In Memoriam : Le Dernier Rituel

Le par Manuel D. C.  |  0 commentaire(s)
Article n° 220 - In Memoriam : Le Dernier Rituel (120*120)

In Memorian nous avait déjà complètement bluffé par son concept unique et novateur. Intrigue plus que crédible, immersion et ambiance oppressante dans un environnement obscur. Tels étaient les atouts de In Memoriam. Et voilà que le studio Lexis Numérique remet ça avec In Memorian : le dernier rituel. Préparez-vous à une véritable chasse à l'homme.

Introduction

    
Phoenix5
Depuis 2001, « Le Phoenix » a commis treize meurtres à travers toute l’Europe.
Giani Magglioni, Frère Francesco, Abbé Malard, José Cortado, Helena Whitford, Antonio Foscarini, Hilde Gardener, Carl Breitner, Carolina Molikova, Markus Hermann, Francesca Bartolini, Guido Corliano, Alex Borgo...
Les noms donnés par ce déjanté de Phoenix correspondent aux douze planètes chères à Giordano Bruno (à vous de découvrir qui est cet homme).
Et après une période d’inactivité de près de trois ans, le Phoenix semble resurgir de ses cendres avec la récente découverte du corps du journaliste Jack Lorski, sur les bords du Loch Fyne en Ecosse.



Phoenix 8



Jack LorskiPour ceux qui ne le connaissaient pas, Jack Lorski avait été le premier à découvrir l'existence du Phœnix. Né le 10 mars 1960 à Paris, Jack se lança dans le journalisme à l'age de 25 ans. Puis, à partir de 1999, il change d'horizon en se consacrant au reportage filmé. Il réalise plusieurs documentaires sur les Etats-Unis , notamment «Enquêtes sur la criminalité américaine» avant de rejoindre l’agence SKL Network en 2001. Il a été notamment l'auteur du documentaire «La menace des secte». Ce sont justement ses investigations filmées qui ont rythmé la traque du tueur fou dans In Memoriam. Mais ses enregistrements auront finalement eu la peau de ce bon vieux Jack.




Bien décidé à reprendre du service sous le feu des projecteurs, le Phœnix lance un nouveau défi aux autorités, avec ce DVD reçu par l'International Committee for the Phoenix Arrest : association privée créée à l’initiative des anciens amis et collègues de Jack et dont le seul but est d’appréhender une fois pour toute ce tueur en série dont l’intelligence n’a d’égal qu' Hannibal Lecter et John Doe (Seven). Complètement démunie, l’ICPA en appelle aux enquêteurs de tout horizon. A commencer par vous...


      DVD




Présentation

Le dernier rituel reprend les mêmes ingrédients qui ont contribué au succès tant mérité de In Memoriam. Chaque niveau du jeu est composé de puzzles et d’énigmes torturées (basées sur l’ouïe, la vue, la logique, les mathématiques) toujours plus difficiles au fur et à mesure que vous progressez.
Evidemment, le côté maccabre utilisé merveilleusement pour illustrer ces énigmes rajoute davantage de pression. On en vient même à être désorienté sans trop savoir par quel bout aborder l'énigme.


IM2 3       IM2 4


IM2 1       IM2 2


IM2 6


D’ailleurs, chaque énigme et chaque puzzle se basent sur les protagonistes de l’histoire. On y découvre l’œuvre du Phœnix avec ses rituels mêlant satanisme, ésotérisme, astrologie, etc.
IM2 5
Le Phoenix va même jusqu’à donner quelques indices et autres pistes. Certes, assez sombres et insignifiantes pour que l’on sente bien que le tueur prend un plaisir palpable à vous désorienter. Chose très facile puisque c’est bien connu, en bon Français que nous sommes, nous aimons chercher la difficulté là où elle n’est pas.
Et à ce rythme, vous vous provoquerez de nombreux maux de tête. Et vous finirez peut-être même par évacuer votre frustration en distribuant quelques coups de tête sur les murs de votre appartement. Il suffit de ne pas aborder une énigme dans le bon sens pour se créer de véritables séances de torture intellectuelle.


Un petit conseil au passage, préférez jouer seul. Car la moindre suggestion ou remarque de votre entourage vous affecterait profondément. Au point de perdre votre flegme british, façon Sherlock Holmes. Imaginez pendant que vous enquêtez, des remarques telles que « Je te l’avais bien dit que c’était ça la solution ». Ou encore, « tu es vraiment un idiot ».


Victime


Bref, une fois débarrassé de votre femme (rassurez-vous, ma femme n'a subi aucun sévices corporels), vous pourrez reprendre le contrôle de votre enquête. Enquête qui sera également ponctuée par de nombreuses séquences vidéos extraites des journaux des victimes (avec quelques come back également). Ce qui ne fait qu’augmenter la crédibilité et le réalisme de l’histoire. Et au final, on s'identifie plus facilement comme un acteur majeur et important de l'histoire.


Phoenix 6       Intro



LarmesMais pour couronner le tout, l’ajout d'une bande musicale torturée agrementée par de nombreux bruitages très inquiétants permet de créer une ambiance plus qu'oppressante. La réalisation sonore est d'un niveau exceptionnel, digne des plus grosses réalisations cinématographiques comme Le Seigneur des Anneaux.

Certaines énigmes ne pourront d'ailleurs se résoudre qu'avec l'aide de votre exceptionnel système auditif. A condition de ne pas être totalement troublé par cet ambiance sonore macabre.
Il suffira en prime de vous plonger dans la pénombre et dans le silence (ce que nous vous recommandons), pour accentuer ce sentiment de mal être. Chaque énigme réussit à nous mettre mal à l’aise.




La connexion Internet indispensable

L’immersion dans le jeu est excellente. Mais elle est rendue encore plus extraordinaire par la mise en place d’un système d’investigation basé sur Internet. Inutile de vous préciser qu’une connexion est indispensable. Sans quoi, l’enquête serait rendue plus que difficile et perdrait toute son essence.


Phoenix Killer        Confrérie


On se trouve donc face à de nombreux sites Internet et blogs factices, des sites communautaires où vous trouverez de l’aide précieuse, un système de communication par mails et SMS. Sans oublier les sites d’informations très réalistes qui se sont prêtés à l’enquête, comme le site du quotidien Libération. Le réalisme est poussé à son plus grand paroxysme. On y trouvera de tout. À commencer par des informations indispensables au bon déroulement de votre enquête.


Site Libération


Mais les rituels du Phœnix s’inspirant de nombreux faits historiques, on pourra également découvrir ou redécouvrir l’histoire de Notre Dame de Paris, les Templiers et Dante, auteur de la divine comédie. Avec tout ça, autant vous prévenir qu’il est facile de se noyer dans la quantité immense d’informations et de bien vite perdre son chemin. Et si on peut croire à priori que l’on perd inutilement son temps, ces faux sites dissimulent bien souvent des informations cachées qui, même si elles ne sont pas indispensables au dénouement de l’histoire, permettent d’en apprendre toujours davantage sur le Phœnix et sa façon de penser.

Site Julie        Persos

Heureusement, la réception de mails ou de SMS (moyennant moins de deux euros pour toute la durée de l’investigation) par d’autres soi-disants enquêteurs auront vite fait de vous remettre sur la bonne voie. On retrouvera ainsi certains protagonistes présents depuis la découverte de l’existence du Phœnix, comme Julie Massenet, entre autres. Ainsi que de nouveaux enquêteurs. Ajoutez à cela que même le Phœnix en personne vient vous titiller par mail, et vous aurez encore davantage l’impression de réellement vivre cette enquête. On est bien au-delà d’un simple jeu de rôle en grandeur nature. L’immersion est impressionnante.

À ce sujet, nous ne pouvons que vous conseiller de ne pas interrompre trop longuement votre enquête sous peine d’être très vite envahi de mails demandant de vos nouvelles.


L'avis de la rédaction



Phoenix 7Très agréable, nous avons plus qu’apprécié de ne pas trouver de solutions sur quelconque sites Internet dédiés.
Nous ne saurions vous révéler si c’est une volonté délibérée de la part de Lexis Numérique et d’Ubisoft. Mais si vous restez, malgré tout impuissant et complètement démuni, il reste les clubs d’enquêteurs sur la toile pour vous aider.
Et là encore, on ne peut que saluer les efforts de la communauté se regroupant autour de la série In Memoriam puisqu’il n’est jamais question de donner la solution à une énigme.
Vous aurez droit à des indices et l’on vous remettra tout au plus sur la bonne voie. Ce qui permet de prolonger notre plaisir et de faire travailler nos méninges.

Mais vous pourrez également vous échanger des informations enrichissant le personnage du Phœnix.
En quelque sorte une forme de bonus pour les enquêteurs passionnés prolongeant davantage la durée de vie du Dernier Rituel.

+ Les plus
  • Ambiance oppressante
  • Richesse culturelle
  • Scénario impeccable
  • Jeu peu gourmand
- Les moins
  • Les phases prises de tête devant certaines énigmes
  • Pas de prise en charge du multi-écran

Notes

  • Graphisme Pas de quoi mettre à genou votre carte 3D, les thèmes et décors utilisés montrent l'essentiel et crée un univers palpitant et inquiétant. Et n'importe quelle configuration PC suffira.
    8/10
  • Bande son La bande son et les bruitages inquiétants nous plonge avec fascination dans une atmosphère esotérique très oppressante. Préférez jouer dans l'oscurité la plus complète et un silence total.
    9/10
  • Jouabilité L'ergonomie de l'interface est réduite au strict minimum et tous les joueurs y trouveront leur compte. On regrette juste que le mode multi écran ne soit pas supporté. Un écran dédié aux recherches et l'autre aux énigmes aurait été plus indiqué pour les utilisateurs multi écran.
    8/10
  • Durée de vie Le jeu en lui-même n'est pas long. Mais l'esprit tortueux de chaque énigme rajouté aux séances d'investigation dans les nombreuses archives sur le web vous garantissent plusieurs semaines de tension palpable.
    9/10
  • Scénario Les moyens mis en oeuvre dans le Dernier Rituel constituent une base solide pour l'intrigue. Tout est en parfaite harmonie. Sites Internet factices, témoignages et diverses informations sur les blogs et sites Internet amateurs, communauté d'entraide, e-mails, SMS, aspect historique, etc. Tout concourt au scénario qui vous tient bien en haleine.
    9/10
  • Note générale In Memoriam : le Dernier Rituel est une aventure incontournable que nous vous recommandons avec la plus grande admiration. Il est rare de prendre un tel plaisir dans un jeu. À tel point que nous nous sommes volontairement résolus à ne vous dévoiler que le strict minimum sur la trame de l?histoire. Pour ne pas diminuer le plaisir que vous aurez à découvrir le jeu.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire