Test Grand Theft Auto 4

Le par Franck P.  |  3 commentaire(s)
test grand theft auto pc image presentation

Sept mois et quatre jours et quelques heures : c'est ce qu'il aura fallu de patience aux joueurs PC du monde entier pour avoir l'occasion de toucher du doigt un des Graal du jeu vidéo. Car GTA IV est pour beaucoup bien plus qu'un simple soft parmi les autres. C'est avant tout une histoire, un univers à part qui en font un titre particulièrement accrocheur et passionnant. Alors Rockstar a pris quelques mois pour faire le passage de la next-gen vers l'ordinateur. Mais ce n'est pas sans mal, loin de là.

Introduction

Quand on dit Grand Theft Auto, on sent que l'on éveille énormément de souvenir dans les yeux des gens à qui l'on en parle, du moins pour les nombreuses personnes qui connaissent. Et encore, tous les autres qui n'ont jamais approché la bête n'ont pas pu passer à coté du matraquage médiatique du printemps derniers lors de la sortie de GTA 4. Mais pour les autres, ceux qui connaissent, on sent un vague vent de nostalgie les saisir dès lors que l'on évoque cette glorieuse série. C'est vrai que depuis 1997 et sa première sortie du PC, on en a passé du temps en compagnie des différents malfrats que l'on incarnait.


test grand theft auto pc image (1)     test grand theft auto pc image (2)

Après tout, on pourrait presque être envoyé en prison pour toutes les atrocités que l'on a pu commettre au cours des épisodes passés. C'est probablement un des premiers points pour lesquels ce jeu avait été remarqué : sa vison particulièrement immorale de ce que peut être un jeu vidéo. Les épisodes qui ont suivi ont étoffé la panoplie des actions mécréantes disponibles jusqu'au légendaire GTA 3 : San Andreas. La suite a montré que l'on pouvait aller toujours plus loin dans le réalisme et la variété. Ainsi est donc arrivé GTA 4 sur nos consoles de salon au mois d'avril dernier. Impatient était l'adjectif qui nous correspondait totalement à l'époque.


test grand theft auto pc image (3)     test grand theft auto pc image (4)

Et tout aussi impatients nous étions à l'idée de pouvoir retrouver le sympathique mais pas franchement fréquentable Niko Bellic sur nos machines de bureau. On se doutait que le passage d'un support à l'autre ne se ferait pas sans mal, que la configuration nécessaire serait probablement élevée, que quelques défauts viendraient obscurcir ce paysage à perte de vue qu'offre Liberty City. Mais on était loin de penser que ce jeu pourrait être aussi buggé. Mais sur ceci nous reviendrons dans les pages qui suivent.


test grand theft auto pc image (5)     test grand theft auto pc image (6)




L'histoire se répète

Pour tous ceux qui ont déjà joué à la version console de GTA 4, il est clair que l'histoire qui y était présentée se répète cette fois ci. Mais tout le monde n'a pas la chance de disposer d'une console next-gen et c'est donc la raison pour laquelle un petit retour sur le pourquoi du comment s'impose. Vous incarnez Niko Bellic ou Nikolaï de son prénom complet, européen de l'est trentenaire, qui a quitté la marine marchande pour rejoindre son cousin Roman qui lui promet de faire fortune par mail interposé. Toutefois, à peine posé le pied sur les docks de Liberty City, Niko se rend compte que quelque chose cloche.


test grand theft auto pc image (7)     test grand theft auto pc image (8)

A la place des voitures de sport, du château en guise de demeure luxueuse de Roman, de filles à gogo et de luxe à tout les étages, Niko pénètre le monde sombre et poussiéreux d'un gérant de taxis à la vie sociale aussi étoffée que les dettes qu'il détient. Venu pour faire fortune, il va donc falloir aider le pauvre Roman à faire de sa société de Taxi la plus grande du monde ? Et bien...non, pas du tout. Et si l'on peut penser que le scénario ne va développer que l'ascension d'un gars pas ordinaire, on se rend très vite compte que la présence de Niko à Liberty City cache un plus grand secret.


test grand theft auto pc image (9)     test grand theft auto pc image (10)

Mais pour parvenir à atteindre son but, Niko va tout de même devoir passer par la case "travail". Vous commencerez donc par de petits larcins, des transports de drogues, quelques vols de voitures ainsi que des missions taxis aux quatre coins de la ville pour pouvoir vous faire un peu de flouze. Ainsi nanti, vous accédez à des fringues moins ringardes, des armes plus puissantes et des amis un peu partout dans cet univers impitoyable. Tout cela, les joueurs de GTA précédents connaissent déjà. Mais Rockstar a tout de même inclus dans ce nouvel opus des améliorations par rapports aux volets antérieurs.


test grand theft auto pc image (12)     test grand theft auto pc image (13)




Toujours chercher à faire mieux

La liste des ajouts est suffisamment longue pour ne pas pouvoir tout lister dans ce test. Mais au moins peut-on revenir sur quelques uns parmi les plus marquants. On commencera donc par l'utilisation du téléphone portable de Niko. Ce dernier a vraiment une importance capitale dans GTA 4. C'est à partir de ce dernier que l'on va pouvoir accéder aux missions que nous filent les PNJ de ce jeu. Ainsi, on appelle Little Jacob qui nous demande de faire une livraison d'un paquet plein de chnouf à un paumé ou encore on file un petit coup de fil à sa dulcinée pour la sortir de son appart miteux.


test grand theft auto pc image (11)     test grand theft auto pc image (14)

Les relations avec les PNJ sont un autre point qui a été poussé jusqu'à un niveau intéressant. Ainsi, en fonction des activités que vous ferez avec eux, des endroits où vous les emmenez, des rendez vous que vous décommandez, de la tenue que vous portez et tout un tas de paramètres subtils, votre cote auprès d'eux grimpera ou fléchira. Et tout naturellement, cette cote importe énormément pour avoir accès à de nombreuses choses dans ce jeu tels des items ou des faveurs. D'ailleurs, la quantité d'activités disponibles est toujours aussi importante et offre le loisir de mini-jeux rustiques mais plaisants.


test grand theft auto pc image (15)     test grand theft auto pc image (16)

Et puis on a particulièrement apprécié la possibilité de faire des rencontres par internet. Sans être une révolution, c'est tout de même assez drôle et relativement paradoxal qu'un jeu nous propose une activité aussi sociale et humaine que la rencontre par internet. Ajoutons à cela une physique totalement remaniée pour les déplacements des personnages ainsi (et surtout) que pour la conduite des véhicules qui nécessite encore plus de maitrise qu'auparavant et vous aurez parfaitement compris que ce nouvel opus de la série des GTA constitue encore un saut dans le futur du jeu vidéo.


test grand theft auto pc image (17)     test grand theft auto pc image (18)



Une ville vivante

Mais ce qui nous a probablement le plus soufflé dans GTA 4, c'est la qualité de retranscription de ce qu'est une vraie ville telle que peut l'être Liberty City. On s'arrête ainsi régulièrement entre deux missions pour flâner au beau milieu de ce qui ressemble à s'y méprendre à une mégalopole nord américaine. Pour parvenir à un tel niveau, les développeurs se sont avant tout attachés aux détails. Le premier qui frappe ou tout du moins qui heurte, c'est que les automobilistes ne sont plus aussi dociles qu'auparavant et que traverser ne suffit pas à faire arrêter un véhicule. On regarde donc à gauche et à droite avant de traverser. Et l'on préfère piquer un véhicule arrêté à un feu qu'un autre stationné dans la rue.


test grand theft auto pc image (19)     test grand theft auto pc image (20)

Car comme dans la vraie vie, les voitures possèdent souvent des systèmes d’alarmes aussi bruyantes que possible et comme les flics arpentent souvent les rues, on se fait vite repérer. D'ailleurs, les policiers sont un autre élément de vie de ce jeu qui fait qu'avant de franchir un feu on regarde s'ils ne sont pas loin pour ne pas éveiller leur attention inutilement. Par ailleurs, les habitants de cette ville semblent encore plus réels que par le passé. Leurs attitudes, les activités qu'ils mènent, les endroits qu'ils fréquentent, bref tout ce qu'ils font, leur donne des airs presque vivants.


test grand theft auto pc image (21)     test grand theft auto pc image (22)

Et puis il y a Liberty City, une ville tout à fait crédible dans son rendu graphique. On visite alors chaque rue en se demandant quand on arrêtera d'être surpris tellement le nombre de détails différenciant les immeubles les uns des autres atteint un niveau jamais vu. Et si cet univers manque un peu de bus, on trouve le métro, les taxis, les avions, les hélicos, les bateaux, les trains ou encore le téléphérique pour donner un peu plus de vie. Seule l'impossibilité de quitter la ville ennuie parfois le joueur qui aimerait découvrir d'autres types d'environnement mais la taille de celle-ci est telle que cette envie n'est pas immédiate non plus.


test grand theft auto pc image (23)     test grand theft auto pc image (24)




Les ajouts "PC" qu'on aime

On nous avait promis que l'arrivée de GTA 4 sur PC ne serait pas une simple copie de ce à quoi l'on avait eu droit sur next-gen et que le jeu en vaudrait la chandelle. Après tout c'est vrai, quoi de plus frustrant que de refaire exactement la même chose sur un second support. Et si les appendices ne sont pas centraux, ils ajoutent encore un poil d'intérêt à un soft qui n'en manque pas. On commencera donc par le moins innovant qui est la possibilité de jouer à 32 en multijoueurs. On passe ainsi d'un mode multi à 16 à un mode multi doublé qui permettent de participer à une quinzaines de modes de jeux différents, en solo, en équipe ou encore en coop pour trois d'entre eux. Le Rockstar Social Club permet ensuite de vérifier ses classements dans différents compartiments.


test grand theft auto pc image (25)     test grand theft auto pc image (26)

Ensuite, le second ajout de ce titre est la possibilité d'intégrer ultra facilement sa musique à la vingtaine de radios disponibles. Pourquoi facilement ? Tout simplement parce qu'il suffit de prendre ses fichiers musicaux présents sur son PC pour les coller dans le répertoire idoine et ensuite, une fois ouvert le jeu, de scanner le dit répertoire par le soft pour que Independance FM se transforme en "Ma radio de tous les titres que j'aime à la folie". Le résultat est terriblement bon puisque si la bande son des autres radios est toujours aussi superbe, sa musique à soi c'est encore mieux. Le seul risque est de s'en contenter et de louper quelques très bons titres, notamment ceux de Vladivostok FM !


test grand theft auto pc image (27)     test grand theft auto pc image (28)

Puisque l'on va crescendo depuis le début, on a donc décidé d'évoquer l'éditeur de vidéo en dernier dans la catégorie évolutions. Car cet ajout est tout bonnement génial. Il suffit donc au cours de sa partie de presser la touche F2 pour que la grosse trentaine de seconde qui vient de s'écouler soit enregistrée par le jeu. Ensuite, après une sauvegarde de sa partie qu'il ne faut pas oublier, on peut via le téléphone accéder à ce moment enregistré pour l'éditer grâce à tout un tas d'options telles que les angles de caméras, les filtres visuels ou les ralentis. Charge à vous de monter tout ceci du mieux possible puis de mettre votre vidéo en ligne pour que tous puissent l'admirer et la noter.


test grand theft auto pc image (29)     test grand theft auto pc image (30)




Les autres ajouts PC qui nous gênent

Parmi les choses que l'on trouve en plus dans GTA 4 version PC, il y a deux catégories d'ajouts dont on se serait bien passés même si l'on s’en doutait. Mais ce qui choque est tout de même l'ampleur qu'ils possèdent. On veut bien entendu parler de la gourmandise de ce soft et du nombre de bugs tout à fait inacceptables qui nous encombrent. Pour commencer par la gourmandise, on a testé GTA 4 avec un Core 2 quad 9550, une 280 GTX, une P5Q3 et 4 Go de Corsair en DDR3 le tout sous vista 64. On peut donc penser que la config n'est pas en cause. Mais si on a pu avoir les éléments de résolution à fond, on est loin d'avoir pu pousser d'autres paramètres tels que la profondeur de champ à son maximum.


test grand theft auto pc image (31)     test grand theft auto pc image (32)

En outre, par moment le jeu rame. On suppose que l'éditeur de vidéo et le fait que systématiquement les 40 dernières secondes soient enregistrées ralentissent la machine mais tout de même quelques changements de directions rapides invitent souvent le joueur à prendre patience avoir de voir ce qu'il espérait. A ce titre, la patience est probablement une vertu qu'il vous faut posséder pour jouer à GTA 4 sur PC. Non pas que les trente heures de l'histoire principale soient ennuyeuses. Mais avec tous les bugs présents on recommence un certain nombre de fois les mêmes choses.


test grand theft auto pc image (33)     test grand theft auto pc image (34)

Même le patch de mi décembre ne parvient pas à corriger tout. Certains disent même que pour eux le problème à empiré. Pour notre part, il y a une amélioration certaine mais l'on fut encore confronté à trois types de plantages agaçant. Le plus fréquemment, le jeu faisait un retour bureau nous affirmant que la mémoire vidéo était pleine et qu'il fallait redémarrer la machine. Sans cela, et en relançant simplement le jeu, cela ramait à  mort. Ensuite, quelques freeze nous ont contraints à des CTRL-ALT-Suppr pour retourner au bureau. Enfin des pertes de sons de tout ce qui est communications de téléphones portable sont venus souvent nous rappeler que cela faisait bien trente minutes que l'on jouait sans que le jeu ait planté. Bref, c'est une vraie bérézina par instant et il fallait vraiment que l'on aime le reste pour nous entêter.


test grand theft auto pc image (35)     test grand theft auto pc image (36)




Conclusion

C'est le dernier point mentionné qui noircit totalement la vision que l'on peut avoir de GTA 4 sur PC. En effet, quoi de plus frustrant qu'un jeu qui rame régulièrement malgré une bonne config et des plantages tellement réguliers qu'on a pas passé une heure pleine sans redémarrer notre machine. Le nombre de commentaires allant parfois jusqu'aux injures sur de nombreux forums du monde entier prouvent que nous ne fûmes pas les seuls et que les problèmes que nous rencontrâmes furent loin d'être les pires. Au moins est-on sûr d'une chose : à chaque machine il y a pratiquement un type de bug. Seule constante : tout le monde a des problèmes.


test grand theft auto pc image (37)     test grand theft auto pc image (38)

Alors on convient sans mal que ce soft est un des plus gigantesques qu'il nous ait été donné d'arpenter, que son univers unique en fait un incontournable, que son design général le fait ressembler à un travail d'orfèvres et de fourmis à la fois. On pourra toujours égrener ses qualités unes à unes, il n'en reste pas moins que GTA 4, tout exceptionnel qu'il soit dans sa conception et une grande partie de sa réalisation, demeure un jeu horripilant par ses bugs. On n'a donc plus qu'à espérer qu'au prochain patch, la plupart de ces bugs auront disparu. On n’a pas dit "tous les bugs", ce serait trop beau. Remarquez c'est le moment de croire aux miracles en cette fin d'année, non ?


test grand theft auto pc image (39)     test grand theft auto pc image (40)



Grand Theft Auto IV est disponible à partir de 38,99 €



+ Les plus
  • Univers gigantesque et habité
  • Finesse de certains comportements humains
  • Physique générale de tous les éléments
  • Multi vraiment fun
  • L’éditeur de vidéo pour se faire ses films
  • Durée de vie
  • Charisme de Niko
- Les moins
  • Beaucoup trop de bugs
  • Répétitivité des missions

Notes

  • Graphisme La plupart des textures sont tout bonnement magnifiques. Et ce qui est le plus frappant, c'est que les extérieurs ont été aussi travaillés que les intérieurs. En fait, il ne reste que des détails à reprocher à GTA comme quelques dessins de personnages un peu grossiers et une redondance excessive des types de véhicules croisés dans la rue. Mais franchement, au vu de l'étendu de GTA 4, c'est vraiment impressionnant.
    9/10
  • Bande son Voilà un jeu qui non content de nous coller un doublage d'excellente facture, d'y ajouter des bruitages d'une vraie ville qui respire, d'intégrer des radios au contenu fredonnant, se paye le luxe de donner le loisir au joueur d'ajouter SA propre tracklist. Le beurre, l'argent du beurre, et vous connaissez la suite...
    10/10
  • Jouabilité Si la possibilité de jouer au pad ou au clavier est un plus indéniable de la version PC, c'est probablement la seule chose que l'on ait gagné en terme de jouabilité. Car pour le reste, les plantages nuisent grandement à l'immersion et à cet aspect du soft. Heureusement, la sauvegarde automatique permet de ne pas tout recommencer à chaque fois et sans que l'on ne passe par sa piaule non plus.
    6/10
  • Durée de vie Les trente bonnes heures nécessaires pour terminer ce soft dans sa version quête principale, viendront grossir au fil des heures passées en compagnie de vos friends à vous amuser à divers mini jeux ou quelques lap dance sulfureuses. Comme en plus on peut toujours passer un coup de fil pour faire un tour sur le multi, on n'est donc pas prêts de voir la fin tout de suite.
    9/10
  • Scénario Les premières heures prennent un relief différent à l'annonce de la raison pour laquelle Niko est venu. Mais cela ne constitue pas le seul élément de surprise. Les accointances avec chaque personnage permettent en outre de faire varier les orientations de certaines parties du jeu. Un bon scénario qui fleure le polar de l'Europe de l'est et du Queens en même temps.
    8/10
  • Note générale S'il n'y avait pas eu ces fichus bugs, on aurait sans doute bien mieux noté ce jeu au final. Se payant le luxe d'être plus beau que sur next-gen, à la condition pas minime qu'il faut posséder une grosse config, ce jeu est toujours un bonheur à parcourir et à vivre de près. Mais le nombre de fois où l'on doit redémarrer sa machine est tellement important que GTA 4 douche régulièrement nos ardeurs et altère nettement le plaisir qu'il procure.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Eset Smart Security 4.2 : suite de sécurité pour PC
    Il y a tout juste un an nous testions pour vous l'excellente suite de sécurité Eset Smart Security 4. Aujourd'hui, la mise à jour en version 4.2 apporte avec elle un lot de nouveautés qui a défaut d'être nombreuses sont très ...
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
jymmy le fou offline Hors ligne Vétéran avatar 2316 points
Le #380581
C'est dingue que ce jeu soit aussi buggé. j'ai pas de PC suffisament puissant pour y jouer. Mais je l'ai eut sur PS3, il y avait quelques bugs sur cette plateforme aussi mais réglé aprés 2 patchs et une mise a jour firmware.

Ce qui est quand même scandaleux je trouve aussi. D'autant plus que les personnes qui ont tipiaké le jeux ont moins de soucis.... no comment.

Sinon le jeu en lui même est plus qu'un régal, entre l'histoire largement plus profonde que n'importe quel autre. Les perso plus réaliste tant dans les mouvements que leur psychologie.

Les séquences a la Tv, les sites d'infos ou les one man shows, sont un regal. Avec une chose très rare une critique largement ouverte contre "les bonnes moeurs américaines" que ce soit les jeux vidéo, les homosexuels ou même la politique d'invasion US en Irak : Terror oil : We kill for you safety


Bref a prendre a absolument, en esperant que sur PC il y ait moins de bugs.

Merci pour ce bon test.
Anonyme
Le #380701
"D'autant plus que les personnes qui ont tipiaké le jeux ont moins de soucis.... no comment."

Si on veut, le tipiaker comme tu dis est trés difficile et il faut systématiquement couper la connection internet avant de lancer le jeu.

C'est plutôt un concept récurrent, on délaisse les pc au profit des consoles. la question est pourquoi ?
bagouse offline Hors ligne Héroïque avatar 785 points
Le #380741
Pour reprendre les bonnes recettes de la mère Tipiak dont vous parlez, il semble que les personnes qui ont cette version ne soient pas forcément avantagées par rapport aux autres qui ont acheté le jeu. Il semble que d'autres bugs apparaissent, différents mais tout aussi génants.
Quant à savoir alucardx77 pourquoi on délaisse le PC pour la console, la question reste entière. Toujours est il que c'est tout de même moins onéreux la console (pour l'utilisateur si on considère qu'il faut des machines de guerre pour faire tourner correctement la plupart des jeux) et que peut être qu'il y moins de Tipiak sur Xbox 360 (pas sûr toutefois) et sur PS3( là c certain).
En tous cas content que le test t'ai plut mon cher Jimmy.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire