Test Grim Fandango Remastered

Le par Fabien H.  |  3 commentaire(s)
Grim Fandango Remastered - vignette

Initialement sorti en 1998 sur PC, Grim Fandango fait partie des meilleurs jeux du defunt studio LucasArts, également connu comme l'un des projets les plus personnels du créateur Tim Schafer. Aussi, le projet de remasterisation du titre sur les supports et configurations actuels a été chaudement salué par les fans de la première heure et les amateurs de jeux d'aventure. Le retour de ce petit chef d'oeuvre injustement peu vendu à l'époque se fait-il de la plus belle des manière ? Réponse dans notre test.

Retour au pays des morts

L'un des derniers jeux d'aventure de l'incroyable studio LucasArts, Grim Fandango était un pari risqué lors de sa sortie en 1998. En effet, le jeu d'aventure de type point & click n'avait plus le vent en poupe et cela s'est véritablement ressenti avec un succès commercial résolument absent. Et pourtant, le titre créé par Tim Schafer n'a pas à rougir, puisqu'il s'agit ni plus ni moins de l'un des meilleurs titres de LucasArts, mêlant une intrigue extrêmement bien ficelée à des énigmes aussi tordues qu'intéressantes. Il s'agit également du premier jeu du studio qui proposait un rendu et une jouabilité en 3D, devant ainsi proposer quelques nouveautés en matière de prise en main.

Pour jouer à Grim Fandango aujourd'hui, il convient de jouer sur une ancienne configuration à la version de l'époque, ou au travers de la réédition en gamme budget intervenue au milieu des années 2000. Quoi qu'il en soit, le titre n'a jamais été rendu disponible sur les plateformes dématérialisées telles que GOG ou Steam, au plus grand dam des amateurs de la première heure et les curieux qui seraient passés à côté de cette aventure mémorable. Aussi, l'annonce de Grim Fandango Remastered sur PC, PS4 et PS Vita a fait son petit effet auprès de la communauté de gamers. Pour le coup, Double Fine – le studio fondé par Tim Schafer – a retravaillé le titre de la grande époque, en proposant un certain nombre de nouveautés esthétiques et en matière de prise en main afin d'améliorer sa copie initiale.

Grim Fandango Remastered - 1 Grim Fandango Remastered - 2 

Avant de faire le point sur ce qui a changé, il est important de revenir sur ce qui fait le sel de Grim Fandango : son scénario et son ambiance. Empruntant allègrement son histoire sur le polar noir de l'époque ( notamment les films de Humphrey Bogart comme Casablanca ou encore Key Largo ), le titre propose une ambiance intense, cynique et, parfois même, pessimiste. Par ailleurs, Tim Schafer a fait de nombreuses références dans son titre, dans des situations ou par l'intermédiaire de jeux de mot, incitant de ce fait les joueurs à visionner quelques incontournables du genre.

Pour autant, le titre mélange ce genre avec d'autres inspirations, notamment mexicaines. En effet, le titre met en scène des squelettes et plus précisément des calaveras ( squelettes utilisés pour la fête des morts ). Par ailleurs, le titre prend place dans le pays des morts et vous y incarnez Manuel Calavera ( dit Manny ), un agent du voyage qui doit vendre des croisières de luxe aux nouvelles âmes errantes. Ce travail peu valorisant commence à éreinter notre fin parleur puisque les meilleures commissions lui passent sous le nez. La raison ? Domino, agent rival qui s'octroie les meilleurs dossiers et qui a récupéré son vaste bureau. Désormais cantonné à son sombre repère au bout du couloir de la société, Manny verra son destin basculer suite à l'arrivée de Mercedes Colomar ( dite Meche ). Cette dernière se voit privée d'un ticket pour le Neuf Express, ne pouvant pas espérer sa croisière réservée aux plus fortunés. Épris de la belle demoiselle, Manny mènera alors l'enquête et découvrira que les affaires sont menées par des escrocs.

Grim Fandango Remastered - 3 Grim Fandango Remastered - 4 

Aussi, notre détective sera amené à parcourir de nombreux lieux du pays des morts, en compagnie de Glotis, un démon qui l'accompagnera dans son aventure. Ce dernier, simple aussi simple d'esprit qu'attachant, ne vit que pour faire de la mécanique et... écouler de l'alcool par tonneaux. L'amitié entre Manny et Glotis sera présentée à plusieurs reprises, rendant ces deux protagonistes principaux très charismatiques.



Comeback to the 90s

Vous l'aurez compris, l'histoire et l'atmosphère de Grim Fandango n'a pas pris une ride depuis sa sortie initiale. Toutefois, son rendu graphique a clairement perdu de sa superbe, notamment au niveau des modèles 3D. Ces derniers ont été remodelés dans le cadre de Grim Fandango Remastered. Si les détails demeurent toujours aussi simplistes que dans le volet de 1998, les contours sont désormais lissés, supprimant de ce fait l'aliasing. Dans un même temps, les ombres ont été revues et corrigées afin d'offrir une ambiance graphique plus profonde, proche de l'allure d'un film noir.

Le résultat s'avère convaincant mais il est important de souligner qu'il ne s'agit aucunement d'une refonte globale. En effet, les décors en 2D s'avèrent stricto sensu identiques à ceux de l'époque, sublimant le travail minutieux effectué par l'équipe. Afin de bien discerner les différences, Double Fine a même intégré l'option permettant de passer de la version originale au rendu d'aujourd'hui à tout moment. Aussi, cela permet de bien constater que seuls les modèles 3D ont bénéficié d'une remise en forme. Dommage toutefois que les cinématiques du jeu n'aient pas bénéficié d'un tel traitement de faveur.

Grim Fandango Remastered - 5 Grim Fandango Remastered - 6 

Au menu des options, le titre est jouable en 4:3 ( avec ou sans des bordures d'habillage ) mais aussi en 16:9. Toutefois, dans ce cas de figure, le rendu est clairement étiré et ne propose guère un résultat de qualité qui rend hommage à l'oeuvre.

L'autre principale nouveauté de cette réédition se concentre dans la prise en main. Délaissant à l'époque la jouabilité à la souris en Point & Click, Grim Fandango proposait des déplacement au clavier pas toujours joyeux. C'était le prix à payer d'un passage en 3D sans l'usage du moteur SCUMM et un premier coup d'essai plutôt perfectible. La version remasterisée propose des contrôles désormais plus efficaces selon les plans de caméra fixes. Aussi, l'effet de déplacement « tank » pour changer la direction de déplacement de Manny est gommée dans l'optique de mouvements plus fluides et rapides. Pour autant, Tim Schafer défend toujours les anciens contrôles du jeu, tant et si bien qu'ils sont introduits in-game pour les plus nostalgiques / motivés et qu'un succès / trophée peut même être remporté si vous effectuez l'ensemble du jeu dans cette configuration.

Sur PC, l'édition Remastered bénécifie d'une autre alternative de prise en main qui plaira sans nul doute à de nombreux joueurs puisqu'elle s'effectue exclusivement à la souris à la manière d'un point & click de la grande époque. On reprochera uniquement la gestion des objets qui s'effectue toujours de façon originale mais peu ergonomique avec un zoom sur la poche du costard de Manny.

Grim Fandango Remastered - 7 Grim Fandango Remastered - 8 



Viva la Revolución !

Dispensé de la notion « HD », Grim Fandango Remastered est avant tout une remasterisation, permettant de profiter du hit de 1998 sur les supports actuels – et accessoirement pour la première fois sur consoles –, dans des conditions similaires à celles de l'époque. Aussi, l'expérience de jeu n'est nullement ternie ni altérée en la faveur d'un rajeunissement global qui aurait pu déplaire aux gamers d'avant 2000. De plus, Tim Schafer éprouve un amour non dissimulé pour ce titre qu'il considère comme l'un de ses projets les plus personnels.

Par ailleurs, un bonus particulièrement savoureux est présent dans le titre, à savoir les commentaires d'une partie de l'équipe de développement de l'époque. Aussi, au fil de votre progression, il est possible d'activer de petites sessions audio à certains endroits afin d'écouter quelques anecdotes croustillantes concernant le jeu, son développement, ses difficultés techniques et les conditions de travail.

Grim Fandango Remastered - 9 Grim Fandango Remastered - 10 

L'ensemble est servi avec énormément d'humour et de références qui permettent de certifier que Grim Fandango est avant tout un jeu conçu par passion, par amour des choses bien faites. Nous apprenons notamment que certains membres de l'équipe se retrouvaient le soir au cinéma pour visionner des films noirs ou revenaient travailler en pleine nuit pour finaliser quelques détails ou corriger des bugs. Cela représente également la liberté de travail et de créativité des studios de développement de l'époque, optant volontiers pour des heures supplémentaires tant que l'envie de travailler ensemble primait.

Les différents croquis du jeu sont également disponibles dans les menus de cette réédition, affichant les différentes pistes en matière de décors, de situations et autres angles de caméra souvent imaginés par Peter Chang. C'est d'ailleurs à lui que l'on doit certains décors originaux qui tendent parfois vers l'art déco.

Enfin, Double Fine a pris la décision de réorchestrer la bande originale du jeu, effectuée pour l'occasion par l'orchestre philharmonique de Melbourne pour un résultat tout aussi immersif que la version de l'époque. En finalité, Grim Fandango Remastered remplit son contrat de proposer de (re)découvrir le titre de l'époque avec quelques ajustements bienvenus pour en profiter dans des conditions optimales. Ceux et celles qui ont déjà pratiqué le titre il y a plus quinze ans renoueront avec les énigmes tantôt retors, tantôt complètement farfelues, mais toujours diablement bien imaginées. C'est cela aussi, la magie de Grim Fandango.

Grim Fandango Remastered - 11 Grim Fandango Remastered - 12 



+ Les plus
  • L'ambiance toujours aussi réussie
  • Bande son mémorable et réorchestrée
  • Contrôles désormais confortables
  • Doublages français de qualité
  • Les commentaires des développeurs
- Les moins
  • Gestion des objets toujours pénible
  • Cinématiques non remaniées

Notes

  • medaille
    Note générale Que dire de ce Grim Fandango Remastered, si ce n'est qu'il se présente comme un titre incontournable pour tous les amateurs de jeux d'aventure. Double Fine et son fondateur Tim Schafer ont mené à bien le projet de remettre l'un des derniers grands jeux de LucasArts au goût du jour et ils l'ont effectué avec brio. Si certains joueurs pourraient reprocher le fait que la réédition est paresseuse, il est clair que les développeurs ont surtout voulu conserver l'aura du soft de 1998. Aussi, seul un lissage graphique sur les modèles 3D est de mise et la prise en main a été largement améliorée pour s'adapter au combiné clavier / souris comme aux manettes de jeu.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
BrutalNuke offline Hors ligne Vétéran icone 1439 points
Le #1831762
Merci pour ce test, Fabien! Je suis de ton avis sur ce que tu as évoqué...
Cela faisait longtemps que je voulais m'essayer à ce jeu (et je ne voulais pas passer par la case "piratage"), quel bonheur!

PS: de petites fautes se sont glissées dans ton article ( "supprimant de ce fait qu'aliasing" au début de la deuxième page; "Double Fine a pris la décision de réorchestrée" =>réorchestrer ). Oups!
Darkaeons offline Hors ligne Vétéran avatar 1330 points
Le #1831769
J'ai essayé de relancer le jeu sur PC l'été dernier (je l'ai en CD, j'ai vu qu'il se vend 100€ sur les sites Fnac et Amazon !), mais malheureusement malgré de nombreuses tentatives je n'ai pas réussi à le faire tourner de manière stable (plus de son dès que l'on ouvre le menu) sur Seven.
Je vais retrouver (sur Vita pour mon cas) avec grand plaisir ce grand classique du jeu d'aventure !
Fabien H. offline Hors ligne Vétéran icone 1713 points
Le #1831773
@BrutalNuke
Merci pour les petites coquilles relevées, je viens de les corriger à l'instant. En tout cas, j'ai rédigé ce dossier avec la petite nostalgie de l'époque car j'avais un excellent souvenir de ma version boîte de 98... Se replonger dans l'aventure, c'est clairement du pain béni
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire