Test Fragile Dreams

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Test Fragile Dreams

Il est des titres japonais qui ne trouvent pas le chemin vers l'Europe, la cause à des éditeurs peu enclins à les adapter pour le public occidentaux. Heureusement, il en est des plus courageux qui nous permettent de profiter de petites perles comme celle-ci. Fragile Dreams est sorti très discrètement, un peu trop peut-être, malgré sa grande qualité. Jeu d'action et d'aventure, mêlant un soupçon d'horreur, le titre vous invite à suivre le jeune Seto dans un univers bien mystérieux.

Jolie surprise

La Wii n'étant pas actuellement gâtée en bons titres, il faut parfois savoir creuser dans les rayons pour trouver une jolie surprise. Fragile Dreams est sorti en mars dernier dans le silence le plus complet. Succès au Japon, le titre aurait pourtant mérité une bien plus importante publicité, car nombreux seront les joueurs à passer au travers. Mais qu'est-il donc ce titre inconnu qui nous enthousiasme tant ? Fragile Dreams est un jeu d'aventure, mêlant un peu d'action à une atmosphère rangée dans le genre du survival-horror. En vérité, il s'agit surtout d'un jeu d'aventure où quelques combats ponctueront vos parties, le tout dans une atmosphère quelque peu glauque, voire angoissante. Pas de quoi nous effrayer à 100 %, mais cette ambiance particulière se montre toutefois très intéressante et nous prend au jeu très facilement.

Fragile Dreams Fragile Dreams (7)

Vous incarnez ici Seto, jeune homme solitaire qui vient tout juste de perdre la dernière personne de son entourage. Le monde dans lequel il vit est totalement dépeuplé, les constructions sont en ruines. Spectres, fantômes, et autres animaux redevenus sauvages occupent les lieux traversés. De ce monde dévasté ressort pourtant une certaine poésie, retranscrite par une bande son magnifique et des graphismes dont on ne pensait pas la Wii capable. La mélancolie est le sentiment qui domine ici, le jeune Seto se retrouvant bien esseulé pour affronter ces mystérieuses créatures. La rencontre avec une jeune fille le motivera à se lancer à sa recherche, quel que soit le danger. Vaille que vaille, l'adolescent arpentera chaque recoin de ce triste monde abandonné, à la recherche d'autres survivants, comme le lui avait demandé son défunt grand-père.



Linéaire et peu effrayant

Votre aventure vous mènera à traverser de nombreux sous-terrains, des anciens tunnels de métro, de longs couloirs, etc... Equipé uniquement d'une lampe torche et d'un petit ordinateur à la voix féminine, Seto devra trouver de lui-même les clés pour ouvrir les portes, trouver son chemin et survivre aux quelques attaques. Disposant d'un unique bâton au début de partie, puis d'armes de plus en plus résistantes au cours de l'aventure, Seto n'en reste pas moins "nu" face aux attaques. Il n'est pas toujours évident de maintenir ses points de vie intacts, mais vous ferez rapidement connaissance avec un marchand, pour faire le plein de bonbons et autres rations énergisantes. Mais attention, ce marchand ne vient vous voir que quand cela lui chante. Il vous faudra donc vous montrer prévoyant. Pour autant, vous pourrez régulièrement vous remettre d'aplomb devant des petits foyers placés très régulièrement sur votre chemin. Alors qu'en début de partie vous les trouverez trop nombreux, vous apprécierez leur présence au fur et à mesure de votre avancée. Seul lieu de rencontre avec le marchand, ils sont aussi le lieu où vous pourrez ranger votre inventaire.

Fragile Dreams (4) Fragile Dreams (3)

Votre inventaire ne dispose que de très peu de case pour que vous puissiez ramasser tous les objets sur votre chemin. Entre la lampe torche, votre bâton principal, un autre de secours et quelques bonbons en cas de coup dur, vous n'aurez vraiment que peu de place pour le reste. Heureusement, vous disposez également d'une mallette, nettement plus grande. Vous n'y avez cependant accès que placé devant un feu. Ce n'est qu'à se seul moment où vous pourrez y ranger les objets inutiles, refaire le stock d'arme ou de rations de vie. D'où l'importance de ces foyers que l'on appréciera rapidement.

Fragile Dreams (2) Fragile Dreams (8)

Les combats ne se montrent pas réellement déstabilisants ni même effrayants. Les amateurs de survival-horror riront sans doute de voir le jeu rangé dans cette case, tant il n'effraie pas réellement. En revanche, son atmosphère sombre, l'utilisation permanente de la lampe torche, des décors dévastés et une bande son adéquate sont les éléments essentiels à l'ambiance. Si vous n'êtes pas dans un Silent Hill, vous sentez néanmoins que le monde dans lequel vous évoluez n'est plus franchement accueillant. Et cette simple constatation, et la réalisation du jeu, suffit à placer dans de bonnes conditions pour apprécier le titre. Quant aux combats en eux-mêmes, leur difficulté n'est pas de mise. Vous peinerez pour l'essentiel à déplacer un personnage assez rigide. Les coups, censés être portés dans un certain timing, pleuvront finalement avec plus ou moins d'efficacité.



De l'émotion avant tout

Ce n'est donc ni sur le côté action ni sur celui du "vrai" survival-horror que Fragile Dreams tient toute sa richesse. Le titre repose avant tout sur son aspect aventure. Des missions vous seront données au fur et à mesure et surtout, les unes après les autres. Le titre ne dispose donc pas d'un rythme trépident et les recherches pour boucler un objectif ne solliciteront en aucun cas votre cellule grise. Juste un peu de recherches et d'exploration suffiront à vous mener droit au but. Il est clair que les mécanismes de ce jeu ne brillent ni par leur vivacité ni par leur dynamisme et encore moins par leur originalité. Et pourtant, il faut savoir que le jeu dispose d'un réel potentiel, même si, sur le papier, il ne se montre que peu enthousiasmant.

Fragile Dreams (6) Fragile Dreams (5)

Fragile Dreams a cette capacité de jouer avec les sentiments, de jouer une carte subjective reposant avant tout sur l'émotion, sur ce qu'il arrive à faire passer par le biais de son ambiance et de son atmosphère. Pour l'apprécier, il faut donc avant tout le lancer sur la console et laisser le charme opérer. Mais s'il fallait seulement vous le décrire pour ce qu'il propose en terme de gameplay, vous jugeriez ce titre très moyen et largement dispensable. Et vous risqueriez de passer à côté d'une belle expérience de jeu.



Galerie d'images

Fragile Dreams (12) Fragile Dreams (11)

Fragile Dreams (10) Fragile Dreams (9)

Fragile Dreams (17) Fragile Dreams (16)

Fragile Dreams (15) Fragile Dreams (14)

Fragile Dreams (13) Fragile Dreams (20)

Fragile Dreams (19) Fragile Dreams (18)

Fragile Dreams (23) Fragile Dreams (22)

Fragile Dreams (21) Fragile Dreams (28)

Fragile Dreams (27) Fragile Dreams (26)

Fragile Dreams (25) Fragile Dreams (24)

Fragile Dreams (32) Fragile Dreams (31)

Fragile Dreams (30) Fragile Dreams (29)

Fragile Dreams (36) Fragile Dreams (35)

Fragile Dreams (34) Fragile Dreams (33)



Conclusion

Fragile DreamsFragile Dreams est une agréable surprise. Passé complètement inaperçu lors de sa sortie, le jeu est pourtant l'un des meilleurs croisés actuellement sur la Wii. La console de Nintendo n'étant pas très visitée ces derniers temps en terme de bons jeux, il est dommage que les seuls capables de susciter l'enthousiasme se montrent aussi discrets. Fragile Dreams se montre comme un jeu à part, difficilement classable parmi un genre particulier. Il allie à la fois un peu d'action, un peu d'horreur et un peu plus d'aventure, mais sans pour autant fouillé chacun de ses trois aspects.

Fragile Dreams mise toute ses qualités sur son ambiance. Les graphismes se montrent exceptionnels pour la Wii qui ne nous a guêre habitué à nous présenter des jeux aussi beaux. La bande son, chargée d'émotion, vous emporte elle aussi dans cette histoire étrange mais ô combien poétique. Fragile Dreams joue avant tout avec vos sentiments qu'avec son gameplay. Mais l'essayer c'est l'adopter et il serait dommage de passer à côté d'un titre aussi particulier. Et s'intéresser à lui motiverait sans doute les éditeurs à distribuer un peu plus des productions japonaises réservées au sol nippon.



+ Les plus
  • Ambiance
  • Graphismes et bande son
  • Univers chargé d'émotion
- Les moins
  • Un gameplay assez basique

Notes

  • Graphisme Le titre s'avère tout simplement magnifique et pas seulement au niveau des cinématiques. On ne s'attendait pas à ce que la Wii puisse nous fournir un tel résultat technique. On admire les décors, les personnages, les détails... Seul le choix de vous faire évoluer dans des endroits sombres accrochés à votre lampe torche pourra en décevoir plus d'un. Mais sans cette obscurité, l'ambiance aurait été moindre.
    8/10
  • Bande son La bande son est elle aussi un plaisir pour les yeux. Les chansons et musiques jouées au cour des cinématiques ont le don de vous emporter dans cette histoire relatée sous vos yeux. Les bruitages sont eux aussi de grande qualité, se faisant plus ou moins présent selon le contexte. Quant au doublage, vous disposez des voix japonaises et des voix anglaises ainsi que de sous-titres français. Que demander de plus ?
    8/10
  • Jouabilité La prise en main du titre sera perturbée par des mouvements de caméra peu convainquant, qui peinent parfois à nous suivre dans les moments de combats. Ces derniers ne se révèlent pas franchement transcendant, les coups étant limités. L'évolution du titre est accessible et vous permettra d'avancer dans la partie sans trop de difficulté, ni trop de facilité non plus.
    6/10
  • Durée de vie Le titre ne brille pas par sa durée de vie, malgré ce que l'on pourrait croire une fois lancé dans la partie. Aussi prenez le temps de visiter les moindres recoins et d'amasser les objets et autres souvenirs laissés ici et là pour votre collection. Comptez une petite dizaine d'heures pour comprendre le mystère ambiant.
    6/10
  • Scénario Le titre déroule son scénario très lentement, on ne sait donc pas trop où l'on va ni même où on est. Mais c'est justement ce mystère perpétuel qui nous fait aller de l'avant et comprendre pourquoi et comment il n'y a plus d'humains dans ce monde.
    7/10
  • Note générale Fragile Dreams vous happe littéralement dans son ambiance et son univers. Avec un scénario discret mais réel et une réalisation artistique de grande qualité, le jeu vous emportera dans son monde. Loin de ne souffrir d'aucun défaut, le titre arrive tout de même à les dépasser suffisamment pour nous procurer un bon moment de jeu. A découvrir pour tout amateur de production japonaise.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Nights Journey of Dreams
    Il y a dix ans, Nights sortait sur la Saturn. Aujourd'hui, c'est sur la console Wii que le petit personnage emblématique, né des mains des développeurs de la Sonic Team, revient nous emporter dans le pays des rêves. Il est toujours ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire