Test Kid Paddle Blorks Invasion

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Test Kid Paddle Blorks Invasion

Kid Paddle s'est d'abord fait connaître en BD puis est arrivé petit à petit à la télé sans bien marquer les esprits. Le héros de Midam, fan de jeux vidéo, ne pouvait finir sa vie sans être lui même porté en jeu vidéo, justement. Si le premier épisode paru sur GBA n'avait pas convaincu, ce second volet sur DS tente de faire meilleure impression. Et ce n'est pas du tout gagné.

Premiers pas

Qui ne connait pas Kid Paddle, ce gamin adepte de jeux vidéo et de mondes imaginaires peuplés d'improbables créatures souvent extra-terrestres. Puisque le gamin n'a eu de cesse de passer du temps sur ses consoles ou sur les bornes d'arcade dans les salles de jeux, il était improbable qu'un éditeur n'exploite pas cette licence dans un jeu vidéo dédié. C'est Atari donc, qui s'est lancé dans l'aventure, et le maigre succès du premier volet sur GBA ne l'a pas refroidi pour autant, preuve en est ce nouvel opus sorti sur DS en fin d'année 2007. L'éditeur aurait sans doute mieux fait de placer son argent ailleurs tellement le titre n'a réellement aucun intérêt. Si un jour votre enfant vous réclame ce titre pour sa console, ayez bien en tête que vous allez jeter votre argent par la fenêtre. Et pas seulement parce que le jeu dispose d'un scénario totalement creux, mais aussi et surtout parce qu'il est très court.

Kid Paddle DS (1) Kid Paddle DS (2)


Kid Paddle est donc sorti de son univers BD pour sauver la terre. Les Blorks, personnages à la mine patibulaire et venus d'une autre galaxie envahissent peu à peu la planète. Ni une ni deux, Kid Paddle doit se lancer à leur poursuite. Le jeu commence par un mini didacticiel très simple et assez bien fait dans lequel vous allez apprendre toutes vos techniques de combat. Le saut sur l'ennemi, l'utilisation du micro pour gonfler vos adversaires pour les faire exploser et le système de visée de votre arme. Rien de bien compliqué jusque là, le problème résidant dans la pratique. Le gameplay globale se révèle vite assez maladroit. Vous visez un ennemi derrière vous alors que c'est celui devant vous que vous voulez abattre, vous sautez sur un ennemi mais la 3D vous trompe, vous tombez à côté et perdez des points de vie. C'est agaçant à la longue, d'autant que ces problèmes auraient pu être évités par un travail plus appliqué des développeurs. Manipuler Kid Paddle se révèle être assez exécrable par moment.

Kid Paddle DS (3) Kid Paddle DS (4)




Une aventure courte et sans intérêt

Passons sur le fait que le scénario n'est pas très original et que les développeurs ont franchement opté pour la facilité. L'histoire de l'invasion était toute trouvée pour justifier un jeu vidéo qui pourrait trouver un public parmi les plus jeunes. Sauf que c'est un peu, voire franchement, raté car mal exploité. La lutte de l'invasion va perdurer sur sept niveaux, pas plus. Histoire de prolonger la chose, les développeurs ont intégré un boss de fin de niveau à chaque fois. Un boss qui, ceci dit en passant, est nettement plus simple que le niveau en lui même.

Un niveau se complète une fois que vous aurez complété les trois ou quatre sphères. Notez que le jeu ne sauvegarde pas quand vous en finissez une et que si vous avez le malheur de mourir en cours de partie où il ne vous en reste plus qu'une, voire même que vous êtes à l'intérieur même de cette dernière, vous devrez tout reprendre à zéro. Non seulement vous êtes énervé parce que c'est un peu de la faute du jeu si vous avez perdu bêtement des points de vie, mais alors tout refaire quand déjà le premier passage n'a pas passionné, bof bof.

Kid Paddle DS (5) Kid Paddle DS (6)

De nombreux Blorks sont disséminés sur votre chemin, des ennemis qui, pour la plupart, ne vous donneront que peu de mal. Et puis, au détour d'un couloir, on ne sait pas pourquoi, le jeu gagne en difficulté et vous coûte d'un coup une bonne poignée de points de vie. C'est le cas au moment où vous atteignez les sphères. Plus vous avancez dans le jeu, plus les trois ennemis qui l'habitent vous donneront du mal. Et alors qu'on pensait atteindre un mini-jeu difficile pour conclure, voilà qu'on vous demande de tracer trois pauvres petits traits sur un dessin à l'aide du stylet... Et que dire de ce boss de fin de niveau, dont le mode d'emploi s'affiche à l'écran ? Il suffit de suivre les indications et en deux temps, trois mouvements, le glas sonne pour le méchant... Trop simple ou ardu, le jeu ne plaît pas, il frustre.

Kid Paddle DS (7) Kid Paddle DS

Côté mini jeux, il vous faudra avancer dans l'aventure pour les débloquer. Au nombre de six, vous en aurez vite fait le tour surtout que de ce côté-ci aussi, la réalisation pêche un peu. Un peu stupide, se finissant dans un bain de sang un peu gore, là non plus, on n'accroche pas. Et le fait de pouvoir y jouer à deux avec une seule cartouche ne sauve pas les meubles pour autant.




Conclusion

Kid Paddle Blorks InvasionKid Paddle n'accroche pas du début à la fin, pire il débecte plus les niveaux s'enchaînent. Même les graphismes ne sont pas à la hauteur de ceux de la bande dessinée. Le jeu est d'un ennui récurrent et il serait dommage d'infliger cela aux plus jeunes. Fan ou pas de Kid Paddle, vous n'avez aucune raison valable de vous procurer ce titre. Il y a beaucoup mieux en rayon, c'est certain.

Kid Paddle Blorks Invasion est disponible à partir de 24,90 €.





+ Les plus
  • Exploitation du stylet et du micro
- Les moins
  • Durée de vie
  • Gameplay
  • Niveaux vides
  • Trop de défauts

Notes

  • Graphisme On reconnaîtra sans grande difficulté tous les personnages clé de la série, de Kid Paddle aux Blorks qui peuplaient la bande dessinée. Mais la 3D est très mal exploitée, les décors sont trop simplistes et la réalisation technique globale gêne parfois notre progression.
    5/10
  • Bande son La bande son n'a pas trop de saveur, elle est juste mise là pour accompagner le héros dans l'aventure. Pas d'envolée, pas de bruitages percutant, l'ensemble est assez plat. Pire la musique aurait même tendance à agacer.
    4/10
  • Jouabilité Le gameplay a au moins le mérite d'exploiter les capacités de la DS. Stylet, écran tactile et micro sont mis à contribution très régulièrement. Très simple à prendre en main, le jeu souffre cependant de défauts majeurs gênants le gameplay. Du coup, vous perdez des points de vie bien malgré vous, de quoi franchement énerver surtout que votre mort implique de vous refaire tout un niveau. Le jeu se révèle du coup par moment assez difficile alors qu'il n'a aucune raison de l'être.
    7/10
  • Durée de vie En trois heures, l'aventure principale peut être bouclée, c'est dire si le contenu du jeu est assez pauvre. Six mini-jeux complètent cette partie, auxquels vous pourrez y jouer à deux si le coeur vous en dit, mais c'est tout.
    4/10
  • Scénario Kid Paddle doit stopper l'invasion des Blorks. Rien d'original, tout est dit dans le titre. Résultat, vous arpenter l'univers et vous tirer sur tout ce qui bouge.
    3/10
  • Note générale Kid Paddle ne doit exister qu'en BD, c'est encore là qu'il est le mieux et que nous l'apprécions le plus. Cette adaptation vidéoludique n'a tout bonnement aucun intérêt, les fans de la série n'y trouveront que déception, les jeunes joueurs que frustration. Donc autant passer vite sur le sujet et oublier sans plus attendre ces quelques heures de jeu.
    3/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire