Test L'Ile noyée

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Test L\'Ile Noy

Aux commandes de l'Ile Noyée, Benoît Sokal, réputé pour offrir au monde des jeux vidéo des aventures originales et très bien réussies. Après Syberia et Paradise, pour ne citer que ces titres, c'est au jeu d'aventure qu'il s'attaque cette fois. Et réaliser une bonne enquête policière n'est pas chose facile, le scénario se devant d'être crédible et bien mené. Le challenge a été relevé par l'ancien dessinateur de BD faisant de L'Ile Noyée un des meilleurs jeux d'aventure de cette fin d'année.

L'île se noie

L'enquête de L'Ile Noyée vous fait entrer dans la peau de Jack Norm, la quarantaine, plutôt bien de sa personne et assez compétent dans son métier. L'inspecteur est appelé en urgence sur l'île de Sagorah pour prendre connaissance de la mort d'un millionnaire. Les premiers éléments recueillis autour du corps et les quelques impressions recueillies ici et là par Jack révèlent vite qu'il s'agit d'un meurtre. L'autopsie du corps le confirmera... Jack, qui ne devait à la base restée qu'une petite après midi, se voit contraint de prolonger de trois jours son séjour. Une bien mauvaise nouvelle pour ses plans personnels, puisque sa compagne, amie ou fiancée ne manquera pas de lui passer un coup de téléphone bien senti, lui reprochant son éternelle absence...
Mais sa supposée fiancée devra prendre son mal en patience, à moins que vous ne soyez expert en matière d'enquête, de déposition et de comparaison de preuves. Mais dans tous les cas, le jeu vous donne trois jours pour trouver le meurtrier, soit trois jours d'interrogatoire, de recherche de preuves et de réflexion personnelle.

L\'Ile Noy L\'Ile Noy

L'environnement que vous allez arpenter est original. Vous voilà déposé sur une île dominée par une gigantesque tour façon grand building newyorkais. D'ailleurs, elle dispose d'un vague air familier avec l'Empire State Building. Cette construction très avant-gardiste est impressionnante et est réellement sublimée par des graphismes fins et détaillés. L'univers visuel est très bien fouillé et les effets spéciaux, comme la pluie et la tempête sont rendus avec beaucoup de réalisme. L'ensemble est beau et c'est un réel plaisir que d'y évoluer. Mais il faudra profiter à chaque instant car il se peut fortement que l'endroit que vous admirez viennent à disparaître...

L\'Ile Noy L\'Ile Noy

En effet, au fil de votre enquête, votre environnement ne va avoir de cesse de rétrécir. Au début du jeu vous devez arpenter l'île de long en large, mais la tempête faisant rage, l'île sera vite inondée, vous obligeant à rester cloîtrer à l'intérieur de la tour. Rassurez-vous, le jeu est assez intelligent et vous laissera tout le temps nécessaire pour que vous puissiez récupérer tous les éléments d'enquêtes avant d'inonder la plage et les abords de la tour... Mais ce rétrécissement de votre champ de manœuvre vous montrera que vous avancer dans votre cheminement, que vous êtes de plus en plus en train de cibler le coupable. Le meurtrier sentira-t-il cet étau qui se referme de plus en plus sur lui ? L'île se noie, mais un des dix suspects présents est en passe de couler lui aussi.

L\'Ile Noy L\'Ile Noy


Une enquête à mener de front

Votre enquête va se dérouler en 12 mandats, 12 étapes différentes que vous pourrez appréhender dans l'ordre de votre préférence. Le jeu ne se veut pas du tout linéaire et pour un jeu du genre le concept est assez original. Libre à vous de savoir avant toute chose à qui appartenait l'arme du crime plutôt que de savoir si la chaîne ramassée sur le lieu du crime était bien à la victime. Autre point positif dans cette façon d'aborder librement l'enquête : vous pourrez obtenir des informations qui ne concernent pas votre mandat actuel, mais qui vous serviront plus tard. Une bonne chose qui vous évitera des allers et retours parfois un peu longuets.

L\'Ile Noy L\'Ile Noy

L'Ile noyée est donc bien plus qu'un simple jeu d'aventure. Le titre vous propose une enquête réellement prenante et riche. Vous aurez bien sûr à ramasser ici et là quelques objets déterminants, mais le gros de votre travail d'enquête consistera à prendre des photos, relever des empreintes et faire des comparaisons. Comme dans tout jeu d'aventure, vous disposez d'une interface où tous ces éléments se regroupent. Ici, il s'agit du PPA, votre Personal Police Assistant, une petite chose qui tient dans la poche et vous tient lieu de boussole dans votre enquête.

L\'Ile Noy L\'Ile Noy

Ce PPA vous permet donc de tout stocker, photos, empreintes, objets, déclaration des personnages dans des cases dédiées. Un outil "Comparaison" est aussi de la partie, ce qui vous permettra d'attribuer une identité à des empreintes de doigt ou de pas. Au fil de votre avancée, une jauge se remplit au fur et à mesure, vous indiquant votre progression dans le mandat sur lequel vous travaillez. Il ne vous reste plus qu'à regrouper toutes les informations stockées concernant votre sujet pour savoir si oui ou non vous avez réussi l'étape.  C'est clair et simple d'utilisation, et surtout très agréable pour pouvoir se retrouver dans tout le dédale d'éléments que vous posséder. C'est ici aussi que vous pourrez trouver la position des personnages au moment où vous avez besoin d'eux. Cela vous évitera de parcourir les 22 étages de la tour sans jamais arriver à trouver personne. Gain de temps assuré, n'oubliez pas, vous n'avez que trois jours...

 L\'Ile Noy L\'Ile Noy


10 coupables potentiels

L'Ile de Sagorah et ses dix occupants ne sera pas sans vous rappeler l'environnement des dix petits nègres. Comme dans l'enquête d'Agatha Christie, vous devrez sonder sans cesse ces dix meurtriers potentiels qui pourraient avoir eu une bonne raison de tuer Walter Jones. Vous ferez donc connaissance avec les petits enfants de la victime, tous en couple, l'architecte, l'avocat et le père et la fille, les deux vrais autochtones de l'île. Tous sont liés à Walter, à vous de démêler, dans tous les témoignages recueillis, les vrais sentiments aux mensonges les moins scrupuleux. Derrière toutes ces bonnes volontés à vouloir vous aider dans l'enquête se cache le sordide meurtrier...

L\'Ile Noy L\'Ile Noy

Le système de dialogue est performant et c'est une bonne chose pour ce qui va occuper plus de 70% du jeu. Vous pourrez choisir de leur poser des questions ciblées et ne pas vous coltiner un long et barbant monologue où le suspect vous déballera en une tirade tout ce qu'il sait. L'ensemble du jeu est très organisé, vous permettant toujours d'avoir les idées claires. Pas besoin non plus de prendre des notes, votre PPA s'en charge pour vous et résume l'essentiel de ce que vous devez savoir.

L\'Ile Noy L\'Ile Noy

Le niveau de difficulté de l'enquête est très bien dosé. La présence de la jauge dans le PPA signifiant votre avancée dans l'enquête vous permettra toujours de savoir où vous en êtes, au cas où vous vous perdriez à vouloir trop récolter d'informations d'un coup. Vous devrez faire preuve d'un vrai sens d'élimination et ne garder les informations qui ne concerne que le mandat que vous traitez. Mais ne perdez pas de vue non plus que le temps vous est compté.

L\'Ile Noy L\'Ile Noy


Conclusion

L\'Ile NoyL'Ile Noyée compte au final très peu de défaut. On pourra juste évoquer la lenteur de Jack Norm à se déplacer, chose qui agace prodigieusement quand on est sur une piste et que Monsieur se traîne. Les dialogues aussi, s'ils sont bien conçus, manquent un peu de vie dans leur tonalité. Les discours des uns et des autres sont un peu monotones. Voilà les  points négatifs que nous aurons noté du jeu, l'ensemble nous ayant captivé pour nous permettre de déceler autre chose.

Et c'est bien là tout ce qu'on pouvait attendre de ce titre et de cette aventure, qu'elle nous captive du début à la fin, qu'elle ne se donne pas tout de suite, qu'elle nous donne un peu de mal, qu'elle nous prenne au jeu, suffisamment pour que les rebondissements trouvent un écho dans notre esprit et que l'envie soit là, tout simplement, de mettre la main sur le coupable. Le jeu fait son effet et nous a passionné.




+ Les plus
  • Une aventure captivante
  • Un scénario bien mené
  • Des graphismes bien léchés
  • Un PPA très performant
- Les moins
  • Les dialogues un peu monotone
  • La vitesse de déplacement de Jack Norm

Notes

  • Graphisme Les environnements de ce jeu sont très soignés. Les effets de tempête sur l'île, les bourrasques, la pluie sont finement rendus. La tour est un monument gigantesque, résolument moderne, autant du point de vue de son architecture que de la décoration. Il faut aussi apprécier le genre art-déco, épuré et très moderne, limite austère, mais il s'agit ici d'une autre histoire de goût. Les personnages quant à eux ont un peu trop les mines figées ce qui dessert parfois les différentes échanges.
    7/10
  • Bande son Seuls les bruitages ici sont une vraie réussite et se révèlent crédibles. Pour le reste, la musique est trop absente pour la remarquer. Côté dialogues, les répliques sont dîtes parfois sans réelles intonations ce qui rend les échanges un peu monotones. Dommage puisque vous devrez sonder tous les personnages de l'île pour mener à bien votre enquête.
    6/10
  • Jouabilité L'Ile noyée plonge le joueur dans une vraie enquête policière. Vous aurez à ramasser ici et là quelques objets, relever des empreintes, interroger les suspects à maintes reprises pour recouper toutes les informations. L'interface réunissant tous les éléments d'enquête, le PPA (Personal Police Assistant) est d'une facilité d'utilisation très agréable. Côté gameplay, on regrettera parfois que Jack Norm ne sache pas courir, mais sa nonchalance permettra au moins au joueur d'apprécier les décors et environnements.
    8/10
  • Durée de vie Le jeu dispose d'une douzaine d'étape à franchir (12 mandats) avant d'arriver au nom de l'assassin. Comptez une quinzaine d'heure de jeu pour l'ensemble, la lenteur de Jack aidant à ne pas avancer trop vite dans l'aventure. Notez aussi la présence d'un second mode de jeu, le mode Contre-la-Montre, qui propose au joueur de refaire les étapes selon un temps précis. Sa présence est peu convaincante, les œuvres policières n'étant pas celles sur lesquelles on revient par la suite une fois le coupable trouvé.
    6/10
  • Scénario Si vous connaissez les Dix Petits Nègres d'Agatha Christie, le scénario de l'Ile noyée ne sera pas sans vous rappeler celui de la romancière britannique. Un meurtre vient de survenir sur une île, et suite à une tempête, dix personnes se retrouvent bloquées, donc dix coupables potentiels. A vous d'enquêter et de démêler le faux du vrai pour démasquer le meurtrier.
    8/10
  • Note générale Le scénario de L'Ile noyée est captivant et vous n'aurez de cesse de jouer avant de trouver le coupable final. Benoît Sokal signe une fois de plus un très bon titre dans lesquels les défauts ne viendront que rarement perturber le joueur. Les environnements sont très bien finalisés tout comme le caractère des différents personnages. L'enquête se révèle vite passionnante, les amateurs du genre ne seront pas déçus.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Test So Blonde Retour sur l'île oubliée
    Après avoir satisfait les joueurs PC de ses caprices et ses remarques superficielles, Sunny reprend du service dans un volet Wii. So Blonde revient dans une aventure similaire à celle vécue par les amateurs de point'n click il y a deux ...
  • Test Cap sur l'île au trésor
    La mode actuelle est aux sorties de jeux de type "click and play" ou "point and click" en fonction de la dénomination que l'on veut bien leur donner. Nobilis et Khéops Studio nous ont donc concocté une petite reprise de l' Ile au ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire