Test : Samsung Galaxy Note 3, le plus abouti des smartphones actuels ?

Le par Rénald B.  |  10 commentaire(s)
Samsung_Galaxy_Note_3_h

Le Samsung Galaxy Note 3 est l’aboutissement de la gamme de smartphones Galaxy Note. C’est aussi probablement le smartphone le plus complet et le plus performant du marché (avec les HTC One Max et LG G2). Ceci étant dit, s’agit-il du meilleur smartphone du marché ? Qu’apporte-t-il réellement d’un point de vue expérience utilisateur ? Quels sont ses points faibles s’il en a ? C’est à toutes ces questions que nous répondons dans notre dossier de test complet du Galaxy Note 3.

Présentation du Galaxy Note 3

Un mois après le lancement du Galaxy Note 3, Samsung annonçait en avoir vendu 5 millions d'exemplaires. Un engouement qui témoigne du succès grandissant des phablettes et particulièrement de la gamme de smartphones Galaxy Note.

Samsung_Galaxy_Note_3_iAprès une première phablette avec écran de 5.3 pouces, Samsung a adopté un écran de 5.5 pouces pour le Note II. Le Galaxy Note 3, lui, se caractérise par un écran de 5.7 pouces affichant une définition Full HD (1920 par 1080 pixels). A l'instar de ses deux ainés, il se distingue toujours par la présence du stylet S-Pen signé Wacom.

Le Galaxy Note 3 est le smartphone Samsung le plus complet et le plus performant jamais produit par la société. Tout y est : du processeur quad coeur ultra véloce (cadencé à 2.3 GHz) à la captation de vidéos en 4K en passant par le port USB 3.0 et la batterie substantielle de 3 200 mAh.

La finition est également très bonne même si on regrette certaines fautes de goût qui viennent ternir le tableau.

Enfin, qui dit Galaxy Note dit interface TouchWiz. On retrouve toutes les possibilités offertes par la surcouche de Samsung avec quelques nouveautés.

Enfin, le Galaxy Note 3 est également complet en termes de connectivité : USB 3.0, WiFi ac, Bluetooth 4.0, NFC, port infrarouge (IR), Miracast, Wifi Direct… La connectivité cellulaire est également complète : 2G, 3G mais aussi 4G LTE (catégorie 4). Nous avons pu atteindre des débits assez incroyables en 4G LTE avec le Note 3 sur le réseau de SFR dans le cadre de ce test.

Samsung_Galaxy_Note_3_a Samsung_Galaxy_Note_3_b 



Nos impressions sur le Galaxy Note 3

Avec une taille d'écran de 5.7 pouces, les mensurations du Galaxy Note 3 sont forcément imposantes : 151.2 x 79.2 x 8.3 mm.

Samsung_Galaxy_Note_3_aToutefois, le constructeur sud-coréen a réussi la gageure de les réduire par rapport à son prédécesseur : quasiment la même longueur, mais 1.3 mm de moins en largeur et 1.1 mm de moins pour l'épaisseur.

Le Galaxy Note 3 s'allège également puisqu'il perd 15 grammes (à 168 g contre 183 g pour le Note 2).

La préhension à une main n'est cependant toujours pas chose facile avec cette phablette.

Côté finition, Samsung ne déçoit pas même si le plastique reste majoritairement utilisé. L'assemblage est très bon et respire la qualité. Pour la finition au dos de l'appareil, Samsung a opté pour une imitation cuir en plastique (avec fautes piqûres pour imiter les coutures). La faute de goût est regrettable : Samsung avoir du mal à assumer le choix du plastique pour la coque arrière.

L'écran AMOLED est, comme toujours, assez bluffant avec des noirs très profonds (en fait "parfaits' s'agissant de la technologie AMOLED). La définition Full HD qui se traduit par une précision assez incroyable de l'écran ajoute à l'impression ressentie. Regarder une vidéo n'a jamais été aussi agréable sur un smartphone.

Si l'affichage reste une des marques de fabrique des smartphones Samsung Galaxy de 2013, le son n'est pas en reste. On a toutefois été déçu par la puissance faiblarde des haut-parleurs et leur propension à saturer très vite. Cependant, Samsung a fait un effort du côté du son HD avec le support du son HD (à 24 bits et 192 kHz).

Le Galaxy Note 3 hérite aussi d'un port microUSB 3.0 (débit théorique allant jusqu'à 5 Gbits/s) tout en restant compatible avec les connecteurs microUSB "classiques". Le transfert de fichiers via ce câble bénéficie d'une plus grande bande passante. Dans les faits, le gain est peu significatif puisque le débit reste limité par la bande passante de la mémoire flash interne.

Dans la pratique, le transfert d'un fichier de 1 Go a pris 17 secondes, soit un débit de 70 Mo/s. On est plutôt à moins de 30 Mo/s sur d'autres smartphones via l'USB 2.0.

Grâce à sa batterie de 3200 mAh, le Galaxy Note 3 assure une autonomie plus que confortable pour un smartphone. Il tient ainsi jusqu'à 2 jours en usage "classique". Toutefois, elle réduit notablement avec un usage 4G LTE important.

En usage mobile, si on dispose d'une batterie de type MiPower, on peut quasiment ne pas avoir à recharger le Note 3 durant 4 jours.

Côté interface, le Note 3 hérite de toutes les fonctionnalités qu'on trouvait sur le Galaxy S4 grâce à l'interface TouchWiz (dont le contrôle par les yeux ou le mouvement) qui est présente en surcouche d'Android 4.3.

Mais le style bénéficie d'une meilleure intégration logicielle. Ainsi, dès qu'on le dégaine, un menu "Air Command" sous forme de roue apparaît automatiquement.

En approchant le S-Pen, on peut accéder à : Action Memo (convertit les notes manuscrites en action spécifique), Album (on entoure une zone à l'écran avec le stylet pour l'ajouter à l'album), Capture (afin de faire une capture d'écran et placer des annotations manuscrites), S Finder (fonction de recherche évoluée permettant de retrouver n'importe quelle information stockée dans l'appareil dont les notes manuscrites) et Applis flottantes (on dessine un rectangle sur l'écran dans lequel on choisit d'afficher une application qui reste affichée à l'écran même lorsqu'on navigue dans les menus).

Samsung_Galaxy_Note_3_Air_Command 

L'application "Sketchbook for Galaxy" signée Autodesk est bien présente mais il faudra l'installer dès le premier lancement. Un incontournable pour qui veut s'essayer au dessin sur sa phablette.



Performances du Galaxy Note 3

Fidèle à Qualcomm, Samsung a opté pour un SoC Snapdragon pour équiper les déclinaisons N9005 (celle du test) et N9002 du Galaxy Note 3 (la variante N900 est équipée de l'Exynos 5 Octa 5420).

Smartphone haut de gamme oblige, Samsung a opté pour le Snapdragon 800 (MSM8974), soit le SoC mobile le plus performant du marché avec l'Exynos 5 Octa de Samsung (en attendant également la concurrence du Tegra 4 de Nvidia choisi notamment par Microsoft pour la Surface RT 2).

Le Samsung Galaxy Note 3 bénéficie ainsi des faveurs des 4 coeurs Krait 400 cadencés jusqu'à 2.3 GHz (précisément de 300 MHz à 2266 MHz) de son processeur. Côté processeur graphique, c'est l'Adreno 330 qui officie. Le SoC est épaulé par 3 Go de RAM LPDDR3. Dans les faits, on constate avec une application telle que CPU-Z qu'il n'y a "que" 2 440 Mo (soit près de 2.4 Go) de mémoire vive disponibles pour l'utilisateur.

Samsung_Galaxy_Note_3_hardware_b Samsung_Galaxy_Note_3_hardware_a 

On est en présence d'un véritable avion de chasse. En témoignent ses scores éloquents aux différents benchmarks.

Prenons d'abord AnTuTu. Le Galaxy Note 3 dépasse les 30 000 points (32 651 points précisément contre 33 578 pour le LG G2) alors que le Galaxy Note 3 (Snapdragon 600) et le Samsung Galaxy S4 (Snapdragon 600 pour le modèle I9505) plafonnent respectivement à 23 717 et 24 459.

Samsung_Galaxy_Note_3_AnTuTu_a Samsung_Galaxy_Note_3_AnTuTu_b 

Au benchmark Quadrant, on retrouve toute cette puissance puisque le terminal culmine à 20 611 points (contre 18 968 points pour le LG G2). A titre de comparaison, la Nexus 7 2013 récemment testée (SoC Snapdragon 600 avec processeur cadencé jusqu'à 1.5 GHz) fait pâle figure à côté avec un score de 5 176 points.

Samsung_Galaxy_Note_3_Quadrant_a 

Fort de cette puissance, le Galaxy Note III est à l'aise dans toutes les situations : pour le multitâche (on peut sans aucun problème ouvrir de nombreuses applications simultanément), pour les jeux 3D, le surf sur le Web (avec de nombreux onglets ouverts)...



Connectivité du Galaxy Note 3

La connectivité, critère essentiel s'il en est, est complète sur le Galaxy Note 3.

A l'instar des Galaxy S4, HTC one, LG G2, Samsung Galaxy Mega, le Samsung Galaxy Note 3 supporte toutes les normes du Wifi, à savoir : 802.11a/b/g/n/ac. La norme ac a été développée afin de prendre la relève du Wifi n. On peut aussi échanger des fichiers et des données entre deux appareils sans passer par un routeur via le Wifi Direct.

Le Galaxy Note 3 hérite également du support du Bluetooth 4.0 (Bluetooth Low Energy), du NFC (Near Field Communication) mais pas directement de la recharge sans fil à la norme Qi (lire notre dossier sur la recharge sans fil).

Toutefois, moyennant l'acquisition d'une coque de remplacement compatible Qi signée Samsung, on peut recharger son Galaxy Note 3 sur un socle répondant à la norme Qi. Précisons également que le Note 3 est compatible avec la technologie Quick Charge de Qualcomm qui permet de réduire significativement la recharge. Il est toutefois nécessaire d'utiliser le chargeur compatible Quick Charge 2 ampères fourni avec la phablette.

Samsung_Galaxy_Note_3_coque_QI_b Samsung_Galaxy_Note_3_coque_QI_a 

Samsung_Galaxy_Note_3_k  Samsung_Galaxy_Note_3_j 

Samsung_Galaxy_Note_3_coque_QI_c 

Comme on peut s'y attendre, la charge est ultra rapide lorsque la batterie est déchargée :

  • 1 heure pour passer de 0% à 50%
  • 1h24 pour compléter la charge à 100%

C'est plutôt impressionnant pour une batterie de 3 200 mAh.

Pour ceux qui cherchent encore l'intérêt du NFC, nous vous invitons à lire notre dossier de sélection d'applications Android dont une partie est consacrée au NFC.

Le NFC permet par ailleurs d'échanger par simple contact entre deux appareils (le second appareil doit également supporter cette norme) des URLs ou encore des fichiers. C'est très pratique et vient en complément du WiFi Direct, ce dernier système ayant l'avantage d'une plus grosse bande passante mais il nécessite de se déconnecter du réseau auquel vous êtes connecté en WiFi le temps de son utilisation.
Le port microUSB permet de recharger le smartphone et de le connecter à un ordinateur. Mais, c'est également via ce port que l'affichage peut être dupliqué sur un second écran. Samsung a opté pour le standard MHL et non SlimPort comme sur certains terminaux Android (Nexus 4, Nexus 7 2013 et LG G2). Via un adaptateur idoine, on connectera donc le Galaxy Note 3 à l'entrée HDMI d'un moniteur ou d'une HDTV. Comme pour le SlimPort, l'adaptateur doit être alimenté, ce qui a pour effet de recharger le smartphone lorsqu'il est connecté à cet adaptateur. 

Le port microUSB permettra également de connecter, via un câble adapté, un dispositif de stockage USB 3.0 grâce au support de l'USB 3.0 OTG (On The Go). Comptez 12€ pour le câble USB OTG le moins onéreux sur notre comparateur de prix.

Mais le Galaxy Note 3 est avant tout un terminal cellulaire capable d'exploiter les réseaux 2G (sur les bandes 850 / 900 / 1800 / 1900), 3G (850 / 900 / 1900 / 2100) et 4G (sur les bandes 800 / 850 / 900 / 1800 / 2100 / 2600). Pour ce dernier mode, on notera qu'il est compatible avec toutes les bandes vendues aux enchères par l'ARCEP aux opérateurs mobiles français. Il est également compatible 4G LTE avec la bande des 1800 MHz (qui a droit à un refarming partiel de la 2G vers la 4G LTE avec certains opérateurs).

Il s'agit donc d'un smartphone paré pour la 4G LTE telle qu'elle est proposée en France. De surcroît, le Galaxy Note 3 est un terminal mobile de catégorie 4 pour la LTE, c'est-à-dire supportant des débits pouvant culminer en théorie à 50 Mb/s en upload et 150 Mb/s en download.

Nous avons pu le tester sur le réseau cellulaire de SFR en 4G LTE. La promesse de débit élevée est bien là en zones couvertes.

S'il permet d'accéder aux hauts débits des réseaux 4G, il est également compatible avec la norme 3G+ HSPA, synonyme d'un débit pouvant atteindre en théorie 42 Mb/s en donwload et 21 Mb/s en upload.

Le Galaxy Note 3 supporte aussi la géolocalisation via les constellations satellites GPS et GLONASS, le DLNA et peut fonctionner en mode Wifi hotspot.



Multimédia et photo avec le Galaxy Note 3

Le Galaxy Note 3 dispose d'une capacité de stockage de 32 Go (modèle testé mais il est aussi décliné en version avec 64 Go) mais on peut également ajouter une carte microSD pour l'étendre. C'est tant mieux car le smartphone de Samsung est indéniablement tourné vers le multimédia.

Il permet notamment de regarder des vidéos sur son superbe écran Full HD mais aussi de les diffuser sur une HDTV. Pour ce faire, plusieurs possibilités peuvent être envisagées.

On peut le connecter en filaire via un adaptateur MHL à l'entrée HDMI d'une HDTV.

Mais, on peut aussi le connecter sans fil via l’AllShare Cast (Samsung parle maintenant de Screen Mirroring), l'implémentation de Miracast à la sauce Samsung.

Résultat des courses : sur une HDTV récente supportant nativement le Miracast, impossible de connecter le Note 3. En revanche, le boîtier Push2TV PTV3000 de Netgear permet, lui, de faire un screen mirroring de l'écran du Note 3 vers n'importe quelle HDTV dotée d'une entrée HDMI.

Petit aparté pour signaler que ce petit boîtier de Netgear supporte quasiment tous les standards de diffusion sans fil : Miracast, AllShare Cast de Samsung, WiDi (Wifi Display) d'Intel ainsi que le WiFi Direct. Il peut faire transiter des vidéos jusqu'en 1080p et du son encodé en 5.1.

Samsung_Galaxy_Note_3_MHL 

On peut dès lors le transformer en véritable box multimédia moyennant l'installation de l'application Plex. De surcroît, on peut utiliser un autre smartphone (ou une tablette) sur laquelle on aura installé une des nombreuses applications de télécommande gratuites pour Plex (bien pratique si on a connecté le Note 3 à sa HDTV en filaire via le MHL).

A l'instar de LG avec son G2, Samsung a joué la carte du son. Si son haut-parleur dégage peu de puissance et sature bien trop vite, le smartphone est capable de lire certains fichiers audio échantillons sur 24 bits à 192 kHz (FLAC et WAV). Ceci s'avère idéal pour une écoute au casque (il faudra veiller à disposer d'un casque à même de restituer la qualité sonore propre à ces fichiers audio).

S'il est bon pour afficher de la vidéo et pour le son, le Galaxy Note 3 est aussi capable de filmer en 4K/Ultra HD (3840 par 2160 pixels) grâce à son capteur de 13 Mpixels au dos. En façade, on trouve un capteur de 2 MPixels.

Si les photos sont de très bonne qualité, les choses se gâtent en conditions de faible luminosité.



Le Galaxy Note 3 est-il zoné ?

Une réponse de normand s’impose. Un système de zonage a bel et bien été mis en place sur le Galaxy Note 3.0. Mais, il vise simplement à limiter l’import.

En substance, si vous décidez d’importer le Galaxy Note 3 d’une autre autre zone géographique que la vôtre et que, pour sa première utilisation, vous l’utilisez avec une carte SIM locale, il sera zoné. Il sera automatiquement dézoné dans le cas contraire.

La première carte SIM utilisée sur le smartphone doit correspondre géographiquement à la zone d’achat.

Il faudra donc vous méfier si vous comptiez dégoter une bonne affaire en l’important de l’étranger.



Conclusion sur le Galaxy Note 3

Porte-étendard de la gamme Galaxy, le Galaxy Note 3 a tout pour séduire avec un hardware ultra-puissant pour un smartphone.

Il s’agit du premier smartphone à embarquer 3 Go de RAM LPDDR3. On trouve également un port microUSB 3.0 et le très puissant SoC Snapdragon 800. L’usage du S-Pen est encore mieux intégré dans l’interface TouchWiz grâce à un menu sous forme de roulette qui s’ouvre automatiquement lorsqu’on dégaine le stylet.

L’autonomie est un autre de ses points forts grâce à sa batterie de 3200 mAh.

Difficile de le prendre à revers. Tout juste pourra-t-on lui reprocher de ne pas supporter le standard Miracast mais une version propriétaire (Samsung parle de Screen Mirroring et parlait avant de AllShare Cast) qui n’est compatible qu’avec les smartTV Samsung et certains boîtiers (PTV3000 de Netgear par exemple).
Son APN principal s’avère également décevant en conditions de faible luminosité et son haut-parleur n’est pas son point fort.



+ Les plus
  • Qualité de son écran AMOLED avec définition Full HD
  • Autonomie grâce à sa batterie de 3200 mAh
  • Connectivité complète
  • Air Command pour le S-Pen
  • Qualité d'assemblage
  • Emplacement pour microSD
  • Présence du Snapdragon 800
  • 3 Go de RAM LPDDR3 (dont 2.4 Go pour l'utilisateur)
  • Captation vidéo en 4K
  • Support des codecs pour l'audio en 24 bits à 192 kHz
- Les moins
  • Imitation cuir au dos de mauvais goût
  • APN principal en faible luminosité
  • Haut-parleur pas au niveau
  • Achat nécessaire d'une coque pour le support du Qi


  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
zorglub123 Hors ligne Vénéré avatar 3114 points
Le #1577052
"Nous avons pu le tester sur le réseau cellulaire de SFR en 4G LTE. La promesse de débit élevée est bien là en zones couvertes."

Très bonne celle-là... Vous avez des mesures de débit, un chiffre quelconque, ou ça reste juste une promesse?
debians Hors ligne Vétéran avatar 1361 points
Le #1577172
C'est marrant, toutes les personnes que j'ai dans mon entourage, trouvent l'imitation de cuir plutôt bien réalisée et bluffante.
Et je pense pareil. Elle permet une excellente préhension de l'appareil.

Alors les goûts et les couleurs... Un testeur se doit être impartial sur quelque chose comme le look.
chaskd Hors ligne Héroïque icone 773 points
Le #1577202
j'en ai acheté un pour remplacer un iphone, et j'en suis ravi à tout point de vue.
sheldonbang Hors ligne Héroïque avatar 765 points
Le #1585142
Bien que "bardés" d'Apple je trouve que le concept des Note (j.ai un Note 10.1 2014) est l'aboutissement du concept tablettes / smart phone . A moins qu'Apple se réveille vraiment sur l'iPhone 6 je compte prendre le futur Note 4, surtout s'il a la reconnaissance finger
bebep42000 Hors ligne Vétéran icone 1202 points
Le #1586352
ca pourrait etre mon prochain achat !!!
mabfd Hors ligne Héroïque avatar 762 points
Le #1614602
Bonjour,
J'ai lu la littérature partisane concernant le galaxy note 3, car en fait cet appareil est le plus mauvais que samsung ait produit.
Je l'ai acheté en octobre 2013 et à ce jour le problèmes ne font qu'augmenter.

Le firmeware est mauvais, rien à voir avec celui de l'iPhone Google s'est planté.
Il n'est pas possible de supprimer les mails car il n'y a pas lien avec le serveur.
La batterie de 3200 m/A est beaucoup trop faible. L'autonomie est d'une demi journée.
Pour une activité d'une journée j'ai du acheter une batterie coque de 6500 m/A
L'application galerie ne marche pas
Idem pour l'application messages, je peux envoyer mais je ne reçois rien.
D'une manière générale les applications sur playstore sont axées sur les jeux et autres gadgets inutiles. Il y a un manque d'applications professionnelles
L'appareils photo est médiocre.
Il faut quasiment toujours 2 manipulations pour ouvrir un fichier.
Depuis une page web, l'ouverture d'un fichier va dans téléchargement (c'est chiant)
Beaucoup d'applications dont j'énumère pas la liste ont des bugs.
Autre problème, l'application Kies, malgré toutes les mise à niveau n'est pas encore au point et par exemple il n'est pas possible de synchroniser la SD Card
Etc etc etc
Comme samsung et google ne font rien, j'ai repris mon iPhone 5S qui marche à merveille.

Cordialement Malcolm
mandorle Hors ligne Héroïque icone 772 points
Le #1622122
mabfd a écrit :

Bonjour,
J'ai lu la littérature partisane concernant le galaxy note 3, car en fait cet appareil est le plus mauvais que samsung ait produit.
Je l'ai acheté en octobre 2013 et à ce jour le problèmes ne font qu'augmenter.

Le firmeware est mauvais, rien à voir avec celui de l'iPhone Google s'est planté.
Il n'est pas possible de supprimer les mails car il n'y a pas lien avec le serveur.
La batterie de 3200 m/A est beaucoup trop faible. L'autonomie est d'une demi journée.
Pour une activité d'une journée j'ai du acheter une batterie coque de 6500 m/A
L'application galerie ne marche pas
Idem pour l'application messages, je peux envoyer mais je ne reçois rien.
D'une manière générale les applications sur playstore sont axées sur les jeux et autres gadgets inutiles. Il y a un manque d'applications professionnelles
L'appareils photo est médiocre.
Il faut quasiment toujours 2 manipulations pour ouvrir un fichier.
Depuis une page web, l'ouverture d'un fichier va dans téléchargement (c'est chiant)
Beaucoup d'applications dont j'énumère pas la liste ont des bugs.
Autre problème, l'application Kies, malgré toutes les mise à niveau n'est pas encore au point et par exemple il n'est pas possible de synchroniser la SD Card
Etc etc etc
Comme samsung et google ne font rien, j'ai repris mon iPhone 5S qui marche à merveille.

Cordialement Malcolm



Voila un paquet de conneries bien balancées. Merci Malcolm mais étant personnellement passé de 5S au note 3... Je ne peux à peu près que contredire toutes tes fadaises. Je ne les reprendrais pas une à une: Tout est faux!
Est-tu rémunéré en nature par la pomme?
arenzano Hors ligne Héroïque avatar 891 points
Le #1637022
Je viens d'un HTC one que j'ai adoré, mais là le note 3 est véritablement une pure merveille. Quel écran ! Quel qualité de fabrication. J'ai une chargeur de batterie annexe, et je change en 2 s ma batterie presque vide pour avoir une batterie à 100%. C'est facile, élaboré, beau, pratique, d'une fluidité hallucinante, probablement le meilleur smartphone actuel.
pemmore Hors ligne Vétéran avatar 1389 points
Le #1637582
Je pense qu'il faut attendre encore un peu pour acheter ce très beau smarphone.
D'abord il n'a pas la 4 g.
Ensuite ce qui est bien plus gràve, c'est que la version octocore, 8x 1,7 ghz qui équipe déjà les goophones, les star h90008, inew thl et zopo, soit le mkt6592 plus la dernière puce graphique mali 450mp4 est prévue sans doute pour bientôt, sans doute aussi chez Apple.
Donc l'urgence c'est d'attendre.
Rigolo de s'être fait larguer par les chinois avec des smarphones équivalents à 210 euro.
Comme le goophone n3 très coté en France, vendu avec 2 batteries.
tibex08 Hors ligne Héroïque avatar 662 points
Le #1691002
mabfd a écrit :

Bonjour,
J'ai lu la littérature partisane concernant le galaxy note 3, car en fait cet appareil est le plus mauvais que samsung ait produit.
Je l'ai acheté en octobre 2013 et à ce jour le problèmes ne font qu'augmenter.

Le firmeware est mauvais, rien à voir avec celui de l'iPhone Google s'est planté.
Il n'est pas possible de supprimer les mails car il n'y a pas lien avec le serveur.
La batterie de 3200 m/A est beaucoup trop faible. L'autonomie est d'une demi journée.
Pour une activité d'une journée j'ai du acheter une batterie coque de 6500 m/A
L'application galerie ne marche pas
Idem pour l'application messages, je peux envoyer mais je ne reçois rien.
D'une manière générale les applications sur playstore sont axées sur les jeux et autres gadgets inutiles. Il y a un manque d'applications professionnelles
L'appareils photo est médiocre.
Il faut quasiment toujours 2 manipulations pour ouvrir un fichier.
Depuis une page web, l'ouverture d'un fichier va dans téléchargement (c'est chiant)
Beaucoup d'applications dont j'énumère pas la liste ont des bugs.
Autre problème, l'application Kies, malgré toutes les mise à niveau n'est pas encore au point et par exemple il n'est pas possible de synchroniser la SD Card
Etc etc etc
Comme samsung et google ne font rien, j'ai repris mon iPhone 5S qui marche à merveille.

Cordialement Malcolm


Apprend a te servir d'un téléphone car moi je n'ai aucun des problèmes que tu cites. Tout ce que je remarque c'est que tu es d'une mauvaise fois, du jamais vu ou alors je doute que tu es vraiment eu un Galaxy note 3. tu as raison reste chez apple.... Encore un jaloux qui ne supporte pasz que Samsung est enfin réussi a dépasser apple est de loin cette fois ci.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar