Test Kororinpa

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Article n° 369 - Test Kororinpa (120*120)

Koro-quoi ' Peu d'entre vous ont entendu parler de ce jeu, sorti déjà depuis fin février sur la Wii. Un jeu de bille et puis quoi encore ' Et pourtant, Kororinpa est une petite surprise concocté par Hudson Soft. Déplacer votre bille à l'aide de la Wiimote sur des parcours de plus en plus compliqués n'est pas donné à tout le monde. Talent, précision, concentration et réflexion ne doivent jamais vous quitter...

La surprise du jeu de bille

Très honnêtement, au début l'excitation de découvrir ce titre n'était pas au rendez-vous. Un jeu de bille, pourquoi pas, ce sera vite testé. Quelle erreur de jugement... D'entrée de jeu, le titre a ce je ne sais quoi qui attise la curiosité. Alors on creuse, on crée son dossier, on règle quelques options. L'interface est sympa, c'est frais, la musique d'intro n'égratigne pas l'ouïe, en somme, le jeu vous met à l'aise. Vous vous enfoncez dans votre canapé, ou fauteuil, vous êtes bien, dehors il fait beau et vous n'avez pas d'autres obligations que celle de vous faire plaisir. Les heures de jeu qui arrivent (oui oui, les heures) s'annoncent plaisantes.  Kororinpa, c'est que du bonheur (sauf des fois...)

Kororinpa - img14 Kororinpa - img15

Le concept de Kororinpa est simple. Avec votre bille, vous devez évoluer sur un parcours sans tomber dans le vide. Bien sûr, le circuit n'est pas droit, il vous faudra faire des passages à 360°, sauter dans le vide, jusqu'à atteindre le point final. Tout ce fait à l'aide de la télécommande. Ceux qui ont joué à Super Monkey Ball : Banana Blitz sauront de quoi il est question, sauf qu'ici, la maniabilité est nettement plus agréable. Votre poignet sera donc mis à rude épreuve mais pas besoin de vous tordre le bras non plus, il suffit simplement de tourner la télécommande sur elle-même. Votre adresse et parfois votre patience seront mis à rude épreuve. Si vous démarrez sur des circuits très simples, notez bien que la facilité ne sera pas toujours au rendez-vous. Ce jeu va sans doute vous rendre vulgaire, votre bille portera tous les noms d'oiseaux de la terre et des différentes galaxies, mais vous finirez par dépasser les moments critiques. Vous apprendrez par la même occasion que cela ne sert vraiment à rien de s'énerver. Le contrôle de soi, la patience et surtout la concentration sont vos meilleurs alliés. Soyez zen, profitez de ce jeu calme et pacifique.

Kororinpa - img16 Kororinpa - img17

Bref, passé les trois premiers circuits, vous êtes déjà à fond dedans. Le test qui devait ne prendre qu'une heure vient de prendre une sérieuse rallonge. L'envie d'aller le plus loin possible est déjà là, vous êtes devenu un Kororinpa addict sans vous en rendre compte. Le jeu est envoûtant, vous touche bien plus que vous ne le pensiez. D'ailleurs rien que d'y penser, une petite partie, là... Le fait qu'un jeu aussi simple entraine autant de plaisir rassure un peu quant à l'avenir du jeu. Pas besoin de grosses productions ni de gros moyens pour que le concept plaise. Mine de rien, le concept de la bille qu'il faut faire circuler sur un circuit est un peu basique, mais qu'est ce que c'est sympa ! Heureusement qu'il existe des jeux comme ça qui viennent un peu nous distraire de nos incessants combats videoludiques !


Du plaisir en barre

Ce qu'il vous attend dans ce jeu, ce sont cinquante parcours différents (sans compter les circuits secrets), à difficulté inégale sur lesquels vous devrez faire avancer votre bille. N'ayez crainte, le sentiment de répétition et l'impression de faire toujours la même chose n'ont pas lieu d'être. Dans le principe, oui, vous ferez toujours la même chose, mais jamais de la même façon. Ces cinquante parcours vous promettent cinquante découvertes, cinquante expériences nouvelles. Certaines passeront comme une lettre à la poste, d'autres seront plus douloureuses.

Kororinpa - img11 Kororinpa - img12

Avec la télécommande, ce n'est pas la bille que vous contrôler, mais l'inclinaison de la plateforme. Pour finir une partie, le but est de ramasser le nombre indiqué de cristaux. Si vous arrivez à la fin sans les avoir tous, vous êtes bon pour reprendre du début. Vous n'avez strictement aucune contrainte ni de limitation. Vous pouvez mettre le temps que vous voulez sur un parcours, le faire et refaire autant de fois que nécessaire, le titre ne vous dira jamais stop. Bon, vous serez sans doute un peu frustré de tomber à deux centimètres de la fin et de devoir recommencer le parcours. Mais si vous avez tous les cristaux en poche, libre à vous de trouver un raccourci pour vous mener plus vite à la fin du parcours. Bon, l'idée ne marche pas à tous les coups, il faut savoir bien tomber et surtout se stabiliser très vite parfois. Autre point positif, sur les grands circuits qui vous demanderont plus d'attention, vous pourrez débloquer des points de passage sur votre chemin. Si vous tombez, vous n'aurez donc pas à refaire depuis le début, surtout quand vous venez de passer un coin critique pour la quinzième fois et que la seizième risquerait d'être de trop.

Kororinpa - img1 Kororinpa - img8

Votre objectif est donc simple. Vous ramassez des cristaux d'une jolie couleur rouge / orangée. Vous en remarquerez aussi des verts, placés dans des endroits difficiles d'accès. Les atteindre est parfois une épreuve périlleuse mais il faut savoir prendre des risques. Ces cristaux verts, vous permettront de débloquer des parties secrètes... Autres éléments à débloquer, les précieuses billes, les nouveaux thèmes musicaux et bien sûr, ce qui peut être utile au déroulement du jeu, les prochains parcours... Vous évoluerez dans des univers différents, comme un parc, le délicieux pays sucré, le pays des jouets, une ville... Tous ces environnements sont enchanteurs, avec une mention spéciale pour le pays sucré. Gaufrettes, bonbons, biscuits, gâteaux, les papilles sont toutes excitées de voir de si bonnes choses à l'écran.

Kororinpa - img6 Kororinpa - img7

Quant à la difficulté, elle va en crescendo. Vous démarrez sur un circuit très simple pour plus loin vous heurter à un autre plus ardu. Parfois, vous aurez beau vous acharnez, vous ne passerez vraiment pas. Pas la peine de vous acharnez dans ces moments-là, ni de perdre votre calme. Le jeu fait tout ce qu'il faut pour que tout se passe bien pour vous... Donc, si un circuit vous pose problème, passez au suivant. Les parcours se débloquent par cinq, donc vous pourrez par exemple faire l'impasse sur la deuxième en enchainant sur la troisième. Vous y reviendrez plus tard et comme par magie, vous y arriverez du premier coup. Zen, on vous dit...


Adresse et réflexion

Puisque vous n'avez pas de chronomètre qui vous impose de finir votre parcours en un temps record, vous pourrez prendre le temps de bien observer les parcours. Car si l'adresse compte pour 60% de votre réussite, la réflexion joue aussi dans la balance. Des obstacles viendront perturber votre ascension, à vous de les observer et comprendre leur mode de fonctionnement. Il vous faudra souvent jongler avec votre bille pour faire des tests sans tomber, comme ses plateformes qui s'inclinent en même temps que la télécommande mais qui bougent dès que votre bille arrive... Parfois aussi, vous aurez l'impression d'être arrivé en bout de course et que vous n'avez plus de chemin à suivre. Dans ces moments, il suffit d'incliner la plateforme à 360°, de bien positionner votre bille pour que vous vous rendiez compte que le parcours prend une autre route dans un autre sens... Pour vous aider à vous repérer, le circuit et les cristaux, vous avez à disposition toute la carte du circuit, sur laquelle vous pourrez zoomer à volonté pour étudier certains passages.
On notera tout de même un petit défaut sur quelques parcours, une minorité même. Vous aurez de temps en temps une gêne visuelle, un élément du circuit venant s'intercaller entre vous et la bille, vous rendant un court instant aveugle sur le cheminement de la bille. Et forcément, la chose n'arrive pas dans les meilleurs moments... Aucun autre soucis n'est à signaler, les parties étant très fluides.

 Kororinpa - img3 Kororinpa - img2

Autre point de réflexion, le choix de la bille. Parmi les différents modèles proposés, toutes n'ont pas les mêmes caractéritiques. Certaines sont plus lourdes et donc adhèrent plus au sol, d'autres plus légères font des rebonds parfois difficiles à gérer. Vous jugerez par vous-même en les essayant chacune à volonté, elles ne procurent pas toutes les mêmes sensations. D'ailleurs, si vous n'arrivez pas à passer un circuit, c'est peut-être du au simple fait que votre bille n'est pas adaptée. Changez-en à volonté et voyez celle qui vous convient le mieux. Si vous souhaitez la jouer tranquille, alors les têtes d'animaux seront vos favorites. Si vous êtes plus sportif, que vous cherchez les sensations, alors prenez les plus légères et celles qui vous font des petites frayeurs en rebondissant n'importe où n'importe comment. Pour la petite histoire, les petits animaux font des petits bruits charmants...

Kororinpa - img4 Kororinpa - img5

Malgré toutes les qualités du jeu, Kororinpa dispose d'un gros point noir : sa durée de vie. En trois à quatre heures de jeu, vous aurez boucler tous les circuits et vous resterez un peu sur votre faim. Avec ce type de jeu, on aimerait que les circuits soient en nombre illimité. Pour prolonger un peu l'aventure, différents moyens s'offrent à vous. Nous l'avons vu, vous pourrez vous acharner à aller chercher les cristaux verts pour débloquer d'autres circuits. Vous avez la possibilité de durcir la difficulté du jeu en refaisant tous vos circuits avec une bille très souple et plus difficile à manipuler. Profitez-en par la même occasion pour battre vos propres records de temps. Mais s'il est bien un point vous permettant de prolonger l'intérêt du jeu, il s'agit bien des parties à deux !

 Kororinpa - img9 Kororinpa - img10

Le mode deux joueurs est accessible dès le lancement du jeu, ce qui commence à se faire rare en ce moment... Normalement, le multi se joue à l'aide de deux télécommandes. Mais si vous n'en avez qu'une ce n'est pas un soucis. Le nunchuk fera très bien l'affaire. Vous aurez juste à le raccorder à la Wiimote puis à l'incliner de la même façon pour jouer. Par écran splitté, vous allez vous affronter l'un contre l'autre sur le même circuit. Ne cherchez pas, vous ne pourrez jamais influencer le parcours de votre adversaire, les deux plateaux bougeant indépendamment l'un de l'autre. Le but du jeu consiste simplement à finir premier...


Conclusion

Kororinpa - packshotSi vous êtes en manque de jeu Wii en ce moment et que vous cherchez quelque chose de différent, alors Kororinpa est sans doute le jeu qu'il vous faut. Peu de gens qui se sont lancés à l'aveugle dans son achat ont été déçus. Tous au contraire ont été enthousiastes et si le jeu se vend aujourd'hui, c'est un peu grâce au bouche à oreille, la presse ayant été quelque peu muette, nous les premiers, sur ce titre. C'est une vraie bonne surprise et découvrir un jeu qu'on n'attendait pas forcément est un vrai plaisir. C'est frais, divertissant, facile à prendre en main, agréable à l'oeil et à l'oreille, simple et en plus il sait vous procurer les mêmes sensations que n'importe quel autre jeu du genre, si ce n'est en mieux. Que demander de plus ' Kororinpa n'a pas à rougir face à des titres comme Wario ou Zelda. Dommage vraiment qu'il se soit laissé finir aussi vite... Espérons un Korinpa 2 !




+ Les plus
  • La maniabilité excellente
  • La diversité des billes
  • Le vrai amusement qu'il procure
  • La preuve qu'on peut trouver encore du plaisir à jouer sur des jeux simples...
- Les moins
  • La durée de vie

Notes

  • Graphisme La réalisation est dans son ensemble très simple. Kororinpa est un beau jeu sans prétention. Les décors n'ont pas été laissés pour compte, même si vous n'aurez pas vraiment le loisir de les admirer plus en détails. Vous découvrirez quatre environnements différents, tous soignés. Visuellement, tout est agréable.
    7/10
  • Bande son Les musiques n'ont rien de transcendantes, certaines sont même très lassantes. Mais comme vous pourrez débloquer au fur et à mesure de votre avancée dans les parties de nouvelles mélodies, alors vous pourrez varier assez régulièrement. Certains thèmes sont en plus vraiment sympa et vous aideront à rester concentrer pour passer les moments critiques.
    7/10
  • Jouabilité La prise en main est tout simplement parfaite. Il suffit d'incliner la télécommande pour permettre à votre bille d'avancer. Si vous échouez c'est uniquement parce que vous aurez mal dosé l'inclinaison. L'interface est très claire, vous changerez de parcours ou de bille en deux pressions sur une touche. Tout est fait pour que vous preniez un réel plaisir à jouer.
    10/10
  • Durée de vie Vous pourrez très facilement arriver à bout de tous les parcours en deux ou trois heures. Mais c'est sans compter les bonus, qu'il vous faudra récupérer pour débloquer des parties secrètes. Ceci est un plus, mais ne vous apportera par pour autant dix heures supplémentaires. Si l'envie vous prend vous pourrez toujours battre vos propres records. Quant aux parties à deux, elles ont le mérite de relancer l'intérêt.
    7/10
  • Note générale Kororinpa est bluffant. Dès le début, vous vous laisser prendre au jeu, enchaînez les parcours, choisissez les musiques et essayez toutes les billes. Particulièrement addictif, vous aurez même du mal à éteindre la console. Les parcours ne sont vraiment pas simple par moment et vous pourrez passer jusqu'à vingt minutes sur un même circuit. Le concept est frais, le jeu est calme, vous énervera sans doute parfois, mais vous procurera un grand moment de détente. Les parties à deux sont vraiment fun. Kororinpa a tout bon sur toute la ligne.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire