Dossier Kinect

Le par Nathalie M.  |  2 commentaire(s)
Kinect

Kinect, autrefois appelé Natal, est disponible dans tous les magasins depuis ce matin. La nouvelle façon de jouer de Microsoft est prête à entrer dans vos salons et à procéder à une petite révolution. "La manette, c'est vous", le concept est simple mais curieux. Microsoft frappe fort avec ce nouveau périphérique et compte rallier un nouveau public à sa cause. Les déçus de la Wii ?

Premiers pas

Projet Natal - 1D'abord présenté sous le nom de Projet Natal, c'est sous l'appellation Kinect que le nouvel accessoire de Microsoft sort aujourd'hui. Après un lancement en grandes pompes aux Etats-Unis, Microsoft s'étant réservé la moitié de Times Square pour présenter le produit au public, en France le lancement se révèle plus discret. Mais qui n'avait pas retenu cette date du 10 novembre, impatient de découvrir cette petite révolution ? Une révolution en effet, puisque le joueur, habitué à disposer d'un support, doit désormais ne compter que sur lui-même pour jouer. Le concept va bien plus loin que la Wii. Si Kinect s'inspire de la détection de mouvement lancée par Nintendo, Microsoft va bien plus loin en supprimant la manette de votre main. Habitué à bouger vous l'étiez. Mais là où la télécommande vous permettait de rester dans votre canapé, Kinect lui ne propose pas d'autre alternative que celle de vous lever et de réaliser les vrais gestes, comme si vous y étiez. Pas de demi-mesure, quand il s'agira de frapper dans le ballon, vous devrez le faire franchement.

Projet Natal - 3Kinect se présente donc sous la forme d'une caméra allongée dont les yeux vous fixeront pour mieux capturer votre image, détecter vos mouvements et vous prendre en photo dans les postures les plus ridicules. Pour la première fois sans doute, vous découvrirez combien vous avez l'air intelligent concentré sur vos objectifs de jeu. Surtout, ne cherchez pas de vous même à incliner le détecteur de haut en bas. Il le fera de lui-même au moment opportun. Le petit accessoire bouge tout seul et fait son job, pour peu que vous l'ayez placé convenablement, sur un support stable. Il vous est impossible de le placer sur votre télévision, le capteur nécessitant une surface plate, une surface où tout risque de chute est écarté. Notez qu'il existe des supports, soit pour placer Kinect sur la télé, soit sur le sol, mais ces derniers sont vendus séparément.

Project Natal - Image 12Kinect doit absolument être placé à 60 cm de hauteur minimum. On pense donc à tous les joueurs disposant d'un banc de télévision au ras du sol. A vous de vous montrer ingénieux, de trouver un support supplémentaire pour poser Kinect. A peine arrivé dans votre vie que Kinect impose déjà sa loi. Désormais, vous ne meublerez plus votre salon dans un soucis d'esthétisme, mais pour pouvoir jouer à vos jeux vidéo.

 



Le point qui fâche

Project Natal - Image 11Tenez-vous le pour dit, Kinect est réservé aux joueurs disposant d'un grand espace de jeu. Première grosse déception, si vous n'avez pas la distance nécessaire de recul, vous ne pourrez tout simplement pas jouer à deux. Pour le coup, et pour le public visé surtout, la remarque a de son importance. Kinect, dont les jeux sont destinés à être vécus à plusieurs pour plus d'amusement, impose une contrainte de taille. Il n'est pas donné à tout le monde de disposer d'un espace suffisant, d'un vaste salon permettant de s'agiter devant son écran sans subir l'obstacle d'une table basse, d'un fauteuil, etc...

Concrètement, un seul joueur peut jouer dans de bonnes conditions s'il est situé à 1m80 du capteur. Pour jouer à deux, il vous faudra vous tenir à 2m50. Soit vous avez la place et vous êtes heureux, soit vous avez la possibilité de re-configurer votre salon, et vous serez heureux aussi. Si vous habitez en revanche un studio et qu'il vous est impossible de pousser les murs, alors l'expérience Kinect sera moindre. Ce point est assez dommageable. Vivre Kinect en solitaire n'est pas le but recherché.

Project Natal - Image 13Pour le reste, vous devrez pousser vos meubles et vous garantir un espace où rien ne viendra vous faire mal. Il s'agit de bouger vos pieds, donc enlevez tout objets du sol ; de bouger vos bras, donc enlevez aussi les éventuels lampadaires, sculptures, etc... Attention aussi si vous avez une fenêtre à portée, vous risquez à un moment où à un autre de la heurter. Dans le feu de l'action, soyez tout de même vigilant et surveillez les plus jeunes qui auront nettement plus d'enthousiasme et de vitalité que vous.

Kinect demande de la place. L'accessoire ne veut également que vous dans sa ligne de mire. Si vous disposez d'un animal de compagnie, vous risquez de le vilipender à de nombreuses reprises s'il a la bonne idée de circuler dans le champ du capteur. Vous perdrez alors la relation établie avec votre capteur, qui stoppera nette votre partie et vous demandera un nouveau réajustement. Que se soit l'animal de la maison, l'enfant en bas âge ou quiconque qui n'a pas forcément le réflexe de ne pas passer devant la télé, de nombreux paramètres viendront vous perturber. Après, il ne s'agit que d'habitudes à prendre. A vous de vous fabriquer des murs autour de vous pour que rien ni personne ne vienne déranger vos parties.



Vivre le jeu

Xbox 360 NatalSi l'installation est un peu technique et contraignante, le résultat en vaut-il la peine ? Jouer sans manette est une habitude à prendre. Il faut trouver de nouveaux repères mais la Wii est déjà passée par là. Ajoutez à ceci les nombreuses vidéos de présentation du produit et bien avant de lancer l'objet sur votre console, vous saurez très rapidement comment le maîtriser. Vous naviguez dans les menus de la console et des jeux simplement en bougeant votre main. Kinect vous détecte assez bien pour permettre une certaine fluidité dans cette nouvelle navigation. Vous vous amuserez même à aller et venir dans les menus, juste pour le plaisir de diriger à distance. C'est moderne, cela va bien avec le XXIe siècle. La manette semble alors totalement dépassée tant le confort de navigation est au rendez-vous.

C'est surtout à l'utilisation que cette nouvelle approche révélera toutes ses capacités. Surfer dans des menus n'a rien de bien révélateur, si ce n'est que l'on constate la fluidité des mouvements et de leur interaction à l'écran. Le concept est tellement bien pensé que cette prise en main se révèle toute naturelle. Une vraie bonne surprise, et l'on en viendrait même à souhaiter que tout se manie de la même façon (Télévision, PC, etc...)

Sonic Free Riders - Kinect (3)Enfin et pour finir, sachez que Kinect demande un vrai investissement de votre personne. Là où la Wii vous permettait encore de courir dans votre canapé, le périphérique de Microsoft sera intransigeant. Il vous faut bouger ! Un saut n'est pas un petit sautillement. Un 100 mètres n'est pas marcher sur place. Vous déplacer ne consiste pas à décaler une épaule. Il vous faut désormais vivre le jeu : sautez, courrez sur place, déplacez vous franchement, shootez dans les ballons (en prenant soin d'ôter chaussons, chaussures, tongs... au préalable), vivez à fond votre partie. Le plaisir est là. Ce qui est de bon augure pour les jeux de remise en forme qui vous verront vraiment transpirer. Et si vous ne faîtes pas ce que Kinect vous demande, vous serez pénalisé dans vos résultats.



Conclusion

Xbox 360 Slim 4Go + Kinect - Xbox360 4Go KinectKinect est disponible, prêt à vous emporter dans une nouvelle approche des jeux vidéo. Si le périphérique de Microsoft impose quelques contraintes, de taille même, le gameplay qu'il impose suscite tout de même l'intérêt. Il est évident que l'accessoire se tourne avant tout vers un public de joueurs occasionnels, d'autant plus quand on fait état du catalogue des jeux disponibles : Kinectimals, Kinect Sports, Kinect Adventures, des titres de danse ou de fitness... Pour le moment, les vrais gamers attendront des jeux qui leur seront adressés pour s'intéresser de prêt au produit.

Et c'est justement ce qu'on attend déjà : voir l'évolution du périphérique dans le temps, voir ce qu'il nous proposera demain, sur des jeux plus proches de nos attentes. Pour le moment très bon enfant, cette nouvelle expérience amuse. Il lui reste encore à convaincre totalement, à captiver, à rendre peut-être les manettes obsolètes. Mais n'est-ce pas trop demander, le périphérique n'est là que depuis quelques heures... On s'amuse avec Kinect, pour peu que vous disposiez de l'espace suffisant pour l'apprécier complètement et que vous aimiez les jeux conviviaux. Difficile de s'enthousiasmer complètement aujourd'hui. L'objet nous a imposé des limites et proposé des jeux simplement divertissants. A voir sur le long terme, si Kinect oeuvrera uniquement parmi le grand public ou s'il s'intéressera aussi aux vrais gamers, le public initial de la 360... Et surtout si Microsoft révisera ce problème de distance.



  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test Kinect Sports
    Kinect Sports, le titre n'est pas bien original et n'est pas sans nous rappeler un certain Wii Sports. Il suffit d'ailleurs que la langue fourche pour que les deux se confondent. Peut-être aussi parce que le contenu du jeu est similaire. ...
  • Test Kinect Adventures
    Kinect Adventures accompagne la sortie de l'accessoire Kinect. Vendu en pack avec le nouveau périphérique de Microsoft, le jeu sert de tremplin pour que les joueurs puissent découvrir cette nouvelle façon de jouer. L'éditeur livre ...
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Nakano offline Hors ligne Héroïque avatar 953 points
Le #711701
On veut un test vidéo. Soutenez-moi tous, je vous en supplie.
steph12 offline Hors ligne Vétéran avatar 1167 points
Le #712291
bah moi je l est,et je trouve pas que la place necessaire soit si enorme,ma salle a manger n est pas super grande,et pourtant on joue a 2 sans bleme.
apres il est vrai que les jeux proposes sont bien fait,tres amusants,mais j attends quand meme de vrais jeux de gamer comme un forza,ou autre,ce qui est prevu pour 2011
en conclusion,si vous aimiez jouer a la wii,bah rangez la et testez le kinect,resultat garantie.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire