Test du PC portable Hewlett Packard Omen 15 version 2018

Le par  |  0 commentaire(s)

Prise en main

La prise en main du HP Omen 15 commence par le clavier qui offre une frappe courte et un amorti agréables. Les touches sont bien dimensionnées, mais totalement plates. On retrouve les touches liées aux raccourcis multimédias sur le panneau numérique supérieur, et les touches dédiées au jeu (ZQSD) sont entourées. Malheureusement, la sérigraphie en rouge ne permet pas une bonne lisibilité des touches de jour, et encore moins dans les environnements les plus sombres. Les choses s'améliorent lorsque l'on active le rétroéclairage, qui propose une luminosité idéale, mais non réglable, on pourra simplement basculer de l'éclairage total à l'éclairage des simples touches dédiées au jeu. Reste que la frappe dactylo est agréable, mais que la position du trackpad légèrement décalé sur la gauche pourra venir perturber les phases de jeu.

GNT HP OMEN 15_20

Le trackpad, outre son positionnement discutable, se veut agréable : la glisse est bonne, la réactivité également. Il mesure 10x6 cm et offre ainsi un confort d'utilisation indéniable. Pas de clickpad ici, mais deux boutons physiques pour plus de précision (le clic par tapotement reste néanmoins d'actualité).

GNT HP OMEN 15_21

L'écran pour sa part est sans doute un des points faibles du Omen, il offre un ratio de contraste de 1019:1 avec des noirs qui descendent jusqu'à 0.27 nit. Le temps de réponse est dans la moyenne basse (32 ms en noir vers blanc et 47 ms en gris à gris), mais la couverture colorimétrique est contestable : seulement 59% du sRGB et 38% du spectre AdobeRGB. On sait désormais où HP a réalisé les économies pour maintenir un prix contenu... Notons que chez la concurrence, cet aspect se vérifie également la plupart du temps sur les portables situés sous la barre des 1300 euros. La luminosité moyenne n'est que de 254 nits : suffisant pour l'intérieur, il faudra éviter les environnements trop lumineux. Malgré tout, les angles de vision sont plutôt bons.

GNT HP OMEN 15_17

Un nouveau système de refroidissement

HP a beaucoup misé sur son système de refroidissement pour faire de cette génération un succès. Et il faut dire que ce dernier est particulièrement impressionnant comme on peut le voir sur les clichés. HP décrit un système de double ventilateur à pales élargies et à moteurs triphasés. Le tout mise sur un système de caloducs qui transporte la chaleur vers les zones de refroidissement.
Après plusieurs minutes de contraintes intenses, le système développe 47 dB. Lors d'un usage bureautique plus courant, le système de ventilation ne se met que rarement en route, et quand c'est le cas, le niveau sonore est beaucoup plus acceptable (de l'ordre de 27 dB).
Après une heure de jeu intense, le GPU n'a jamais dépassé les 81 °C tandis que le CPU a grimpé à 95°C lors d'un stress test avec ses 4 coeurs forcés à 3,9 GHz, une situation qui n'arrivera jamais ou presque dans un usage normal.

GNT HP OMEN 15_09

Performances

Le HP Omen 15, dans la version qui nous a été confiée, occupe la partie haute du milieu de gamme des PC portables. Il constitue ainsi l'entrée de gamme des portables véritablement orientés vers le jeu, soit le modèle qui devrait trouver le plus d'acheteurs sur le marché de par son aspect polyvalent à prix contenu.

Stockage

 Côté stockage, les performances sont assez bonnes, la présence d'un SSD M.2 PCIe Toshiba de 128 Go y est pour beaucoup. Ainsi la vitesse de lecture est rapide (1187 Mb/s en séquentiel), l'écriture également (540 Mb/s) (tests menés sous CrystalDisk). Les scores s'effondrent lorsque l'on teste le HDD Seagate mécanique : 192 Mb/s en lecture et 180 Mb/s en écriture).

GNT HP OMEN 15_06GNT HP OMEN 15_05

Processeur

Le refroidissement est suffisamment performant pour maintenir une charge élevée du processeur sur de longues sessions. Comparé au Core i5-7300HQ qu'il remplace, le 8300-H affiche jusqu'à 50% de performances en plus, soit 173 points sur CineBench R15 en single core et 805 points en Multicore.

GNT HP OMEN 15_26GNT HP OMEN 15_25

Sous PC Mark 8, l'Omen 15 affiche un score de 3904 points en Home (test accéléré), et 5021 points en Work (accéléré). Clairement, la bureautique ne prendra pas ce PC portable en défaut, ni même les tâches multimédias courantes.

GPU

La partie graphique, comme prévu, est au-dessus de la moyenne des laptops conventionnels ne disposant pas de composant graphique dédié, notamment grâce au circuit graphique Nvidia GTX 1050 et ses 2 Go de GDDR5 dédiés. La puce sous architecture Pascal prend en charge DirectX 12 et l'on pourra ainsi se lancer sans problème dans des parties de jeux du moment comme Fortnite ou PUBG.

GNT HP OMEN 15_02

Sous 3D Mark 11, la partie graphique affiche un score de 4028 points dans le bench Fire Strike en 1920x1080.

Dans les faits, le GTX 1050 se montrera à l'aise avec la plupart des jeux, sans toutefois être capable de tenir la cadence sur les jeux les plus récents dans les niveaux de détails les plus élevés. Malgré tout, si l'on se limite à du Full HD, il est possible de jouer à des jeux comme Far Cry 5 avec une qualité de détails élevée tout en maintenant un framerate supérieur à 30 fps.

Battlefield 5 :

Puisque la Bêta de Battlefield 5 bat son plein, nous avons pu nous essayer à cette dernière avec le portable. Nous avons ainsi pu jouer sans problème quelques parties dans une configuration graphique automatique réglée sur "moyen" avec pour résultat un framerate situé entre 30 et 50 images par seconde, ce qui est particulièrement honorable.

Battlefield? V Open Beta 2

Son

Le son n'est jamais le fort des PC portables, pourtant sur ce Omen 15 il se montre assez bon. Il s'agit d'un simple système 2.0 signé Bang&Olufsen qui développe jusqu'à 80 dB au maximum. Aucune saturation ni distorsion du son n'est à noter à haut volume. On regrette toutefois, et c'est compréhensible, le manque de basses... Il faudra passer par un casque ou un jeu d'enceintes pour profiter d'un environnement sonore plus performant.

Consommation - Autonomie

Côté consommation, la technologie Optimus développée par Nvidia fait des merveilles lorsque le portable est en veille : 12 à 18 W seulement. Les choses changent une fois en charge puisque la consommation bondit à une moyenne de 80 - 135 W. Malgré tout, l'autonomie de ce Omen 15 est assez bonne : plus de 8h en usage mixte.
Notons que pour les sessions de jeux les plus gourmands, il faudra prévoir une prise à portée puisque l'autonomie plonge sous les 2 heures (1h58 testé sous Far Cry 5 avec luminosité au maximum)

Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme