Test Gran Turismo 5 Prologue

Le par Franck P.  |  3 commentaire(s)
gran turismo 5 prologue ps3 image presentation

Après des mois d'attente, après qu'une démo téléchargeable ait été proposée et quelques mois avant la sortie définitive d'un jeu plus qu'attendu, Sony et Polyphony Digital nous donnent à voir leur futur bébé. C'est ainsi qu'il nous est proposé de découvrir par le petit bout de la lorgnette Gran Turismo 5 Prologue, sorte de pré-release payante du probable immense succès à venir. Et puisque faire payer un jeu qui n'est pas fini ne fait plus peur aux éditeurs, il fallait espérer qu'au moins on en ait pour notre argent.

Introduction

Alors que la saison de Formule 1 vient de reprendre ses droits en même temps que la saison de Moto GP, et que pour nous franchouillards plus particulièrement se dessine la chevauchée fantastique de Sébastien Loeb en Wrc, "Il" nous parvient enfin. Enfin ? Enfin... presque. Car il va falloir attendre encore plusieurs mois avant de le découvrir. Bien sûr nous parlons ici de Gran Turismo 5 et du quasi certain avènement qui l'accompagnera dès lors qu'il sera disponible dans toutes les bonnes boutiques et pour le plus grand bonheur des possesseurs de PS3.


test gran turismo 5 prologue ps3 image (1)     test gran turismo 5 prologue ps3 image (2)

Mais voilà, tout impatient que nous sommes, l'attente est longue et les screens qui ont circulés depuis des mois, au choix, donnent le tournis ou font monter la salive aux lèvres. C'est sans doute pour nous faire patienter un peu et dans un esprit absolument exempt de tout mercantilisme que Sony nous propose ainsi de partager un petit bout de son bonheur en avancé. Un peu à la manière d'un testeur bêta, le mot étant tout particulièrement bien choisi dans ce cas ci, GT5 Prologue nous donne un aperçu de ce que sera GT 5 tout court. Sauf qu'ici c'est le prologue qui tourne court.

Quelques courses suffisent

Gran Turismo 5 prologue nous offre donc la possibilité de tâter du bitume à bord de cylindrées sublimes et puissantes. Six circuits ont ainsi gracieusement été mis à notre portée avec des environnements aussi variés qu'inégalement transposés. A nous donc un bout du Circuit de Suzuka ou de Daytona mais aussi un circuit dans Londres, ainsi que le Eiger Nordwand, le High speed Ring et le Fuji Speedway. Et c'est au volant de plus de 60 véhicules que nous pouvons les parcourir. Parmi ceux ci, on remarque quelques voitures d'exception des plus grandes marques sans atteindre toutefois l'exhaustivité d'un Test Drive Unlimited.


test gran turismo 5 prologue ps3 image (3)     test gran turismo 5 prologue ps3 image (4)

Mais puisqu'il s'agit d'une pré-release, ceci implique sûrement cela. Une fois votre véhicule acquis grâce aux crédits alloués d'entrée, il vous est donné accès à plusieurs modes de jeu. Le mode événement est une succession de courses ouvertes sous conditions et classées par catégories de niveau. Et bien entendu il faut faire ses preuves dans un niveau de difficulté avant de pouvoir passer au niveau supérieur. En outre, un mode arcade donne plus librement accès aux six circuits pour des courses endiablées.


test gran turismo 5 prologue ps3 image (5)     test gran turismo 5 prologue ps3 image (6)

Enfin, le mode online qui se décline en plusieurs types de courses vient renforcer le contenu de ce jeu au demeurant pas si ridicule que cela en regard de bien des jeux, finalisés pour leur part mais ne renfermant pas plus d'heure manette en main. Bon, en même temps, à 40 euros GT 5 Prologue, c'est un peu normal qu'on ait quelque chose à se mettre sous la dent. Mais n'étant plus à un paradoxe près, on s'attendait à encore moins de la part de développeurs et d'éditeurs par forcément très portés sur le philanthropisme.


test gran turismo 5 prologue ps3 image (7)     test gran turismo 5 prologue ps3 image (8)




Conduite adroite

Plus que le contenu du jeu qu'on imaginait moindre qu'une sortie dite "normale", on attendait beaucoup du gameplay. Comment pouvait-il en être autrement alors que depuis des lustres on nous clame à la cantonade que GT 5 sera la plus grande simulation automobile de tous les temps. D'ailleurs, pour nous le prouver, on nous a même dit que toute incartade dans la conduite serait punie de sanctions. Et là dessus c'est vrai que le "style" de conduite à adopter se rapproche un peu de la simulation. Il est donc vivement conseillé de rester sur la piste car une roue dans l'herbe et patatras.


test gran turismo 5 prologue ps3 image (9)     test gran turismo 5 prologue ps3 image (10)

De plus, l'adoption de la trajectoire idéale et du freinage idoine permet d'optimiser la ré accélération et donc de prendre de vitesse ses adversaires. Mais, à vrai dire, rien de bien neuf dans le domaine. Même NFS Pro Street qui ne peut pas se targuer d'être une simulation propose ce type de gameplay. Mais c'est peut être sur la vue intérieure que notre attention s'est le plus portée concernant le pilotage. Possible dans tous les véhicules, elle se révèle d'une richesse intéressante et donne de vraies sensations de vitesse, bien meilleures qu'en vue de "derrière".


test gran turismo 5 prologue ps3 image (11)     test gran turismo 5 prologue ps3 image (12)

Toutefois, hormis la raideur de la jouabilité de façon générale, c'est au niveau des réglages et améliorations que nous sommes tombés de notre canapé confortable. Car hormis l'anti patinage et le contrôle de trajectoire, rien n'est possible. Pas de répartition des masses, pas d'adjonction d'appendice aérodynamique, pas de suralimentation moteur. Rien, nada. Alors pour la version finale il ne fait pas de doute que, dans la plus pure tradition GT on retrouve tout ceci, mais avouez que cela fait plutôt mauvais genre pour le coup.


test gran turismo 5 prologue ps3 image (13)     test gran turismo 5 prologue ps3 image (14)




Une claque sinon rien

Mais nous vous le disions en introduction de ce test, ou plutôt de cette preview devrait-on dire vu qu'il ne s'agit pas d'une version finale, c'est aussi et surtout sur les graphismes que nous nous attendions à la plus grosse mandale de l'histoire du jeu vidéo. Et au premier contact, il faut bien reconnaitre qu'on en prend plein les yeux. Les véhicules sont absolument sublimes dans leur écrin, qu'il s'agisse d'une piste ou d'un concessionnaire. Les environnements aussi qui sont d'une finesse inouïe. En prenant part aux premières courses, on découvre par exemple une profondeur de champ énorme sur le Eiger Nordwand. En outre, chaque course donne l'occasion de se revoir en "replay".


test gran turismo 5 prologue ps3 image (15)     test gran turismo 5 prologue ps3 image (16)

Là encore, les effets de caméra et les différentes lumières donnent un réalisme à ce jeu quasi parfait. A ce titre, la gestion de la lumière lors des courses est excessivement bien faite et la prise en compte du soleil à la sortie d'un tunnel constitue un facteur important dans l'appréciation de la courbe en cours. Alors bien sûr, ce volet graphique n'est pas exempt de tout défaut. Lors de la course déjà, on se rend compte d'un certain vide autour de soi sur certains environnements. Les spectateurs ont peut être été avertis qu'il ne s'agissait que d'une pré-release car il ne sont pas venus en nombre.


test gran turismo 5 prologue ps3 image (17)     test gran turismo 5 prologue ps3 image (18)

Ensuite, la prime n'est pas donnée à la variété et plusieurs circuits se ressemblent un peu trop. S'agissant d'un prologue devant donner le ton et donc proposer plusieurs tableaux pour montrer de quoi il retournera plus tard, il s'agit d'une petite faute de gout. Enfin quelques effets de flous saisissent la caméra lors des ralentis ainsi que quelques lignes mal définies au lointain. Toutefois, on sent que le passage à la HD et au 1080P permet toutes les folies graphiques et ce jeu a le mérite de nous montrer que la PS3 est capable de prouesses immenses dans ce domaine.


test gran turismo 5 prologue ps3 image (19)     test gran turismo 5 prologue ps3 image (20)




Encore quelques mois pour changer

On ne pouvait pas vous dire que ce jeu n'était pas parfait et pas totalement fini sans vous parler plus précisément de ce qui nous parait utile de corriger avant la sortie définitive de GT 5. On a bien conscience que nous retrouverons quasiment tout de ce que nous comptons évoquer au cours des lignes qui suivent dans la version finale, mais il est toujours possible d'espérer. Sans revenir donc sur ce que nous avons déjà mentionné et qui nous plait moins, nous commencerons par les véhicules. Pas customisables mécaniquement ou aérodynamiquement, ils ne peuvent même pas recevoir une couleur sympa lors de l'achat. Au mieux, la palette proposée s'élève à quelques teintes basiques.


test gran turismo 5 prologue ps3 image (21)     test gran turismo 5 prologue ps3 image (22)

Puis, vient le temps de la question du dosage de la difficulté. Car elle parait avoir été mal fagotée. C'est ainsi qu'un coup vous prenez des distances incroyables avec vos poursuivants malgré plusieurs erreurs de pilotage, ou que la fois suivante le challenge temps est pratiquement inaccessible avec le véhicule imposé. Il est normal de ne pouvoir tout réussir du premier coup, mais une telle différence de niveau requis entre les courses est perturbant. On peut penser que ceci peut être amélioré et que la possibilité de régler sa voiture permettra également d'y remédier.


test gran turismo 5 prologue ps3 image (23)     test gran turismo 5 prologue ps3 image (24)

Reste le souci de la non-déformabilité de la carrosserie et de la gestion des chocs absurdes. Car toute prétendue simulation qu'elle se targue d'être, GT 5 ne permet même pas de ruiner sa voiture dans un muret accueillant. C'est tellement gros que c'en est grotesque. Mais moins que les rebonds qui nous surprennent à chaque touchette. Passe encore qu'en percutant un mur on soit éjecté plutôt qu'accroché, mais de là à faire la balle de flipper contre un simple ruban de tissu, il y a des limites à la crédulité du joueur. Quand on se rend compte que le sous titre du jeu est "The real simulator driver" on se questionne sur l'âge des développeurs et leur compétences en matière de conduite.


test gran turismo 5 prologue ps3 image (25)     test gran turismo 5 prologue ps3 image (26)




Conclusion

C'est donc bien plus frustré que ravis que l'on termine l'expérience de GT 5 prologue. Encore plus frustré qu'avant d'y jouer même. Car si avant on se demandait quand est ce qu'on pourrait enfin y goûter, désormais l'interrogation porte avant tout sur les éventuelles améliorations qui seront apportées. Car aussi sublime graphiquement que puisse être ce jeu, il ne peut se contenter de cet apparat pour pouvoir nous combler totalement. Il est donc souhaitable que le gameplay se voit réellement retouché dans les prochains mois. A vrai dire on en doute sérieusement. Mais voila, on est comme ça, on ne peut s'empêcher de rêver.


test gran turismo 5 prologue ps3 image (27)     test gran turismo 5 prologue ps3 image (28)

Alors on va continuer à rêver d'un monde merveilleux, où Gran Turismo 5 sortira achevé, remodelé dans son gameplay, complété dans sa gamme de véhicules, gonflé dans son contenu. On rêvera aussi de la possibilité d'acheter à un prix significativement réduit le jeu final lorsqu'on a fait l'effort d'acheter ce qui n'est qu'une preview. On rêvera enfin de promesses tenues, d'engagements respectés, de serveurs online qui fonctionnent normalement et permettent les mises à jours dans de bonnes conditions, de sauvegardes qui soient exportables de la preview vers le jeu final, de ... DRIIING ! Dommage, réveil brutal car on vient de perdre une heure dans le passage à l'heure d'été. Fini de rêver et retour à la réalité ?



Gran Turismo 5 Prologue est disponible sur PS3 à partir de 37,99 €


+ Les plus
  • Vient combler une ludothèque encore réduite sur PS3
  • Fait patienter pour quelques mois
  • Visuellement magnifique malgré tout
- Les moins
  • Trop répétitif
  • Gestion des collisions
  • Manque de punch dans les menus

Notes

  • Graphisme Vraiment le point le plus satisfaisant de cette sortie. Il subsiste des défauts graphiques et quelques lignes disgracieuses. N'empêche que dans le feu de l'action on s'en rend très peu compte et en plus cela ne gène absolument pas. Les ralentis et les mouvements de caméras perpétuent le genre chez Gran Turismo avec succès. Le passage chez le concessionnaire est un autre grand moment de bonheur puisqu'il permet de découvrir une modélisation haut de gamme. Bref, la HD prend tout son sens dans ce jeu pour peu que vous ayez le Full HD qui va avec.
    9/10
  • Bande son Dans le cas présent, il faut faire la distinction entre la bande musicale et les sonorités. Pour les bruits de moteurs et autres sonorités présentes sur les circuits, il n'y a quasiment rien à redire. C'est rauque ou suave mais toujours précis. Du Mozart en quelque sorte. Et puisque qu'on évoque la musique classique, celle des menus très portée sur le piano est d'une grande classe. Mais, hormis celle-ci un peu lassante à la longue, les musiques lors des courses sont elles assez mal choisies jusqu’à en devenir irritantes. Remarquons que pour une simulation, il n'y a rien de mieux que le bruit ambiant. Dont acte, on a supprimé les musiques superflues pour notre plus grande satisfaction.
    7/10
  • Jouabilité Au départ, on pense que la jouabilité est plutôt bonne et qu'on a affaire à une simulation. Raideur dans la direction, aspiration présente, obligation de freiner au bon moment, collision à éviter, ré accélération à doser et vue intérieure sont des paramètres importants de cette illusion. Mais dès que l'on a compris que les carrosseries resteraient intactes, que les bords du circuit sont des bumpers, que la difficulté dépendait du sens du vent, on en devient plus perplexe. En tous les cas, c'est sur ce point que doivent avant tout porter les efforts des développeurs. Où alors faudra-t-il cesser de parler de simulation.
    6/10
  • Durée de vie Si on excepte la répétitivité et qu'on se souvient qu'il ne s'agit que d'une preview d'un jeu final, le fait de pouvoir autant jouer en mode événement, en mode arcade, en courses constructeurs et en mode online donne suffisamment le temps de rembourser la somme investie dans notre achat compulsif. Certes, le nombre d'heures est bien inférieur à un GT complet, mais avec la bonne dizaine d'heures que l'on peut aisément passer sur tous ces modes, on dépasse de loin nombre de jeux facturés presque deux fois plus.
    7/10
  • Note générale En tentant de nous faire patienter et de nous donner un petit aperçu du futur de la course automobile sur PS3, moyennant quelques euros, Sony et Polyphony Digital font naitre autant de chimères que d'angoisses. Les utopies se portent essentiellement sur le volet graphique et sonore du jeu. Quant aux interrogations, si elles existaient moins avant d’avoir pu le prendre en main, c’est avant tout sur son gameplay qu’elles reposent désormais. Bien malin qui dira ce qui sera réellement changé avant la sortie finale. Ce qui est sûr, c’est qu’en laissant le jeu en l’état et en le remplissant simplement, c’est à une petite désillusion que l’on se prépare. Car ce qui devait être le must ultime sera alors uniquement un bon jeu parmi des tonnes d’autres.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
El penguinno offline Hors ligne Vétéran avatar 1237 points
Le #200651
Bon test :jap:

Perso ca fait une semaine que je suis dessus et c'est le pied tout de même, l'aspect graphique y étant pour quelque chose certainement

Après je suis tout à fait d'accord, ce n'est ni plus ni moins qu'un GT ++, je m'explique en dehors de la modélisation à tomber par terre, a l'ouest pas grand chose de neuf, ca reste du GT pur souche aussi bien au niveau du gameplay, de l'IA et des bruitages (crissement des pneus, et menu surtout)

Allez frank je me permet de me joindre à toi pour rever à une version finale, balayant tous ces défauts

PS: Quand à retirer l'appelation simulation du titre, perso je ne l'ai jamais trouvée justifiée, surtout si on a eut la chance de "piloter" sur les séries GTR, RFactor ou Live4Speed. D'accord c'est sur pc, mais la simulation auto n'a jamais eut d'aussi digne représentant
Utilisant une elise 111R sur circuit régulièrement, c'est très drole d'essayer celle de GT5P
bagouse offline Hors ligne Héroïque avatar 785 points
Le #201041
Merci pour ton commentaire El penguinno.
Au moins nous serons 2 à rêver et c'est déjà pas si mal...
Et effectivement, si tu mets GTR et GT5P en balance, il est clair que le premier est bien plus tourné sur la sim.

Au fait, si tu as des plans Lotus, je suis preneur...<img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
El penguinno offline Hors ligne Vétéran avatar 1237 points
Le #201371
Pour les plans Lotus, faudrait que je regarde via le club....c'est la mienne que j'utilise habituellement
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire