joueur de passer trop de temps dans les menus.

Forza Motorsport 3 (20) Forza Motorsport 3 - Image 5

Pas moins de deux cent compétitions sont disponibles, chacun d’elle ayant ses propres règles et restrictions mécaniques. Bien entendu, il n’est pas nécessaire de finir l’intégralité des courses, à moins d’être un hardcore gamer. Ces compétitions sont composées d’un ou de plusieurs circuits dont la taille varie en fonction des limitations mécaniques ainsi que de la difficulté des épreuves.

Dans une épreuve amateur limitée aux véhicules de classe F, les courses se limiteront à six voire neuf kilomètres. En revanche, en professionnel et à bord d’une voiture sportive cette distance peut grimper jusqu’à quarante-cinq kilomètres, hors épreuves d’endurance. Il faut donc aimer conduire, aimer travailler ses trajectoires et améliorer ses temps.

Forza Motorsport 3 (13) Forza Motorsport 3 - Image 31

Le jeu insiste désormais sur la liberté d’agir et de choisir. Sortir victorieux d’une épreuve n’est plus synonyme de voiture offerte. Celles-ci n’interviennent qu’à chaque nouveau niveau atteint poussant indirectement le joueur à dépenser son argent pour acheter des véhicules de rêve ou bien à améliorer son actuel garage.

Les possibilités d’améliorer un véhicule sont innombrables et touchent presque tous les éléments constitutifs d’une voiture. Une option amélioration rapide est désormais proposée pour éviter aux gens pressés de perdre leur temps. Les passionnés pourront aussi peaufiner leur bolide et l’adapter en fonction de leur style de conduite.

Forza Motorsport 3 - Image 53 Forza Motorsport 3 - Image 58



Tout sauf l'airbag

Pour parfaire le tout, il sera possible de régler sa voiture selon bon nombre de critères allant de la barre antiroulis à la hauteur du châssis. Les outils disponibles sont légion et satisferont les mordus du volant qui pourront partager réglages et vinyles. Ceux-ci reposent toujours sur un imposant système de calques superposables pouvant donner naissance à de véritables chefs d’œuvre. Patience et passion sont nécessaires.

Au niveau du pilotage à proprement parler, il faut avouer que la conduite est devenue plus accessible et ce même en expert. Accessible peut-être mais plus réaliste aussi. Dans Forza 2, les voitures avaient un mal fou à adhérer et avaient tendance à perdre trop rapidement en stabilité.  Désormais, les bolides présentent un comportement général plus raisonnable et réaliste.

Forza Motorsport 3 - Image 37 Forza Motorsport 3 - Image 33

Persiste tout de même un léger sentiment d’instabilité touchant l’ensemble des véhicules. Difficile de comprendre comment une Peugeot 908 HDI FAP peut patiner autant alors qu’elle présente de forts appuis aérodynamiques. Mais c’est chercher la petite bête, car les améliorations apportées nous permettent de nous concentrer bien mieux sur le plaisir de conduire.

Et il y en a pour tous les âges et tous les goûts. Les grandes marques et les mythiques bolides ont été retenus, font même partie du voyage les 4x4. En revanche, aucune voiture de rallye n’est à signaler ni même de Formule 1. En plus des quatre cent véhicules, le jeu compte pas moins d’une centaine de circuits différents.

Forza Motorsport 3 - Image 27 Forza Motorsport 3 - Image 29

Ce chiffre est artificiellement augmenté grâce à des morcellements logistiques, des variations de tracés ou encore des inversions. Les nouveaux circuits valent tout de même le coup d’œil et sont visuellement impressionnants comme Amalfi Coast, une tracé méditerranée similaire au circuit de Monaco ou encore le mythique circuit du Mans.

Forza Motorsport 3 est aussi placé sous le signe de l’accessibilité, il propose en ce sens diverses aides mécaniques et visuelles. Elles affectent néanmoins les gains obtenus en fin de course. Les plus jeunes joueurs pourront s’adonner au titre grâce à la fonction freinage automatique et à la présence d’un tracé idéal. En cas de pépin, ils pourront utiliser la désormais célèbre fonction « Rewind ».

Forza Motorsport 3 - Image 27 Forza Motorsport 3 - Image 23



Enfin à la hauteur de la next-gen

Cette dernière permet de retourner en arrière et par la même occasion de réparer nos erreurs. Elle sert aussi aux joueurs expérimentés d’affiner leurs trajectoires. Cette fonctionnalité est tout à fait optionnelle, les plus expérimentés passeront très certainement leur chemin. Mais son utilité est énorme tant pour éviter de recommencer la course entière que de permettre à tous de piloter des véhicules de rêve.

Les outils de télémétrie sont toujours présents dans l’optique de satisfaire les mécanos en herbe et les perfectionnistes. Le plaisir de piloter est bel et bien présent, à chaque virage négocié, à chaque virage, on ressent véritablement la voiture qui ne doit faire l’objet de brusques sollicitations. Autrement, c’est le bac à sable…

Forza Motorsport 3 - Image 25 Forza Motorsport 3 - Image 30

Les freinages doivent être progressifs, les accélérations douces, et les trajectoires bien anticipées. Bref, Forza 3 porte à merveille son titre de simulation automobile, de ce côté c’est presque la perfection. L’intelligence artificielle est devenue un tantinet plus casse-cou et n’hésite à aller au combat. Les collisions ne sont pas sanctionnées au grand dam des puristes.

En revanche, le hors-piste l’est inévitablement pour des raisons d’équité. En vue intérieur, les accidents sont plutôt convaincants mais il est nécessaire d’y mettre une certaine volonté antisportive pour voir apparaître notablement les dégâts. Les tableaux de bord confèrent au titre une meilleur immersion, eux qui en théorie sont présents sur tous les bolides.

Forza Motorsport 3 (20) Forza Motorsport 3 - Image 29

Le concept a clairement gagné en précision visuelle, les véhicules sont mieux modélisés tout comme les circuits comportant plus de détails. Sur ce point, on ne pourra que saluer le travail des équipes de Turn 10 qui ont mis la barre bien haut. La Xbox 360 a toutefois des limites technologiques. Elles se répercutent sur les ombres ainsi que les contrastes anormalement élevés.

Ceux-ci permettent de masquer les quelques déficiences du jeu et un aliasing sautant par moment aux yeux. A signaler, l’absence d’une dynamique temporelle et météorologique. Le climat est fixe tout comme l’heure. Cela n’empêchera pas les metteurs en scène de réaliser des vidéos entières à l’aide d’un outil simple mais efficace.

Forza Motorsport 3 - Image 45 Forza Motorsport 3 (3)



Un hit tout simplement

Que ce soit au niveau de la photo ou de la vidéo, il ne faudra pas Forza Motorsport 3 - Jaquettes’attendre à des retouches complexes et élaborées. Les micro-ordinateurs restent un formidable outil pour peaufiner ces enregistrements. Seul regret, la forte compression des photos prises ainsi que l’impossibilité d’exporter ces dernières sur clé USB.

Pourtant le jeu compte énormément sur le multi-joueurs pour vivre et perdurer dans le temps, il aurait été bien de récompenser dignement les photographes. Grâce à des fonctionnalités de partage et du DLC à venir, Turn 10 pourrait bien monopoliser le secteur automobile et voler la vedette à un certain Gran Turismo 5.

Les bruitages eux sont tout à fait corrects et savamment dosés. On sent une nette différence en allant à 40 ou à 200km/h. Un bon kit sonore (ou à défaut un casque) est toutefois nécessaire pour faire justement la différence entre ces deux bruitages. Les enceintes d’un téléviseur normal sont trop timides pour autoriser cette différenciation. En revanche, la bande sonore est plus contenue et se montre stéréotypée.

En l’état actuel des choses, Forza Motorsport 3 apparaît comme étant une excellente simulation automobile. Elle tire le meilleur parti de la Xbox 360 en nous conférant des graphismes franchement propres et précis. Ce nouvel opus apporte plus que des graphismes next-gen et ne s’arrête à la simple mise à jour. Le gameplay tout comme les fonctionnalités de jeu ont été grandement améliorées. Une référence à ne rater sous aucun prétexte.



+ Les plus
  • Accessible et complexe à la fois
  • L'évolution graphique
  • Les tableaux de bord
  • La fonction Rewind
- Les moins
  • Compression trop élevée des photos
  • L'aliasing et les ombres médiocres
  • Bande sonore décevante
  • Nécessite un disque dur

Notes

  • Graphisme Ce n’est certainement pas la tuerie qu’on nous présentait il y a quelques mois, mais Forza 3 reste étonnement beau et propre pour un jeu Xbox 360. Les voitures ont indubitablement gagné en polygones et deviennent facilement identifiables. L’aliasing et la gestion hasardeuse du contraste entache ce tableau loin d’être mauvais.
    8/10
  • Bande son A défaut de nous proposer une bande sonore solide, Turn 10 s’est bien appliqué dans l’enregistrement des bruitages qui ne bénéficient certes d’une énorme diversité mais sont justement exploités.
    8/10
  • Jouabilité Forza 3 a réussi à négocier un difficile virage et se permet de contenter le public dans son intégralité. Grâce à l’inclusion de diverses aides ainsi que de la fonction Rewind, le tout s’adresse à une large audience. Les pilotes confirmés ne sont pas laissés pour compte, désormais ils pourront mieux s’immerger dans cette ambiance plus naturelle que jamais. Accessible oui, simulation assurément.
    9/10
  • Durée de vie Le mode solo peut durer une bonne cinquantaine d’heures, à cela s’ajoutera le mode online qui n’a lui presque aucune limite. L’organisation de courses, le partage de photos et vidéos, ou encore la création de vinlys élaborés sont des arguments de taille qui tireront vers le haut la durée de vie du titre.
    9/10
  • Note générale Forza 3 est une référence vidéoludique qui s’adresse aussi bien aux amateurs qu’aux experts de la course automobile. Sachez que les artistes en herbe auront aussi un rôle à jouer en partageant leurs œuvres à travers le monde entier. Turn 10 a su parfaitement écouter les joueurs et apporter des réponses concrètes à un Forza 2 sympathique au possible. Que vous soyez amateur de courses ou bien pilote expérimenté, vous trouverez en Forza 3 une excellente simulation automobile à posséder absolument.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Forza Motorsport 4
    Forza Motorsport 4 est à l'heure au rendez-vous. Turn 10 et Microsoft ont instauré un rythme d'un jeu tous les deux ans, ce qui a pour mérite de fidéliser une communauté de joueurs, assurée de disposer de leur titre fétiche dans les ...
  • Test Forza Motorsport 2
    Attendu depuis longtemps par les joueurs et plusieurs fois repoussé, Forza Motorsport 2 est enfin là et il n'arrive pas les mains vides. Avec un mode solo bien fourni, un mode online au top, la customisation des véhicules à la hauteur ...
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
stk176 offline Hors ligne Vétéran avatar 1613 points
Le #541471
je site :
"La Xbox 360 a toutefois des limites technologiques. Elles se répercutent sur les ombres ainsi que les contrastes anormalement élevés."

:crazy:

Bon, comme on dit, rien à voir pomme de terre :
les devs de Turn10 on fait le choix de faire un jeu à 60 images par seconde.
(Ce qui à mon sens ce justifie pour une simu)
C'est un élément trés important à prendre en compte dans son jugement et la comparaison avec d'autre jeu ...(GT5, NF Shift qui sont à 30 Fps)
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire