Test Hour Of Victory

Le par Franck P.  |  0 commentaire(s)
Test hour of victory image presentation

Disponible depuis le mois de février de cette année, nous faisons un petit retour sur une des dernières parution de Midway et développé par nFusion, Hour of Victory. Plus qu'un vague FPS portant une fois de plus sur la seconde guerre mondiale, ce jeu nous promettait avant tout un regard neuf et une jouabilité bien différente de par la possibilité d'aborder chaque niveau différemment. Mais c'est bien connu, les promesses n'engagent que ceux qui veulent bien y croire.

Introduction

On en a soupé du FPS sur la seconde guerre mondiale, vous ne trouvez pas ? Après les Medal Of Honor, les Call Of Duty, les Battlefield 1942 ou plus récemment les History Channel Battle for the Pacific, on a du refaire des dizaines de fois le dernier conflit majeur du monde contemporain. Mais voila, il semble que le sort s'acharne sur nous car on doit de nouveau repartir en guerre avec ce Hour Of Victory. Alors, que nous vaut cette nouvelle redite ?


Test hour of victory image (1)     Test hour of victory image (2)

Et bien ce jeu tente de se présenter sous un jour nouveau, donnant un regard différent de l'affrontement. Pour ce faire, le concept de ce soft s'appuie sur un principe simple : si au lieu d'incarner le péquin moyen, chargé uniquement de dératiboiser les collines infestées de boches, on allait tenter d'incarner trois péquins moyens pour dératiboiser les collines infestées de boches ? Car voici, Mesdames, Messieurs, que se présentent à nos trois gus bien distincts, capables de retourner le sort du monde, mais chacun à sa façon bien entendu.


Test hour of victory image (3)     Test hour of victory image (4)




On refait l'histoire ?

Nous nous trouvons au cœur de la seconde guerre mondiale et pour éviter tout ennui, on vous passera volontiers le pourquoi du comment de son déclenchement. D'ailleurs la notice passe très bien outre ces considérations pour nous livrer une simple et courte introduction. Elle se résume à la découverte par les alliés, nous, de la tentative d'acquisition par les méchants nazis d'une bombe capable de renverser le cours de l'affrontement. Cette arme que ces derniers ne doivent pas réussir à mettre en œuvre, c'est une arme nucléaire. Bah tiens, comme si le monde libre lui s'était gêné au moment d'envoyer l'Enola Gay lâcher Little Boy sur le Japon.


Test hour of victory image (5)     Test hour of victory image (6)

Enfin, bon on n'est pas la pour politiser un jeu qui est bien loin de ces problématiques. Car ce qu'on nous propose est d'incarner une escouade de soldats d'élite capable de toutes les missions. C'est à ce moment précis qu'il nous faut vous présenter Ambrose Taggert l'agent secret, William Ross le Commando et Calvin Blackbull le tireur d'élite. Vous le constatez aisément, chacun possède une caractéristique particulière. Nous y reviendrons un peu plus loin pour vous parler de la jouabilité. Mais au niveau de l'histoire, cet élément intervient assez peu.


Test hour of victory image (7)     Test hour of victory image (8)

En effet, si tant est que le gameplay change à cause du point de vue que l'on possède, c'est avant tout le point de vue visuel qui permet de loger la bastos entre les yeux, de mettre une rafale dans le bide ou d'égorger ce cochon de nazi avec notre couteau type Rambo de supermarché. Mais l'histoire elle, n'est que très peu affectée, voire pas du tout, par ce particularisme mis en avant. On reste donc basique au niveau de la trame, quelques informations et cinématiques vous expliquant pourquoi vous devez vous rendre à tel ou tel endroit afin de récupérer un individu ou tout autre élément susceptible de faire basculer le sort du monde.

Test hour of victory image (9)     Test hour of victory image (10)





Trois matelots pour un naufrage

Nous arrivons donc sur ce que doit être le cœur de ce jeu, la possibilité d'incarner trois soldats bien distincts et pouvant accomplir des actions que les autres ne savent pas faire. En termes de gameplay, il faut bien avouer que l'idée est très intéressante et ne figure pas dans les autres FPS que nous citions précédemment. C'est donc un très bon point pour ce jeu. Sauf que malheureusement, c'est pratiquement le seul sur ce volet jouabilité qui nous a satisfait. Car ce qui permet de justifier une prise en main un peu différente et un parcours de niveau variable selon que l'on incarne l'un ou l'autre, revient en fait à des aberrations.


Test hour of victory image (11)     Test hour of victory image (12)

En effet, notre sniper est le seul qui soit capable de monter à la corde. Bah oui, c'est comme ça, le commando doit avoir mangé trop de pâtes et l'agent secret être un flan fainéant mais ils ne peuvent pas grimper une malheureuse corde le long d'un mur. Ou encore, l'agent secret est le seul à pouvoir couper un grillage avec son couteau, ça encore on veut bien, mais aussi le seul à réussir à ouvrir une porte bloquée par un malheureux cadenas comme ma grand mère en a sur la porte de sa cave du coté de Sarcelles. On peut vous dire que du coté de Sarcelles, ils ne sont pas serruriers ni agents secrets mais que la cave est régulièrement visitée. Et il n'y a pas qu'à Sarcelles non plus d'ailleurs.


Test hour of victory image (13)     Test hour of victory image (14)

Tout ça pour dire qu'en fait, au delà d'une bonne idée de départ, on se retrouve face à un simple artifice qui ne nous distrait même pas. En plus, il serait bien étonnant que vous décidiez de recommencer un niveau avec un autre belligérant juste pour le plaisir. Car la façon de jouer de Hour of Victory est assez peu agréable. Les ennemis apparaissent n’ importe où et n'importe comment, arrivant par vagues sorties d'on ne sait où. On les bute alors en attendant qu'il n'y en ait plus. Reste l'armement relativement varié qui met un peu de baume au cœur.


Test hour of victory image (15)     Test hour of victory image (16)




Un old fashion actuel

Et le baume au cœur mis par l'armement est probablement le dernier bon point que nous évoqueront dans ce test. Car coté présentation graphique ou sonore, peu d'éléments nous ont réellement satisfait. Au mieux on se montrera poli avec des décors et des lieux variés qui évitent une trop grande monotonie. Ces variations, même si les justifications apportées par le scénario sont légères, amènent à parcourir le monde et à découvrir notamment une neige bien retranscrite. Mais voilà, certaines maps sont horriblement courtes voire horribles tout court. Les deux en fait mon général. Pour exemple, certaines missions nous ont permis de parcourir une ville pendant... 3 minutes montre en main.


Test hour of victory image (17)     Test hour of victory image (18)

Les textures sont à peu près correctes mais manquent cruellement de variété. Mais ce sont surtout les personnages qui donnent à penser que le jeu fut développé il y a déjà quelque années. Malheureusement, l'explication ne tient pas lorsque l'on constate que le moteur utilisé est le dernier Unreal Engine. Les amis ou adversaires que l'on croise sont ainsi modélisés façon origami et leurs mouvements paraissent sortir d'un autre âge, bien loin de la seconde guerre mondiale et plus proche de la préhistoire du jeu vidéo.


Test hour of victory image (19)     Test hour of victory image (20)

Last, but not least, la bande son donne à croire qu'en terme de thème musical, aucun progrès n'a été effectué les dix dernières années. C'est donc musique militaire à tous les étages. Encore, ce serait la sonnerie aux morts, on aurait un sanglot dans la gorge, mais non c'est juste dans la veine de la célèbre série Les têtes brûlées avec le non moins fameux Papy Boyington, le talent artistique en moins. Bref, au mieux c'est lancinant, au pire c'est fatiguant.


Test hour of victory image (21)     Test hour of victory image (22)




Galerie d'images




Test hour of victory image (23)     Test hour of victory image (24)


Test hour of victory image (25)     Test hour of victory image (26)


Test hour of victory image (27)     Test hour of victory image (28)


Test hour of victory image (29)     Test hour of victory image (30)


Test hour of victory image (31)     Test hour of victory image (32)


Test hour of victory image (33)     Test hour of victory image (34)


Test hour of victory image (35)     Test hour of victory image (36)


Test hour of victory image (37)     Test hour of victory image (38)


Test hour of victory image (39)     Test hour of victory image (40)


Test hour of victory image (41)     Test hour of victory image (42)


Test hour of victory image (43)     Test hour of victory image (44)


Test hour of victory image (45)     Test hour of victory image (46)


Test hour of victory image (47)     Test hour of victory image (48)


Test hour of victory image (49)     Test hour of victory image (50)


    


Conclusion

On ne retiendra que peu de choses de ce test qui puisse être dite sans amertume. Au moins les développeurs avaient-ils avancé une idée originale mais la réalisation n'a pas suivie, loin s'en faut. Pour tout le reste, on demeure dans le meilleur des cas dubitatif et dans le pire excédé. Même le mode online se range bien vite dans les oubliettes de notre mémoire. Bon il faut aussi remarquer que le type FPS de la seconde guerre mondiale est tellement prolifique que pour tirer son épingle du jeu il en faut un peu plus. Mais ce n'est pas d'originalité que manque ce titre mais simplement d'intérêt.


Test hour of victory image (51)   Test hour of victory image (52)

  
Hour of Victory est disponible à partir de 9,99 €.



+ Les plus
  • Idée de base intéressante
  • On parcourt le monde à moindre frais
- Les moins
  • Un gameplay qui abuse de son idée de départ
  • Réalisation quelconque
  • Ennemis irritants en apparaissant selon le sens du vent

Notes

  • Graphisme Pour résumer, les graphismes ne prêtent pas vraiment à la fascination ou à l'envie de contemplation. Tout au plus, on a noté un effet de neige particulièrement bien retranscrit et peut être même le meilleur que l'on ait vu. Sinon, le reste pâtit d'une réalisation bien fade. L'unreal Engine se fend même de quelques ralentissements assez étranges.
    5/10
  • Bande son La bande son reste correcte mais quel manque de singularité pour un jeu qui se voulait "pas pareil".
    5/10
  • Jouabilité Ce qui nous a le plus gêné est le fait que les maps et les actions particulières sont assez mal construites. On se sent ainsi "obligé" d'avoir le personnage idoine et on est loin d'avoir l'impression de la liberté de manœuvre et d'appréciation à laquelle on pensait avoir droit en début d'aventure. En outre si les armes donnent un peu de plaisir, il s'éteint dès que l'on note l'IA désastreuse. Rendez vous compte, un simple sac de sable obstrue la vue du gars d'en face ce qui fait qu'on peut approcher et lui mettre un coup de crosse sans qu'il ose vous tirer dessus...
    4/10
  • Durée de vie Il nous a fallu 8 heures pour terminer ce jeu alors qu'on a bloqué notamment sur un niveau pour une cause de sauvegarde tellement éloignée et de perte de vie stupide. Mais on peut penser qu'en une heure de moins on doit y parvenir sans mal. C'est bien assez pour se rendre compte de la qualité médiocre de ce jeu.
    4/10
  • Scénario Que voulez-vous qu’on vous dise. C’est la guerre, il faut tuer du nazi et l’empêcher d’avoir LA bombe. Pas original pour un sou.
    5/10
  • Note générale Si à la fin de la lecture de ce test vous n'avez pas saisi que ce jeu ne nous a pas du tout plu, c'est soit qu'on s'est perdu en circonvolutions de rigueur soit que le français n'est pas votre langue maternelle. Il est clair que le jeu en général est sujet à la subjectivité mais dans le cas de Hour of Victory il est des éléments objectifs et tangibles que sont le gameplay rébarbatif, les graphismes médiocres et la bande son mille fois entendue pour que nous vous livrions un bilan si radical. A réserver aux amoureux du conflit du milieu du siècle dernier ou aux fans du "1er avril toute l'année" (initiée par les politiques de la Vème république) et qui voudraient faire un cadeau à un pote. Et encore, un bon pote qui a de l'humour.
    4/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Battle of Britain II : Wings of Victory
    Vous en avez marre des jeux exclusivement arcade ou exclusivement simulation ' Battle of Britain II : Wings of Victory est fait pour vous ! Déjà sorti il y a un an chez nos amis américains, Nobilis nous offre enfin la possibilité de ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire