Test Hot Pixel

Le par Franck P.  |  0 commentaire(s)
hot pixel psp image presentation

Le jeu vidéo est parfois simplement le jeu dans sa plus pure expression. Pas beaucoup de réflexion, très peu de moments d'attente et un seul but : s'amuser pour un rien. Hot Pixel a probablement été conçu dans cet esprit, mettre en avant le jeu à l'ancienne où tout n'était pas forcément tourné vers la précision graphique, les commandes complexes et le scénario hollywoodien. Alors, s'il n'y a pas tout ça dans ce jeu, qu'y trouve-t-on au final ? Pour le savoir, il vous suffit de lire ce qui suit...

Introduction

Dans la famille O.V.N.I. vidéoludique, Hot Pixel se présente comme un petit jeu des plus sympathiques. Regroupant 200 mini jeux tous plus désopilants et brefs les uns que les autres, cette compilation développée par Zslide et édité par Atari n'en est en fait pas une (compilation) mais bien une création. En effet, il ne s'agit pas ici à la façon d'un best of de nous coller un truc du genre "Taito Legends" ou "Atari Legends" puisqu'ici l'éditeur est Atari. Non, point du tout. On découvre donc des jeux qui sans être originaux dans leur conception, n'ont pas été vus depuis longtemps voire jamais vus tout court.


test hot pixel psp image (2)     test hot pixel psp image (3)

200 minis jeux me direz-vous ? Mais comment est ce possible de mettre autant de contenu sur un UMD ? Bon bah fin du suspense, comme la jaquette le laissait à penser, les développeurs ont voulu mettre en avant l'esprit Old school avec des jeux à la résolution néolithique et au gameplay paléolithique. Et pour le nombre, s'ils sont effectivement nombreux, ils sont excessivement brefs puisque durant moins de dix secondes et la jouabilité est quasi instantanée. Et dans la série question qui tue, pourquoi joue-t-on et est ce que les jeux ont un rapport entre eux ? Oui et non !



Déroulement du jeu

Vous êtes Djon (on dirait presque le Jon de Garfield), un jeune journaliste pixélisé tout droit sorti de la dimension des podcast vidéo. Votre seul but dans ce monde est de remporter les dix épisodes de votre esprit pixédélique, ce n'est pas moi qui le dit mais c'est la notice. En clair, il va falloir enchaîner des mini jeux qui forment une série afin de finir...la série. C'est clair non ? Pour être plus explicite, vous parcourez votre esprit qui est bien segmenté en dix parties différentes. Chaque partie regroupe  plusieurs mini épreuves plus une dernière faisant office de Boss et présenté comme tel. Pour parvenir à celle ci, il vous faut cumuler un maximum de point au travers des premières en ne perdant pas plus de trois fois (vous avez trois "vies").


test hot pixel psp image (4)     test hot pixel psp image (5)

Là, déjà, je suis sûr que vous y voyez plus clair. Mais pourquoi dix épisodes d'un esprit pixédélique ? Pourquoi plusieurs épreuves par épisodes ? Bah... parce que. Franchement, sur ce point, c'est difficilement explicable, non que ce soient les mots qui manquent mais surtout les raisons. On peut dès lors assimiler ce mode épisode à une suite de quêtes au cours desquelles on remplit au fur et à mesure les conditions pour passer à la quête suivante... passionnant !


Comment ça se joue ?

Au moment où se pose la question de savoir de quelle manière l'on joue à Hot Pixel, il est bien difficile d'être exhaustif. On va donc plus ou moins résumer la situation en vous disant : ça dépend. Oui mais ça dépend, ça dépasse. On peut donc vous dire qu'à chaque épreuve les commandes sont différentes. En fait, juste avant que le mini jeu ne commence, il vous est donné un objectif du type "nettoie tout ça", " évite les obstacles", "mange du gras" ou bien encore "enlève lui sa fermeture éclair". 200 jeux donc 200 consignes différentes, ce qui explique qu'on ne vous les mette pas toutes ici. Mais celles-ci sont toujours brèves et en anglais. Cela est assez détestable de se dire que même les quelques pauvres mots n'ont pas été traduits en français.


test hot pixel psp image (6)     test hot pixel psp image (7)

Pour l'anglophone normal, cela ne pose aucun problème. Mais on a beau dire, cela fait perdre quelques dixièmes de secondes. Et ces quelques dixièmes sont excessivement importants lorsqu'on sait que chaque jeu ne dure que une à dix secondes et qu'une des difficultés réside dans le fait qu'il faut trouver quelle est la manipulation à opérer pour parvenir à ses fins. Un coup il suffira de suivre une ligne, un autre de tirer sur des cibles ou bien encore une autre fois de tagguer un skateboard. Toutefois, si les commandes sont à trouver, leur simplicité est évidente. On relève cependant le fait qu'il est préférable d'utiliser le stick dans certains cas et le boutons directionnels dans d'autres... A vous de trouver quand !



Quel intérêt ?

On enchaîne alors les mini épreuves comme les perles et on a vite fait de finir le premier épisode. Puis le second. Le troisième aussi. Bon on ne va pas tous vous les faire mais les dix épisodes peuvent s'enchaîner sans même avoir à recharger sa console ce qui donne un aperçu de la durée de ces dix épisodes. Pour notre part, il a fallu moins d'une heure en prenant en compte le fait qu'on a recommencé quelques fois (jamais plus de trois) certains d'entre eux. Une fois le mode quête terminé, il vous reste quelques challenges pas franchement aguichants. On peut bien sur télécharger quelques trucs sur le site d'Atari mais ça ne fait jamais gagner plus de quelques secondes de temps de jeu.


test hot pixel psp image (8)     test hot pixel psp image (9)

Un mode deux joueurs existe également mais à vrai dire, on se marre plus avec un bon vieux Tetris qu'avec Hot Pixel. Vous pourriez penser que si l'intérêt de ce titre ne réside pas dans le gameplay, il pourrait se trouver dans sa présentation graphique ou sonore?  Nuuut ! Encore loupé car de ce coté, là non plus vous ne vous y retrouverez pas. Bien sûr, Hot pixel surfe sur un concept old school avec un design et une ambiance qui vont avec. Hormis les cinématiques filmées, les jeux sortent rarement du carré et des couleurs qui allument la tête.



Pipi, caca !

La principale différence qui caractérise Hot Pixel est son humour tout à fait décalé et d'un goût douteux. De plus, la simplicité voire le simplisme des épreuves ont été amenés à un niveau quasiment jamais vu, et ce sur aucun support. Même Wario Ware dont il semble parfois s'inspirer était plus "complexe". Ce qui pourrait être un point fort est en fait une petite faille. Car c'est tellement simple et bête qu’on n’a pas très envie de refaire les épreuves. On les recommence une ou deux fois en augmentant le niveau et en tentant d'aller plus vite une fois la consigne et les manipulations assimilées.


test hot pixel psp image (10)     test hot pixel psp image (11)

Mais vu que les mini jeux ne durent pas, cela ne rallonge pas vraiment le jeu. Quant au goût douteux, vu qu'il n'est pas franchement drôle, on évitera de vous décrire toutes les surprises qui vous attendent si vous décidez d'acquérir ce titre. Mais bon, dites vous bien que la restriction d'âge pour l'achat de ce dernier (interdit aux moins de 12 ans) a une bonne raison d'être ! En fait, seul le coté skate et street, dans leur versant déjanté, donnent un peu de plaisir au courageux qui a osé s'attaquer à Hot Pixel.

Conclusion

Au final, on garde une impression assez mitigée. Si les premières minutes pouvaient laisser croire qu'on allait bien se marrer en se dépatouillant avec les différentes petits jeux et les commandes à trouver, on se rend bien vite compte que les manip sont super intuitives, donc qu'on ne cherche pas longtemps. Et puisque les jeux reviennent assez souvent au même et qu'il faut parfois les refaire dans des épisodes différents, cela induit un peu plus la sensation de répétitivité.


test hot pixel psp image (12)     test hot pixel psp image (13)

Et pour la seconde impression, il est difficile de vous la fournir tant la brièveté de ce jeu ne nous permet pas réellement d'y passer plus de deux heures. Si l'idée de base est bonne en nous proposant un maelström street-old school-trash bien dans l'air du temps, la pratique même brève conduit vite à l'ennui et à l'indifférence. C'est vraiment dommage car en y mettant un peu du leur, les développeurs auraient sûrement pu bien mieux faire.

+ Les plus
  • Facilité de prise en main
  • Esprit déjanté et cynique (faut aimer)
- Les moins
  • Plus de temps nécessaire pour écrire le test que pour finir le jeu
  • Pas franchement prenant
  • Hyper répétitif

Notes

  • Graphisme Si l'on ne remet pas en cause le fait que les créateurs ont joué la carte du pixel pas dégrossi, on ne peut toutefois pas dire que l'ensemble soit super réussi. Les cinématiques mettant en scène Djon sont certes "filmées" mais n'apportent rien dans ce domaine. On remarque toutefois la clarté des écrans et un coté épuré apportant une note un peu meilleure.
    5/10
  • Bande son Dans l'esprit street et déjantée, la musique tient la route. Quant aux bruitages ça fait bip, ça fait pop, ça fait chtruing. Bref c'est vraiment old school jusqu'aux racines. On n'est donc ni surpris, ni déçu. Et puis vous pouvez toujours télécharger de nouvelles musiques sur le site d'Atari si l'envie vous en prend.
    6/10
  • Jouabilité C'est le principal intérêt de Hot Pixel, une jouabilité simple et sans gros défaut. On tâtonne un peu pour trouver les manipulations nécessaires à certaines épreuves mais, ceci fait, cela reste très propre. Maintenant c'est tellement répétitif que l'on en oublie vite cet aspect. Et c'est bien la première fois que l'on voit dans une notice une mention du genre "pour les commandes débrouillez vous" même si c'est dit avec plus de formes...
    7/10
  • Durée de vie De mémoire, on a rarement vu un jeu si bref. Le mode épisode qui est le mode principal et non pas unique vous tient au max une heure. Ensuite vous pouvez évidemment le refaire mais le voudrez-vous vraiment ? Quant aux modes annexes, ils ne vous permettent pas de prolonger le supplice. Même le téléchargement de nouveaux mini jeux n'y fait rien. Alors 2 ou 3 heures maxi pour un jeu c'est short short non ?
    2/10
  • Note générale L'idée de base est bonne. Pas originale mais bonne. La réalisation n'est pas si mauvaise et regorge d'esprit "à l'ancienne". Mais la répétitivité des mini-jeux et leur extrême brièveté empêchent vraiment de se prendre... au jeu. Un conseil : il est probable que le jeu se trouve en occasion puisque ne durant pas plus de quelques heures. Il est donc intéressant de suivre cette voie si celui-ci vous tente. Et dans le cas où vous seriez deux dans la même ville, essayez Hot Pixel ensemble, histoire de prolonger un peu sa durée de vie !
    4/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Need For Speed Hot Pursuit
    Afin de maximiser ses chances de succès, la saga Need For Speed a été scindée en deux. Tandis que la série Shift tâchera de séduire les amateurs de simulation, la licence Hot Pursuit tentera de satisfaire les chauffards du dimanche. ...
  • Test Juiced 2 Hot Import Nights
    Sorti en septembre en France et à peine quelques jours plus tôt aux « States », la nouvelle mixture du non moins célèbre jeu de THQ et Juice Games nous arrive en mode Hot Import Nights. Des pros de tunning aux jacky les plus ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire