Test Halo Wars 2 : Spartan s'en va-t-en guerre, encore.

Le par Mathieu M.  |  1 commentaire(s)
Halo Wars 2

Ce 16 février 2017 était particulièrement attendu par les fans de jeux de stratégie et de la franchise Halo. C'est ce jour que s'est rendu disponible Halo Wars 2, le spin off de ce qui se présente comme la franchise la plus populaire de Microsoft. Découvrez notre test.

Une suite attendue et maitrisée

En février 2009, Microsoft et le studio Bungie créent la surprise en lançant un spin off de Halo prenant la forme d'un jeu de stratégie. Halo Wars était ainsi né avec la promesse de venir concurrencer un segment déjà très occupé par de véritables pointures.

Halo Wars 2

Microsoft espérait que sa franchise suffirait à séduire les joueurs, mais le titre ne misait pas uniquement sur ce point avec des mécaniques assez intéressantes, mais pas sans quelques défauts non plus.

Halo Wars 2 arrive donc 8 ans après un premier volet intéressant, mais qui n'aura pas réussi à conserver une large communauté comme d'autres grands jeux de stratégie ont pu le faire. Il faut dire qu'entre temps, les plateformes ont changé et de la Xbox 360, les joueurs sont passés à la Xbox One.

On note que cette version de Halo Wars 2 est proposée dans une version ultime intégrant le season pass et divers bonus, ainsi qu'un accès depuis la plateforme Xbox One ou PC. C'est sur PC que nous avons testé le titre et tenté de découvrir si le jeu avait gagné en maturité, en profondeur et s'il avait corrigé ses défauts de jeunesse.



Une campagne solo réussie

Halo Wars 2 se déroule en 2559 alors que l'alliance Covenant a été disloquée. Le Spirit of Fire, le plus prestigieux des vaisseaux de guerre humain a été déclaré perdu dans la galaxie. Après 28 ans de sommeil, l'IA à bord réveille les membres d'équipage après que le bâtiment a reçu un signal de détresse émanant de l'USNC situé dans une "Arche". L'équipage en place va alors répondre à l'appel et tenter de découvrir ce que ce nouveau monde leur réserve et notamment les "Banished" et leur chef brutal Atriox.

  

C'est sur la découverte de cette nouvelle menace que débute une campagne qui se décline en 12 missions pour une durée de vie annoncée entre 8 et 12 heures selon la difficulté et l'expertise des joueurs. Car comme dans tout jeu de stratégie, les choix du joueur et les tactiques employées, même les plus infimes, permettront une réussite éclatante ou vous plongeront dans un échec cuisant.

Cette campagne justement, est particulièrement bien articulée : l'histoire avance assez rapidement, l'intrigue se veut suffisamment dense et profonde sans perdre le joueur en cours de route. L'univers de Halo est bien exploité et les fans jubileront à chaque petite référence les ramenant à leurs expériences passées. On notera que les diverses missions sont ponctuées de cinématiques très réussies et très cinématographiques. Tout est bien travaillé, l'ambiance est propre à la saga : mélange d'action, de tension et d'anxiété face au danger...

Ce mode campagne est une véritable réussite et l'on prend plaisir à prendre en charge les différentes unités de l'univers de Halo. On se laisse guider par une histoire qui prend le pas sur la liberté d'action, mais on lui pardonne rapidement tant l'originalité peut être au rendez-vous. La première mission met directement dans l'ambiance avec une scène de course-poursuite en Warthog assez originale pour un STR.



De l'action plein la vue

Graphiquement, ce Halo Wars 2 en jette : la 3D rend plutôt bien, les décors sont à la fois variés et colorés, mais également détaillés... Si la caméra n'offre pas autant de liberté qu'on pourrait le souhaiter, on remarque tout de même les efforts réalisés sur le design et les petits détails qui changent tout.

Halo Wars 2 3

Chaque élément est animé : de l'herbe aux arbres, les ombres sont gérées en temps réel, les textures sont nettes et l'on appréciera des biomes variés : déserts, forets, bases... Les structures de l'USNC sont reconnaissables et fidèles à l'univers de Halo que l'on a déjà pu croiser dans les autres univers de la franchise, tout comme les unités de combat, qu'il s'agisse de l'infanterie ou des véhicules.

Halo Wars 2 2_1

Côté effets, c'est un véritable feu d'artifice : les balles fusent, les missiles et autres lance-flammes illuminent les cartes, et l'on prend rapidement conscience que nous ne sommes pas là pour contempler le décor : la guerre s'affiche sous un aspect spectaculaire et les effets saturent rapidement l'écran jusqu'à ce qu'on en perde parfois un peu le fil. Heureusement certaines mécaniques de gameplay ont été spécialement étudiées pour rapidement reprendre le contrôle.



Un gameplay simple et efficace

Bien que l'on ait testé Halo Wars 2 sur PC, il faut rappeler que le titre a également été développé pour Xbox One. Ce qui pourrait se présenter comme un handicap pour un FPS ou tout autre jeu traditionnellement plus confortable au duo Souris + clavier se présente en réalité comme une bénédiction ici.

La prise en main est véritablement parfaite. En dehors de la caméra qui ne laisse, à notre avis, pas assez d'amplitude dans le zoom, la gestion des unités est particulièrement simple et facilitée pour permettre au joueur de réagir le plus rapidement possible.

Halo Wars 2 3

Des raccourcis permettent ainsi très facilement de sélectionner toutes les unités visibles à l'écran, toutes les unités disponibles sur la carte, et un défilement de la molette de la souris permet, au sein de la sélection, de filtrer en fonction de la nature des unités (Marines, Hellbringer, Spartans, Char...).

Le jeu reprend la bonne vieille tradition des rapports des force : l'infanterie est efficace sur les véhicules volants, les véhicules volants efficaces sur les véhicules terrestres, les véhicules terrestres efficaces sur l'infanterie... De fait, les raccourcis permettent de mieux gérer sa stratégie et de s'assurer de ne pas envoyer des unités au casse-pipe par erreur.

A ce titre, le jeu se veut extrêmement punitif : la patience et la stratégie sont les meilleures armes du joueur qui ne pardonnera aucun écart et profitera peu aux joueurs qui pensent pouvoir raser une carte avec une armée d'unité d'infanterie... Il faudra réfléchir, apprendre de ses erreurs, changer de stratégie et s'adapter pour venir à bout de chaque mission.

Tout dans le jeu se fait très simplement et les diverses options sont inscrites dans un système de roue pour proposer une interface épurée au maximum. Qu'il s'agisse de sélectionner les pouvoirs de chef ou de lancer la construction d'infanterie, d'évolutions ou de recherches technologiques, tout est simplifié au maximum... Cette simplification n'est néanmoins pas sans défaut : il faudra parfois retourner dans la configuration des touches pour se rappeler les raccourcis élémentaires du jeu, mais une fois ces derniers bien intégrés, l'expérience est optimale.



Un multijoueur traditionnel et un mode Blitz original

Le mode multijoueur fait dans ce qu'il y a de plus classique : match à mort, en équipe ou mode Domination.

Sans nous attarder sur les deux premiers modes qui n'offrent rien de plus comparé au mode campagne et aux mécaniques de base du jeu, le mode Domination mérite plus d'intérêt.

Halo Wars 2 Blitz 2_1

Dans ce mode de jeu, les joueurs sont poussés à contrôler des checkpoints disséminés sur la carte. Le tout se veut donc plus dynamique et offre plus de perspectives pour les audacieux qui seront récompensés pour leurs prises de risques ou leurs stratégies offensives bien ciblées.

Sans conteste, c'est le mode Blitz qui offre un vent de fraicheur dans le STR en y ajoutant une nouvelle couche stratégique à l'aide d'un deck personnalisable. On compte 106 cartes avec lesquels le joueur devra se constituer un paquet. Chaque carte correspond à une unité pouvant être déployée sur un checkpoint.

Halo Wars 2 Blitz 1_1

Chaque carte nécessite des ressources pour être déployée, et l'objectif principal pour le joueur est de contrôler au moins un checkpoint de plus que son adversaire pour commencer à accumuler des points chaque seconde. La partie se termine une fois qu'un des joueurs a atteint un nombre de points précis. Les cartes se déclinent selon un indice de rareté : commune, rare, spéciale, légendaire et nécessitent un certain montant d'énergie pour être déployée.

Ces cartes sont au coeur d'une nouvelle stratégie économique chez Microsoft, puisque l'on pourra dépenser de l'argent réel pour accélérer la constitution de son deck. On pourra ainsi acheter 9 packs Blitz pour 8,99€, 20 packs pour 19,99€ ou même 100 packs pour 99,99 euros. Les joueurs qui ne souhaitent pas dépenser d'argent pour participer à ce mode de jeu se consoleront en apprenant qu'il est possible d'obtenir 19 packs gratuitement, simplement en finissant la campagne solo.



L'heure du bilan

Avec une campagne solo véritablement intéressante, Halo Wars 2 tire véritablement profit du passif de la franchise. L'ambiance est là, les icônes et repères des autres volets sont bien présents et l'on prend plaisir à retrouver l'USNC et le Spirit of Fire dans une nouvelle aventure pleine de rebondissements.

Les cinématiques sont tout bonnement magistrales et dignes du grand écran, la mise en scène de chaque mission permet de maintenir le joueur dans un état de concentration et d'éveil maximum... Le tout est sublimé par un gameplay d'une facilité qui en devient presque déconcertante et d'autant plus sur PC.

Reste que certains trouveront sans doute Halo Wars 2 un peu trop classique, et il est vrai qu'en dehors du mode Blitz, 343 Industries et Creative Assembly n'ont pas véritablement pris de risques. Certes, quelques phases de jeu sont originales, mais ce qui fait le coeur du titre une fois la campagne solo terminée, le multijoueur, reste un peu fade et saura difficilement sortir du lot pour s'imposer dans les compétitions eSport.

Les fans de la franchise considéreront le titre comme un incontournable, l'histoire au coeur de la campagne méritant à elle seule le détour. Malgré tout, les habitués des STR ne trouveront que trop peu de nouveautés et de mécaniques pour préférer Halo Wars 2 à la concurrence bien organisée sur ce secteur. Le mode Blitz, à mi-chemin entre Hearthstone et StarCraft aurait sans doute mérité une mise en valeur sous la forme d'un jeu à part, il saura piquer la curiosité des joueurs et sans doute les inciter à débourser quelques euros supplémentaires.

Malgré un mode multijoueur un peu trop traditionnel, Halo Wars 2 nous a laissé une bonne impression. Les mécaniques au coeur du jeu sont fiables et efficaces, on passe de très bons moments au coeur de la campagne solo et l'on se laisse ainsi guider au fil de l'histoire sans voir passer le temps. On ne peut malgré tout s'empêcher de penser que le "end game", ce que le joueur peut faire une fois la campagne terminée, reste encore assez maigre. Mais de nombreux DLC sont déjà prévus pour apporter plus de contenu au titre, espérons que Microsoft Studio saura faire vivre sa communauté de joueurs sur un titre qui mérite d'évoluer au fil des mois qui viennent.



+ Les plus
  • L'univers de Halo respecté
  • La campagne solo intéressante
  • Le mode Blitz original
  • Le crossplay Xbox One / PC
  • Des cinématiques de haut vol
  • Un gameplay à toute épreuve
- Les moins
  • Le mode multijoueur un peu trop classique
  • Les achats (non forcés) du mode Blitz

Notes

  • medaille
    Note générale Halo Wars 2 exploite à merveille la franchise de Microsoft et nous propose une digne suite du premier volet. Avec une réalisation technique remarquable, des cinématiques dignes d'un blockbuster hollywoodien et un gameplay particulièrement soigné, le STR fait dans l'efficace. On regrettera sans doute le manque de fraîcheur du mode multijoueur mais on oubliera vite cette faiblesse en enchaînant les parties en mode Blitz.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Halo Wars
    Volant de succès en succès, la série Halo s’est brillamment illustrée au cours de ces dernières années avec en tête l’objectif de dominer le monde des FPS. Avec la sortie de Halo 3, Bungie a plus ou moins atteint sa cible et ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire