Test Hitman Blood Money

Le par Gildas  |  0 commentaire(s)
Article n° 166 - Test : Hitman Blood Money (120*120)

Le voilà ! Il est enfin là le quatrième épisode de la série de l'homme au code barre, je parle bien sûr de Hitman Blood Money. Pour ceux qui sont nés hier, il s'agit d'une simulation de tueur à gages où chaque niveau du jeu est un contrat que vous devez réussir. Chaque contrat correspond à une ou plusieurs personnes à assassiner avec éventuellement des conditions particulières à respecter qui rendent la mission encore plus intéressante. Disponible en magasin depuis le 26 mai dernier sur xbox 360, voyons donc ce que nous réserve ce nouvel épisode et s'il vaut les 70' d'un jeu next-gen.

Introduction

ImageLe voilà  ! Il  est enfin  là le 4ième épisode  de la série de l'homme au  code barre, je parle bien sûr de Hitman Blood Money. Pour ceux qui sont nés hier, il s'agit d'une  simulation de tueur  à gage où chaque niveau du  jeu est un contrat  que vous devez réussir.

Chaque contrat correspond à une où plusieurs personnes à assassiner avec éventuellement des conditions particulières à respecter qui rendent la mission encore plus intéressante.

Pour faire un petit rappel historique, il y a d'abord eu Hitman : Tueur à gages (2000), puis Hitman 2 (2002), Hitman : Contracts (2004) et enfin Hitman : Blood Money. Adapté sur à peu près tous les supports (PC, PS2, Xbox, Xbox360 et Gamecube), le jeu est devenu très populaire et chaque version a été très appréciée des joueurs, sauf peut-être le troisième opus, Hitman Contracts, qui fut un peu décevant.

Disponible en magasin depuis le 26 mai dernier sur Xbox 360, voyons donc ce que nous réserve ce nouvel épisode et s'il vaut les 70€ d'un jeu next-gen.


../..


Le scénario

Assez bien  construit, le  scénario n'est  pas sans surprises et  les premières missions se situent  dans le passé proche de l'agent 47 pour  laisser place  au présent dans  les suivantes avec  l'apparition d'une agence  rivale  entrant en conflit  avec vos  intérêts. Le  scénario du  jeu intervient avant,  pendant et  après chaque  mission sous  forme de  cinématiques réalisées avec le  moteur du jeu.  Le  début  de   chaque mission présente également le traditionnel briefing avec la ou les cibles à éliminer et les conditions requises pour accomplir la mission.

Par exemple, pour la toute première mission qui est également celle présentée dans la démo du jeu actuellement disponible en téléchargement sur le Xbox Live, vous devez éliminer le responsable de la  mort du fils de votre client et ce dernier souhaite que juste avant de mourir, la photo de son  fils soit la dernière chose que votre cible voit. Cette mission fait d'ailleurs office de tutorial permettant de vous familiariser avec les contrôles et les objets les plus courants.

hitman 1     hitman 2

L'intégration du scénario au cours du jeu se fait à la manière de la série 24 heures : l'écran  se divise en deux parties, la nouvelle partie étant consacrée à un évènement concernant votre cible. Hitman Blood Money fait partie de ces jeux où le scénario est très bien intégré aux séquences de gameplay et le tout forme une sorte de film interactif dont vous êtes le héros, en l'occurence ici, un assassin froid, sadique et sans scrupules ce qui fait la particularité de la série.

hitman 3     hitman 6

Les missions vous entraîneront dans différents environnements composés d'intérieurs et d'extérieurs, comme un opéra ou le domaine d'un vignoble dans lesquels vous trouverez beaucoup de civils en plus des cibles et de leurs gardes du corps. Plus vastes que dans les épisodes précédents, ces environnements vous laisseront le choix de la tactique à adopter.


../..



L'interface

L'interface du jeu in-game reste simple et intuitive.

En haut à gauche de l'écran, les boutons de la manette sont représentés; à chaque fois que vous vous approchez d'un objet ou d'un corps, les actions possibles sont spécifiées à côté du bouton correspondant.

En bas à gauche, 2 jauges : une pour la vie et une autre pour le niveau de votre couverture. Dès que vous vous faites repérer, cette seconde jauge se remplit et vire peu à peu du vert au rouge. Pour la faire redescendre, il faut vous faire un peu oublier en essayant de vous cacher ou de changer de costume.

hitman 4    hitman 5

Pendant le briefing, avant le lancement d'une mission, vous avez la possibilité de choisir votre équipement. Vous aurez ainsi un pack de base auquel vous pourrez ajouter quelques armes comme un mp5, un fusil, une M4, etc... 

Certaines d'entre elles, comme le M4, n'étant pas dissimulables sur vous, elles vous seront déposées sur le lieu de la mission et vous devrez les récupérer au cours de celle-ci. Chaque arme est personnalisable moyennant un peu d'argent et vous pourrez apporter quelques modifications à celle de votre choix en rajoutant par exemple un silencieux.

Pendant la mission, un résumé des objectifs est accessible en pressant la touche "select". Si vous êtes bloqués où que vous avez besoin d'aide au cours de la mission, vous pourrez acheter un indice dans cette même interface en échange de quelques dollars. Egalement, la carte miniature du niveau vous affiche les points d'intérêts pour vous aider à trouver le meilleur chemin vers votre objecif.

../..



Le gameplay

L'interface rend le jeu simple et facile à jouer et vous laisse vous occuper de choisir votre tactique et votre façon de jouer pour chaque mission. En effet, ce qui fait la force de la série, c'est ce choix qui vous est donné, de faire dans la finesse ou dans la boucherie. Vous pourrez rester très propre et très discret en supprimant vos cibles sans que personne ne s'en aperçoive, comme vous pourrez également dégainer la M4 et tirer dans le tas. C'est finalement moins classe, mais tout aussi efficace.

Cependant, il faut bien avouer que cette façon de faire n'est pas possible à chaque mission et dès que vous sortirez votre arme, vous aurez une vingtaine de gardes armés à vos trousses et même la vue à la première personne ne sera pas suffisante pour vous en débarrasser car vous serez vite à cours de munitions et la jouabilité n'est pas aussi précise qu'un doom-like. Donc vous pourrez jouer au boucher mais dans une certaine mesure et ce n'est finalement pas le but du jeu.

hitman 7    hitman 9

Le jeu offre donc au joueur une grande liberté d'action dans des environnements vastes au cours de 11 missions très bien réalisées et diversifiées. Dans chaque mission vous pourrez vous déguiser avec les vêtements de la plupart de vos victimes pour essayer de passer inaperçu auprès des gardes et autres policiers qui s'échangent des informations sur leurs découvertes grâce à leurs oreillettes.

Ce détail est assez bien fait d'ailleurs, puisque si vous oubliez de cacher un corps, vous verrez grâce à l'écran divisé en deux un policier qui découvre le corps et qui communique à ses collègues les informations permettant de vous repérer. Il est vivement conseillé de profiter au maximum des sauvegardes qui sont disponibles à tout moment au cours du jeu. Elles sont cependant limitées suivant le mode de difficulté choisi. De même, le niveau de difficulté agira sur les aides disponibles sur la carte miniature et au niveau de difficulté le plus élevé, vous serez pour ainsi dire tout nu pour réaliser le contrat.

hitman 8    hitman 10

A la fin de chaque mission vous aurez trois tableaux de statistiques représentant vos exploits pendant la mission et une appréciation vous sera attribuée sur votre façon de jouer. Vous pourrez ainsi refaire la mission pour améliorer vos statistiques. Chaque mission s'accompagne également du règlement de votre contrat qui vous permet ensuite d'améliorer votre notoriété en payant les quelques témoins qui vous ont vu pour qu'ils se taisent. Cependant, cette nouveauté n'est pas très dérangeante car vous gagnerez bien assez d'argent en réalisant vos contrats pour effectuer cette dépense.


../..



Les défauts

Le jeu est très bien réalisé mais pas exempt de défauts. En effet, dans un premier temps, l'aspect graphique surprend dans le mauvais sens, on dirait que les développeurs ont pris la version PS2 et ont simplement augmenté la résolution pour que le jeu soit en haute définition.

En effet, pour une Xbox 360, les détails sur les personnages et certains décors et textures sont en dessous de ce qu'on peut voir sur d'autres jeux de la console. Un autre fait également un peu frustrant, il y a un clipping sur les personnages et vous serez surement surpris de voir qu'en vous approchant d'un personnage celui-ci devient de plus en plus détaillé et quand vous arrivez à moins de 10 mètres de lui, des lunettes apparaissent sur son visage.

hitman 11

Le gameplay est certaines fois un peu approximatif et il n'est pas rare de rater l'effet de surprise avec la corde à piano parce qu'on se place mal derrière la cible ou d'avoir du mal à viser en vue à la première personne. Le plus dérangeant reste l'impossibilité de se cacher derrière certaines caisses. Pendant une séquence de combat, en voulant se protéger derrière une caisse, il suffit de trop s'en approcher pour que l'agent 47 monte dessus. Une petite gestion des couvertures à la Ghost Recon aurait été la bienvenue à ce niveau.

L'intelligence artificielle est peut-être un peu trop scriptée et vous pourrez le constater en observant les personnages, ils répètent les mêmes actions indéfiniment jusqu'à ce que vous fassiez quelque chose qui perturbe leur vie.

hitman 12

Pour terminer sur les quelques défauts de ce Hitman Blood Money, on peut regretter le fait de ne pas pouvoir piquer les vêtements de tous les personnages du jeu. Le plus souvent vous aurez droit aux costumes de gardes mais pas à ceux des civils, c'est dommage.

../..



Les succès

Ah les succès ! C'est finalement le gros intérêt de la 360, ils apportent une façon de jouer différente, puisque le joueur ne va plus seulement finir le jeu, mais essayer de débloquer tous les succès du jeu pour augmenter son score.


Voici donc les succès de Hitman Blood Money :

Hitman Tableau


Ils peuvent paraître un peu embêtants à débloquer : finir le jeu en mode débutant, normal, expert, etc... mais ce n'est pas le cas car les libertés d'actions offertes par le jeu offrent un renouvellement constant de l'intérêt.

../..



Conclusion

Malgré quelques défauts de gameplay, le jeu est très correct et ne vous fera pas regretter le temps investi pour en arriver à bout. Si vous avez essayé la démo et que vous avez aimé, achetez la version complète, vous ne serez pas déçus.

Finalement, le plus gros regret reste le fait qu'il ne fasse pas jeu next-gen et vu son prix sur Xbox 360, c'est assez frustrant. Il n'y a qu'à voir les vidéos de Splinter Cell Double Agent sur le même support qui sort dans quelques mois pour voir ce dont la console est capable. A quand un vrai Hitman next-gen '

Merci à Eidos France de nous avoir donné la possibilité de tester ce jeu.



Notes

  • Graphisme Des graphismes corrects pour une ps2, mais en dessous de ce qu'est capable d'offrir une console next-gen comme la Xbox 360.
    6/10
  • Bande son Les musiques et les voix apportent une très bonne ambiance sonore au titre.
    8/10
  • Jouabilité Malgré quelques imprécisions dans le système de visée, la jouabilité est très intuitive et la prise en main est rapide.
    7/10
  • Durée de vie Avec les 11 missions à découvrir, les succès à débloquer et les libertés d'actions offertes, le jeu dispose d'une bonne durée de vie.
    8/10
  • Scénario Bien intégré au jeu et à rebondissements, le scénario est digne d'un bon Hitman.
    8/10
  • Note générale Malgré quelques défauts de gameplay, le jeu est très correct et ne vous fera pas regretter le temps investi pour en arriver à bout. Finalement, le plus gros regret reste le fait qu'il ne fasse pas jeu next-gen, ce qui est assez frustrant sur une console comme la Xbox 360.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire