Test Free Realms

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Free Realms

Disponible depuis le mois d'avril dernier, Free realms vient à peine de passer dans une version française complète. Jusqu'ici disponible uniquement en anglais, le problème de localisation a pu être un frein chez bon nombre de joueurs. Ce paramètre réglé, il vous est possible de découvrir ce titre gratuit orchestré par Sony Online Entertainment. Le MMORPG ouvre ses portes à tout public, mais peut-être et surtout aux plus casual.

Un MMORPG pour les casu

Certes, Free Realms a ouvert ses portes depuis bien longtemps maintenant, presque six mois d'ailleurs, et ce n'est que maintenant que nous décidons de nous pencher sur lui. Car si le jeu en ligne de Sony a déjà séduit plus de trois millions de joueurs, il a surtout attiré en son sein les plus anglophones. Localisé uniquement en anglais, combien d'entre vous ont été refroidis de devoir arpenter un monde dans la langue de Shakespeare, pour peu que vous ne maitrisez pas vraiment la langue ? Sony n'étant pas amateur dans son métier, la version française a fini par nous parvenir (ainsi que les autres versions européennes pour les intéressés). Free Realms peut désormais toucher tous types de joueurs dans leur foyer, mais surtout et sans doute avant tout, les joueurs occasionnels, les casuals comme on les appelle si bien.

Free Realms (29) Free Realms (30)

Free Realms, maintenant qu'il s'est découvert à vous dans une langue accessible dans la moindre de ses subtilités, vous ouvre ses portes et risque de vous délivrer, en vrac, beaucoup de possibilités dans lesquelles vous risquez de nager un peu. L'impression est fugace et disparait dès les premières dix minutes de jeu.
Free Realms est donc sur le papier un MMORPG, un genre de jeu vidéo que l'on associe désormais automatiquement à World of Warcraft. Le principe est le même, vous créez un personnage et devez le faire évoluer par le biais de quêtes, de compétences, d'objets, etc... A ce détail près que le contenu de ce titre est gratuit et qu'il ne nécessite pas de téléchargement sur votre ordinateur. Vous vous connectez au site Free Realms et vous n'avez qu'à vous laisser guider. Inscription rapide, petit chargement du plugin de 77 Mo. C'est absolument tout ce que vous aurez à installer sur votre ordinateur pour jouer librement.

Free Realms (31) Free Realms (32)

Si les joueurs occasionnels pourront se satisfaire du contenu gratuit, les joueurs plus avertis qui auront eu envie de changer d'air pourront de leur côté se lasser très rapidement et trouver l'ensemble un peu bon enfant. Un contenu supplémentaire leur est destiné, Sony ayant pensé à satisfaire un maximum de joueurs. Mais de ce côté-là, il vous fera passer à la caisse et souscrire un abonnement. A vous la possibilité d'acheter des objets qui pourraient vous booster, de disposer de cartes plus efficaces pour le "JCC", d'accéder à des métiers, des quêtes supplémentaires, disposer de personnages supplémentaires, etc... Libre à vous de débourser vos Euros si vous le jugez nécessaire. Le vrai public de Free Realms, celui que Sony tient particulièrement ramener à sa cause, se contentera assez longtemps de ce que le titre lui propose en l'état. Puisqu'il n'est pas question pour eux d'engranger des heures de jeu et d'avaler le contenu en deux nuits de jeu mais plutôt d'apprécier ici et là des petits moments de détente, les occasionnels auront déjà fort à faire.

 



Quêtes et métiers

Première étape avant de vous lancer, la création de votre personnage. MMORPG oblige, vous avez le choix entre, seulement, deux races : les humains et les Pixie, c'est-à-dire les fées. A la façon d'un Sims, public oblige, vous vous occuperez de son apparence physique, le rendrez beau, ou laid selon vos goûts. Et pour parfaire votre avatar, il faudra lui donner un nom. Les possibilités sont énormes, la quantité de prénoms, de noms commun et autres adjectifs est réellement substantielles. Ce n'est qu'une fois cette étape terminée, votre compte créé, vos login et mot de passe enregistrés, le plugin téléchargé, que le monde de Free Realms peut enfin s'ouvrir à vous.

Free Realms (33) Free Realms (23)

Pour les habitués du genre, les premiers pas se font en terrain connu. Pour les autres, ces instants se passeront plutôt bien puisque le jeu ne manquera pas de vous dispenser d'autres d'indications, certaines déclinées par une voix off. Tout comme les Sims d'ailleurs... Impossible donc de vous sentir perdu, vous comprendrez vite que pour avancer, il vous faut chercher des quêtes, réaliser ces objectifs et récolter les fruits de votre mission, en somme comme tout jeu du genre. Vous disposez d'une mini carte à portée de souris, d'un radar vous permettant de trouver les PNJ (personnage non joueur) ainsi que vos objets de quêtes. Un jeu d'enfant il est vrai, mais qui ravira les joueurs les moins habitués, qui n'auront plus qu'à se laisser guider. D'ailleurs, le titre dispose de deux fonctionnalités utiles pour ceux qui manqueraient d'un sens aiguë de l'orientation : un système de pointillé vous montre le chemin (mais ne connaît pas les raccourcis et n'utilise que les chemins tracés. Pour ceux qui aiment couper et gagner du temps, mieux vaut désactiver l'option) ; un simple clic sur le bouton "me rendre à cet endroit" dans la fenêtre de quête permet de lancer votre personnage vers sa quête et de vous octroyer une pause, pour vaquer à d'autres occupations.

Free Realms (24) Free Realms (25)

Voilà pour les quêtes. Passons aux métiers pour lesquels vous allez travailler. Ce n'est pas une ni deux activités que vous allez choisir parmi d'autres, mais bien une bonne poignée : aventurier, dresseur d'animaux, pilote de kart, cuisinier, combattant, mineur, facteur, etc... Voilà donc autant d'univers qui vous attendent, tant les métiers se montrent diversifiés dans leur activités. Tous ces métiers vous sont donc alloués, libre à vous d'en développer certains plutôt que d'autres, le choix est fait pour cela. Plus vous réaliserez de quêtes dans chacun de ces métiers, plus vous gagnerez en niveau et plus vous accéderez à du contenu de votre niveau. S'il vous plaît de gratter le ventre des animaux plutôt que d'aller combattre les méchants, il n'y a que vous décidez de la teneur de votre partie.

 



La formule gagnante des mini-jeux

Cette diversité des métiers permettra à tous les joueurs d'y trouver leur compte. Petit détail important, vous ne serez jamais obligé de vous battre et d'amener la "violence" dans vos parties. Les méchants, les ennemis et les viles créatures ne deviendront hostiles que si vous le décidez, encore une fois, et que vous activez le mini-jeu de la bataille. Ceux qui en revanche adore donner des coups et en encaisser, trouveront dans ces batailles, tous les éléments habituels, comme les points de dégâts, les points de vie, les potions de santé, les armes, etc... De même pour l'équipement, mais ceci n'est pas propre au métier du combattant et concerne tous les métiers en général. Vos récompenses de quêtes vous octroient quelques éléments d'habillements qui augmenteront vos capacités. Ayez donc le réflexe de regarder votre inventaire régulièrement et de vous équiper le mieux possible. Vous pourrez également acheter tout ce dont vous avez besoin chez les marchands, avec vos pièces d'or.

Free Realms (26) Free Realms (27)

Notez que le jeu est bien pensé, dans le sens où vous vous n'aurez pas à changer de tenue dès que vous amorcez une quête d'un autre métier que le précédant. Dans un léger tourbillon, votre personnage se changera automatiquement dans la tenue qui est propre au métier.

Mais là où se distingue ce Free Realms et ce qui lui donne le plus son côté "jeu familial", c'est dans l'intégration des mini-jeux. La grande majorité des quêtes ouvrent sur un mini-jeu. Du côté des cuisiniers, on réalisera un plat à la Cooking Mama ; du côté des dresseurs d'animaux, on se plongera dans des activités typés Nintendogs; les combattants arpenteront des cavernes comme ils auraient pu le faire dans WoW ; les pilotes de kart remporteront des courses en ramassant en cours de route des objets bonus façon Mario Kart... Les mini-jeux ont fait leur preuve du côté de la Wii et ont largement contribué au succès qu'on lui connaît. Pour s'adresser à des joueurs occasionnels, Sony n'a rien inventé et repris un concept déjà existant. Il n'empêche que l'idée est toujours gagnante et les joueurs se plairont à aller et venir dans ses mini-jeux, qui en plus du divertissement apportent également la diversité.

Free Realms (28) Free Realms (18)

Pour autant, le titre de Sony ne sombre pas dans le party-game qu'on lance en famille. Le titre garde une posture précise dans le genre du MMORPG qui fait également la part belle à l'esprit de communauté. Il vous sera donc possible de vous faire des amis et de jouer avec eux en ligne. Et pourquoi pas de former une guilde, afin de former un groupe soudé et motivé par les mêmes perspectives.



Galerie d'images

Free Realms (19) Free Realms (20)

Free Realms (21) Free Realms (22)

Free Realms (13) Free Realms (14)

Free Realms (15) Free Realms (16)

Free Realms (17) Free Realms (10)

Free Realms (11) Free Realms (12)

Free Realms (1) Free Realms (2)

Free Realms (3) Free Realms

 



Conclusion

Free RealmsSans contexte, Free Realms s'adresse avant tout à un public bien ciblé. Pour autant, cela ne fait pas de lui un jeu au rabais, un titre gratuit sur lequel on s'amuse un peu et que l'on oublie rapidement. Sony a réalisé un vrai travail, aussi bien sur le fond que sur la forme. La forme d'abord, avec des environnements différents, de la diversité dans les détails, dans des décors qui n'ont rien à envier à d'autres titres du genre. Sur le fond ensuite, avec un contenu qui n'aura de cesse de se dérouler sous vos pas au fur et à mesure de votre avancée. Et encore plus au fond, on trouvera des mécanismes bien huilés, un confort de jeu très agréable avec des menus intuitifs, des options efficaces et des petits détails qui vous faciliteront votre partie.

Free Realms est un jeu divertissant dans lequel se retrouveront bon nombre de joueurs. Un titre que l'on apprécie pleinement dans sa partie gratuite, le côté payant n'étant pas, selon nous, réellement intéressant pour les vrais joueurs.

Accéder au jeu Free Realms


 



+ Les plus
  • Large contenu
  • Présence des mini-jeux
  • Pour tout type de public
  • Divertissant
  • Graphismes
  • De nombreux détails intéressants
- Les moins
  • Nécessite une très bonne connexion Internet
  • "Bisounours land" pour les gros joueurs

Notes

  • Graphisme Ce titre gratuit n'a pas à rougir de son rendu graphique, bien au contraire. Les environnements se montrent très variés, détaillés et riches en couleurs. Il est donc très agréable d'évoluer dans les différentes zones de la carte. Free Realms semble s'inspirer de nombreux titres comme les Sims pour ce qui est de l'interface, de Mario Kart dans les phases de courses, de WoW dans les quêtes et les environnements... Et ce judicieux mélange donne un résultat très concluant qui devrait ravir les joueurs peu habitués au genre.
    8/10
  • Bande son Les bruitages se montrent malheureusement absents. De ce fait, on a bien du mal à s'attacher à ce jeu peuplé de créatures imaginaires. Les musiques sont quant à elles nettement plus mises en avant ce qui dynamisera un peu plus votre partie, surtout vos mini-jeux.
    6/10
  • Jouabilité Evoluer dans Free Realms est un jeu d'enfant. Le public averti n'aura aucun mal à faire prospérer leur personnage, tant le gameplay reprend les coutumes des jeux du genre. Quant aux moins initiés, ceux-ci n'auront pas de mal à prendre petit à petit la mesure des possibilités de ce titre. Intuitives et très claires, les différentes fonctionnalités se veulent avant tout accessibles.
    7/10
  • Durée de vie Il est attendu que Free Realms reçoive régulièrement du nouveau contenu. En attendant les nouveautés, vous devrez tout de même mener à bien une poignée de métiers, réaliser de nombreuses quêtes, jouer à quelques mini-jeux et arpenter un monde assez vaste. Le grand public prendra son temps puisqu'il n'est pas sensé rester des heures devant un PC. Quant aux vrais joueurs, si le concept de Free Realms les séduit, ils pourront alors mettre la main à la poche et accéder à un autre contenu réservé.
    7/10
  • Note générale Free Realms permet au grand public de s'initier aux joies du MMORPG sans débourser un centime. D'une incroyable richesse, le titre de Sony séduit par son accessibilité et son confort de jeu. Les possibilités sont nombreuses, le contenu divertissant. Les joueurs avertis risquent de trouver le concept trop gentillet, mais ce n'est pas eux que l'on attend ici. Avec cette nouvelle localisation complète en français Free Realms a de fortes chances de convaincre les joueurs, des Sims notamment.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire