Test Grand Theft Auto 4

Le par Nathalie M.  |  2 commentaire(s)
Test GTA 4

Grand Theft Auto 4 s'octroie une sortie mondiale. Pas de jaloux donc, tous les joueurs fans de la série pourront découvrir les nouveautés et se retrouver en ligne pour des modes plus nombreux et différents les uns que les autres. Le mode multijoueurs est l'une des grosses nouveautés de ce nouveau volet et pas des moindres. Au côté d'une aventure solo toujours aussi riche, vous aurez désormais accès à un contenu multi inédit pour la série. Premier GTA sur console next-gen, première apparition du multijoueur, ce GTA 4 annonce la couleur.

Rêve américain

Mais qui est donc ce Niko Bellic, fraîchement débarqué à Liberty City ? Venu tout droit de l'Europe de l'Est, cet homme à la mine patibulaire ne séduit pas au premier abord. Et pourtant, c'est avec lui qu'il faudra passer les quarante prochaines heures de jeu. Niko Bellic est le héros de ce nouveau GTA 4 et vous devrez faire avec son côté gauche mais néanmoins efficace en cas de troubles... L'histoire de ce nouveau venu dans la série est un peu trouble. Pas très engageant, on s'attend à incarner une grosse brute sans états d'âmes particulier. Et pourtant, il ne vous faudra que peu de temps avant de découvrir que cet homme porte un lourd passé derrière lui, un passé qu'il dévoilera en cours de partie, aux moments opportuns. Très vite, vous sentirez la personnalité cachée de l'homme, ressentirez la complexité de ce personnage. Impossible de ne pas s'attacher à ce Niko, plongé bien malgré lui dans des aventures sordides.

GTA 4 (4) GTA 4 (3)

Comment blâmer Niko Bellic d'avoir lui aussi souhaiter vivre le grand rêve américain, lui, issu des Balkans dont on imagine la passé pas souvent rose. Comment de pas se laisser embobiner par la tchatche d'un cousin qui n'a pas froid aux yeux, qui ment sans vergogne et fait miroiter monts et merveilles à un pauvre étranger ? Le luxe, l'argent, la belle vie et les femmes à foison n'ont été que mensonges distillés avec ferveur par Ronan, le cousin gras de sa personne. Dur retour à la réalité quand Niko s'aperçoit en fait que le cousin vit dans un taudis, qu'il doit de l'argent à peu près à toute la ville, que sa vie est mise à prix et qu'il devra servir de garde du corps, de chauffeur de taxi, d'homme de main pour éviter que son cousin ne passe de vie à trépas. Bienvenue à Liberty City, où sous ses douces lumières la ville cache meurtres et délits à la chaîne.

GTA 4 (38) GTA 4 (39)

Mais attention, ici dans ce GTA 4, les règles ont changé. Vous ne serez plus qu'un citoyen parmi les autres, vous devrez vous fondre dans la masse, vous faire oublier, n'être plus qu'un maillon complémentaire à la vie humaine. Vos délits, assassinats, vols de véhicules, collisions et autres piétons renversés devront se faire en toute discrétion. La police veille, elle est partout à chaque coin de rue et elle a la réplique facile. S'il sera assez simple la plupart du temps d'arriver à semer les forces de l'ordre, il suffit parfois d'entrer en collision avec leur véhicule pour que les policiers vous abattent de sang froid. Il faudra donc jouer avec cette nouvelle donne et tenter de faire le malfrat sans jamais vous faire prendre. Pas toujours évident, certes, d'autant plus que les habitués de la série auront sans doute tendance à agir sans vergogne. Une situation qui donnera lieu à quelques montées d'adrénaline, la police de GTA 4 n'étant pas réellement commode.


De la prudence dans GTA ?

Les développeurs de GTA vieillissent et cela se voit : le titre de Rockstar gagner en prudence. Bientôt, pour voler une voiture, il s'agira de demander l'autorisation au propriétaire d'emprunter son véhicule avec promesse de le restituer en bon état. GTA 4 a donc gagné en maturité mais aussi en réalisme.

Liberty City est une ville immense, composée de quatre îles que le joueur devra très régulièrement sillonner. A pied ce n'est certainement pas faisable, il vous faudra donc vous trouver quelques véhicules pour vos déplacements. Si cousin Ronan met à disposition de son cousin un taxi, Niko n'aura pas toujours d'autre choix que de voler ses moyens de locomotion. Mais attention, on vous l'a dit, les rondes de police sont légion dans ce nouvel épisode. A moins de chercher les ennuis, vous ne pourrez pas voler en plein jour une voiture en toute banalité. Au bout de la cinquième course poursuite, quelques arrestations et pire encore, avoir été abattu comme du gibier en pleine rue (pour un petit délit, cela surprend toujours la première fois), on a fini par comprendre que si nous voulions un peu avancer dans le jeu, il fallait faire preuve de prudence. On a donc tenté de voler une voiture, après avoir bien observé les lieux et n'avoir vu aucun gyrophares, auprès d'un citoyen lambda, mais voilà que ce dernier à très mal pris la chose. Pas franchement content, il s'est mis lui aussi à nous sortir violemment de sa voiture, comptant bien ne pas se laisser faire ainsi.

GTA 4 (40) GTA 4 (41)

Les habitants de Liberty City ont donc décidé de ne plus être des victimes et certains se défendent assez bien. La première fois, là non plus on ne s'y attend pas, trop occupé à regarder la carte pour connaître notre destination. Le rebelle n'a pas fait de vieux os, mais mine de rien, nous a fait perdre notre temps et risqué d'attirer l'attention de la police...
Après ce mauvais épisode, l'autre tentative de vol s'est soldée par le même constat : les habitants ne sont pas vos amis. On pensait que voler une voiture garée dans une ruelle sombre serait plus simple, mal nous en a pris. Le temps de casser la vitre, de mettre le contact et voilà le système anti vol qui se met en route. L'alarme donc, a ameuté, devinez-qui, la police, qui n'a pas fait une fois de plus dans la dentelle. On ne fait pas mieux pour se sentir bien accueilli dans une ville étrangère. A peu de chose près, on finirait pas faire une profonde dépression...

GTA 4 (42) GTA 4 (43)

La conduite dans GTA n'a jamais été une attraction particulièrement plaisante, elle ne le sera pas non plus dans ce nouvel épisode. Ici plus question de conduire à toute allure sur les larges voies de la ville, la tenue de route des véhicules, que ce soient les motos ou les voitures, n'étant pas toujours des plus performantes. Mais désormais, souci de réalisme oblige, vous pouvez avoir de vrais accidents. Roulé sur les piétons, tant pis, cela reste une constante de GTA. Mais maintenant, les accidents touchent votre personne. Si vous ne souhaitez pas passer par dessus le guidon, à travers les vitres de la voiture et finir méchamment contre un mur et donc mourir, il va falloir commencer à respecter le code de la route. Cela ne sert donc plus à rien de foncer dans tout ce qui bouge, puisque cela influe directement sur votre jauge de vie. Une conduite prudente, un peu de slalom entre les véhicules vous aideront à rester en vie plus longtemps. Fini donc d'effrayer les mamies et de les faire courir sur le bitume, on roule désormais pour éviter la mort.

GTA 4 GTA 4 (1)

Accidents violents, citoyens rebelles, police zélée, finalement, on en serait presque à regretter d'avoir son permis. Heureusement, il sera possible de prendre un taxi en toute honnêteté pour vous rendre sur les lieux de votre mission. C'est nettement moins compliqué et moins dangereux, mais sans doute un peu plus pépère. Et puis surtout, quand vous passerez devant une barrière de péage, on s'arrête et on paie désormais, on ne fonce plus dans la barrière... Quand on vous dit que les développeurs vieillissent...


Campagne solo

La campagne solo de ce GTA 4 reste fidèle à ce qu'elle a toujours été. Elle se compose de missions principales et de missions dîtes secondaires, plus récréatives. Dans les deux cas, les quêtes se montrent incroyablement diversifiées, tant dans leur objectif que dans la façon de les réaliser. Les développeurs ont fait preuve d'une large imagination pour qu'à aucun moment vous n'ayez l'impression de déjà-vu. De nombreux moyens ont été laissés à Niko pour qu'il se débrouille : téléphone portable, ordinateur et accès Internet, notre héros ne manque pas de ressources.

GTA 4 (2) GTA 4 (27)

Les missions principales auront souvent pour but de jouer au malfrat. Aux services des ennemis ou amis de son cousin, puis de fil en aiguille de ses propres connaissances faites en cours de partie, Niko devra très souvent faire le méchant pour les autres ou donner un coup de main efficace. Amateur dans les règlements de compte à son arrivée à Liberty City, Niko va vite prendre en main son nouveau statut : vol, assassinat, fusillades, livraisons, hold-up, courses poursuites..., on ne chôme pas quand on est un criminel et vous ne manquerez pas d'action et encore moins de jouets pour vous faire respecter. Le titre vous laisse la liberté de réaliser ces missions à votre rythme et dans l'ordre que vous souhaitez. Vos quêtes seront signifiées par un symbole sur la carte qui vous permettra de toujours savoir où vous en êtes. Et si vous deviez manquer de missions, un coup de fil à votre cousin vous remettra sur les rails. Ce dernier aura toujours besoin de vous, c'est un vivier sûr de nouvelles quêtes.

GTA 4 (28) GTA 4 (29)

En parallèle à cette vie trépidante, il sera aussi bon de prendre soin de Niko et de lui aérer l'esprit. De nombreuses activités lui seront proposées, comme des parties de fléchettes, de bowling, de billard, des spectacles de cabaret ou encore des strip teases. Votre cousin Ronan sera toujours partant, mais les sorties seront plus agréables si elles se font en compagnie de jolies filles. Du bon temps sera donné à Niko, à condition bien sûr qu'il arrive à séduire sur le long terme. Et à ce propos GTA 4 reste extrêmement sage sur ce point. Les conclusions heureuses au lit ne seront qu'entendues à défaut d'être aperçues. Pour un jeu interdit au moins de 18 ans, on se serait attendu à plus d'effeuillage.

GTA 4 (30) GTA 4 (31)

Vous l'aurez compris, Niko passera énormément de temps à se balader de droite à gauche. Liberty City est une ville immense dans laquelle vous pourriez vous perdre sans la présence du précieux GPS. Quand on souffre d'un sens de l'orientation minable, son utilité a depuis bien longtemps fait ses preuves. Le GPS basique vous indiquera donc votre chemin sur la mini map affichée à l'écran, quand celui des grosses voitures de marque (que vous aurez volé avec prudence n'est-ce pas) vous guidera vocalement. Pratique, vraiment pratique.



Mode multijoueurs

GTA s'ouvre pour la toute première fois au mode en ligne et vous offre une expérience multijoueurs extrêmement complète. Le titre de Rockstar n'est donc plus qu'une aventure solo puisque c'est jusqu'à seize joueurs que vous pourrez relever les défis. Quinze mode de jeux soit quinze défis différents (dont certains sont des variantes de modes déjà présents) ont donc été intégrés. Ce contenu supplémentaire justifie à lui seul le prix de vente du titre, couplé à la campagne solo. Et cette ouverture on line offre de grandes perspectives pour l'avenir à GTA 4 puisque du contenu téléchargeable, et payant, est d'ores et déjà prévu. Nul doute que vous passerez du temps sur le titre, Rockstar ayant signé ici la durée de vie la plus longue de tous les titres de la série.

GTA 4 (32) GTA 4 (33)

Des défis tels que le Deathmatch, des courses poursuites où vous pourrez incarner la police, des courses à travers la ville, du car-jacking, des réalisations de quêtes en solo ou en équipe..., le multi de GTA 4 propose suffisamment de challenge pour que tous les joueurs puissent y trouver leur compte. Certains modes feront la part belle à l'esprit d'équipe, quand d'autres au contraire demanderont plus de la jouer en chacun pour soi. Impossible donc de ne se faire plaisir ici avec ses camarades de jeux. Notez que l'hébergeur de la partie pourra paramétrer certaines options à sa guise, personnaliser la partie selon des critères bien définis comme la présence des forces de police. Celles-là, on aimerait bien les oublier de temps en temps... L'éditeur se montre assez complet pour satisfaire les envies les plus poussées de certains. Il sera même possible de personnaliser son avatar mais dans une moindre mesure par contre. Entre la campagne multi et la solo, vous ne saurez pas vraiment de quel côté donner le plus de votre temps...

GTA 4 (34) GTA 4 (35)


Galerie d'images

GTA 4 (36) GTA 4 (37)

GTA 4 (15) GTA 4 (16)

GTA 4 (17) GTA 4 (18)

GTA 4 (19) GTA 4 (20)

GTA 4 (21) GTA 4 (22)

GTA 4 (23) GTA 4 (24)

GTA 4 (25) GTA 4 (26)

GTA 4 (5) GTA 4 (6)

GTA 4 (7) GTA 4 (8)

GTA 4 (9) GTA 4 (10)

GTA 4 (11) GTA 4 (12)

GTA 4 (13) GTA 4 (14)


Conclusion

GTA 4Ce Grand Theft Auto 4 affiche une richesse de contenu qui ne vous laissera que peu de temps libre. Le titre affiche une durée de vie immense, mais ce n'est pas tout, à aucun moment vous ne subissez l'ennui des jeux longs. Le titre gagne en rythme plus vous avancez, le personnage de Niko Bellic se dévoile un peu plus à chaque instant, les missions n'en finissent plus. GTA 4 garantit le plaisir du début à la fin et si vous en voulez encore, le multi est là pour prendre le relais ou au contraire compléter une aventure déjà bien fournie.

Les nouveaux venus dans la série n'auront aucun mal à se laisser prendre au jeu, tant la prise en main du titre se montre extrêmement facile. On saisit vite les turpitudes d'un tel titre. Quant aux habitués, aux joueurs de la première heure, il est fort probable que vous envisagiez ce GTA 4 comme le meilleur de la série. Il est tout simplement excellent, du début à la fin, à tel point que les quelques défauts qui habitent la série sont passés inaperçus. Rien de bien dérangeant en tout cas, le plaisir est là 99,99 % du temps.

Grand Theft Auto 4 est disponible à partir de 58,99 €.



+ Les plus
  • Un contenu extrêmement riche
  • Une ambiance toujours aussi prenante
  • La diversité des missions
  • La diversité des armes, des véhicules...
  • Le mode multijoueur
- Les moins
  • Quelques défauts graphiques
  • Quelques ralentissements

Notes

  • Graphisme Liberty City affiche des faux airs de New York, et pour cause, la ville américaine a largement inspiré celle de GTA 4. Ne soyez donc pas surpris de vous retrouver en plein Chinatown, d'apercevoir au loin la silhouette de l'Empire State Building. Vous vous prendrez à admirer les paysages de cette ville immense, oubliant tous les défauts visuels qui s'affichent sans complexe. Nous ne sommes pas dans la perfection, loin de là, mais le résultat visuel est de haute volée. Et tant pis pour les quelques bugs.
    8/10
  • Bande son A l'image des graphismes, l'ambiance sonore est une réussite. Entre les différentes stations de radio sur lesquelles vous pourrez zapper, offrant des styles et des artistes aussi différents que connus, les bruitages et les dialogues en VO assez pêchus, il suffit de fermer les yeux pour être plongé dans l'ambiance de GTA. Un vrai régal pour les oreilles.
    8/10
  • Jouabilité Ce nouveau GTA apporte quelques nouvelles commandes que vous aurez tôt fait d'assimiler. Le titre impose ensuite son rythme, à vous d'accorder vos violons avec lui. Un peu lent parfois, ces temps morts ou ces instants peu dynamiques vous poussent à prendre le temps d'apprécier le jeu. Un rythme plus soutenu nous fatiguerait devant la multitude des possibilités. Celui-ci est parfait.
    7/10
  • Durée de vie Voilà un jeu intéressant de la première minute à la quarante-sixième heure passée dessus. GTA 4 regorge de possibilité et une large liberté vous est donnée de réaliser les missions comme vous le souhaitez. Quête principale, missions secondaires, petits à-côtés ici et là, vous passerez énormément de temps sur ce jeu. Ajoutez en plus le mode multijoueurs aux multiples possibilités et vous en aurez réellement pour votre argent.
    8/10
  • Scénario Mais qui est donc ce Niko Bellic, fraîchement débarqué à Liberty City pour rejoindre son cousin ? Que cache-t-il derrière ses tentatives infructueuses de vouloir un peu s'épancher sans jamais trouver le bon moment ? L'homme est mystérieux, mais ô combien charismatique. On vous laisse découvrir son histoire...
    8/10
  • Note générale GTA 4 était attendu, il est arrivé et nous offre une aventure passionnante en tout point, particulièrement addictive. Le personnage emblématique de Nico Bellic y est pour beaucoup. Quant au contenu, il se montre particulièrement riche et dense, on se délecte de ces missions qui n'en finissent plus, de ces récréations que l'on s'octroie entre deux règlements de compte. GTA 4 fait un retour en grandes pompes. Rockstar signe là un de ses meilleurs titres de la série, les fans apprécieront.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
FatMat offline Hors ligne VIP icone 5033 points
Le #220811
Merci Nathalie pour ce test très clair

Ca me met bien l'eau à la bouche tout ça, mais n'ayant pas de console, j'attends toujours une hypothétique version PC
Des infos là dessus? :?

J'espère qu'ils ne vont pas faire comme l'équipe d'Assassin's Creed qui ont mis 6 mois à le sortir sur PC pour n'avoir au final, que très peu de contenu supplémentaire. Ou alors ils mettent 6 mois et il y a pleins de choses en plus, ou alors ils mettent 1 mois et le jeu est le même... enfin bref... Plus ça va, plus on est oubliés (nous, les joueurs PC). Il n'y a que Crytek et ID Software qui pensent à nous (ce qui n'est pas pour me déplaire hehehe).
kalifff offline Hors ligne VIP icone 5310 points
Le #221261
Il me sembalit que c'est pour septembre/octobre.

Merci pour le test, on ne vois pas trop de notes en dessous des 10/10 et 20/20, ça commencer à me saouler

A croire qu'ils notent uniquement au nom du jeu
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire