Test Harry Potter et l'ordre du Phénix

Le par Alexandre W.  |  0 commentaire(s)

Sortie une quinzaine de jours avant le film du même nom, voici le sixième titre de la saga Harry Potter. Pour la première fois porté sur Xbox 360, nous retrouvons nos trois apprenti-sorciers, Harry, Ron et Hermione dans ce volet intitulé Harry Potter et l'ordre du Phénix. Toujours édité par Electronic Arts, voyons voir si EA a fait mieux que le médiocre Harry Potter et la coupe de feu.

Test harry potter et l\'ordre du ph

Présentation

Tout comme le scénario du film, le but de nos trois compères est de rassembler une armée (l'Armée de Dumbledort, AD) afin de faire face aux forces du mal. Cet objectif est quasiment le seul de votre aventure : contrairement au film (désolé pour ceux qui ne l'ont pas encore vu) vous ne verrez que très peu le combat qui oppose Harry à la nouvelle directrice de Poudlard, Dolores Ombrage.


03   04


Le jeu étant composé d'une quarantaine de mini-quêtes vous permettant de monter votre armée en engageant par-ci par-là des élèves, cela aurait fait tâche de retrouver une grosse quête au milieu des autres. Vous aurez bien affaire à elle une fois ou deux au cours de vos missions, mais ce qu'il faut retenir du jeu est tout simplement un ensemble de tâches vous faisant voyager aux quatre coins de Poudlard.


05   06


Afin de pouvoir y parvenir, le château a été modélisé avec beaucoup de détails. Comme vous vous en douter le château s'étale sur plusieurs milliers de mètres carrés et vous pourrez visiter la totalité du domaine ainsi que tout les étages du château pour découvrir parfois des passages secrets qui ne sont pas révélés dans le film. Chaque quête réussie vous donnant droit à un élève vous rejoignant dans l'AD, vous devrez donc remplir des tâches tantôt simples et se passant à un seul endroit, tantôt des tâches plus ardues et nécessitant de faire plusieurs allers et retours dans tout le château.



Et la magie ?

A ce mode d'exploration, il faudra évidemment rajouter la magie car c'est tout de même l'un des apanages d'Harry Potter. Pour utiliser la magie, il faudra vous servir du stick analogique droit en guise de baguette magique et effectuer des mouvements assez simples pour jeter un sort. Vous devrez donc tout au long du jeu effectuer des cercles ou des haut-bas afin de réparer quelques objets cassés ou pour incendier certains obstacles se trouvant sur votre passage.


07   08


Vous aurez donc deux modes de magies, le mode d'exploration qui vous permettra d'interagir sur votre environnement et le mode d'attaque qui, comme son nom l'indique, vous permettra de battre vos ennemis. Les combats ne sont pas très nombreux mais les objets à replacer correctement sont omniprésents. Il ne faudra pas hésiter à les manipuler car ceux-ci libéreront de l'énergie vous permettant d'augmenter la puissance de vos sorts et d'avoir accès à de nombreux bonus.


09   42


Le moindre objet peut servir, par exemple un tapis auquel vous ne prêtez généralement pas attention, il suffira de faire un Repulso dessus pour récupérer quelques points d'énergie. Cette énergie ne servira qu'à faire augmenter votre puissance et non la variété des sorts. Ceux-ci s'acquerront suivant les missions effectuées. Bien que parfois dure à utiliser, cette manipulation de la magie est originale et très efficace.



Monotone...

Bien qu'il y ait un certain nombre de missions, les sorts à effectuer sont eux assez peu nombreux, en cumulant les deux modes de magie, vous n'en aurez qu'à peine une douzaine. Cela peut paraître beaucoup pour s'en rappeler, mais il n'en est rien. Dans les phases importantes du jeu (les combats) lorsqu'un sort doit être utilisé, la commande à effectuer s'affiche à l'écran, réduisant ainsi l'intérêt et la difficulté du jeu. On se lasse vite des Réparo à faire sur le moindre vase cassé...


43   44


Tout comme la magie, les quêtes sont assez monotones et ne varient que très peu. Il faudra soit retrouver un objet, soit gagner un jeu ou encore libérer quelqu'un. Les va-et-vient incessants aux quatre coins du château risquent de lasser même les plus grands fans de Harry Potter. Mais une chose positive, ils pourront au moins affirmer qu'ils connaissent chaque recoin de Poudlard par coeur. En plus de ces mini-quêtes, vous serez le Mr Propre de Poudlard, en sillonnant les couloirs du château, vous pourrez faire le ménage autour de vous : vous pourrez parfois essuyer des flaques d'eau avec un balai, remettre une armure dans la bonne position, replacer des tableaux sur les murs et encore pleins d'autres tâches de rangement (tout cela en utilisant la magie bien sûr).


45   46


Côté multijoueur... euh non rien pardon, pas de multijoueur au menu. Aussi incroyable que cela puisse paraître, EA n'a pas trouvé bon de nous offrir la moindre option en ligne. Qu'un mode multijoueur ne soit pas fourni reste compréhensible, mais nous ne pouvons même pas visiter le marché Xbox Live. Il y a juste le menu des succès et rien d'autre... Bref, c'est la quête avant tout, un point c'est tout.




Galerie d'images

47   48

01   02

33   34

35   36

37   38

39   40

41   24

25   26

27   28

29   30

31   32

15   16

17   18

19   20

21   22

23   10

11   12

13   14




Conclusion

A quelques exceptions près, Electronic Arts nous offre un jeu de pistes de luxe, il y a très peu d'intrigue ou de gros challenges. Certains bugs graphiques laissent à désirer et l'univers répétitif lasse très rapidement. Pour les grands fans d'Harry Potter, le jeu peut plaire ne serait-ce que par la taille gigantesque du château qui ne demande qu'à être exploré, pour les autres les graphismes douteux et les heures de marche à travers la carte auront raison de leur volonté.


jaquette


Avec à peine une dizaine d'heures de jeu, Harry Potter déçoit beaucoup. Il s'agit ici encore d'un jeu créé rapidement et baclé pour faire du marketing autour d'Harry Potter, comme si J.K. Rowling avait encore besoin de se faire de l'argent. Dommage à force de vouloir faire dans la quantité et pas dans la qualité, Harry Potter risque d'y perdre quelques plumes...



+ Les plus
  • Immensité du château
  • Prise en main
- Les moins
  • Bug graphiques
  • Quêtes répétitives
  • Durée de vie

Notes

  • Graphisme La modélisation du château est très bien rendue mais malheureusement les personnages ne le sont pas. Il y a beaucoup de bugs, notamment au niveau de la synchronisation des lèvres et des paroles (parfois les personnages parlent et les lèvres ne bougent pas du tout). Les mouvements des personnages ne sont pas naturelles et sont assez figés. Il semblerait aussi que les autres élèves soient ici pour se mettre sur votre chemin et vous empêcher de passer : énervant au possible. Les effets de lumière des sorts sont eux, assez bien rendus mais pas aussi impressionnants que dans le film.
    6/10
  • Bande son Côté son, rien d'extraordinaire, comme dit dans la rubrique graphisme, les voix ne sont parfois pas synchronisées avec les mouvements des lèvres. Lorsqu'un sort est jeté, une fois sur deux Harry nomme le sort, ce qui est parfois handicapant lorsqu'on essaye d'enchaîner les sorts et qu'on les rate, on ne sait donc pas quel ou quel sort a été pris en compte.
    5/10
  • Jouabilité La prise en main est assez simple, les sorts s'effectuent avec de simples mouvements du stick analogique. Et le personnage se déplace assez facilement. L'angle de vue est parfois gênant et ne peut être modifié, un point assez important pour le noter, surtout que cela fait perdre du temps quand on essaye de savoir quel chemin emprunter, parfois les traces de pas ne sont pas très visibles, voire même cachés à cause de l'angle de la caméra.
    6/10
  • Durée de vie Bien que le nombre de missions et que la taille du château soient importants, vous n'aurez à peine qu'une dizaine d'heure de jeu devant vous. La facilité du jeu la diminue grandement, vous ne vous attarderez pas plus de 10-15 minutes par quêtes ce qui amènent la durée de vie de la quête principale aux alentours de 7-8 heures de jeu, le nettoyage du château ne vous rajoutera au plus que 2 ou 3 heures.
    6/10
  • Scénario Tout comme le film, le principal objectif sera de rassembler une armée afin de battre Voldemort et ses acolytes. Le jeu ne pouvait pas non plus faire trop d'écarts étant une adaptation du film. La suppression de quelques parts importantes du film pèse lourd dans la balance et entame largement l'intérêt du jeu. Dommage...
    6/10
  • Note générale Bof, encore une fois une adaptation de film qui semble être là que pour faire des profits. Bien qu'il y ait quelques points positifs, ceux-ci ne parviennent pas à rattraper les erreurs et les bavures qui parsèment le jeu. En espérant qu'au prochain volet, EA fera mieux. Attention, il ne reste que très peu d'épisodes pour se rattraper...
    6/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Harry Potter et le Prince de Sang Mêlé
    Si Harry Potter connait le succès dans les librairies, qu'il séduit au cinéma, le monde des jeux vidéo lui vit une toute autre expérience. Au fil des volets, le jeu peine à se renouveler et s'avère de plus en plus ennuyeux. Autant ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire